Presses de l'Université du Québec

  • Il y a dix ans, le fondateur de la Chaire Raoul-Dandurand, Charles-Philippe David, dirigeait avec Julien Tourreille un ouvrage collectif dressant un portrait du conserva­tisme aux États-Unis. Une décennie plus tard, force est de constater que les boulever­se­ments survenus au cours des dernières années sur la scène politique américaine - la crise économique et financière de 2008 ; la descente aux enfers de la présidence Bush ; l'élection historique, puis la réélection de Barack Obama ; la montée du Tea Party et les gains également historiques du Parti républicain au Congrès et au sein des gouvernements d'États ; et, finalement, l'élection fracassante de Donald Trump et son arrivée à la Maison-Blanche - ont contribué à transformer le mouvement conservateur. Maintenant et pour les années à venir, les répercussions sont importantes pour la gouvernance à Washington et au-delà des frontières américaines.

    Le besoin est donc né, pour les auteurs du présent ouvrage, de revisiter le portrait du conservatisme américain réalisé à l'époque. L'objectif de ce livre est de fournir au lecteur une compréhension globale de ce que constitue le conservatisme américain à l'ère Trump. Il décrit, à l'attention de quiconque s'intéresse à la politique américaine, comment le mouvement a été façonné, comment il continue à être remodelé, et quelle influence il peut avoir au sein de la plus puissante démocratie de la planète.

  • La lecture des Constitutions arabes -de leur lettre comme de leur pratique- par le biais du pluralisme juridique permet de comprendre la nature et la portée des transformations qui sont à l'oeuvre dans ces États, tant ceux qui restent essentiellement attachés à des valeurs traditionnelles que les plus avancés dans les processus de démocratisation et de protection des droits fondamentaux.

  • Comprendre comment le président est élu, assimiler les clés de la vie politique américaine, la nature des enjeux politiques, l'étendue du spectre politique, les spécificités du système électoral en lien avec celles de la société américaine sont les objectifs premiers de cet ouvrage. Pour ce faire, il est articulé en deux parties, la première décrivant le système électoral présidentiel américain et ses acteurs et la seconde portant sur les enjeux électoraux des élections présidentielles.·Le fonctionnement du système électoral américain; ·Le système de financement auquel sont astreints les candidats à la présidence; ·L'importance des partis politiques dans le système électoral américain; ·Le facteur médiatique et le comportement de l'opinion publique; ·L'influence de la politique étrangère dans les élections présidentielles depuis 1945; ·Les principaux enjeux de politique étrangère des présidentielles de 2004; ·Les principales questions de politique intérieure dans les élections présidentielles de novembre 2004; ·Une analyse la rhétorique présidentielle dans les élections présidentielles américaines; ·Le lieu privilégié de débat des «valeurs américaines» que sont les élections présidentielles

  • Que veut dire «s'informer» à une époque où l'information-spectacle domine les bulletins de nouvelles? Fait-on place à tous les points de vue? Quel est le poids réel de la télévision en cette matière?



    Cet ouvrage offre des pistes de réflexion pour répondre à ces questions, en s'intéressant aux liens qui unissent médias et gouvernement américains, aux interactions entre ces acteurs et l'opinion publique et aux explications des spécialistes en communication sur l'influence de la télévision en politique étrangère.

  • Dans quelles conditions les fuites dinformations confidentielles peuvent-elles influencer directement la politique étrangère ? À laide détudes de cas touchant les administrations de John F. Kennedy jusquà George W. Bush, ce livre expose le processus décisionnel entourant la politique étrangère des États-Unis.

  • Après avoir brossé un portrait des débats et des étapes qui ont précédé la naissance du pouvoir législatif américain, de la période coloniale jusqu'à la Convention de Philadelphie en 1787, les auteurs se penchent sur les règles et le déroulement des élections législatives, le rôle des leaders, l'influence des partis politiques et des idéologies sur les activités au Congrès, les étapes du processus législatif, les procédures à la Chambre et au Sénat ainsi que le rôle des commissions permanentes et des commissions d'enquête au Congrès.

  • Des années après la chute du mur de Berlin, à l'heure de la mondialisation et du libre-échange, une cinquantaine de murs sont toujours érigés dans le monde, notamment autour du territoire d'Israël et à la frontière du Mexique et des États-Unis, où des barrières d'environ 500 km de long se dressent. Si les justifications énoncées par les États sont multiples - immigration clandestine, terrorisme, contrebande, etc. -, l'élévation d'une barrière de séparation semble reprendre une formule ancestrale de rejet de l'autre-étranger et transgresse le principe d'universalité. Sa matérialité archaïque entrant en conflit avec l'image d'un monde postmoderne et technologique, le mur cristallise un malaise qui se doit d'être élucidé par l'art. Sa visibilité et son sensationnalisme en font littéralement l'affiche d'un événement géopolitique, que les artistes investissent.

    Qu'est-ce qui intéresse les artistes si le mur est conjoncturellement éphémère ? Est-ce ses métamorphoses ou bien son cadre spatiotemporel ? L'auteure de cet ouvrage compare trois murs - le mur de Berlin, la barrière de séparation entre Israël et l'auto­rité palestinienne et la frontière sécurisée entre le Mexique et les États-Unis - selon leur esthétique développée par trois artistes phares : Joseph Beuys, Banksy et Frida Kahlo. L'étude des contextes, enjeux et missions géopolitiques, appliquée à chaque barrière de séparation, rend compte des failles et des défaillances de systèmes a priori bien huilés. Car si le mur renvoie généralement à l'idée d'être chez soi et protégé, il peut aussi être synonyme d'isolement, que ce soit voulu ou non. Il est la structure physique et symbolique d'une dynamique carcérale.

empty