Langue française

  • Pour cerner au plus près la figure de Jésus en interrogeant l'histoire et les Evangiles, voici une enquête en forme de dictionnaire menée par une historienne spécialiste du christianisme des premiers âges
    L'historienne spécialiste du christianisme des premiers siècles Marie-Françoise Baslez interroge les évangiles pour en extraire ce qui peut s'y trouver de plus historique. Son dictionnaire est divisé en trois parties - la naissance et la famille, la vie publique, la mort et l'après mort. Chaque entrée, d'Annonces angéliques à Zélotes, place les événements et les personnes dans le contexte des réalités et des traditions de l'époque, de l'histoire juive et du monde gréco-romain. Le résultat est un livre multiple, à la fois récit, recherche et guide, conçu pour répondre aux questions que se posent chrétiens et non chrétiens sur les origines d'un fait religieux particulièrement prégnant.

  • Des témoignages et des documents pour comprendre la malédiction dont l'expédition Lapérouse semble avoir été victime, revivre un naufrage mythique et mesurer ses implications politiques.


    1785 : deux grands voiliers sous le commandement du comte de Lapérouse quittent les côtes de France pour un voyage d´exploration autour du monde. A leurs bords, des hommes de science et des hommes de bien, la fine fleur du XVIIIe siècle finissant. Ils ne reviendront jamais.
    Disparition d'une chaloupe chargée de vingt officiers et marins en Alaska, massacre de onze autres dans les îles Samoa, naufrage des deux navires sur les récifs d'une île corallienne, échec de l'expédition de secours... Pourquoi la malchance s´est-elle à ce point attachée au sort de M. de Lapérouse ?
    La réponse n'est pas anecdotique, car le voyage de laBoussoleet de l'Astrolabeavait une ambition qui dépassait de loin la simple connaissance géographique, comme si les deux frégates avaient été chargées par l'Histoire de transporter à travers les mers les idéaux du Siècle des Lumières - au point qu'en pleine Révolution, et jusqu'au pied de la guillotine, à la fois Louis XVI et les chefs de la Convention s'inquiétaient du sort des navigateurs.
    Un dossier de témoignages et documents pour comprendre le mystère et la malédiction, et mesurer les implications politiques d'un naufrage à nul autre pareil.


    Au sommaire, pour la première fois réunis :
    - les instructions de Louis XVI à M. de Lapérouse, véritable manifeste de l'esprit des Lumières ;
    - le journal de voyage de Lapérouse ;
    - la dernière lettre du navigateur avant sa disparition ;
    - les récits des expéditions de secours dont celui, très mouvementé, de l'aventurier Peter Dillon ;
    - le compte-rendu des fouilles sous-marine (témoignages des chercheurs de l'association Salomon) ;
    - la reconstitution du naufrage, désormais possible grâce à ces fouilles.

  • L'unique roman de Sacha Guitry, chef-d'oeuvre d'esprit et de verve qu'il portera à l'écran sous le titre de Roman d'un tricheur.Tout commence par un petit garçon puni pour vol : il est privé de champignons... et devient orphelin du même coup, les onze membres de sa famille succombant à une platée vénéneuse. C'est le point de départ d'une vie de tricheur professionnel, dont voici la confession.
    Ce long monologue plein d'ironie et pétillant d'esprit - le seul roman de Guitry, à son sommet - parut chez Gallimard en 1935 avant d'être adapté à l'écran par l'auteur un an plus tard sous le titre
    Roman d'un tricheur, premier d'une longue série de films de fiction.
    Publié avec le soutien du CNL

