PUG

  • Un manuscrit inédit, oublié depuis 75 ans révèle la vision pétainiste d'une femme sur la guerre.
    Cet ouvrage est le journal intime de Monique Guyot (1906-2001). Ce document inédit nous livre les réflexions et les jugements d'une femme âgée de 38 ans en 1944. Dans sept petits cahiers d'écolier,elle décrit les années difficiles de l'Occupation à la Libération de la France dans le Vercors et la région de Grenoble. Profondément bouleversée par une Résistance qui l'inquiète et des Allemands qu'elle rejette, son journal devient un moyen pour exprimer ses peurs et ses espoirs. Monique Guyot écrit pour comprendre un monde qui lui échappe,crier ses frustrations, compenser l'impossible dialogue avec son frère résistant. Son journal, imprégné des idées pétainistes,est un autre regard sur l'Histoire. Philippe Laborie raconte l'histoire de ce manuscrit qu'il présente, met en lumière, éclaire avec d'autres éléments, compare à ce qu'ont écrit ses contemporains,et ce faisant,il fait oeuvre d'historien.

  • La France au quotidien propose une approche vivante et très illustrée des comportements français.
    Tout savoir sur le cadre de vie des Français quand ils sont au travail, en famille, ou quand ils pratiquent des loisirs, et développer sa culture générale en s'informant sur la vie politique française, la santé, l'enseignement sont les principaux objectifs de cet ouvrage.

  • Incontournable pour bien commencer ses études de droit !
    Cet ouvrage propose un tableau synthétique de l'évolution des institutions publiques de l'«ancienne France». De la fondation du royaume des Francs, par Clovis, à la Révolution de 1789, sont ainsi analysées la genèse et la croissance de l'État royal.
    Dans un souci d'efficacité pédagogique, les auteurs ont choisi d'adopter une présentation chronologique où chaque partie débute par un chapitre préliminaire résumant l'histoire politique de la période
    concernée.

  • Pour la première fois, un livre qui parle de l'art urbain sous l'angle des politiques publiques.
    Comment se construit l'art urbain dans la ville ? Quel regard portent les pouvoirs publics sur le street art ? Comment régulent-ils cette pratique, entre répression et promotion? Quels sont les enjeux de la professionnalisation des artistes ?
    En s'appuyant sur des exemples et des entretiens menés à Paris et Berlin, les deux villes les plus importantes d'Europe à l'origine du développement des graffitis, l'auteur propose une analyse sous trois angles sociologiques différents: la sociologie urbaine, la sociologie politique et la sociologie de l'art.

  • Parfois, les émotions que nous éprouvons diffèrent de celles que nous voudrions éprouver. Nous essayons alors de changer ce que nous ressentons. Nous « régulons » ainsi nos émotions, en cherchant à atteindre un vécu émotionnel plus serein. Ces tentatives ne mènent pas toujours au résultat souhaité. Les auteurs de ce livre mobilisent les connaissances scientifiques actuelles sur la régulation émotionnelle pour présenter trois grandes voies à emprunter pour agir sur ses émotions : l'atténuation du négatif grâce aux interventions cognitivo-comportementales, l'augmentation du positif grâce à la psychologie positive et l'acceptation grâce à la méditation de pleine conscience.

  • Une lecture facile pour les débutants.
    C'est la rentrée pour Anne, Jean-Pierre et leur fils après un mois de vacances. Ils ont une vie heureuse. Pourtant, Anne ressent une lassitude. Elle se pose des questions sur l'intérêt de son travail. Et si elle
    se trompait de vie ?
    Changer de vie est le quatrième récit de la collection Des textes, une histoire. Riche en émotions et en surprises, l'histoire se dévoile au fur et à mesure des échanges entre les personnages. Ancrée dans
    la vie quotidienne et se déroulant au fil de textes variés et actuels, ce petit récit permet aux apprenants débutants de découvrir le plaisir de lire en français. Grâce aux activités, les enseignants peuvent l'utiliser en classe.

  • Cet ouvrage présente des travaux récents issus de la psychologie sociale expérimentale qui éclairent la manière dont les contextes scolaires peuvent creuser au quotidien les écarts de réussite liés à l'origine sociale. D'un côté les recherches en sociologie et en sciences de l'éducation mettent en évidence une corrélation importante entre l'origine sociale et les parcours et performances scolaires et proposent des mécanismes explicatifs de cette relation. Par exemple, des recherches décrivent comment la socialisation familiale dans les milieux populaires est en décalage avec les attendus et normes scolaires. D'un autre côté, les travaux en psychologie cognitive et neurosciences mettent en évidence les processus cognitifs et neuronaux impliqués dans l'apprentissage et la réussite. Au carrefour de ces approches, l'originalité de celle de la psychologie sociale est de préciser la manière dont fonctionne concrètement la reproduction sociale dans la salle de classe, en documentant de façon précise comment les contextes influencent l'apprentissage et les performances, et in fine reproduisent les inégalités.

