Religion & Esotérisme

  • François, la peste et la renaissance Nouv.

    Pendant le confinement du printemps 2020, alors que l'Italie n'arrive plus à compter ses morts, une photo fait le tour du monde : le pape François, de son balcon, bénit la place Saint-Pierre entièrement vide. Les cérémonies de Pâques ont été annulées, les chrétiens souffrent de ne plus pouvoir se retrouver ni prier ensemble, mais le pontife est toujours là pour incarner le message de

    l'Église.

    François ressent la nécessité d'éclairer cette période d'obscurité, d'aider les gens à retrouver un sentiment religieux qui semble perdu avec la pandémie, de leur redonner un élan d'espoir et de solidarité, de foi et de courage. Profondément attentif aux dynamiques contemporaines, il se montre très critique à l'égard des gouvernements populistes : privilégier l'économie face à la Covid-19 s'apparenterait à un génocide. Ses discours quotidiens ne cessent de rappeler les trois grandes menaces qui pèsent sur le monde actuel : l'iniquité, le nouvel esclavage subi par les plus démunis et la ruine de la nature.

    Dans ce livre passionnant, rigoureusement documenté, Marco Politi décrit les bouleversements à l'oeuvre dans l'Église, et montre pourquoi le pape François, tandis que la pandémie continue de faire des ravages, est le seul dirigeant au monde capable de prendre le recul nécessaire pour penser la société de demain et favoriser sa renaissance.

  • Des paroles précieuses et lumineuses du pape François sur la joie

    Pour le pape François, la joie est belle, bonne et féconde. Souvent présentée comme la " carte d'identité " du chrétien, elle est un sentiment profond, un don de l'Esprit qui ne nous abandonne pas, même lorsque nous traversons des moments douloureux. Si la joie est un élan simple vers l'amour de soi, des autres et du Seigneur, elle n'est pas pour autant acquise et doit se cultiver au quotidien.

    Conscient que la joie ne se vit pas de la même manière selon le moment et le lieu de vie, le pape François s'adresse à tous dans cet ouvrage. Il conseille et accompagne les lecteurs de la tristesse à la joie, de la douleur à l'espoir, de la solitude à l'amitié, de la peur au courage, du sentiment de vide intérieur à la foi, de l'offense au pardon, de la maladie à la guérison.

    Dans ce volume, qui rassemble des écrits et des discours publics, le pape François transmet sa conviction la plus profonde : notre bonheur passe par notre capacité de solidarité et d'amour. Car c'est en se donnant que l'on connaît la véritable joie.

  • Je suis un enfant naturel, né hors mariage de l'amour de ma mère et de son amant, un enfant considéré comme une « honte » par sa famille. Quel long chemin depuis ce départ si difficile jusqu'à aujourd'hui, où je suis habité de paix et de confiance ! Cela aurait pu mal finir, mais Dieu m'a sauvé. À des moments importants de ma vie, j'ai écouté Ses appels et j'y ai répondu. Nous sommes tous appelés. Dans un monde si dur, marqué par le chômage, la violence, la pauvreté, les familles disloquées, la solitude..., l'amour de Dieu est pour nous la plus belle des espérances. J'ai voulu écrire ce livre car on me pose tant de questions sur mon chemin spirituel, ma foi, ma prière, mon lien d'amour avec Dieu. J'ai souhaité raconter et partager. Admirer aussi les êtres qui m'ont guidé et inspiré. Dieu est si présent, si actif dans nos vies que tout est possible. À n'importe quel moment, à n'importe quel âge, qu'on soit riche ou pauvre, homme ou femme, pratiquant ou pas, bien portant ou malade, oui, tout est encore possible. Il nous faut juste nous ouvrir, nous offrir à Lui. Il n'est jamais trop tard pour le plus grand Amour. Michael Lonsdale

  • Le premier récit de vie d'un tulkou occidental

    Né en 1972 au Canada d'un père juif et d'une mère protestante, dès l'âge de quatre ans, Elijah Ary fait des " rêves-souvenirs ", à la suite desquels il cite des personnes, des noms, des lieux précis dans un Tibet lointain. Ces images et propos exceptionnels sont authentifiés par des maîtres bouddhistes et, à l'âge de huit ans, Elijah est reconnu par le Dalaï Lama comme la " renaissance " de l'érudit maître de méditation Guéshé Jatsé. Ces souvenirs seront vérifiés par Elijah lui-même lorsque, vingt-cinq ans plus tard, il effectuera un voyage au Tibet et apprendra des détails de la part de personnes ayant connu son " prédécesseur ".

