Revue des Deux Mondes

  • REVUE DES DEUX MONDES ; Proust et les Juifs Nouv.

    REVUE DES DEUX MONDES ; Proust et les Juifs

    Revue Des Deux Mondes

    • Revue des deux mondes
    • 29 Avril 2022

    Grand entretien avec Sylvain Tesson : « Nous autres, Français »

    Sylvain Tesson parcourt le monde depuis ses 20 ans. Ses voyages lui ont permis d'acquérir une connaissance intime et concrète de certains pays comme l'Ukraine. Épris de liberté, l'écrivain ne reste pas moins attaché aux frontières, à la civilisation occidentale et à son identité chrétienne.


    Dossier 1 : Géopolitique. Le basculement du monde

    -> Entretienavec Thomas Gomart : « La guerre en Ukrainerévèleaussi nos propresillusions» L'invasion de l'Ukraine a mis en évidence le fossé d'incompréhension entre la Russie et l'Occident. Après avoir exposé les causes de cet abîme, Thomas Gomart revient sur Poutine, son parcours, la nature de son pouvoir et les erreurs de jugements des Occidentaux.


    -> Renaud Girard - La nouvelle donne stratégique mondiale

    Le guerre entre la Russie et l'Ukraine modifie les équilibres qui prévalaient dans le monde depuis la fin de la guerre froide en 1989, explique Renaud Girard. Pour lui, les Chinois sont les seuls grands gagnants de la situation.


    -> Xavier Darcos - Thucydide : chronique d'un choc annoncé

    Dans La Guerre du Péloponnèse, Thucydide décrit l'affrontement entre Athènes, une puissante émergente, et Sparte, un pouvoir dominant. Son texte est devenu une référence au point que Graham Allison inventa l'expression « piège de Thucydide ». Xavier Darcos détaille la pensée sobre, limpide et réaliste de l'historien athénien.

    Et aussi : Jean-Pierre Cabestan et Tony Corn
    Dossier 2 : Proust et les juifs

    -> Entretien avec Antoine Compagnon : « Retour sur la judéité de Proust »

    Juif par sa mère, catholique par son père, Proust ne renia jamais sa judéité. Antoine Compagnon, qui mena une enquête fouillée sur l'arrière-plan familial de Proust et sur la réception de son oeuvre par les juifs, partage ses principales découvertes.


    -> Nathalie Mauriac Dyer - Être juif et français dans À la recherche du temps perdu Certains personnages de la Recherche, comme le baron de Charlus, excluent les juifs de la communauté nationale. En insérant de tels propos dans son oeuvre, Proust manifeste son intérêt pour la situation précaire des juifs de France.


    -> Mathilde Brézet - Les antisémites et l'affaire Dreyfus

    Mathilde Brézet détaille toutes les formes d'antisémitisme déclinées dans La Recherche dont l'affaire Dreyfus constitue la toile de fond.


    -> Nicolas Ragonneau - Proust des années noires. Lecteurs et lectures de La Recherche sous l'Occupation

    Les livres de Proust échappent à la censure sous l'Occupation. Mieux, ils sont réimprimés. Nicolas Ragonneau raconte pourquoi.


    Et aussi : Sébastien Lapaque, Stéphane Zagdanski, Lucien d'Azay, Eryck de Rubercy et Stéphane Barsacq.

  • Saint-Simon et les coulisses du pouvoir

    Collectif

    • Revue des deux mondes
    • 31 Mars 2022

    Grand entretien avec Philippe Tesson - « Je déteste la démocratie telle qu'elle est pratiquée aujourd'hui »
    Journaliste, chroniqueur, directeur de théâtre, Philippe Tesson est un témoin lucide de notre société. Tout en portant un regard sévère sur la presse et sur la démocratie qui se plie désormais aux diktats de l'opinion, il partage son amour pour l'art dramatique, source de savoirs, d'intelligence et de rêves.
    DOSSIER : LA COLÈRE DE BERNANOS
    -> François Angelier - « Bénédiction sur le tonnerre »
    La vie et l'oeuvre de Bernanos se placent sous le signe de la colère. Dénonçant le fourvoiement et le déshonneur, l'écrivain cible aussi bien l'Église que la politique et la technologie. Ses combats prophétiques et clairvoyants restent d'une étonnante actualité.
    -> Jérôme Besnard - Georges Bernanos, l'antidote à Charles Maurras
    Bernanos continue d'influencer des personnalités et des militants de tout bord. Jérôme Besnard revient sur le formidable pouvoir d'attraction de cette voix libre, éprise de justice et de vérité.
    DOSSIER : SAINT-SIMON. L'ESPRIT DE COUR AU COEUR DU POUVOIR
    -> Evelyne Lever - Louis XIV et la théâtralisation du paraître
    Evelyne Lever décrit la cour de Louis XIV, ses rituels et ses moeurs. En imposant à la noblesse cérémonial et étiquette, le Roi-Soleil affirme son pouvoir absolu.
    -> François Raviez - Le monstre sous le masque : Saint-Simon ou la pointe assassine
    Saint-Simon excelle dans l'art du portrait. À partir de quelques exemples, François Raviez montre comment le mémorialiste, expert en ironie, perce au grand jour la nature secrète des individus.
    -> Entretien avec Catherine Nay - La courtisanerie sous la Ve République
    Avec humour et une pointe de malice, Catherine Nay explore l'esprit courtisan sous la Ve République : si certains présidents n'ont guère le goût de la flatterie, d'autres y sont fort sensibles.
    -> Robert Kopp - Saint-Simon et « le néant du monde », de Stendhal à Proust
    Stendhal, les frères Goncourt et Proust comptent parmi les très grands lecteurs de Saint-Simon. Robert Kopp raconte ce que ces célèbres écrivains doivent à leur maître.
    -> Et aussi : Jacques de Saint-Victor, Stéphane Guégan, Jean-Pierre Naugrette, Marin de Viry et Arthur Pauly.
    LITTÉRATURE
    -> Pascal Ory - L'honneur sauf
    Pascal Ory relate un épisode peu connu de la vie de Jean Moulin qui se déroula en juin 1940.
    -> Stéphane Barsacq - Pour saluer René de Obaldia
    Stéphane Barsacq rend hommage à son ami René de Obaldia, mort en janvier 2022.