  • Silvain est un soldat de seize ans, engagé volontaire. Jean-Marieest un briscard de trente ans, grognard de la Vieille Garde. Adam est officier d'ordonnance auprès de l'Empereur. La Flize est chirurgien major. Ils viennent de Provence, du Jura, du Nord, de toute la France. Tous, ils l'ont suivi jusqu'à Moscou en passant par Austerlitz, Iéna, Wagram, mais aussi Madrid et Baylen. Ils le suivront encore au-delà de la Bérézina et, pour finir, à Waterloo... Ce sont les hommes de Napoléon.Un jour, ils ont posé les armes. Ils ont vieilli. Et, par chance pour nous, ils se sont finalement décidés à écrire leurs souvenirs, les meilleurs ? ah ! le soleil d'Austerlitz ! ? et les pires : la boue, la glace, le sang.Ces souvenirs tous ensemble sont une mine d'or de la mémoire. Voici les plus émouvants d'entre eux, extraits et agencés de façon à écrire l'histoire de la Grande Armée. Mis bout à bout, ces documents devenus introuvables, dénichés au fond des archives, font l'effet d'un grand film épique. Pour un peu, on entendrait cliqueter les sabres !Présenté par Christophe Bourachot

  • En ce temps-là, chasser la baleine, c´était partir pour trois ou quatre années de mer. C´était affronter un géant à l´aide d´un simple harpon depuis un esquif qu´un seul coup de queue réduisait en pièces. En ce temps-là, chasser la baleine, c´était l´aventure. Une aventure que les massacres actuels sont en passe de faire oublier. C´est pourquoi ce dossier de témoignages vécus a une double valeur : somme de récits authentiques que les plus beaux romans de mer ne peuvent égaler, il est aussi la plus belle façon de perpétuer le souvenir de ces hommes « au coeur de bronze qui naviguaient sur des navires au coeur de chêne ».



    Aux origines de Moby Dick : traduction inédite du témoignage des rescapés de l´Essex.
    Le journal de bord d'un médecin français Les souvenirs de Conan Doyle, baleinier dans les mers arctiques...


    Présenté par Dominique Le Brun

  • Premier volume du théâtre complet de Sacha Guitry, précédé de son seul roman : Le Roman d'un tricheur.
    Ce premier tome des oeuvres de théâtre de Sacha Guitry comporte les pièces suivantes : Nono - Le Veilleur de nuit - La Prise de Berg-op-Zoom - La Pèlerine écossaise - Deux couverts - La Jalousie - Faisons un rêve - Jean de La Fontaine - Un soir quand on est seul - L'Illusionniste - Deburau - Le Mari, la femme et l'amant - Mon père avait raison - Je t'aime - Le Comédien - Désiré - Le Nouveau Testament - Quadrille, précédées du seul roman de Guitry, Mémoires d'un tricheur, avec les illustrations de l'auteur. Le film qu'il en tirera en 1936, Le Roman d'un tricheur, marque une grande date dans l'histoire du septième art par ses innovations scéniques. Préface de Jean-Claude Brialy Publié avec le soutien du CNL.

  • Tout l'art du grand Guitry et tout le bonheur du théâtre dans ces 23 pièces courtes.
    L'essentiel des pièces en un acte, constamment reprises et jouées par des troupes professionnelles et amateurs.
    Le KWTZ - Le cocu qui faillit tout gâter - Deux couverts - Un type dans le genre de Napoléon - Chez la reine Isabeau - Un soir quand on est seul - Chez Jean de La Fontaine - On passe dans huit jours - Un homme d'hier et une femme d'aujourd'hui - Chagrin d'amour - Villa à vendre - Le Voyage de Tchong-Li - Le Renard et la Grenouille - L'Ecole des philosophes - Le Mot de Cambronne - Dieu sauve le Roi - Une lettre bien tapée - Une paire de gifles - Fausse alerte - L'Ecole du mensonge - Courteline au travail - Je sais que tu es dans la salle - Madame Bergeret Publié avec le soutien du CNL

  • Deuxième volume du théâtre complet de Sacha Guitry, précédé de Théâtre je t'adore, textes et réflexions sur le théâtre.
    Ce deuxième volume de l'oeuvre de Sacha Guitry, illustré de dessins de l'auteur et de photos, propose également une bibliographie théâtrale complète et une chronologie biographique établies par Henri Jadoux. Il contient les pièces suivantes : On passe dans huit jours - Pasteur - Béranger - Une petite main qui se place - Un sujet de roman - L'Amour masqué - Le Lion et la Poule - L'Accroche-coeur - On ne joue pas pour s'amuser - Mozart - Etait-ce un rêve ? - Franz Hals ou l'Admiration - Chagrin d'amour - Monsieur Prud'homme a-t-il vécu ? - Les Desseins de la Providence - Françoise - Le Voyage de Tchong-Li - L'Ecole des philosophes - Le Mot de Cambronne - Une paire de gifles - L'Ecole du mensonge - N'écoutez pas, Mesdames ! - Toâ - Une folie - Beaumarchais, précédées de Théâtre je t'adore, textes d'hommages et de réflexions sur l'art théâtral. Préface de Daniel Toscan du Plantier précédée d'un texte de Paul Léautaud. Publié avec le soutien du CNL.

