Nuit blanche, le magazine du livre

  • Nuit blanche, magazine littéraire t.135 ; été 2014

    Collectif

    • Nuit blanche, le magazine du livre
    • 14 Août 2014

    Avec ce numéro d'été revient la rubrique de création littéraire « Le livre jamais lu ». La parole est cette fois-ci donnée au Manitobain J.R. Léveillé, auteur, entre autres, du Soleil du lac qui se couche. Quatre ans après la mort de Pierre Vadeboncoeur, Nuit blanche revient sur le parcours, entre classicisme et modernité, de l'essayiste qui sans cesse a su réévaluer sa pensée. Sous la rubrique « Écrivains franco-canadiens », l'oeuvre du romancier originaire d'Ottawa Daniel Poliquin est présentée par François Ouellet tandis que le plus récent ouvrage de ce dernier, Grandeurs et misères de l'écrivain national, Victor-Lévy Beaulieu et Jacques Ferron, fait l'objet d'un compte rendu critique par Laurent Laplante.

  • Automne 2014

    Nuit Blanche

    • Nuit blanche, le magazine du livre
    • 27 Octobre 2014

    « Doubles, pseudos et caméléons », voilà le titre du dossier spécial que propose Nuit blanche. On s'intéresse à la fabrication d'identités fictives dans l'histoire littéraire, notamment au caméléonesque Romain Gary, mais aussi aux thèmes du double et de la réinvention de soi chez nos contemporains écrivains. Hors dossier, Laurent Laplante commente le premier tome des Chroniques politiques de René Lévesque; Paul Renard tire de l'oubli André Obey (1892-1975), auteur de quatre romans, dont Le joueur de triangle; et David Lonergan nous fait découvrir l'oeuvre de l'Acadien Claude Le Bouthillier.

  • Nuit blanche, magazine littéraire t.137 ; hiver 2015

    Collectif

    • Nuit blanche, le magazine du livre
    • 3 Mars 2015

    Multiples, les figures du père et de la mère traversent ce numéro. Recommencements d'Hélène Dorion, Le feu de mon père de Michael Delisle et C'est le coeur qui meurt en dernier de Robert Lalonde font partie des oeuvres analysées dans cette édition qui interrogent la thématique de la filiation et du poids de l'héritage familial. Puis, un portrait du poète franco-ontarien Éric Charlebois, lui aussi fortement préoccupé par les thèmes de l'enfance et de la filiation, est signé par Catherine Voyer-Léger. Ailleurs dans la revue, l'écrivaine, poète et essayiste France Théoret (en couverture) évoque sa « Généalogie littéraire » dans la rubrique « Le livre jamais lu » et commente ses entretiens avec Louky Bersianik réalisés en 2006 et récemment publiés.

  • Nuit blanche, magazine littéraire t.138 ; printemps 2015

    Collectif

    • Nuit blanche, le magazine du livre
    • 16 Avril 2015

    Paru le même jour que la tuerie de Charlie Hebdo, Soumission de Michel Houellebecq a fait couler beaucoup d'encre. Si l'écrivain « n'est pas un bon romancier », il est néanmoins « un penseur d'une rare efficacité » ayant « le don d'illustrer, de vulgariser les malaises de notre temps » nous dit François Ouellet qui a analysé l'ouvrage pour nous. En complément, Marie-Ève Pilote se penche sur Houellebecq économiste, un essai de Bernard Maris paru fin 2014 dénonçant l'économie comme idéologie et montrant les « vertus éclairantes de la littérature ». En entrevue, la romancière et professeure au collégial Roxanne Bouchard (en une), qui s'évertue à faire tomber ses étudiants en amour avec la littérature québécoise. Denise Bombardier, aussi interviewée pour ce numéro, nous fait découvrir son Dictionnaire amoureux du Québec.

  • Nuit blanche, magazine littéraire. No. 140, Automne 2015

    , , , , , ,

    • Nuit blanche, le magazine du livre
    • 4 Décembre 2015

    Ce numéro fait place à Gérard Leblanc, figure marquante de l'Acadie moderne et dont l'oeuvre, dix ans après sa mort, reste plus que jamais vivante. Ayant consacré tout son temps à l'écriture, à la sienne et à celle des auteurs des éditions Perce-Neige de Moncton, il a contribué à l'émergence d'une parole originale, propre à l'Acadie. Cette édition nous fait aussi découvrir le troublant parcours de l'écrivaine sicilienne Goliarda Sapienza (en couverture), nous offre une entrevue avec le romancier Gilles Jobidon, dont vient de paraître La petite B, et pose un regard renouvelé sur le « poète militant » Aragon. Les critiques du premier roman de Dominique Scali, À la recherche de New Babylon, finaliste au prix du Gouverneur général, de la trilogie MaddAddam de Margaret Atwood et du travail de Janine Tessier dans Les rescapés de Berlin sont aussi au sommaire.