  • REVUE DES DEUX MONDES

    Revue Des Deux Mondes

    • Revue des deux mondes
    • 21 Janvier 2022

    GRAND ENTRETIEN
    Marcel Gauchet - La droitisation de la France
    Les idées portées par la droite imprègnent de plus en plus la société française. Pour Marcel Gauchet, le phénomène s'explique par une renaissance du conservatisme dont les thèmes fédérateurs (l'intérêt national, un État fort et l'ordre social) reprennent toute leur pertinence. Le philosophe revient sur la notion d'extrême droite qui sert aujourd'hui à disqualifier un discours dérangeant.
    DOSSIER : L'EXTRÊME DROITE EST-ELLE DE RETOUR ?
    -> Franz-Olivier Giesbert - De Gaulle et l'identité de la France
    Charles de Gaulle a tenu des propos qui, en 2022, le classerait dans une droite populiste, voire à l'extrême droite. Nourri par les lectures de Maurras, Barrès, Péguy, le général entendait défendre une certaine image de la France qu'évoque Franz-Olivier Giesbert.
    -> Jean-Yves Camus - L'extrême droite : essai de définition
    Le terme « extrême droite » est un terme polysémique et polémique d'où la difficulté de le définir. Jean-Yves Camus dessine les contours du mouvement politique à partir de plusieurs critères dont le rejet de l'universalisme, la peur de l'autre, la haine de la différence et l'antisémitisme.
    -> Éric Roussel - De Maurras à Poujade : les messages subliminaux d'Éric Zemmour
    Parmi les inspirateurs d'Éric Zemmour, il faut compter Maurras et Bainville, deux chantres du nationalisme. Éric Roussel rappelle leur conception de la France et de l'identité nationale que le politicien veut réactiver.
    -> Jérôme Besnard - Le serpent de mer de l'union des droites
    Souhaiter rassembler les droites ne date pas d'hier : le projet court depuis la Libération. Jérôme Besnard en retrace les différentes phases.
    -> Laurent Gayard - Manipulation sur le Net : algocratie et ochlocratie
    La rumeur, les théories du complot, la désinformation et les fausses informations qui circulent sur Internet sont devenues des armes de déstabilisation politique et un business très rentable. Laurent Gayard décrit le phénomène.
    -> Et aussi : Valérie Igounet, Pierre-André Taguieff, Jacques de Saint Victor, Raphaël Doan, Laurent Ottavi et Grégoire Kauffmann.
    LITTÉRATURE
    -> Abel Quentin - Le grand remplacement
    L'auteur du Voyant d'Étampes (Prix de Flore, Éditions de l'Observatoire, 2021) se demande si notre civilisation peut se passer de littérature.
    ÉTUDES, REPORTAGES, RÉFLEXIONS
    -> Nathalie Heinich - Entretien : « Il ne s'agit pas de nier les différences mais de mettre en avant ce qui rassemble »
    L'universalisme, défendu avec courage par Nathalie Heinich, se porte mal : accusé d'être une valeur occidentale qui a justifié la conquête coloniale, il est aussi soupçonné de vouloir uniformiser les identités.

  • GRAND ENTRETIEN
    Jérôme Fourquet et Jean-Laurent Cassely - La France sans fard
    Dans La France sous nos yeux (Seuil), les auteurs dressent un panorama de notre pays aujourd'hui désindustrialisé, consumériste, américanisé, profondément divisé, en quête de lien social et de spiritualité.
    DOSSIER : STEFAN ZWEIG. LEÇONS DU MONDE D'HIER
    -> Stéphane Barsacq - Inédits : André Suarès et Stefan Zweig ou le syndrome du troisième homme
    Les deux hommes ont entretenu une correspondance entre 1913 et 1935 inédite à ce jour. En voici neuf lettres.
    -> Brigitte Vergne-Cain et Gérard Rudent - Stefan Zweig : la nouvelle donne
    À partir de textes inconnus publiés chez Albin Michel, Brigitte Vergne-Cain et Gérard Rudent modifient l'image convenue de Zweig : s'il fut pacifiste, l'auteur n' en resta pas moins extrêmement engagé.
    -> Eryck de Rubercy - Avec Joseph Roth : « le cordon ombilical de l'amitié »
    Pendant onze ans, Joseph Roth et Stefan Zweig partagèrent une profonde amitié émaillée de brouilles, de malentendus et de désaccords : le premier reprochait au second son optimisme qu' il considérait comme un aveuglement.
    -> Laurent Seksik - Chefs d'accusation
    Beaucoup ont vu dans le suicide de Zweig l'acte d'un lâche. Laurent Seksik décrit les dernières années du Viennois. Pour lui, c'est le désespoir et non la lâcheté qui le poussa à mettre un terme à sa vie.
    -> Klemens Renoldner - Avec l'Autriche : une relation difficile ?
    Zweig a cultivé des rapports compliqués avec son pays d'origine. Les effets s'en font sentir encore de nos jours auprès des Autrichiens dont les jugements sévères s'exercent souvent d'une méconnaissance de l'oeuvre, explique Klemens Renoldner.
    -> Et aussi : Éliette Abécassis, Sébastien Lapaque, Thierry Le Rolland, Jean-Pierre Naugrette et Jean-François Roseau.
    LITTÉRATURE
    -> Claire Castillon - Traverser la vie
    L'auteure de marche blanche (Gallimard, 2020) met en scène une mère tentant de préserver l'innocence de sa fille.
    ÉTUDES, REPORTAGES, RÉFLEXIONS
    -> Pierre Vermeren - L'abandon des harkis et ses usages politiques en France depuis soixante ans
    La reconnaissance des harkis sous la Ve République fut extrêmement lente. Pierre Vermeren en rappelle les différentes étapes et revient sur le pardon du président Macron formulé en septembre 2021.

  • La pensée de Claude Lévi-Strauss a façonné le XXe siècle. Disciple de Montaigne autant que de Rousseau, l'auteur de Tristes Tropiques a pulvérisé une certaine bonne conscience de l'Occident dans les années cinquante en montrant qu'il n'existait pas de peuple sans culture, ni d'aune commune à quoi on puisse juger les systèmes de croyances et encore moins les condamner. Vingt ans plus tard, il pulvérise une certaine bonne conscience progressiste en exonérant l'hostilité envers les autres de toute connotation raciste car c'est le « droit de chaque culture à rester sourde aux valeurs de l'Autre ». C'est même le prix à payer pour la survie d'un optimum de diversité. Tel est l'héritage de Lévi-Strauss : une pensée complexe qui ne se laisse jamais enfermer.
    Qui est vraiment le pape de l'anthropologie française ? Pourquoi et comment évolue sa réflexion ? Quelles leçons pouvons-nous en tirer à l'heure où la pensée woke et décoloniale revendique un racisme anti-Blancs et où l'angoisse du grand remplacement s'oppose à l'idéologie multiculturaliste dans un affrontement binaire et exacerbé ?Également dans ce numéro de la Revue des Deux Mondes, un hommage à l'immense Maurice Genevoix, entré il y a tout juste un an au Panthéon. Ceux de 14, son chef-d'oeuvre sur la Grande Guerre, monument de papier en mémoire des camarades connus et inconnus, fut écrit dans l'espoir de fortifier une humanité toujours menacée. Vivre n'est-il pas survivre ?
    Écrire n'est-il pas vivre avec la mort ? Chaque livre de guerre ou de paix de Genevoix est empreint de cette quête.
    Valérie Toranian

