Presses de l'EHESP

  • Fruit de tensions, de mobilisations et de combats dans des périodes historiques marquées par l'extrême pauvreté, la précarité de nombreuses catégories de population et l'exclusion de ceux considérés comme indésirables, le travail social n'a eu de cesse d'expérimenter de nouvelles formes de pratiques et d'élargir son champ d'action. De ce fait, la généalogie des métiers du social est complexe : certains ont des origines communes, quand d'autres ont connu un rapprochement progressif dans le même champ d'activité.
    De l'apparition du travail social à la fin du XIXe?siècle à l'inscription de sa définition, au début du XXIe?siècle, dans le code français de l'action sociale, en passant par les diverses périodes historiques, Henri Pascal retrace les modalités et conditions du surgissement des professions du social et de leur évolution au gré des contextes politiques, économiques et sociaux.
    Comment le travail social s'est-il professionnalisé ? Quel a été le rôle des travailleurs sociaux pendant les deux guerres mondiales et la guerre d'Algérie ? Comment leurs missions ont-elles évolué, depuis les années de croissance qui ont suivi la mise en place du système de protection sociale en 1945, jusqu'à nos jours ?
    La compréhension du présent passant par la connaissance du passé, ce manuel est un outil indispensable pour l'enseignement de l'histoire du travail social, inscrit depuis 2018 dans le socle commun des formations. Au-delà des étudiants et des formateurs, ce livre s'adresse aux professionnels et cadres du travail social qui y puiseront matière à leurs questionnements actuels, ainsi qu'aux historiens qui portent un intérêt croissant à l'histoire du travail social.

  • Michel Autès revient sur son parcours de formation et de recherche, ses engagements politiques et livre ses réflexions sur l'évolution de notre société, des politiques sociales et du travail social depuis les années 1970. Une mine d'information et une source d'inspiration pour sociologues, enseignants, formateurs et professionnels du social.

  • Le numérique a pénétré tous les domaines de la vie, qu'elle soit privée, publique, personnelle ou professionnelle. Des centaines de millions de personnes utilisent chaque jour les réseaux sociaux, les messageries, les applications, sans toujours s'interroger sur les impacts de cette révolution majeure. Souvent « victimes » des excès de la société numérique, les personnes vulnérables ou en situation d'exclusion obligent les professionnels de l'action sociale à mieux comprendre en quoi les outils numériques peuvent amplifier les risques sociaux et provoquer de nouvelles dépendances (maîtrise de l'internet, accès aux droits, addictions, cyberharcèlement...).
    Documenté et très accessible, ce guide analyse les enjeux et les effets du numérique sur la population et sur la pratique professionnelle des travailleurs sociaux (secret professionnel, partage d'informations, travail en réseau...). S'appuyant sur les témoignages des acteurs et sur les préconisations du Haut conseil du travail social (HCTS), il élabore des points de vigilance éthique et émet des pistes de réflexion novatrices sur l'usage des outils numériques dans le quotidien et dans l'exercice du travail social.
    Ce livre s'adresse à tout lecteur concerné par le sujet, en particulier les travailleurs sociaux, les responsables d'action sociale, les étudiants ainsi que les bénévoles confrontés à des personnes fragiles et dépendantes.

  • Les années 2000 ont constitué un véritable tournant pour les formations au travail social, avec notamment l'introduction des référentiels professionnels et l'harmonisation de l'enseignement supérieur au niveau européen. Aujourd'hui, des transformations sont à l'oeuvre tant au niveau des objectifs des formations, de leur contenu, des acteurs ou des dispositifs pédagogiques et complexifient le paysage de la formation initiale ou continue.
    Qui sont les acteurs de la formation du secteur social ? Quels sont les profils attendus des travailleurs sociaux de demain ? Quelles sont les conséquences des outils numériques sur les formations ? Comment comprendre les transformations des formations selon des approches diversifiées et croiser les savoirs des professionnels et des usagers ?
    Chercheurs, responsables institutionnels et politiques, usagers, travailleurs sociaux et formateurs analysent les implications pratiques de ces transformations en France et à l'étranger qui dessinent de nouvelles tendances en termes de professionnalisation et de prise en compte des savoirs profanes.
    Par le caractère concret des études et des analyses qu'il met en avant, cet ouvrage permet aux décideurs de l'action sociale, aux responsables des instituts de formation, aux professionnels et formateurs de mieux comprendre les évolutions en cours et à venir dans les formations du secteur social. Il s'adresse aux professionnels et formateurs du secteur social, aux étudiants et stagiaires de la formation initiale et continue professionnelle et universitaire, ainsi qu'aux chercheurs et enseignants-chercheurs.