  • Nuit blanche, magazine littéraire. No. 143, Été 2016

    , , , , , ,

    • Nuit blanche, le magazine du livre
    • 12 Septembre 2016

    Avec ce numéro d'été, Nuit blanche salue la bonne idée qu'ont eue Vincent Lambert et Isabelle Miron de faire paraître le collectif J'écris fleuve, exercice de « géopoétique », recueil de prises de position, de récits de création en hommage au « fleuve qui soutient [notre] identité et nourrit le monde ». Chaque époque en ramène d'autres. Et l'air du temps serait à la contre-culture et aux années 1970. Par David Laporte, entre autres, tour d'horizon d'une période « à la fois bouillonnante et méconnue » qui aura laissé dans son sillage sexualité libre, groupes écologiques, coopératives d'habitation... Puis, retour en juillet 1936 pour la guerre d'Espagne. Prenant comme point de départ le roman Pas pleurer (prix Goncourt 2014) de Lydie Salvayre, Roland Bourneuf signe un texte aussi poignant qu'éclairant sur cette « guerre impitoyable et d'une extrême violence ». Ce numéro nous fait aussi découvrir Simone Chaput, l'une des voix les plus originales de la littérature franco-manitobaine, ainsi que Kebir Mustapha Ammi, écrivain d'origine marocaine, et nous propose un tour d'horizon de l'oeuvre de Yann Martel.

  • Nuit blanche, magazine littéraire. No. 139, Été 2015

    , , , , , , ,

    • Nuit blanche, le magazine du livre
    • 24 Août 2015

    Que VLB adore fréquenter les habitués des sommets, la preuve en est établie. Nietzsche faisait antichambre en attendant son tour. Laurent Laplante nous livre ses commentaires de lecture sur ce « non-livre » de près de 1400 pages dans lequel VLB déploie une liberté créatrice quasi-totale, fusionnant fiction et réalité, abolissant l'autobiographie connue pour retoucher le récit de son parcours et usant d'un humour qui ne doit rien à Zarathoustra. Le dossier de cette édition porte sur les romans et les essais témoignant des grands conflits de l'Histoire, de la Première Guerre mondiale à la guerre au terrorisme et au djihadisme, en passant par le nazisme. Ailleurs dans la revue, la chronique consacrée aux écrivains franco-canadiens dresse le portrait du franco-manitobain J.R. Léveillé, auteur d'une trentaine d'oeuvres diversifiées et exigeantes, et Diane Vincent nous parle de Dante, son écrivain jamais lu.

  • Nuit blanche, magazine littéraire. No. 145, Hiver 2017

    , , , , , , ,

    • Nuit blanche, le magazine du livre
    • 11 Janvier 2017

    Une grande constante traverse le dernier numéro de l'année de la revue Nuit blanche : celle du voyage. En plus de toutes les nouveautés québécoises et internationales, voici le menu qu'elle nous propose. Premièrement un panorama de la littérature routière et vagabonde, de Okanagan de Sara Lazzaroni à L'Astronome dur à cuire de Jonathan Ruel en passant par Le Fil des kilomètres de Christian Guay-Poliquin. Ensuite une approche particulière de l'« indianité » à travers l'oeuvre de Louise Erdrich et Thomas King. Puis, un anniversaire : la maison d'édition L'Instant même fête ses 30 ans et se raconte à rebours. De nombreuses pages seront consacrées aux correspondances du clan Ferron. L'écrivain méconnu du XXe siècle mis à l'honneur sera le moderniste et voyageur Luc Durtain (1881-1959). La publication nous propose également de découvrir le poème inédit de Robert Yergeau Les Muses chauves ainsi qu'un portrait de l'écrivaine Gracia Couturier, entre théâtre, albums jeune public et romans.

  • Nuit blanche, magazine littéraire. No. 144, Automne 2016

    , , , , , ,

    • Nuit blanche, le magazine du livre
    • 7 Octobre 2016

    Anarchiste, bum, martyr, poète maudit - poète majeur de notre littérature.
    Denis Vanier, figure emblématique du Québec contre-culturel des années 1970, est décédé en 2000. Par Rémi Ferland : récit d'une rencontre et d'une amitié littéraire hors du commun. Par Thierry Bissonnette, alias Thierry Dimanche, la nécessaire relecture d'Une Inca sauvage comme le feu de Vanier.

    Les fervents lecteurs d'Albert Camus connaissent bien le nom de Jean Grenier qui fut son professeur de philosophie à Alger, mais peut-être moins l'oeuvre qu'il a laissée. Bruno Curatolo nous la présente.

    Parmi les autres propositions de ce numéro, deux entrevues, deux parcours d'écrivains. Michèle Bernard a rencontré le « romancier tardif » Denis Thériault, auteur du magnifique ovni littéraire qu'est L'iguane. Puis, du Sexe des étoiles à Ce qu'il reste de moi, le territoire d'où naissent les oeuvres de Monique Proulx. Entrevue par Pierrette Boivin.

  • Nuit blanche, magazine littéraire. No. 142, Hiver 2016

    , , , , , , ,

    • Nuit blanche, le magazine du livre
    • 19 Mai 2016

    « Grâce au livre, un peuple prend possession de son cheminement », écrit Laurent Laplante en ouverture du dossier « Un peuple et son rêve ». À travers une sélection d'ouvrages, dont certains sont parus dans la foulée du vingtième anniversaire du référendum de 1995, Nuit blanche recense les avancées, les défis, les gloires et les défaites d'un projet pour l'heure inachevé. En couverture, Hérménégilde Chiasson, surtout connu au Québec comme poète, comme ancien lieutenant-gouverneur du Nouveau-Brunswick ou encore pour ses créations en arts visuels. Mais c'est l'itinéraire du Chiasson dramaturge (Des nouvelles de Copenhague, Le Christ est apparu au Gun Club, Aliénor...) que ce numéro nous propose de parcourir.

empty