  • REVUE DES DEUX MONDES ; la culture maudite

    Revue Des Deux Mondes

    • Revue des deux mondes
    • 28 Septembre 2021

    DOSSIER : MENACES SUR LA CULTURE
    -> Entretien avec Fanny Ardant : « La liberté ne se donne pas, elle se prend »
    La liberté est un principe de vie chez Fanny Ardant. Ses choix artistiques comme ses prises de position sont des pieds de nez aux censeurs de tous ordres. La comédienne évoque sa vision de la création, ses rôles et ce sentiment qu'elle aime tant explorer, l'amour.
    -> Les classiques sont-ils toxiques ? par Xavier Darcos
    Des universitaires remettent en cause l'enseignement de l'histoire gréco-romaine dite raciste et misogyne. En se référant aux sources, Xavier Darcos démontre le caractère simpliste, approximatif et tyrannique de ces raisonnements.
    -> Bilan culturel d'un mandat présidentiel par Isabelle Barbéris
    Isabelle Barbéris analyse la conception macronniste de la culture. À partir d'exemples concrets, elle expose les paradoxes et les incohérences d'une politique qui, tout en vantant l'exception française, se veut multiculturaliste et déconstructiviste.
    -> Le vandalisme : des crimes de lèse-culture à répétition, rarement sanctionnés par Robert Kopp
    La destruction de monuments, de tableaux et de livres ponctue notre histoire. Robert Koppse penche sur les fanatismes religieux, politique et affairiste qui, du Moyen Âge à aujourd'hui, aboutissent à des actes de vandalisme.
    -> Hemingway à l'épreuve du genre par Jean-Baptiste Féline
    Afin de conserver Hemingway au panthéon littéraire, des intellectuels n'hésitent pas à lui inventer une identité androgyne : derrière l'homme fort et viril se cacherait une identité fragile et ambiguë.
    -> « Décoloniser la musique » : un désir de destruction par Jean Szlamowicz
    La musique est désormais le lieu d'attaques idéologiques : considérée comme l'apanage de la culture occidentale, elle est jugée raciste par les décoloniaux. Le jazz prouve tout le contraire, explique Jean Szlamowicz.
    -> Netflix, Disney+, Amazon et les autres : les plateformes menacent-elles la liberté de création ? par Annick Steta
    Les plateformes numériques choisissent les programmes et financent des projets en fonction d'études très poussées de leurs abonnés. Pour être sélectionnés, les réalisateurs doivent donc de plus en plus répondre à certains critères.
    -> Et aussi Julien Volper, Eryck de Rubercy et Bérénice Levet
    JEAN DUTOURD, GROGNARD ET HUSSARD
    La Revue des Deux Mondes rend hommage à Jean Dutourd, écrivain dont l'esprit frondeur et réactionnaire ne lui attira pas que des amitiés. Avec Max Bergez et Stéphane Guégan.
    LITTÉRATURE
    -> Comme un homme par Stéphanie Pollack
    La directrice littéraire de chez Fayard s'interroge sur les véritables enjeux du film Phantom Thread de Paul Thomas Anderson.

  • Romain Gary, les leçons d'une vie

    Collectif

    • Revue des deux mondes
    • 30 Avril 2021

    Aimer la France
    À l'ère des crises identitaires, du retour malheureux vers la race, l'origine et la couleur de peau, alors que ce qui nous divise prend le pas sur ce qui nous rassemble, Romain Gary nous propose une formidable leçon de vie. Un destin à rebours des dogmes et du déclinisme victimaire.
    L'assignation identitaire ? Pour l'auteur des Racines du ciel, elle ne peut exister. Tout homme est un héros en puissance qui se doit de dépasser les limites qu'on lui impose ou qu'il s'impose. L'existence est d'abord un style. Cette vision esthétique lui vient de sa mère, qui lui avait inculqué « le goût de l'art vivant et vécu ». Et l'avait promis à un grand destin.
    À l'instar d'Oscar Wilde, Romain Gary, né Roman Kacew, a mis son génie dans ses multiples vies et seulement son talent dans ses oeuvres. L'écriture est la promesse d'une perpétuelle réincarnation. La vie devant soi compte plus qu'être soi. Et d'abord être qui ? Romain Gary, Émile Ajar, Fosco Sinibaldi, Shatan Bogat ? L'écrivain aux multiples pseudonymes, le reporter, le diplomate turbulent ? Ou avant tout l'aviateur de la France libre, l'un des premiers à avoir rejoint Londres après l'appel du 18 juin ? Compagnon de la Libération, « la seule tribu à laquelle j'ai appartenu à part entière », disait-il.
    o
    Lourdeur bureaucratique (qui s'est révélée catastrophique lors de la gestion de la pandémie), inflation des dépenses publiques qui représentent largement plus de la moitié de la richesse nationale, un record dans l'OCDE, profusion de fonctionnaires, hypertrophie des réglementations... : la France est-elle devenue un pays communiste ? Ou plutôt la patrie d'un communisme « mou » car notre démocratie n'a évidemment rien à voir avec un État totalitaire et policier ? Nous avons posé la question à Jacques Sapir et à Agnès Verdier-Molinié. Pour l'économiste, non seulement l'économie de la France n'a rien de communiste mais à ses yeux, les déficiences de l'appareil productif français imposent, au contraire, le retour à un souverainisme économique et industriel. Il préconise pour une politique de l'État plus interventionniste mais qui, selon lui, est impossible en restant dans le cadre de l'euro.
    Pour la directrice de la Fondation pour la recherche sur les administrations et les politiques publiques, la passion savamment entretenue de l'égalité, l'hypertrophie de l'État-providence, la mauvaise allocation des ressources, le refus forcené de la comparaison chiffrée, le volume des agents publics, toutes ces réalités militent pour reconstruire d'urgence le modèle d'un pays fortement bureaucratique. Et afin d'éviter notre « dérive populo-communiste », il faut, selon Agnès Verdier-Molinié, « agir au niveau constitutionnel ».
    Le débat est ouvert !
    Valérie Toranian