  •  0500 Avec cette règle simple qui préfère l´illusion au trucage, Jean-Eugène Robert-Houdin (1805-1871) révolutionna le spectacle de la magie.

    Horloger comme son père et inventeur prolifique, il mit sa passion de la mécanique et sa fantaisie au service d´un art qu´il rénova de fond en comble : la prestidigitation. Il inspira des générations d´illusionnistes jusqu´à nos jours, parmi lesquels le fameux Harry Houdini, qui prit ce nom en hommage à son illustre devancier.
    Voici réunis les textes que Robert-Houdin consacra à la magie. Outre ses mémoires, on trouvera, expliqués et commentés, ses tours révélés, véritable méthode pour le magicien débutant ou confirmé : la référence absolue en matière de prestidigitation.

    Une vie d´artiste, mémoires ?Comment on devient sorcier:les secrets de la prestidigitation et de la magie?L´Art de gagner à tous les jeux?Magie et physique amusante?Le Prieuré, organisations mystérieuses pour le confort et l´agrément d´une demeure Edition présentée par Francis Lacassin0300Horloger comme son père et inventeur prolifique, Jean-Eugène Robert-Houdin mit sa passion de la mécanique et sa fantaisie au service d´un art qu´il rénova de fond en comble : la prestidigitation.Une vie d'artiste, confidences d'un prestidigitateur(1858)Les souvenirs de Robert-Houdin sont passionnants. Son père, horloger, l'initie à la mécanique de précision. Impressionné par le spectacle d'un bonimenteur de rue, et découvrant la magie dans un livre qu'il acquiert par hasard, il se passionne pour "l'escamotage", art qu'il développera en compagnie d'un forain. Mais il se consacre tout d'abord à la conception et la fabrication d'automates, obtenant même une médaille d'argent à l'Exposition de 1844, où il fera la connaissance de Louis-Philippe.Il se lance dans la prestidigitation en 1845 en ouvrant un théâtre sur les Grands Boulevards. Le triomphe est immédiat. Par ses innovations, il révolutionne l´art de la magie, et conquiert l´Europe. Les costumes comme les codes du spectacle que nous connaissons aujourd´hui lui doivent tout. Sa réputation est telle qu´en 1856, alors qu´il s´est retiré, il est envoyé en Algérie par les autorités pour y impressionner les populations, alors sous la coupe de marabouts : sa mission est un succès, il les ridiculise, et ramène le calme en Kabylie.Outre le récit de sa vie parfois aventureuse, qu´il truffe d´anecdotes, Robert-Houdin brosse également un panorama historique de la magie et que des automates (dont le célèbre « joueur d´échecs »). Comment on devient sorcier(1868)« L´art de la prestidigitation tire ses artifices de l´adresse des mains, des subtilités de l´esprit et de tous les faits merveilleux que produisent les sciences exactes. »Il était inconcevable à l´époque pour un magicien de décrire ses tours au grand public. C´est pourtant ce que fit Robert-Houdin dans cet ouvrage. Outre les principes généraux sur la prestidigitation, il explique et décrit trucs et tours : escamotage de pièces de monnaie, tours d´adresse, de cartes, de boules, de foulards, d´anneaux... ; l´usage de la baguette, des poches, des manches est décryptée. Des centainesde coups sont révélés, dessins et graphiques à l´appui. Voici un B.A.-BA de la magie. Les Trucs des Grecs dévoilés, ou l´art de gagner à tous les jeux(1861)Dans l´argot du XIXe, le Grec est un escroc. Anecdotes et souvenirs à l´appui, Robert-Houdin dévoile les astuces des tricheurs, aux cartes, bien entendu, mais également au bonneteau, aux jeux de société ou à la roulette. Magie et physique amusante(posthume, 1877)Robert-Houdin était un artiste qui privilégiait l´adresse et l´illusion à l´utilisation d´artifices ou de doubles fonds. Il a pour cela utilisé les ressources de la mécanique, de l´optique, de l´acoustique ou de l´électricité, qu´il explique ici : par exemple : un coffre est donne l´impression d´être très lourd ou très léger selon qu´un électro-aimant est activé ou non ; des images apparaissent par simples jeux de vitres et de miroirs ; comment, dans son théâtre, il allumait cent bougies d´un seul coup ; etc. Des dessins et graphiques illustrent