    /> À l'âge de quatorze ans, il part dans un monastère en Inde où il demeure jusqu'à ses vingt ans. Il y suit un apprentissage très rapide de la langue tibétaine, reçoit une formation philosophique et spirituelle de très haut niveau en contexte traditionnel, ainsi qu'une initiation approfondie à la méditation.

    Il décide ensuite de regagner l'Occident, sur les encouragements du Dalaï Lama, afin de partager ses connaissances, et il intègre Harvard où il obtient un doctorat en sciences des religions. Il est aujourd'hui installé à Paris où il exerce comme psychothérapeute et comme maître de méditation.

    Son récit offre une plongée dans les complexités d'une époque charnière : celle qui a vu le bouddhisme s'enraciner en Europe et en Amérique. Pris entre plusieurs pays, langues, cultures, religions, Elijah Ary est devenu un " pont " vivant entre Orient et Occident, entre tradition et modernité. Il raconte ici son parcours remarquable, qu'il décrypte en expert du bouddhisme. Ponctuant son propos d'exercices de méditation, il initie le lecteur occidental à cette pratique prisée chez nous. Il éclaire aussi de l'intérieur certains aspects mal compris du bouddhisme : la réincarnation et le phénomène des
    tulkous, le caractère illusoire de l'ego, la loi du
    karma ou l'interdépendance universelle.

    Un témoignage sans précédent sur le vécu intime d'un " enfant-lama ", sur la vie d'un
    Little Buddha devenu grand.

  • L'essentiel de la pensée et de l'expérience de Guy Gilbert en 365 jours

    Guy Gilbert a toujours prôné ce qu'il appelle la théologie des vingt-quatre heures : " Hier on s'en fout, demain n'est pas encore là, seul compte aujourd'hui. "

    Cette attention portée au moment présent, à ce que nous devons faire aujourd'hui, voilà l'essentiel, voilà la seule véritable urgence.

    Fort de sa longue expérience, le curé des loubards nous propose une méditation pour chaque jour de l'année : 365 courts textes d'une page chacun qui nourriront le lecteur le long de chaque journée. Réflexions, récits, prières, anecdotes, ces textes très vivants traitent d'une variété de thèmes : famille, amour, éducation, foi, animaux, médias, amitié, violence, paix, joie, nouvelles technologies, adolescence, prière, équilibre personnel, travail, etc.

    Le lecteur sortira enrichi de la lecture de ces textes et, jour après jour, apprendra à aimer plus que la veille en attendant d'aimer encore mieux le lendemain.

  • Le pape François partage son expérience de la prière par de précieux conseils et une sélection de plus de cent prières

    Les anciens disaient que la prière est une respiration, qu'une âme privée de toute prière dépérit. Dans ce livre spirituellement inspiré, le pape François revient sur son expérience personnelle de cet acte de foi et d'amour qu'est la prière, et nous invite à entrer en familiarité avec Dieu, à déposer en lui nos angoisses et nos problèmes.

    Dans une première partie, le pape François fait entrer le lecteur dans le mystère de la prière. Il souligne la force qu'il trouve dans cette pratique du recueillement, le sens qu'il lui accorde. Il distille aussi de précieux conseils et réflexions sur les raisons qui amènent à la prière, pour qui prier, pour quoi prier, quels mots choisir et comment s'y prendre, qu'y trouve-ton. Dans une deuxième partie, il partage ses prières préférées, qui sauront parler à tout le monde, à chaque moment de la vie : le pardon, l'espoir, la justice, la sagesse, la conversion, la guérison, le soutien, la tentation, le deuil, la famille, les enfants.