  • REVUE DES DEUX MONDES ; Dante

    Revue Des Deux Mondes

    • Revue des deux mondes
    • 31 Août 2021

    DOSSIER 1 : FRENCH THEORY. QUAND LES IDÉOLOGUES FRANÇAIS FASCINENT L'AMÉRIQUE
    -> Entretien avec Michel Onfray. Résister au délire du politiquement correct.
    Michel Onfray reproche au structuralisme son langage alambiqué et ses idées fumeuses, à l'origine de nombreux néologismes. Il explique les fondements philosophiques et politiques du mouvement qui base sa méthode d'analyse sur la déconstruction.
    -> Aux sources de la French theory par François Dosse
    François Dosse revient sur le fameux colloque de Baltimore qui, en 1966, accueillit beaucoup d'intellectuels français. Certains thèmes de leur communication vont irradier l'horizon des recherches et des publications en sciences humaines.
    -> Jacques Derrida, passeur de l'impossible par Paul-François Paoli
    Paul-François Paoli dresse le portrait de Jacques Derrida, une figure controversée de la déconstruction dont se revendiquent aujourd'hui les théoriciens du genre.
    -> Et aussi Hubert Heckmann, Xavier-Laurent Salvador et François Cusset
    GRAND ENTRETIEN
    Carlo Ossola : « Il est moins important de fabriquer du nouveau que de sauvegarder l'essentiel. »
    Carlo Ossola incarne le grand idéal humaniste de la Renaissance. Curieux de tout, ce professeur au Collège de France dialogue aussi bien avec les auteurs du passé que les esprits modernes sur des questions poétiques, métaphysiques, littéraires... Il préconise de revenir à l'universel et à l'essentiel.
    DOSSIER 2 : AVEC DANTE, DANS L'ENFER CONTEMPORAIN
    -> Dante : un mythe romantique ? par Robert Kopp
    Relégué au rang d'obscur auteur du Moyen Âge par le classicisme et les Lumières, Dante doit sa redécouverte aux romantiques. Robert Kopp évoque leur enthousiasme.
    -> L'enfer contemporain ou le mal radical d'un monde glacé par Jacques de Saint Victor
    Jacques de Saint Victor compare notre monde actuel au neuvième cercle de La Divine Comédie. Pour lui, l'enfer contemporain repose sur la finance dévoyée et la société des loisirs qui valorise des instincts prédateurs.
    -> La Divine Comédie dans le prisme anglais par Lucien d'Azay
    Depuis le XVIIe siècle, les visions dantesques sont une source d'inspiration majeure pour les peintres, poètes et romanciers anglais. Même Le Seigneur des anneaux puise certaines références chez Dante, démontre Lucien d'Azay.
    -> Et aussi Sébastien Lapaque et Stéphane Guégan
    LITTÉRATURE
    -> La grande illusion de la rentrée littéraire par Manuel Carcassonne
    Dans un texte pétillant, Manuel Carcassonne raconte la rentrée littéraire, grand-messe annuelle de l'édition française.

  • GRAND ENTRETIEN
    Pierre-André Taguieff : "La lâcheté et l'esprit grégaire expliquent l'affaissement de la pensée critique". Pierre-André Taguieff dresse un état des lieux de la vie intellectuelle française. Grand connaisseur de Nietzsche et de la French Theory, l'essayiste revient sur la notion de déconstruction et analyse la résurgence des questions liées à la « race ». Il critique avec force ce qu'il appelle « l'imposture décoloniale ».
    DOSSIER : LE MODÈLE BRITANNIQUE
    -> Lettre à la reine par Frédéric Mitterrand
    Dans une lettre émouvante, Frédéric Mitterrand évoque le prestige unique dont bénéficie Élisabeth II.
    -> Les Français et la monarchie britannique par Stéphane Bern
    La couronne anglaise fascine les Français. D'après Stéphane Bern, cet engouement tient à une nostalgie de la monarchie, non pour son régime politique mais pour ce qu'elle incarne : une autorité, une sacralité et un pouvoir symbolique capable de faire consensus..
    -> L'ombre portée par Marc Lambron
    Éprouvant plus de sympathie envers Charles qu'envers Diana, Marc Lambron dresse un portrait peu amène de la princesse. L'académicien épingle ses frasques, sa tristesse ostensible et son rôle de victime complaisante.
    -> William, Harry et le fantôme de Diana par Jean des Cars
    Jean des Cars s'intéresse aux deux frères qui, soudés par la mort de leur mère, se déchirent aujourd'hui.
    -> The Crown et le syndrome d'Aberfan par Jean-Pierre Naugrette
    À deux reprises, des Premiers ministres travaillistes ont alerté la reine des dangers qu'encouraient la royauté si elle ne se manifestait pas de compassion : lors de l'accident minier au Pays de Galles en 1966 (Harold Wilson) et à la mort de Lady Di en 1997 (Tony Blair).
    -> Et aussi Marc Cerisuelo, Lucien d'Azay, Annick Steta et Marin de Viry
    LITTÉRATURE
    -> En attendant Camus par Sébastien Lapaque
    Sébastien Lapaque s'est glissé dans la peau de George Orwell pour raconter une rencontre manquée avec Camus.
    -> Inédit Finir par aimer par Arthur Dreyfus
    Arthur Dreyfus décrit ses déambulations au cimetière Montmartre avec Dominique Fernandez.

  • REVUE DES DEUX MONDES ; la presse en dérive

    Revue Des Deux Mondes

    • Revue des deux mondes
    • 26 Mars 2021

    Censure, impacts des géants du numérique et des réseaux sociaux sur les médias, parole médiatique partisane et justicière : où en est la presse aujourd'hui ? Des historiens et des journalistes répondent.
    Également au sommaire un hommage à Flaubert et à Baudelaire dont on célèbre le bicentenaire de leur naissance.


    Dossier 1 - Le nouvel ordre médiatique

    -> Entretien avec Jean-François Kahn : « Le pluralisme est mort et les médias sont sous l'emprise des radicalités »
    Fondateur de L'Événement du jeudi et de Marianne, Jean-François Kahn raconte cinquante ans de journalisme. S'il salue la plus grande indépendance des journalistes actuels, il déplore la forte progression de la pensée unique.

    -> Qui a vraiment tué la presse ? par Étienne Gernelle
    Étienne Gernelle décrit l'impact des géants du numérique et des réseaux sociaux sur la presse. Les premiers ont bouleversé son modèle économique, les seconds la soumettent aux opinions des lecteurs de plus en plus puissantes.

    -> Le multimillionnaire Plenel, notre grand tartuffe national par Franz-Olivier Giesbert
    Edwy Plenel fait figure de maître à penser pour toute une génération de journalistes. Franz-Olivier Giesbert revient sur les méthodes d'un homme qui, pour lui, dévoie le métier en pratiquant un journalisme militant et moralisateur.