  • Les meilleures comédies de Barillet & Gredy qui ont fait sourire, et rire, la France entière durant 40 ans. Leurs actrices fétiches, Sophie Desmarets et Jacqueline Maillan, y furent inoubliables. Potiche, que François Ozon a adapté au cinéma, avec Catherine Deneuve, aura fait à son tour redécouvrir leur formidable talent.
    Tout au long de la seconde moitié du XXe siècle, Pierre Barillet et Jean-Pierre Gredy ont signé ensemble une trentaine de comédies qui ont fait les beaux soirs du théâtre de boulevard pendant des centaines, voire des milliers de représentations.
    Plus qu'une signature, Barillet et Gredy sont un label : le vaudeville dans ce qu'il a de meilleur, des répliques acérées, une énergie et une gaieté communicatives, servies par la classe de Sophie Desmarets ou l'abattage de Jacqueline Maillan, leurs actrices fétiches.
    La présente anthologie regroupe leurs plus grands succès, qui ont franchi les frontières et les époques avec des interprètes prestigieux : Lauren Bacall dans Fleur de cactus sur les planches de Broadway, Ingrid Bergman puis Nicole Kidman dans la même pièce au cinéma, quand François Ozon réunit une distribution spectaculaire pour offrir en 2010 une brillante adaptation de Potiche." Barillet et Gredy perpétuent la haute tradition parisienne du théâtre de boulevard en lui donnant de nouvelles lettres de noblesse, des pièces raffinées, spirituelles, dans laquelle la légitime ambition de provoquer rires et sourires n'exclut ni le regard aimablement critique sur les comportements de l'époque, ni, à l'occasion, une certaine gravité. " Olivier BARROTPréface d'Olivier BarrotNotices de Jacques Pessis

  • Avec ces trois romans, c'est à un bien beau voyage dans le passé, le patrimoine et la culture des Cévennes que Christian Laborie nous invite. Une région chère à son coeur.
    L'Appel des drailles - Au début du 20e siècle Antoine Chabrol s'installe l'été sur le Causse pour cinq mois avec son troupeau, laissant sa femme et leurs quatre enfants. Mais une année la révolte éclate dans la région et les secrets de famille des Chabrol remontent à la surface.
    Les Drailles oubliés - La Première Guerre mondiale laisse Marie Chabrol seule après la mort de son mari. Elle quitte avec son fils les Cévennes pour Paris. Sa soeur Louise, bravant la tradition, va remplacer les hommes partis au combat, et sa belle-soeur part à la recherche de son mari disparu dans les tranchées...
    L'Arbre d'or - Damien, fils de paysan, est amoureux d'Héloïse, issue d'une famille bourgeoise. Leur mariage étant impossible, ils cachent leur relation. Or Martial, le frère de la jeune femme, découvre leur secret et tente de ruiner la vie du fermier.