  • Un livre fort sur l'utilité et la joie d'être grands-parents aujourd'hui

    " Grands-parents, vous pétez la forme ! Aujourd'hui, on est jeune à soixante ans. Pas un avion ou un train que je prends sans tomber sur un groupe d'ancêtres jacassants, rigolards, paillards parfois... Mettez toute cette énergie au service de vos enfants et petits-enfants, vous êtes pour les familles un trésor inestimable !

    Les grands-parents n'ont plus à se lever à six heures du matin pour aller au boulot, ils ont du temps, ils peuvent choyer, cajoler. Ils peuvent raconter aussi : ils sont l'histoire vivante des familles, des villages. Actuellement, il leur faut surtout utiliser leurs quatre oreilles ; par exemple quand les gamins viennent leur confier leur mal-être. Grands-parents, vous êtes des atouts précieux. Si un couple est désuni, ne divisez pas, ne prenez pas parti. Ne condamnez jamais, mais discutez. Vous avez le pouvoir magnifique de réunir. N'oubliez pas que, dans ces occasions, vous enfantez une nouvelle fois. Moi aussi, je suis une sorte de grand-père lorsque j'accueille les jeunes à la ferme, lorsque je les aide à retrouver confiance en eux-mêmes, en la vie.

    Les enfants sont des magnétophones : ils enregistrent tout. Ils aiment bien mettre en doute ce qu'affirment leurs parents, mais pas ce que leur disent leurs grands-parents. Vivez avec vos petits-enfants l'heure de la tendresse. Vous êtes irremplaçables. Ce n'est pas tant vos paroles que vos petits-enfants retiendront, c'est ce que vous serez. Si vous êtes des veilleurs de joie et d'amour, ils le seront à leur tour. "

    Guy Gilbert

  • émerveillons-nous ! mes plus belles prières pour changer notre regard Nouv.

    Un appel à changer de regard sur nos vies et sur le monde

    " Le monde qui nous entoure semble bien triste aujourd'hui : la pandémie ne nous lâche pas, la détresse familiale, professionnelle et personnelle de nos concitoyens imprègne l'atmosphère, les pays pauvres sont en grande difficulté... Comment garder notre équilibre, retrouver la sérénité ?

    Dans ce livre je vous propose un parcours en prières afin d'arriver à nous émerveiller, malgré tout, de la beauté du monde. Depuis que je suis tout petit, la nature me fascine, je passerais des heures à admirer des champs de fleurs ou un paysage du haut d'une montagne. Chaque croyant donne à Dieu le titre de créateur du ciel et de la terre. Nous, chrétiens, nous émerveillons de la beauté du printemps, renaissance de la vie ; de l'été et les parfums d'une nature éclatante ; de l'automne, qui nous offre ses superbes couleurs ; et de l'hiver aride, qui masque et fige les végétaux. Les quatre saisons sont un enchantement.

    Faire la paix en nous, apprendre à contempler, se réconcilier avec soi-même et avec les autres, écouter ce que le silence veut nous dire, aller vers la sagesse, dialoguer sans cesse avec Dieu dans la louange pour tout ce qu'il nous offre : voilà le chemin que je vous recommande en ces temps troublés.

    La beauté sauve le monde. En prière dans la nature retrouvée, rude et splendide, les jeunes comme les anciens se sauvent et gagnent leur paradis, ici et maintenant. "

    Guy Gilbert

  • Un ouvrage à la fois personnel et très documenté sur l'Esprit-Saint, grand inconnu de la Trinité chrétienne

    " Je suis né un jour de Pentecôte, cela me prédestinait à avoir un attachement particulier à l'Esprit-Saint.

    En quittant ce monde, Jésus a dit : "Je vous laisse mon Esprit', et non "l'Esprit'. C'est là un aspect incroyable de la foi : Dieu nous est accessible en trois personnes, Père, Fils, Esprit. Je demande tous les jours à l'Esprit de veiller, d'aider, d'être présent dans mes paroles, dans mes décisions. Je crois en lui de tout mon cœur, car Jésus nous a dit qu'il serait la force agissante dans notre monde, qu'il serait là avec nous jusqu'à la fin des temps.

    L'Esprit-Saint est un modèle exemplaire de générosité, de beauté, de bonté, d'amour total. Je lui demande toujours de l'aide, il ne m'a jamais laissé tomber.