  • Croisant les approches d'une pédiatre, médecin de PMI, et d'un psychosociologue, cet ouvrage nourrit la réflexion sur les missions de la PMI. En dégageant les enjeux sanitaires et sociaux ainsi que les logiques implicites de cette institution, il éclaire les professionnels sur leur pratique quotidienne et leurs relations avec les familles.

  • Pierre Bourdieu disait que les histoires de vie étaient une de ces notions du sens commun entrées en contrebande dans l'univers savant. Et pourtant, la « vieille dame » se porte bien puisque ses cent bougies seront soufflées en 2018, en Pologne, là où tout a commencé.
    L'histoire de vie est une démarche qui se décline dans les champs de l'intervention sociale (demande d'asile, addictions, vieillissement...), de la formation (orientation, validation des acquis...) et de la recherche (politiques de la ville, interculturalité...). Elle est l'une des approches les plus valides pour accompagner et explorer les transitions, crises et ruptures biographiques que traverse l'être humain. Elle peut être mobilisée tant pour et avec la personne accompagnée que pour et avec l'intervenant social en cours de formation, en mutation professionnelle, ou encore en recherche de sens à donner à son travail.
    À l'heure où presque toutes les disciplines y ont recours, où des métiers émergents s'en revendiquent, ce livre s'adresse à tous, intervenants sociaux, formateurs, étudiants, chercheurs, mais aussi biographes et écrivains publics, qui cherchent à mieux aider, mieux comprendre, mieux former.

  • Conçu pour répondre aux interrogations pédagogiques des professionnels, ce guide détaille tous les aspects de l'accompagnement des stagiaires, des conditions de leur accueil jusqu'aux épreuves finales de qualification professionnelle, en passant par les méthodes d'évaluation de leurs compétences.

  • Référents, référentiels, recommandations... Ces dispositifs ont profondément modifié l'identité professionnelle des éducateurs spécialisés. Didier Bertrand remonte aux sources des premiers référentiels, passe en revue les fonctions et rôles de référents (éducation spécialisée, ASE, PJJ) et met en lumière les vives tensions existantes autour des compétences et qualifications. Un ouvrage précis et engagé sur les mutations au sein de l'éducation spécialisée.

  • La « territorialisation » des politiques sociales recouvre des réalités complexes, mêlant logiques politiques, administratives et techniques. Les territoires sont évoqués et invoqués, mais faiblement conceptualisés pour développer des outils d'analyse et de diagnostic dignes de ce nom. Fruit d'un dialogue entre géographes et professionnels de l'action sociale, ce livre - mêlant théorie et pratique - propose un nouvel éclairage à l'usage de tous les acteurs de l'action sociale et médico-sociale.

  • Pratique de recherche émergente dans le champ du travail social et plus largement dans les champs de pratique professionnelle, la recherche-action collaborative (RAC) questionne les rapports entre connaissance et action et permet de faire émerger toute la richesse des échanges entre praticiens et chercheurs. Présentant à la fois des expériences concrètes de RAC et un exposé des méthodes mises en oeuvre, cet ouvrage pluri-disciplinaire permet notamment de décrypter les rôles joués par chacun des acteurs dans des champs aussi variés que l'agriculture, le climat, l'enseignement, le travail social, la formation ou le développement régional et local.

empty