  • D'Abeille à Vrillette, un ouvrage encyclopédique sur les croyances et superstitions en France, par la meilleure spécialiste du sujet. De tout temps, croyances et superstitions ont expliqué les mystères du monde. Elles reposent sur la certitude que des forces supérieures et surnaturelles régissent la vie sur terre, qu'il est possible de les comprendre (présages, divination), de s'en protéger, voire de les modifier (rites, médecine magique) et de les provoquer (sorcellerie). Dans une France largement rurale, le peuple s'entoure d'un ensemble de rites et de croyances, parfois très localisés, qui accompagnent les grands passages de l'existence (naissance, mariage, mort...), les phénomènes naturels (météorologie, maladies...), les moments-clés de l'année (saisons, solstices, fêtes religieuses ou d'origine païenne...), tout un corpus magique largement remodelé par l'Eglise au cours du Moyen Age. Fruit d'une vie de recherches, le Dictionnaire de la France mystérieuse rassemble et synthétise la somme des connaissances, à l'origine souvent obscure, que les folkloristes du XIXe siècle ont collectées dans les campagnes françaises. Deux types d'entrées : o Le support de la croyance : objet, plante, animal, phénomène naturel (vent, orage...) o Les thèmes et événements : grands moments de l'existence, de l'année, et les sujets de croyance collective (démons, sorcellerie...) Chaque article traite la croyance ou la superstition selon les caractéristiques régionales et intègre récits et témoignages. Une centaine de gravures anciennes illustrent le propos en apportant des informations complémentaires. A paraître en mai 2017, du même auteur, le Dictionnaire de la France merveilleuse viendra compléter cette somme en traitant, sous la même forme, du surnaturel, des êtres fantastiques, des hantises et des lieux enchantés.

  • Après les croyances et superstitions du Dictionnaire de la France mystérieuse, voici ce qui les incarne : les êtres fantastiques (fées, lutins, dragons...), les hantises (spectres, revenants) et les lieux enchantés.Après le
    Dictionnaire de la France mystérieuse, paru en octobre 2016, qui traite des croyances et superstitions, voici son complément indispensable, qui recense les êtres fantastiques (fées, dragons, lutins...) auxquels nos ancêtres croyaient et qui ont nourri notre folklore de contes et de légendes, mais aussi les hantises (spectres, revenants...) et les lieux enchantés (ponts, fontaines, menhirs...).
    Si ce corpus merveilleux couvre l'ensemble du territoire, les particularités régionales sont importantes : on trouvera donc un article générique
    Fée, mais autant d'articles selon leur dénomination et caractéristiques régionales : Fade, Fayette, Beuffenie, Blanquette, Dame verte, Lamigna, Margot-la-Fée...

  • Trois titres parmi les plus populaires de Marie-Bernadette Dupuy réunis en un gros volume. Un hommage rendu à quinze années de succès continu. Profondément ancrée dans sa région natale, Marie-Bernadette Dupuy connaît tous les secrets des forêts et des rivières entre Corrèze et Charente. Elle aime et sait nous faire aimer les personnages qu'elle y trouve, jeunes filles douces et dignes dont la force est dans une infinie capacité à vaincre le malheur. L'Orpheline du bois des Loups. Une traversée émouvante du siècle dernier, de Corrèze en Charente limousine, sur les traces d'une enfant trouvée, Marie... La Demoiselle des Bories. De 1946 à 1970, en Corrèze, l'émouvante chronique de la famille Mesnier réunie autour de Marie, l'orpheline du bois des Loups devenue une femme forte et courageuse. Les Enfants du Pas du Loup. A partir de l'histoire vraie d'un secret de famille raconté un soir d'hiver, une évocation de la batellerie des Charentes, incarnée par un jeune gabarier et les femmes qu'il aime.

  • Deuxième saison du feuilleton radiophonique mythique qu'est Signé Furax. Désormais allié des Babus (voir Le Boudin sacré), l'ignoble Furax n'a pas renoncé à son ambition de devenir maître du monde ; il a mis la main sur l'invention du professeur Moshmosh, une lumière bleue qui annihile la volonté de ceux qu'elle touche. Mais il va trouver sur son chemin Black, White, le commissaire Socrate et leurs amis. Jeux de mots navrants, situations absurdes, dialogues délirants... Tous les ingrédients du duo Dac/Blanche sont présents dansce nouveau volet de la mythique saga Furax diffusé sur Europe n°1 entre octobre 1957 et juin 1958, après Malheur aux barbus et Le Boudin sacré. " Je tiens Furax pour une oeuvre géniale, pour la grande Iliade du siècle de l'humour ", a dit en 1959 le sociologue Edgar Morin. Par rapport au script d'origine, Jacques Pessis a éliminé les redites nécessaires au format du feuilleton ainsi que quelques allusions à l'actualité de l'époque, incompréhensibles aujourd'hui.