    -> La loi sur la presse par Alfred de Musset
    Alfred de Musset s'est érigé contre la loi sur la presse de 1835 visant à rétablir la censure. Nous republions des extraits de son poème paru dans la Revue des Deux Mondes.

    -> Âge d'or, presse pourrie ? La presse française au XIXe siècle par Pascal Ory
    La presse connut une période faste entre 1815 et 1914. L'académicien Pascal Ory en explique les raisons et relève aussi les nombreuses critiques qu'essuya le milieu.

    -> La presse américaine, ce nouveau chaudron où s'accélère la division de l'Amérique par Laure Mandeville
    L'élection de Trump a révélé un abîme entre les élites et l'Amérique profonde. Sous sa présidence, la parole médiatique s'est décomplexée, elle est devenue partisane, idéologiste, justicière et de plus en plus à l'écoute des réseaux sociaux.

    -> Et aussi Caroline Valentin, Jacques de Saint Victor, Olivier Cariguel et Brice Couturier


    Dossier 2 - Flaubert et Baudelaire : le plaisir de déplaire

    Flaubert et Baudelaire auraient eu 200 ans cette année. À cette occasion, Lucien d'Azay évoque la question du dandysme chez les deux écrivains ; Robert Kopp met en parallèle leur exploration du mal et Jean-Baptiste Baronian se penche sur la figure d'Apollonie Sabatier, l'une de leurs muses.


    Littérature

    -> Inédit Fin de service par Bernard Comment
    L'auteur de Neptune Avenue (Grasset) analyse la comédie du pouvoir à travers un effondrement professionnel et une rupture amoureuse.

  • REVUE DES DEUX MONDES ; Hitler

    Revue Des Deux Mondes

    • Revue des deux mondes
    • 22 Novembre 2019

    Grand entretien - Gilles Kepel et Jacques Rupnik : « 1989 a été le dernier moment où





    l


    'Europe était au centre des enjeux internationaux »




    Le politologue spécialiste de l'islam Gilles Kepel et l'historien des relations



    internationales Jacques Rupnik croisent leur regard sur 1989. Ils reviennent sur les



    espoirs et les menaces que les différents événements de cette année charnière ont



    s
    uscités dans le monde.








    Doss


    i


    e


    r : Un nouvel Hitler est-il possible en Europe ?





    -> Johann Chapoutot

    : « La démocratie française pourrait un jour se trouver à la merci



    d
    '
    u
    n fou »




    Joh


    a


    n


    n Chapoutot

    ana
    l
    y
    s
    e les circonstances qui ont permis l'accession au pouvoir



    d
    'A
    dol
    f Hitler et se demande dans quelles mesures les démocraties contemporaines sont



    su
    ff
    isamm
    e
    n
    t armées pour résister à leur remise en cause.








    ->

    Comment Hitler manipulait la presse étrangère par Éric Branca




    Éric Branca

    e
    xplique pourquoi les journalistes étrangers ont relayé si facilement les



    m
    ensonges de Hitler.








    ->

    Victor Klemperer : un philologue des sombres temps par Frédéric Joly



    C
    hass
    é de l'université parce que juif, Victor Klemperer se pencha sur la phraséologie



    na
    z
    i
    e et révéla l'impact psychologique d'une langue forgée de toutes pièces.








    ->

    Les élites économiques allemandes ont-elles porté Hitler au pouvoir ? par Annick




    St


    e


    t


    a




    La responsabilité des industriels allemands dans l'ascension fulgurante de Hitler fit



    longtemps polémique. Pour Annick Steta, si les dirigeants des grandes entreprises



    aidèrent le Führer à renforcer sa puissance, ils ne furent pas les artisans de sa



    consécration.








    ->

    Les racines intellectuelles de Hitler et du nazisme par Eryck de Rubercy



    La droite nationaliste antidémocratique fut pour Hitler un véritable incubateur



    idéologique. Les intellectuels séduits par le nazisme voyaient dans le national-



    so
    cialisme la promesse des changements qu'ils appelaient de leurs voeux.








    ->


    Mein Kampf

    e
    n France dans l'entre-deux-guerres : un imbroglio éditorial par Olivier




    C


    a


    riguel





    Oliv


    ie


    r Cariguel

    raconte l'histoire compliquée de la publication de Mein Kampf en



    F
    rance et ses épisodes judiciaires.








    ->

    E
    t aussi François Delpla, Robert Kopp et Jean-Pierre Naugrette.








    L


    itt


    ér


    a


    t


    ur


    e





    -> Inédit

    U
    n
    e femme libre par Laurence Cossé



    U
    n narrateur éconduit dresse le portrait d'Alix, une fille au destin tragique qui avait



    pourtant tout pour réussir.

  • Sylvain Tesson, sauver notre civilisation

    Collectif

    • Revue des deux mondes
    • 22 Avril 2020

    Est-ce parce que notre époque se sent déracinée qu'elle s'est prise d'une véritable passion pour les arbres ? Pour Sylvain Tesson, nous sommes les dépositaires d'une immense lignée humaine « dont l'obsession a d'abord été [...] de se protéger, de se spécifier, de se distinguer et de se séparer. Cette séparation s'est appelée la culture ». L'auteur de La Panthère des neiges écrit « à l'université des arbres ». Il préfère aux humains « la géographie, les bêtes, les phénomènes climatiques et cosmiques ». Interrogé par Sébastien
    Lapaque, il s'émerveille de « la politesse de l'arbre, [...] sa capacité à ne pas opérer par frottement, à aller chercher sa part de lumière sans jamais toucher l'autre ».
    L'arbre, un modèle de civilisation ? L'arbre, le meilleur de nous-mêmes ?

  • L'espectre ottoman

    Revue De Deux Mondes

    • Revue des deux mondes
    • 19 Février 2021

    En 1923, le traité de Sèvres donnait naissance à la République turque. Cent ans plus tard, Erdogan veut laver l'affront et redonner à son pays la gloire perdue. Son rêve ? Reconquérir les territoires de l'Empire ottoman. C'est tout l'objet de notre nouveau numéro.
    En kiosque demain, le vendredi 19 février.
    En librairie, le mercredi 3 mars.
    Le sommaire complet est en pièce jointe.


    Dossier : Le spectre ottoman

    -> Entretien avec Jean-François Colosimo : Jusqu'où ira la Turquie ?
    Jean-François Colosimo évoque la longue relation qu'entretient la France avec l'empire ottoman devenu la Turquie en 1923. Erdogan est, selon l'historien, un opportuniste qui sait jouer des faiblesses de l'Europe pour accroître sa puissance. Le président turc se sert de l'islam comme marqueur identitaire et politique.