    Dans ce livre je raconte le lien particulier qui m'unit à lui, par exemple mes sessions de prières au Renouveau charismatique, qui m'ont littéralement sauvé la vie lorsque j'avais quarante ans et que j'étais au fond du gouffre. Je reproduis aussi les grands textes consacrés à l'Esprit-Saint : les évangiles, les lettres de saint Paul, les écrits de saint Augustin, de sainte Thérèse, de maître Eckhart, mais aussi les paroles de saint Séraphim de Sarov, du curé d'Ars et de nombreux grands croyants. Les écrivains aussi sont présents, comme Bossuet, Fénelon, Paul Claudel ou encore Simone Weil...

    Les liens avec l'Esprit sont très simples, il ne faut pas s'imaginer de grandes envolées impressionnantes. C'est très confidentiel, très intérieur et très secret. Laissons-le agir, il est efficace. Offrons-lui toute notre confiance. "

    M. L.

  • Un livre plein d'énergie, qui permet de se recentrer sur l'essentiel, d'aimer la vie

    Fort de milliers de rencontres, de témoignages, de confidences reçues, fort aussi de son inlassable action de prêtre-éducateur auprès de nombreux jeunes qu'il a sauvés, les extrayant de la rue, de la drogue, de la violence, Guy Gilbert a voulu partager dans ce livre son immense amour de la vie, sa confiance en l'humain, son regard sur le monde contemporain, sa foi en un Dieu-Amour qui soutient chacun d'entre nous, dans tous les compartiments de notre existence.

    Cet ouvrage appelle chaque individu à cultiver des vertus comme la patience, l'humilité, l'amitié, la tolérance, le respect, le pardon, la bonne humeur... elles lui seront utiles pour trouver un équilibre. Et aussi pour mieux s'engager dans la société, par exemple en faveur de l'écologie, de la lutte contre la misère et contre la violence. Guy Gilbert donne aussi de précieux conseils à ceux qui travaillent, aux célibataires, aux mères élevant seules leurs enfants, à la famille, aux grands-parents, aux personnes âgées, aux malades... Il aborde aussi des questions de foi : les charismes, le rosaire, les vocations et les séminaristes, le péché, la prière, l'humanité du Christ...

    Les années n'ont pas enlevé au père Gilbert son inépuisable énergie, sa mobilisation de tous les instants en faveur des questions d'aujourd'hui. Il appelle chacun à évoluer, à " se bouger ", car dans le mouvement réside l'amélioration de nos destins. C'est ainsi que la vie nous aimera.

  • Guéris-moi, guéris les autres : mes plus belles prières pour aller mieux Nouv.

    Un livre sur la force de la prière de guérison

    " De nombreux croyants m'écrivent pour me dire qu'ils sont dans les ténèbres. C'est dans ces moments qu'il faut prier le plus. Nous devons dire au Seigneur que nous souffrons et que nous Lui offrons notre maladie. C'est une prière superbe.

    Pour ma part, je n'ai jamais désespéré une minute, parce que Dieu est amour, Dieu est miséricorde, Dieu est bon, Dieu est tolérance, Dieu est respect, Dieu est partage. Et dans la mesure où j'essaye de vivre à fond l'amour, la tendresse humaine, la miséricorde, je m'élève vers Dieu. La souffrance, je ne la supporte pas, je la porte et je la sublime.

    Pour obtenir des guérisons, il y a la prière ; une attitude d'abandon et de confiance dans le Christ. Un théologien, le père Hugueux, disait : "Il faut croire pour guérir et guérir pour croire.' C'est un joli paradoxe.

    Aller de l'avant et aller vers les autres, c'est sans doute là que se situe le miracle de Dieu. Et surtout, trouver en soi des forces insoupçonnées qui redonnent vie et effacent le mal. "

    Guy Gilbert

  • Un livre qui permet de redécouvrir les vertus bienfaisantes de la joie

    " Notre monde n'est pas que souffrance et injustice, il peut être lumineux aussi. Il suffit de regarder attentivement autour de soi, et de nombreux motifs de réjouissances se dévoileront. Apprenons l'art de cultiver la joie.