  • Au nom du bonheur

    Gilbert Bordes

    Cinq romans qui font la part belle au bonheur. Chacun se trouve à un moment de sa vie confronté à des épreuves. Et pour surmonter un deuil, pour oublier un amour impossible, pour arriver à alléger le poids que les ans fait peser sur nos épaules, le courage est nécessaire. Ce chemin pour retrouver le bonheur, sur lequel Gilbert Bordes avec justesse et sensibilité emmène ses personnages, s'éclaire au fil des rencontres qu'ils y feront. Avec un proche plus âgé ou plus jeune, avec l'ami oublié ou le voisin discret, qui seront tous à leur manière un guide. La terre qui est la leur est aussi une alliée, et ils y puisent des ressources insoupçonnées qui les aide à reprendre pleinement goût à la vie.
    Cinq romans généreux à découvrir ou à redécouvrir.

  • Un recueil de souvenirs rares, écrits par des témoins de tous les horizons - de Montereau à Fontainebleau, de Paris à l'île d'Elbe et retour, jusqu'à Waterloo. Pour revivre les grandes heures d'un crépuscule glorieux.

    Au tournant de l'année 1814, l'ennemi franchit les frontières de la France sur trois points différents. Alors que le pays est attaqué de toute part, les caisses de l'Etat sont vides, les maréchaux rechignent à se battre, on envoie au front des conscrits de quinze ans... et bientôt, les cosaques ravagent la Champagne.
    Pourtant, c'est une nouvelle épopée qui commence. Avec ses victoires fulgurantes, ses défaites glorieuses, ses héros et ses traîtres. C'est aussi la seule des campagnes impériales qui se déroule sur le sol de France.
    Aussi les témoignages sont-ils particulièrement riches et variés : à côté des soldats de la Grande Armée, il y a les civils qui subissent l'envahisseur, les étudiants qui se battent à la baïonnette sur les barricades de Paris, les occupants russes qui croient à peine à leur victoire, les fidèles qui suivent l'Empereur à l'île d'Elbe, ceux qui pleurent à Waterloo, et les émigrés qui décrivent une France qu'ils ont quittée depuis vingt ans. Ce livre réunit leurs souvenirs, agencés de façon à livrer un récit chronologique des faits, aux sources de la légende.
    AU SOMMAIRE :
    La campagne de France - Le siège de Paris, la capitulation, l'occupation par l'armée russe - Les adieux de Fontainebleau - Le voyage vers l'Île d'Elbe et le séjour - Le retour de l'Île d'Elbe - Les Cent-Jours, dans toute la France - La campagne de Belgique et Waterloo.
    PARMI LES TEMOINS :
    Joseph Bonaparte (commandant la place de Paris pendant le siège), comte Beugnot (chef de la police de Louix XVIII), Emma Cust (voyageuse anglaise), Mme de Chastenay (Parisienne royaliste), général de Caulaincourt, docteur Foureau (médecin à l'Île d'Elbe, grenadier Graincourt, capitaine Jobit, enseigne Kazakov (jeune officier de l'armée russe d'occupation), Emile Labretonnière (étudiant), adjudant Petiet, comte Schouvaloff, Thomas Underwood (peintre anglais, prisonnier des Français)...
    Présenté par Christophe Bourachot Christophe Bourachot est historien amateur, passionné par l'Empire. Il est modérateur du site www.napoleon1er.com, créateur du blog Lestafette.unblog.fr, membre de la Société napoléonienne internationale, créateur de la Librairie des deux Empires, spécialisée dans la réédition des souvenirs napoléoniens.