  • Pourquoi se lance-t-on dans l'alpinisme ? Pourquoi aller risquer sa vie là-haut ? Que se passe-t-il dans le cerveau d'un alpiniste en très haute altitude ? D'où proviennent les expériences hallucinatoires comme celle de l'alpiniste française Élisabeth Revol qui, à plus de 8 000 mètres en Himalaya, lui a coûté de graves gelures ? L'alpinisme est-il une folie moderne ou une activité historiquement profondément humaine ? Est-il une activité sociale ou le refuge de quelques asociaux ? À travers cet ouvrage original, passionnant et de haute teneur littéraire, Bernard Amy est le premier à regarder l'alpinisme au prisme de la psychologie comportementale, afin de tenter de répondre aux questions psychologiques et sociales que pose ce loisir qui conduit ses adeptes aux lisières du risque et de la mort. « Il y a trois types d'hommes, dit le sage : les vivants, les morts, et ceux qui vont en mer ». Pour Bernard Amy, il y a aussi ceux qui vont en montagne.

  • L'objectif essentiel de l'ouvrage est d'expliciter, en termes clairs et accessibles, la manière dont la prise en compte des droits des personnes en situation de handicap peut participer à installer durablement leur bien-être. Reprenant les grands concepts clés instaurés par le droit en matière de handicap, l'ouvrage analyse leur effectivité en pratique. Des expériences de vie des personnes en situation de handicap, dont l'auteure elle-même, illustrent le propos. Le sujet est d'actualité et en prise directe avec des préoccupations sociales majeures. C'est un sujet inédit pour un ouvrage ce qui en fait certainement l'originalité et l'intérêt. En effet, bien que de nombreux travaux aient été réalisés sur le thème du handicap et du droit, les deux termes n'ont jamais été associés à celui de bien-être.

  • Une réflexion sur un temps long pour mesurer l'évolution.
    L'ouvrage rassemble des textes écrits entre 1995 et 2019 sur l'insertion professionnelle des personnes handicapées. Tous présentent une réflexion sur le handicap, le travail et l'action publique, avec des différences de formes : textes plus ou moins longs, recours à des
    données de natures différentes (quantitatives ou qualitatives), etc.
    Au final, cet assemblage s'inscrit dans une double démarche: aborder la question du travail des personnes handicapées selon trois niveaux interagissant (le droit, les acteurs, les employeurs) et mobiliser les concepts qui en découlent sous l'angle des sciences sociales.

  • La régionalisation à l'épreuve de la fusion, ou l'histoire d'une réforme.
    Cet ouvrage est né de la réforme de 2015 sur la fusion des régions, transformant deux, voire trois régions en une seule.
    Fusionner une région est une tâche colossale qui suppose d'harmoniser des centaines de dispositifs et de programmes d'action, les traitements des agents, des services qui se disputent la meilleure méthode. Comment s'y prendre ?
    C'est aussi fabriquer un nouvel espace, une identité, partagée par le plus grand nombre. À quelles conditions est-ce imaginable ?
    En réalisant une enquête au coeur de la fabrique d'une région, l'Occitanie, l'ouvrage nous dit de quoi la régionalisation à la française est faite, et quels en sont les défis

  • « Oh, David, tu fais un boulot cool... tu te balades... tu glandes... Tu fais ta ronde ? T'es au boulot, là ? » Éducateur de rue : voilà un métier mal connu, souvent mal jugé, et pourtant indispensable. À travers de nombreux entretiens, l'auteure effectue une analyse fine de ce métier atypique, spécialisé dans la prévention de la délinquance, mettant des mots sur ce qu'ils font, extrayant les compétences de leur pratique et tordant le cou aux idées reçues sur cette profession : loin des clichés classiques avec jugements à l'emporte-pièce, tout ici est décortiqué, déconstruit avec approfondissement. À partir des situations exposées et des témoignages retranscrits, l'auteur pose un regard psychosocial sur les phénomènes vécus dans la rue afin de mieux appréhender ce qui s'y joue. Cet ouvrage est avant tout une réflexion sur la méthodologie du travail de l'éducateur dans la rue et porte sur les savoir-faire, compétences et stratégies utilisés par ces professionnels de prévention spécialisée.