    La première recette de la joie est de puiser dans les choses simples et naturelles de l'existence. Et puis de mitonner à feu doux. Vivre dans le présent, surtout. Développer une relation positive avec soi-même est important. Il faut connaître ses besoins, trouver les endroits où l'on se sent bien, se donner les moyens. Aimons l'être que nous sommes.

    Chaque joie demande un certain type de cheminement. Les gens heureux se caractérisent par leur estime d'eux-mêmes, le contrôle sur leur vie, leur optimisme, leur foi et leur engagement. La vraie joie n'est jamais possessive. Elle donne davantage qu'elle ne prend. Elle consiste à demeurer dans la vérité, la bonté et la beauté. Nous devons distinguer la joie du plaisir. Le plaisir est bruyant, un peu brouillon, il s'agite comme des vaguelettes sur la mer... La joie est claire et forte, stable comme une plante d'eau sur un étang. Le plaisir est passager. La joie authentique m'est donnée, elle est une bénédiction. À propos de la joie, Descartes écrivait qu'elle était une "bienfaisante émotion de l'âme'.

    J'ai écrit ce livre pour que nous allions tous à la rencontre de la vraie joie, celle qui transforme nos vies. "

    Guy Gilbert

  • Un sujet aussi passionnant que brûlant au cœur de l'Église

    " La société judéo-chrétienne a souvent peur des femmes. L'Église aussi, qui ne leur donne pas accès à la prêtrise. Pourtant en France, sur les deux cent vingt mille catéchistes qui transmettent la foi à nos enfants, 80 % sont des femmes. Elles sont aussi 70 % des douze mille trois cents animateurs d'assemblées dominicales qui œuvrent en l'absence des prêtres.

    D'où vient le refus de l'Église catholique d'autoriser l'accès des femmes à la prêtrise ? Je l'explique dans ce livre, tout en espérant que ça évolue. Déjà le pape François a donné des signes d'ouverture en ouvrant la voie à des femmes diacres. Mais pour l'ordination des femmes, peut-être qu'avec François XXIII (c'est-à-dire dans plusieurs siècles) cela sera envisageable ?

    Souvenons-nous de la présence des femmes auprès du Christ jusqu'au bout, au pied de la Croix. Aujourd'hui, leur présence est un trésor inestimable pour l'Église. Laissons notre institution ouvrir la route pour que chacune d'entre elles réponde à l'appel de Dieu. La prudence légendaire de l'Église est son atout maître depuis deux mille ans. Mettre le pied dans la porte entrouverte par elle pour que celle-ci ne se referme pas est la meilleure attitude pour progresser. Les femmes, à mon avis, feront l'avenir de l'Église. "

    Guy Gilbert

  • « Pour vivre l'amitié et l'amour de Dieu, nous ressentons un besoin de dialogue avec lui. Consacrons-nous sans attendre à ce "coeur à coeur" avec Dieu, selon la belle expression de sainte Thérèse. Ainsi le Seigneur nous habitera à chaque moment de la journée. » La prière donne à Guy Gilbert la force nécessaire pour continuer son action difficile aux côtés de jeunes défavorisés et souffrants. Elle constitue le socle de sa foi, dans la fidélité à l'injonction du Christ : « Priez sans cesse ! » Avec ce livre, Guy Gilbert a souhaité partager un choix personnel de prières et de textes qui élèvent l'âme. Provenant d'auteurs de tous les temps, connus aussi bien qu'anonymes, ces paroles pleines de sagesse et de générosité seront utiles à tous ceux qui souhaitent connaître une spiritualité plus forte. Un trésor qui permettra à chacun d'ouvrir son coeur, de mieux vivre, de mieux aimer.

  • Un texte de compassion et de soutien pour les millions de solitaires en France

    " La solitude est un fléau moderne, elle gagne du terrain en France. En trente ans, la proportion des solitaires a doublé, et cela dans toutes les catégories sociales et dans toutes les classes d'âge. Aujourd'hui, 5 millions de personnes de plus de quinze ans vivent seules, soit un Français sur dix. On peut y rajouter environ 1 million de personnes qui, selon une étude de la Fondation de France, se sentent seules tout en vivant en couple. Ces personnes n'ont que très peu de contacts avec les cinq réseaux de sociabilité : famille, milieu professionnel, amis, communautés d'affinité ou de voisinage.