    -> L'islam turc en France : les convergences du nationalisme islamiste par Dieter Arslan
    Dieter Arslan décrit l'évolution de l'islam turc en France, alimenté par différents courants nationalistes. Depuis l'arrivée d'Erdogan au pouvoir, son influence s'est renforcée grâce à un important réseau de mosquées et à une mobilisation de plus en plus forte des fidèles.

    -> Journal arménien par Jean-Christophe Buisson
    Jean-Christophe Buisson relate son dernier voyage dans le Haut-Karabagh en octobre et novembre 2020, quand la guerre faisait rage entre l'Arménie et l'Azerbaïdjan.

    -> Tensions maritimes en Méditerranée orientale par Christophe Prazuck
    L'amiral Christophe Prazuck analyse les nombreux motifs de tensions entre la Turquie et la Grèce en mer Méditerranée. Certains sont séculaires, d'autres beaucoup plus récents, comme les enjeux économiques liés à des gisements gaziers.

    -> Le bras de fer France-Turquie par Renaud Girard
    Renaud Girard examine les velléités expansionnistes d'Erdogan sur terre comme sur mer. D'après le journaliste, le président turc souhaite reconstituer l'empire ottoman. Il manque néanmoins d'alliés et se heurte à bien des réticences notamment françaises.

    -> Le califat néo-ottoman et l'Europe par Tony Corn
    Le califat ottoman a été aboli en 1924. Nombreux sont ceux qui veulent le rétablir. En 1969 naît l'Organisation de la conférence islamique, un califat 2.0 pour Tony Corn. Celui-ci en détaille les objectifs et notamment la « mission civilisatrice » qui constitue pour l'Europe une nouvelle guerre froide.

    -> Et aussi Christian Makarian, Olivier Weber et Eryck de Rubercy.


    Littérature

    -> Inédit L'adolescence démasquée par Gaëlle Nohant
    L'auteure de la Femme révélée (Grasset, 2020) raconte comment une adolescente fait l'apprentissage de la liberté.


    Études, reportages et réflexions

    -> La musique est-elle raciste ? par Bruno Chaouat
    La cancel culture sévit aux États-Unis. Bruno Chaouat évoque une controverse liée au théoricien juif allemand Heinrich Schenker (1868-1935). La musique occidentale serait, nous explique-t-on, une vaste entreprise coloniale...

  • REVUE DES DEUX MONDES ; la mode

    Collectif

    • Revue des deux mondes
    • 4 Février 2014

    On serait bien tenté, parfois, d'illustrer le Livre de l'Ecclésiaste par des gravures de mode. « Rien de nouveau sous le soleil », dit l'Écriture, et Andy Warhol de répondre : « Tout le monde est célèbre quinze minutes. » Mais même la célébrité warholienne a fait son temps. Quinze minutes sont une éternité. Désormais, il faut compter en atomes de secondes et encore, c'est trop long : nous n'avons pas le temps d'attendre un milliardième de seconde. Rien de plus complices, en un sens, que l'éphémère et l'éternel. La paillette traverse les âges ; l'immémorial se mire dans la glace en se disant : « Je sors ce soir, à plus tard les rides de la sagesse. » Se demander quel est le sens de la mode, comme le fait la Revue des Deux Mondes de ce mois-ci, n'est pas un aveu de misanthropie, comme s'il fallait s'accoutrer à la manière du despote nord-coréen, comme s'il fallait dénoncer à la façon du pasteur puritain, les effets, les frous-frous et tutti quanti...

  • REVUE DES DEUX MONDES ; sommes-nous décadents ?

    Revue Des Deux Mondes

    • Revue des deux mondes
    • 25 Janvier 2019

    Événement - La terre, l'amour, le Christ : Michel Houellebecq monte au front
    -> Michel Houellebecq au temps du désespoir par Sébastien Lapaque
    Si Michel Houellebecq est considéré comme un écrivain de la décadence, il ne cède jamais au déclinisme, affirme Sébastien Lapaque : son oeuvre en explore les différentes facettes pour mieux s'en délivrer.
    -> Lettre à Michel Houellebecq à propos de Sérotonine par Marin de Viry
    Marin de Viry analyse deux personnages du dernier roman de Michel Houellebecq en proie à l'enfermement et à la destruction. Selon lui, le narrateur se détourne sans cesse de l'amour, la seule valeur salvatrice.
    -> Le mariage de Michel H. et Lysis Q. par Marin de Viry
    Dans une fiction désopilante, Marin de Viry raconte les noces d'un Michel Houellebecq heureux.
    Dossier - Sommes-nous décadents ?
    -> Une parabole : la décadence romaine par Xavier Darcos
    Depuis son avènement en 410, la chute de Rome alimente notre réflexion sur la décadence des civilisations. Xavier Darcos revient sur les causes avancées au fil du temps : chaque époque forge une explication en fonction de ses préoccupations.
    -> Éternelle décadence par Michel Winock
    L'idée de décadence traverse les siècles avec plus ou moins d'intensité. Michel Winock relève les nombreux points de convergence entre notre société et celle des années 1880.
    -> Décadence et modernité par Robert Kopp
    La décadence et la modernité n'ont pas toujours été des notions contradictoires, prouve Robert Kopp en relisant Baudelaire.
    -> L'Europe tétanisée face à l'hégémonisme américain par Renaud Girard
    Les relations entre l'Europe et les États-Unis sont passées de l'alliance à la sujétion, soutient Renaud Girard. Le géopoliticien explique comment et pourquoi nous en sommes arrivés là. Il propose quelques pistes pour sortir de ce déséquilibre.
    Et aussi Lucien d'Azay, Jérôme Besnard et Kévin Boucaud-Victoire
    Littérature
    -> Inédit. « Je suis le faussaire de mon passé » par Nina Bouraoui
    Née en France, Nina Bouraoui a grandi à Alger. L'auteure de Tous les hommes désirent naturellement savoir (JC Lattès, 2018) raconte son exil sentimental et romantique.

  • REVUE DES DEUX MONDES ; la détestation d'Israël

    Revue Des Deux Mondes

    • Revue des deux mondes
    • 25 Septembre 2020

    Deux dossiers sont au menu du prochain numéro de la Revue des Deux Mondes (en vente à partir du 25 septembre) :

    Hannah Arendt qui nous aide à penser les crises actuelles
    La haine d'Israël, ses origines, son évolution, ses manifestations notamment à l'école et sur Internet.


    Le sommaire détaillé et la couverture sont en pièces jointes.