  • Ils ont été des milliers, chaque année depuis le Moyen Age, à répondre à la voix de Compostelle. Et chaque année depuis le Moyen Age, il s'en trouve un ou deux pour raconter, étonnés d'avoir eu le courage d'aller jusqu'au bout, anxieux de transmettre les petits secrets du chemin et leur découverte du grand mystère. Leur voix est pleine de poésie, ou bien d'humour, d'autodérision ou de sagesse. Antoine de Baecque, à la fois historien et randonneur,a réunies ces voix avec art et passion pour qu'elles composent, toutes ensemble, un guide pratique et spirituel destiné à tous les amateurs de randonnée, pèlerins d'un jour ou d'un mois.
    Au sommaire, 65 textes réunis, présentés par Antoine de Baecque.

    Guides des chemins de Compostelle Récits et témoignages des pèlerins Variations sur un triomphe pédestre: chants, fictions, poèmes...


  • Depuis son enfance menacée jusqu'à sa vieillesse tragique, la vie de Louis XIV racontée par ceux qui le côtoyaient quotidiennement. Une entrée privée auprès du Roi-Soleil.

    Aussi lointain que le Soleil, Louis XIV a tout fait pour apparaître à ses sujets inaccessible et infaillible. Sa personne, effacée par la Majesté, est ainsi devenue un mystère. Qui était l'homme sous le roi ?
    Alexandre Maral, conservateur en chef au musée de Versailles, a retrouvé les témoignages de ceux qui ont pu approcher au plus près le Roi-Soleil - serviteurs, médecins, courtisans et courtisanes, ministres, artistes.
    Agencés selon les grandes époques du règne, ils forment un récit vivant qui suit le plus célèbre des souverains français tout au long de sa vie. Depuis son enfance menacée jusqu'à sa tragique vieillesse, en passant par la gloire et les amours, plus de 120 textes de une à dix pages sont ici réunis, qui racontent et expliquent son rayonnement universel.
    Parmi les témoignages : lettres de Mme de Sévigné, de la princesse Palatine, Mémoires de Saint-Simon, de Mme de Motteville, du marquis de Dangeau, de l'abbé de Choisy, comptes rendus des médecins du roi, écrits de Voltaire, extraits des Mémoires et du testament du roi lui-même...

  • Allais par lui-même et ceux qui l'ont connu : tout l'esprit irrévérentieux et fantaisiste de l'inventeur de l'humour moderne. Voici l'autobiographie qu'Alphonse Allais n'a pas écrite ; puisant dans ses innombrables contes, chroniques ou poèmes, dans les témoignages de ses contemporains, Jean-Pierre Delaune a reconstitué le parcours de celui qui a révolutionné l'humour à la fin du XIXe, de son enfance à Honfleur à sa mort prématurée en 1905 en passant par ses études de pharmacie avortées à Paris, sa découverte du Quartier latin, de Montmartre et du Chat Noir, le cabaret et la revue, dont il devient l'un des piliers, le journalisme et la vie trépidante de la capitale. Mais qui parle le mieux d'Allais, sinon lui-même et ceux qui l'ont côtoyé ? Le présent ouvrage est constitué d'extraits des textes de l'immortel inventeur de l'humour moderne ainsi que des témoignages de ses proches, de sa soeur et de ses amis, qui se nomment Charles Cros, Jules Renard, Sacha Guitry, Curnonsky, Tristan Bernard ou Rodolphe Salis. Où l'on découvrira qu'Allais était un immense humoriste à l'inventivité géniale, mais aussi et surtout un grand écrivain. Une cinquantaine d'illustrations, photos et lettres, la plupart inédites, viennent éclairer le propos. Grande admiratrice de l'oeuvre d'Allais, Roselyne Bachelot, ancienne ministre et elle-même pharmacienne, rend dans sa préface un hommage chaleureux à celui sans qui nous ne ririons peut-être pas de la même manière aujourd'hui.