    On vit de plus en plus vieux, on est autonome plus longtemps, les parents ne vivent presque plus sous le toit des enfants. Sur dix hommes seuls, six sont célibataires, trois sont divorcés et un est veuf. Dans 85 % des cas de divorces, les enfants sont confiés à la mère, et le père se retrouve seul. Mais les femmes seules sont plus nombreuses que les hommes car sur dix d'entre elles, cinq sont veuves.

    Alors, dans ce livre, j'explore les raisons de la solitude aujourd'hui et je donne des pistes pratiques et spirituelles pour en sortir ou y faire face. Il y a urgence à agir en solidarité. "

    Guy Gilbert

  • Dans un monde qui prône la jeunesse avec acharnement, bien vivre son âge n'est pas si simple. Guy Gilbert a voulu ce livre pour rappeler à chacun que le meilleur moment de notre vie, c'est toujours aujourd'hui. Et que rester jeune, ce n'est pas se faire tirer la peau ! C'est ouvrir les yeux et les oreilles à tout ce que la vie apporte de magie et d'émerveillement, c'est offrir un regard d'espérance où les autres pourront lire la joie de vivre que donnent la sérénité, l'amour et la miséricorde.

    Au lieu d'écraser, la vieillesse doit être un maître intérieur : une vieillesse acceptée ne sera pas un handicap. Car elle est une grâce à vivre, elle a la sagesse, la sérénité d'une belle vie écoulée. L'expérience est source de connaissance, et la force intérieure est bien plus importante que celle des muscles...

    Guy Gilbert offre de précieuses recommandations pour appréhender avec bonheur les derniers âges de la vie.



    Un livre contenant bon nombre de conseils pratiques, fruits d'une longue expérience au service des autres, conseils empreints de beaucoup d'intelligence des situations, de psychologie et de foi.
    - des récits d'histoires vécues mettant en scène diverses problématiques - des conseils pour faire face à ces situations - des encadrés avec des extraits de textes de sagesse - une bibliographie des meilleurs ouvrages sur la question

  • Un livre qui donne des clés pour comprendre et éduquer les adolescents

    Depuis plus de cinquante ans, Guy Gilbert assume la fonction d'éducateur auprès de jeunes en difficulté âgés de treize à vingt ans, qu'il accueille à la Bergerie de Faucon, dans les Alpes-de- Haute-Provence. Ces centaines de jeunes lui ont appris à travers les générations combien l'adolescence est une période difficile dans la formation de la personnalité d'un être humain, les problèmes récurrents dus au désir d'émancipation et de provocation liés à cet âge, comme la découverte de la sexualité. Il a alors su trouver les moyens d'éduquer avec patience afin d'aboutir à un dialogue apaisé avec les jeunes ainsi qu'à la construction de leur estime de soi et de leur confiance.

    Cet ouvrage est passionnant à plus d'un titre. Il nous fait comprendre les ressorts psychologiques des adolescents et nous permet de décoder leurs attitudes tellement surprenantes et désarçonnantes. Guy Gilbert nous offre aussi des clés et des méthodes d'approche de ces êtres à vif que Françoise Dolto comparait à des homards ayant perdu leur carapace. Il explique aux parents comment donner un sens à la vie de leurs jeunes, dialoguer avec eux, fermement (sans être cassants) et dans le respect de leur part de mystère. Cet apprentissage de l'échange, chemin d'humilité et d'amour, est le seul qui soit payant en fin de compte.

    Un livre tonique, éclairant et pratique, qui permettra aux parents et éducateurs de comprendre cet âge si mystérieux qu'est l'adolescence.

  • Comment se retrouver dans une société où les valeurs bougent, où tout semble interchangeable ?

    Comment être soi dans un monde où la consommation et l'argent obsèdent les esprits ?

    À nous tous qui cherchons à donner un sens à notre existence, Guy Gilbert offre de précieux repères. Quels que soient notre âge, notre situation familiale ou professionnelle, il nous invite à redécouvrir la beauté du monde, à ressentir la joie d'être vivants et à goûter au bonheur de vivre avec les autres.