    Dossier 1 : Penser la crise avec Hannah Arendt

    -> Hannah Arendt et l'événement : la crise comme expérience de la réalité par Michela Marzano
    Pour comprendre le concept de crise chez Hannah Arendt, il faut remonter à l'avènement du IIIeReich, explique Michela Marzano. C'est à partir de 1933 que la philosophe s'interroge sur les origines du mal et des injustices. Pour elle, la manipulation ne se réduit pas aux manoeuvres des régimes totalitaires, c'est avant tout une démission du sujet.

    -> Hannah Arendt aux racines du mal contemporain par Bérénice Levet
    Bérénice Levet démontre comment Hannah Arendt nous aide à penser les crises et les défis actuels : identité, déracinement, école, héritage civilisationnel, limites et finitude de l'homme sont autant de points traités par l'intellectuelle.


    Dossier 2 : La haine d'Israël

    -> La nouvelle élection d'Israël par Ran Halévi
    Alors qu'Israël normalise ses relations avec les États arabes sunnites voisins, jamais sa détestation n'a été aussi vive. Ran Halévi revient sur l'évolution de cette haine qui mêle antisionisme et antisémitisme.

    -> « Sionisme, ADN criminel de l'humanité » par Pascal Bruckner
    Avec la création de l'État hébreu en 1948, le juif regardé jusqu'alors comme bon, humble et persécuté est devenu un colon arrogant et agressif.

    -> La détestation d'Israël sur le Net par Marc Knobel
    Les invectives à l'encontre d'Israël se multiplient sur les sites et les réseaux sociaux. Marc Knobel décrit cette banalisation qui ne résulte pas, selon lui, d'une poignée d'internautes égarés.

    -> L'antisémitisme arabo-musulman et la faillite du monde par Boualem Sansal
    Boualem Sansal analyse l'antisémitisme arabo-musulman qui se diffuse de plus en plus dans les pays occidentaux.

    -> Entretien avec Charles Enderlin : « Il est du droit de tout juif de se déclarer non-sioniste »
    Charles Enderlin évoque les différentes formes de sionisme depuis le sionisme socialiste des origines jusqu'au sionisme religieux qui se développe à partir des années soixante-dix en Israël.

    -> Et aussi Irène Saya, Élie Barnavi, Franz-Olivier Giesbert, Renaud Girard, Georges Bensoussan, Annick Steta, Jacques Tarnero et Michel Gad Wolcowicz.


    Littérature

    -> Inédit : Un voyage à Douala par Anne-Sophie Stefanini
    L'auteure de Cette inconnue (Gallimard, 2020) raconte son retour au Cameroun après une longue absence.

  • REVUE DES DEUX MONDES ; Big Brother is watching you

    Revue Des Deux Mondes

    • Revue des deux mondes
    • 20 Novembre 2020

    On connaît le George Orwell de 1984 et de La Ferme des animaux, on connaît moins le George Orwell reporter qui vécut l'impérialisme britannique en Birmanie, s'engagea dans la guerre d'Espagne en 1936, couvrit la Libération de la France pour l'Observer en 1945. Notre numéro revient sur ses engagements et sur la fameuse notion de common decency.
    Le sommaire complet est en pièce jointe.


    Dossier : Orwell plus actuel que jamais

    -> Entretien avec Julian Barnes : « En 2020, Orwell ne manquerait pas de sujet d'inspiration »
    Excellent connaisseur de George Orwell, Julian Barnes explique en quoi les prédictions de l'écrivain résonnent chaque jour davantage (puissance de l'État, post-vérité, exploitation de l'homme...).

    -> « Faire de l'écriture politique un art véritable » par Sébastien Lapaque
    Orwell fut largement mal compris voire méconnu en France. En cause, explique Sébastien Lapaque, ses engagements politiques, ses luttes pour les classes défavorisées, son style journalistique, les mauvaises traductions de ses écrits.

    -> Se battre au nom de la common decency par Lucien d'Azay
    Lucien d'Azay voit en Orwell un François d'Assise des temps modernes. Toujours tourné vers les plus démunis, ce « saint laïc » pense et agit selon les principes de la common decency, soit de « l'honnêteté commune ».

    -> Entretien avec Florence Aubenas - Une leçon de journalisme
    À l'instar d'Orwell, Florence Aubenas pratique le journalisme d'immersion. L'auteure du Quai de Ouistreham revient sur son expérience avec les femmes de ménage et évoque les valeurs morales des « gens ordinaires ». L'uberisation du travail risque de changer la donne.

    -> Orwell et la common decency. Une courte mise au point par Bruce Bégout
    Rien de plus difficile que d'appréhender la notion de common decency. Bruce Bégout relève le défi.

    -> Et aussi Jean-Pierre Naugrette, Frédéric Verger, Marin de Viry, Céline Laurens et Julie Élisa.


    Littérature

    -> Inédit : L'Europe capable de tout par Gilles Boyer
    L'ex-conseiller auprès du Premier ministre Édouard Philippe, député européen et auteur du Maître d'hôtel de Matignon (JC Lattès, 2019), rend hommage à une Europe aussi miraculeuse que désespérante.


    Études, reportages et réflexions

    -> Pourquoi les islamistes s'en prennent à l'école de la République. La stratégie de l'Isesco par Florence Bergeaud-Blacker
    L'anthropologue Florence Bergeaud-Blacker décrit l'idéologie des islamistes, ses origines, ses actions et son principal objectif : détruire les valeurs démocratiques.

    -> De l'antisémitisme au sionisme : Pierre Boutang par Gilles Banderier
    Gilles Banderier retrace le parcours de Pierre Boutang, une figure longtemps controversée.