  • Une analyse édifiante sur la place du handicap dans notre société.
    La circulaire de 2017 du gouvernement a tout déclenché, en ordonnant la fermeture progressive des établissements spécialisés du secteur médico-éducatif pour les enfants handicapés. Elle constitue une évolution majeure dans l'histoire de l'accompagnement des enfants handicapés en France. De quoi s'agit-il exactement ?
    D'une politique d'intégration de ces enfants en milieu ordinaire ou d'une désintégration du secteur médico-social ?
    L'auteur s'empare de l'actualité de la réforme, interroge les professionnels, les enseignants, les parents pour comprendre les enjeux qui se cachent derrière cette promesse de nouveau régime de protection sociale.

  • « Toujours pas de gardien dans l'immeuble d'en face... Le dernier n'est pas resté longtemps, comme les autres... Personne ne reste plus de deux mois... Moi, je vois bien tout ce qui se passe... Ça vient, ça s'en va... Que des problèmes... Je n'aimerais pas être le prochain gardien... »
    C'est ainsi que démarre le deuxième récit de la collection Des textes, une histoire. Ancré dans la vie quotidienne, rédigé avec des types de textes variés et actuels (SMS, courriels, affiches, articles de presse, notes de voisinage, discussions WhatsApp, etc.), il nous plonge dans l'ambiance de la Résidence des Lilas, petit immeuble en banlieue
    parisienne, et de son nouveau gardien d'immeuble qui dispose de sa période d'essai pour organiser la fête des voisins, avec des voisins pas si charmants que ça !
    Comment va-t-il s'en sortir ? Va-t-il réussir à conserver son poste ? Le suspense reste entier jusqu'à la dernière page.

  • La France représente pour l'histoire sociale de l'industrie en Europe occidentale un objet d'étude central.
    C'est après une crise sanitaire (l'épidémie de choléra de 1832),sociale et politique profonde,celle des années 1830, que les travailleurs de l'industrie imposent leur présence dans la société contemporaine. Cette présence s'affirme pendant un siècle et la question ouvrière se confond bientôt avec la question sociale. C'est ce qu'illustre les grèves de 1936 qui sont en grande partie la réponse des travailleurs de l'industrie (et des services) à la grande crise économique des années 1930. A partir d'une double relecture-celle de la question du développement industriel et celle de l'histoire des catégories sociales-,ce livre s'appuie sur les avancées de l'historiographie dans les domaines de l'histoire des entreprises, des mobilités sociales et géographiques,des territoires, des risques sanitaires et industriels, de 'environnement et du genre,pour proposer une nouvelle vision de cette période de l'histoire sociale de l'industrie.

  • Gouverner la ville et /ou gouverner les données?
    En quoi les données participent-elles à recomposer la gouvernance urbaine? Ces dernières années, les données sont devenues un enjeu central pour de nombreuses métropoles, qui en fonction d'elles, développent des stratégies, mettent en oeuvre des instruments,
    transforment leur organisation et créent de nouveaux métiers.
    En s'appuyant sur une enquête ethnographique de quatre années au sein d'une collectivité française, le livre propose une analyse, au plus près des acteurs, sur la manière dont la gouvernance urbaine est modifiée par ce phénomène nouveau de la mise en circulation des données. Au point de se demander si, à l'ère du numérique, les données ne sont pas devenues un outil de pouvoir à maîtriser pour gouverner la ville...

  • Le corps et la communication corporelle au centre de la construction de l'identité humaine.
    Cet ouvrage propose une réflexion engagée à partir de recherches en anthropologie du corps et des émotions. La connaissance du corps,nécessaire pour l'émancipation, repose sur un dialogue entre la connaissance réflexive et la pratique des arts corporels, notamment ceux qui engagent le toucher. La crise sanitaire du COVID-19, en perturbant les usages sociaux qui impliquent la proximité avec autrui et favorisent la communication corporelle, paraissent menacer ces derniers-comment les réinventer pour préserver la construction harmonieuse de l'identité?Ensuite, à rebours du nouveau culte voué au«dieu corps», tant par les puissances du capitalisme que par les discours qui, en prétendant résister à ce dernier, constituent de nouveaux bastions, comment accorder au corps ce qui lui est nécessaire, sans s'enfermer dans un nouveau narcissisme?

  • Un ouvrage nécessaire pour comprendre la révolution à l'oeuvre dans l'information aujourd'hui.
    Fakenews, vérification des faits, consommation des écrans et du numérique par les jeunes, irruption des plateformes numériques mondialisées dans l'univers des médias traditionnels...Les médias et
    l'information sont aujourd'hui en pleine transformation,et tout le monde crie à l'urgence d'une éducation critique à et hors l'école pour faire face à des évolutions que le «numérique»semble accélérer. Partant d'une question d'actualité brûlante(comment et à quoi faut-il éduquer les jeunes dans le domaine des médias et de l'information?), l'ouvrage de Laurent Petit est une synthèse montrant, à travers l'évocation de précurseurs et d'expériences fondatrices, l'héritage complexe des rapports entre l'éducation et les médias. Il dévoile les enjeux du champ de l'EMI, dans lequel s'affrontent des intérêts contradictoires. Il propose enfin de repenser une approche critique qui rend possible une mise en perspective et une compréhension des enjeux politiques contemporains.