  • Diffusés à partir d'octobre 1956 sur la jeune station Europe n° 1, les 250 épisodes du Boudin sacré, première saison (sur quatre) de Signé Furax, vont connaître un succès colossal - jusqu'à Guy Mollet, président du Conseil, qui, au cours d'un débat à l'assemblée nationale, lance aux députés : " Continuez sans moi, je vais écouter Furax. " On a volé des monuments qui font la gloire de la France, remplacés par des imitations en staff : l'obélisque de la Concorde, le Lion de Belfort, les grilles de la place Stanislas à Nancy, etc. Qui est derrière cet ignoble forfait ? Les détectives Black & White, le professeur Hardy-Petit, le commissaire Socrate et d'autres mènent l'enquête, qui les conduira sur la piste de Furax et de la terrible secte des Babus, adorateurs du Goudgouz, le Boudin Sacré.
    Jeux de mots navrants, situations absurdes, dialogues délirants, tous les ingrédients de l'humour du duo Dac/Blanche sont là.
    Par rapport au script d'origine, Jacques Pessis a éliminé les redites nécessaires au format du feuilleton, ainsi que quelques allusions à l'actualité de l'époque, incompréhensibles aujourd'hui.

  • Jeux de familles

    Françoise Bourdin

    " Imaginer que quelque part, une lectrice ou un lecteur n'arrivera peut-être pas à éteindre la lumière, emporté par l'intrigue que j'ai tissée, demeure ma plus grande fierté. " cinq romans de Françoise Bourdin à découvrir ou redécouvrir." Lorsque je réfléchis à la prochaine histoire que je vais écrire, il y a quelque chose de jubilatoire à pouvoir décider de tout. Les lieux, les personnages et les intrigues sont à ma discrétion. "
    En cinq romans, Françoise Bourdin fait voyager ses lecteurs de la Provence (
    Un été de canicule) au nord de Montpellier (
    Un soupçon d'interdit), puis les conduit en Bretagne (
    La Promesse de l'océan) et jusqu'en Ecosse (
    D'eau et de feu ;
    A feu et à sang). Elle nous invite à partager de forts moments de vie, qu'ils soient heureux ou troublés. Et l'on s'attache d'autant à ses personnages que chacun de ses romans fait écho en nous : Françoise Bourdin a ce don de construire " des histoires qui nous ressemblent ".

  • Enfin réunis, les trois premiers volumes de la saga du Moulin du Loup.Malgré un destin tout tracé, Claire Roy, la fille d'un maître papetier établi au moulin du Loup, ne renoncera pas à la passion qui la lie à Jean Dumont, un jeune bagnard en cavale, et qui va bouleverser sa vie (
    Le Moulin du Loup). A l'aube du xxe siècle, alors que Jean doit quitter les Eaux-Claires, Claire se voit confier l'éducation de la fille de son premier amour. Portée par son entourage et son goût pour l'herboristerie, elle a trouvé un équilibre et s'épanouit. Mais Jean est de retour au pays. Il a oublié Claire et refait sa vie. Entre retrouvailles, séparations, tandis que le terrible spectre de la Grande Guerre menace, il faudra à Claire bien du courage et de la persévérance pour venir à bout des obstacles qui entravent son bonheur.(
    Le Chemin des falaises) Les saisons ont passé sur la vallée, les personnages ont évolué, les enfants ont grandi. Alors qu'après la guerre, à l'aube des Années folles, émerge un nouveau monde dans lequel apparaissent l'électricité, le téléphone... la vie tente de reprendre un cours normal au moulin (
    Les Tristes noces). L'histoire ne s'arrête pas là, car il a fallu encore trois romans à l'auteur pour achever cette saga familiale au coeur de la Charente.

  • La puissance du Vatican est inversement proportionnelle à la taille de son Etat. Puissance historique, officielle, mais aussi puissance occulte, insaisissable, qui prend ses racines aux origines de l'Eglise, dans une Rome décadente, et perdure à travers tous les régimes, toutes les guerres, tous les basculements géopolitiques. Corrado Augias, journaliste italien érudit, tire leurs terribles secrets aux vieilles pierres du palais. Depuis la donation de Constantin - un faux ! - jusqu'au meurtre du très beau garde suisse Cédric Tornay en passant par la disparition de la très jeune Emanuela Orlandi, en 1983, sans oublier les agissements suspect de sa banque et de l'Opus Dei, voici seize récits qui démontrent avec brio que le Vatican n'a pas encore livré tous ses secrets.

empty