    Plutôt que réussir dans la vie, ne vaut-il pas mieux réussir sa vie ?

  • Un livre qui fait comprendre l'importance des saints et l'utilité de les prier

    " Qui sont les saints ? Des modèles de vertu que l'Église cite en exemple ? Des êtres réellement au paradis ? Des présences qui communiquent avec nous, les vivants, et nous aident dans notre vie quotidienne ?

    Pour moi, ils sont tout cela à la fois. Fidèle à ce que l'Église catholique appelle la communion des saints, "l'union de l'ensemble des fidèles vivants ici-bas et des fidèles ressuscités auprès de Dieu, dans une sorte de solidarité à travers l'espace et le temps', je souhaite mettre en avant les personnalités du passé que j'affectionne particulièrement (la Vierge Marie, le bon larron, Vincent de Paul, François de Sales, Thérèse de l'Enfant-Jésus, Faustine, le Curé d'Ars, Jean-Paul II) et proposer la liste de ceux que j'aimerais bien voir être canonisés (l'Abbé Pierre, les moines de Tibhirine, Sœur Emmanuelle).

    J'ai voulu écrire un livre de foi, affirmer ma croyance en une vie après la mort, proclamer que ceux qui ont vécu avec amour sur terre sont aujourd'hui proches de Dieu. Cette proximité leur permet d'agir en notre faveur, d'où l'importance de les prier. Nos demandes sont toujours exaucées lorsqu'elles sont dirigées avec sincérité vers ces êtres de lumière. "

    Guy Gilbert

  • Parce que la prière constitue l'essence de la spiritualité chrétienne, Guy Gilbert a voulu lui consacrer un petit guide pratique afin de répondre aux multiples interrogations qui lui sont faites régulièrement : Pourquoi prier ? Comment prie-t-on ? Obtient-on des grâces ? Ressent-on la présence de Dieu ? Qui est en face de nous lorsque l'on prie ? Quelle place accorder à la prière dans la vie quotidienne ?...

    En entrant dans l'intimité de la foi, Guy Gilbert offre au croyant de précieuses pistes pour enrichir notre dialogue et renouveler quotidiennement avec bonheur ses façons de prier.



    Ce livre contient bon nombre de conseils pratiques, fruits d'une longue expérience au service des autres, conseils empreints de beaucoup d'intelligence des situations, de psychologie et de foi.
    - des récits d'histoires vécues mettant en scène diverses problématiques - des conseils pour faire face à ces situations - des encadrés avec des extraits de textes de sagesse - une bibliographie des meilleurs ouvrages sur la question

  • « Dans ce livre je vais tenter de disserter joyeusement de la mort, tout en sachant que nous y sommes tous condamnés. Autant en être conscient tout de suite plutôt que d'avaler un jour son bulletin de naissance en s'apercevant trop tard que la vie est brève : "Merde, il fallait mourir, je ne m'en étais pas rendu compte !" Jésus est vainqueur de la mort. C'est la puissance du chrétien.
    Quand la mort frappe, il est beau de savoir que nous allons vers quelqu'un qui s'appelle Dieu. Alors elle n'est plus à craindre car elle sera une merveilleuse rencontre avec celui que nous avons tant prié sur terre, et qui nous aime. À ceux qui contestent la mort, je dis simplement que la plus grande aventure de la vie, c'est l'amour. Un magicien prodigieux que nous, chrétiens, appelons Dieu-Amour, nous a créés, nous a faits pour aimer. Dites donc, ce serait un sacré pourri s'il nous mettait sur terre et qu'ensuite, à notre mort, tout soit terminé...
    Certains disent que ce sera le plus beau jour de notre vie. Personnellement je le pense. Anticiper ce grand jour, c'est refuser de vivre une vie close sur elle-même, c'est s'ouvrir, pendant notre séjour sur terre, au mystère de l'au-delà. Croyants, nous sommes des vivants appelés à une autre vie. Préparons-nous dès à présent à ce passage vers l'Amour. » G uy Gilbert