  • o « Quel livre je peux lire en français ? » C'est pour répondre à cette question, posée par la plupart des apprenants débutants en français, qu'a été conçu ce petit récit.
    o À la fois divertissant et ludique, adapté au niveau A2 du CECR, écrit sous la forme d'échanges entre différents personnages (SMS, courriels, etc.), il raconte l'histoire de Bruno, agent immobilier, le meilleur et il le sait, jusqu'au jour où il rencontre Tim....
    o L'accent est mis sur la vie quotidienne et le français usuel pour que l'apprenant puisse immédiatement réinvestir le contenu linguistique et culturel dans sa pratique de la langue.
    o Des activités de compréhension, que l'apprenant pourra effectuer en complète autonomie, sont proposées à la fin de chaque chapitre.

  • Paix et économie, un oxymore ? Et si tout simplement le projet de la paix économique est d'avoir la prospérité et la paix comme motivations dans cette activité majeure de nos sociétés ?
    L'intention de la revue biannuelle Envies de changer! est de faire connaître l'état de la recherche et des démarches concrètes mises en oeuvre dans des organisations variées pour favoriser la paix sous toutes ses formes : paix intérieure, la paix dans les relations, et la paix avec les parties prenantes.
    Matière à réflexion, elle témoigne des enjeux, des désirs, des difficultés, des résultats de la mise en oeuvre de transformations au sein des organisations avec la paix comme point de mire. Le tout vu par différents acteurs.
    /> Ce numéro éclaire les motivations et les démarches des managers qui changent l'économie dans les organisations et souhaitent faire valoir la paix et le bien commun comme des objectifs importants de leur travail.

  • o Cet ouvrage apporte un regard distancié (notamment par rapport aux technologies du numérique) sur la question de l'articulation entre les industries numériques et la filière du livre. L'auteur livre une analyse très pertinente en fonction de quatre grands types de production éditoriale : la littérature, l'édition scolaire, l'édition de savoirs et de connaissances et les livres illustrés.
    o Ses réflexions, étayées de nombreux exemples concrets et de données chiffrées, mettent en avant l'impact que le numérique peut avoir sur le livre mais aussi, dans certains cas, la résistance que le livre a sur le numérique par la prédominance incontestable de la matérialité (papier). Sans oublier de faire référence, au fil du texte, aux pratiques et usages de l'acteur le plus important : le lecteur !

  • Le contrat

    Frédérique Cohet

    Le contrat est une institution essentielle de la vie économique. Il est né avec les premiers rapports humains et se pratique depuis toujours, par toutes les cultures. Pour bien le comprendre, il convient d'en étudier la forme dans le système juridique où il s'est construit.
    Le présent ouvrage est destiné à en exposer les principes fondamentaux à tous ceux qui, étudiants, professionnels ou consommateurs, souhaitent obtenir rapidement une information à la fois simple et précise.
    Cette deuxième édition est à jour des réformes les plus récentes.

  • Nadia est une jeune femme dynamique qui adore les chats. Elle vient de perdre son travail mais elle rêve d'une nouvelle vie et profite de son temps libre pour sortir avec ses amis. Sa mère, Linda, s'inquiète : elle voudrait que Nadia trouve le grand amour et cherche du travail ! Un jour, le nouveau chat de Nadia, Merlin, disparaît. La recherche de Merlin va réunir Julien et Nadia autour d'un projet original. Comment cela ? Chat alors ! est un récit plein de surprises qui se dévoile au fil des échanges entre les différents personnages. Ancrée dans la vie quotidienne et se déroulant au fil de textes variés et actuels, cette histoire facile permet aux apprenants débutants de découvrir le plaisir de la lecture en français.

  • Les médias et leurs productions, les médiatisations, ont envahi notre quotidien. Dans nos espaces privés, professionnels ou publics, nous avons affaire à leurs offres, qu'il s'agisse d'informations, de propositions de divertissement, de préconisations ou d'injonctions. Porteurs
    d'enjeux multiples, politiques, socioculturels, économiques, les médias sont aujourd'hui tellement discutés - souvent décriés - qu'il est urgent de poser un regard distancié sur les réalités médiatiques contemporaines.
    Comment les analyser ?
    Cet ouvrage apporte les clés pour se poser les bonnes questions, connaître les approches et recherches en ce domaine, et bénéficier de conseils méthodologiques.

empty