  • Le regard de Guy Gilbert sur ce moment essentiel pour tout chrétien. " De nos jours, j'entends souvent des chrétiens se demander pourquoi aller à la messe. Cela me fait bondir car c'est là que je ressens le plus fortement la présence du Christ. La messe fait l'unité de l'Église, elle est la première prière. Le mot "eucharistie" signifie "action de grâce". Le Christ, homme et Dieu, nous a adressé le plus beau signe d'amour possible en se donnant en nourriture. Il l'a fait par le geste du pain et du vin, au cours de son dernier repas avec les disciples. Que la célébration soit digne. On ne peut pas faire des eucharisties bâclées. C'est une immense réunion de famille et, comme toute réunion de famille, elle se prépare. Je n'ai jamais rien accompli de plus beau et de plus fort que de faire descendre l'Amour dans mes pauvres mains. Ce moment unique et journalier dans ma vie, je le dois à l'Église qui m'a fait prêtre. Méditons, plus que jamais, le mystère d'amour de l'eucharistie dont le ciel, un jour, nous livrera la puissance et la beauté. Pour l'instant, à tâtons, ne manquons pour rien au monde le moment exquis pour un chrétien baptisé : recevoir le Christ à la communion. " Guy Gilbert

  • Comment encore parler de couple dans notre société où les unions sont de plus en plus brèves ? Sait-on qu'en France 45% de ceux qui ont fait le choix du mariage vivent l'épreuve du divorce ? Quel est le sens d'un engagement « pour toute la vie » dans un monde où règne l'éphémère ?

    Guy Gilbert revient sur ces questions avec pédagogie et sagesse. Des échecs en amour, il en a observés de toutes sortes. Mais des réussites aussi. Il partage ses points de vue, ses conseils, et surtout son enthousiasme devant cet élan d'amour qu'est le couple. Il insiste sur l'importance du bon choix, de bien se connaître avant de s'engager, de faire attention à l'amour passion qui ne dure pas éternellement, de comprendre l'importance du dialogue, de savoir préserver l'intimité du couple face aux multiples sollicitations de la vie moderne. Il rappelle les trois conditions du mariage ? vivre ensemble, avoir des enfants, être fidèle ? et parle sans détour de la sexualité, de sa place centrale dans le couple.

    Mais il est aussi aux côtés de ceux qui se sont séparés, de ceux qui ont cru à l'amour mais n'ont pas réussi leur vie de couple. Il appelle à écouter la souffrance des divorcés, à les aider dans cette épreuve, à entourer leurs enfants, à se reconstruire.

    Qu'il soit réussite ou échec, le couple est pour tout être humain une grande aventure de l'amour dont Guy Gilbert propose ici de précieuses voies d'accès, avec un infini respect pour ceux qui s'y embarquent.

    Un livre contenant bon nombre de conseils pratiques, fruits d'une longue expérience au service des autres, conseils empreints de beaucoup d'intelligence des situations, de psychologie et de foi.
    - des récits d'histoires vécues mettant en scène diverses problématiques - des conseils pour faire face à ces situations - des encadrés avec des extraits de textes de sagesse - une bibliographie des meilleurs ouvrages sur la question

  • Comment pardonner à son collègue, à son enfant, à sa femme ou à son mari, à l'autre? Et à soi-même ? Comment trouver la paix ? Pardonner veut-il dire oublier ? Comment concilier justice et pardon ?

    Le pardon, selon Guy Gilbert, est un « art de vivre » pour le croyant comme pour l'incroyant, pour ceux qui veulent rester jusqu'au bout un homme ou une femme de bonne volonté en évitant l'écueil de la haine, de la vengeance, de la rancune et du remords qui « te bouffent la rate, le foie et le gésier ».

    Cet ouvrage se veut un guide sur le chemin du pardon où sont déclinées les étapes pratiques et spirituelles, et sont donnés les outils pour y parvenir.

    Une initiation à la miséricorde, à la liberté.



    Un livre contenant bon nombre de conseils pratiques, fruits d'une longue expérience au service des autres, conseils empreints de beaucoup d'intelligence des situations, de psychologie et de foi.
    - des récits d'histoires vécues mettant en scène diverses problématiques - des conseils pour faire face à ces situations - des encadrés avec des extraits de textes de sagesse - une bibliographie des meilleurs ouvrages sur la question

empty