  • Après la crise de 1929 comment le monde a rebondi

    Collectif

    • Revue des deux mondes
    • 22 Janvier 2021

    Dossier 1 : Défendre la République
    -> Entretien - Régis Debray : « La République peut être orgueilleuse mais pas méprisante » Pour Régis Debray, les fondements de la République laïque ne reposent pas sur des idées libertaires. Sans renoncer à ce que nous sommes, il faut de la compréhension et de la pédagogie pour transmettre nos valeurs et ne pas heurter inutilement des sensibilités.
    -> « République », le régime qui nous divise le plus ? par Jacques de Saint Victor Jacques de Saint Victor compare la situation de 2020 à celle de 1789 lorsque les élites ne soutenaient plus les grands principes du pouvoir en place. Le modèle républicain est aujourd'hui attaqué par les partisans d'une « laïcité ouverte » qui sert le prosélytisme religieux et les questions identitaires.
    -> Entretien - Catherine Kintzler : « La laïcité est le contraire d'un intégrisme » Signataire de la tribune « Profs, ne capitulons pas ! » (Nouvel Obs, 1989), Catherine Kintzler dresse le bilan trente ans plus tard et déplore les multiples renonciations de l'Éducation nationale face aux pressions religieuses et communautaires.
    -> Et aussi Michel Onfray, Sébastien Lapaque et Marin de Viry
    Dossier 2 : La crise de 1929, ruptures et rebonds
    -> Entretien - Jean-Claude Trichet : « Préparer l'économie et la société aux défis de demain » Jean-Claude Trichet analyse les trois crises économiques qui ont ébranlé l'Occident (1929, 2008 et 2020) et détaille les politiques mises en place pour y remédier.
    -> La crise de 1929 aux États-Unis : un nouveau monde ? par Bertrand Van Ruymbeke Bertrand Van Ruymbeke décrit les mesures prises par les présidents Hoover et Roosevelt pour répondre au krach boursier de 1929.
    -> Les années trente en France par Éric Roussel
    En plus de provoquer du chômage, la crise de 1929 remit en cause les institutions et la démocratie en France. Ces bousculements ne sont pas étrangers à l'avènement de la Seconde Guerre mondiale selon Éric Roussel.
    -> « Le fascisme ne passera pas » par Michel Winock
    Michel Winock explique pourquoi la France échappa à la vague antidémocratique et fasciste que connurent d'autres pays européens dans les années trente.
    -> La couture ne connaît pas la crise par Sophie Kurkdjian
    L'industrie de la mode fit preuve de créativité face à 1929. Elle modifia ses méthodes de production, changea les conditions de travail et se démocratisa.
    -> Et aussi Jacques Mény, Jean-Pierre Naugrette, Marc Cerisuelo, Jean-Claude Milner et Sébastien Lapaque.
    Littérature
    -> Inédit Mon pays, c'est l'écriture par Faïza Guène
    Née en 1985 à Bobigny de parents algériens, Faïza Guène a décidé de tracer ses propres frontières.


    Revue des
    Deux Mondes
    Février 2021
    ISBN 9782356502391 Directrice :
    Valérie Toranian
    En kiosque : 22 janvier En librairie : 3 février

  • REVUE DES DEUX MONDES ; l'enseignement de l'histoire

    Revue Des Deux Mondes

    • Revue des deux mondes
    • 5 Novembre 2017

    Dossier : Faut-il supprimer le roman national ?
    -> Entretien avec Pierre Nora : « L'histoire de la France a été le nerf de l'unité nationale »
    Depuis les années 60, l'enseignement de l'histoire suscite des controverses. L'approche chronologique est stigmatisée ; à l'histoire, on préfère la mémoire. Pierre Nora rappelle l'enjeu des polémiques et met en garde contre l'instrumentalisation de l'histoire.
    -> Les trois grands récits qui ont forgé notre passé par Patrice Gueniffey
    Mythe troyen de la France, mythe romain puis mythe des droits de l'homme et de la raison : tels sont, pour Patrice Gueniffey, les trois récits qui ont bâti notre passé.
    -> Entretien avec Patrick Boucheron : « L'histoire est diverse, plurielle et complexe »
    La parution de l'Histoire mondiale de la France (Seuil, janvier 2017) a déclenché les plus vifs éloges comme les plus sévères critiques. Patrick Boucheron revient sur le projet de cet ouvrage et sur sa réception.
    -> Au-delà de l'écume médiatique par Olivier Grenouilleau
    Olivier Grenouilleau analyse le rôle de l'histoire à l'école et s'intéresse aux manières de faire évoluer son enseignement.
    -> Éduquer l'enfant à l'exigence citoyenne et républicaine par Fatiha Boudjahlat
    Enseignante d'histoire dans un collège classé en zone prioritaire, Fatiha Boudjahlat loue l'école de la République pour ses vertus émancipatrices ; son témoignage dénonce l'idéologie des indigénistes qui enferme les esprits dans un discours ethno-religieux.
    -> Noblesse de l'histoire grand public par Fabrice d'Almeida
    Fabrice d'Almeida défend l'histoire grand public portée par des Stéphane Bern, Franck Ferrand, Thomas Snegaroff... Le succès de leurs émissions reflète la passion des Français pour l'histoire.
    Littérature
    -> Inédit. François-Henri Dérérable : « J'ai passé mon été à nager et à lire »
    L'auteur d'Un certain M. Piekielny (Gallimard) raconte comment, grâce à Flaubert, il comprit pourquoi il écrivait. Études, reportages, réflexions
    -> Venezuela : le piège de l'« excrément du diable » par Annick Steta
    Annick Steta explique comment le Venezula, qui détient les réserves de pétrole les plus importantes au monde, s'enfonce dans une crise politique et économique.

  • REVUE DES DEUX MONDES ; l'enjeu kurde

    Revue Des Deux Mondes

    • Revue des deux mondes
    • 4 Septembre 2018

    Dossier 1 - Iran : la guerre qui vient ?
    -> La dangereuse mise à mort de l'accord nucléaire avec l'Iran par Renaud Girard
    Renaud Girard raconte les coulisses politiques de l'accord nucléaire iranien dénoncé par Donald Trump en mai 2018.
    -> Le dilemme des relations franco-iraniennes depuis 1979 par Pierre Razoux
    Pierre Razoux revient sur l'histoire mouvementée des rapports franco-iraniens, de la révolution islamique à aujourd'hui.
    -> Sunnites contre chiites : la lutte fratricide par Antoine Sfeir
    L'antagonisme entre les sunnites et les chiites est, pour Antoine Sfeir, un prisme de lecture incontournable des guerres en Orient (Irak, Syrie, Liban, Yémen, Pakistan, Inde et Afghanistan).
    -> Israël-Iran, vieille idylle, acrimonieux divorce par Elie Barnavi
    En 1980, après trois décennies de bonne entente, l'Iran et Israël rompent tout dialogue. D'amis, ils deviennent les pires ennemis. Elie Barnavi explique pourquoi.
    Et aussi Ran Halévi, Serge Michel et Nazanine Ravaï.
    Dossier 2 - Le moment kurde
    -> Entretien avec Gérard Chaliand. « Les Kurdes n'ont jamais intériorisé la défaite ».
    Gérard Chaliand décrypte le rôle des Kurdes dans le conflit syrien et envisage leur avenir.
    -> Aux origines du conflit kurde (1918-1925) par Jordi Tejel Gorgas
    Un état kurde est sur le point de naître en 1918 ; le traité de Lausanne met fin aux promesses cinq ans plus tard. Jordi Tejel Gorgas examine ces années charnières dans lesquelles s'enracine le conflit kurde.
    -> La grandeur des Kurdes par Bernard Kouchner
    Bernard Kouchner fut l'un des premiers soutiens de la cause kurde en France. Il partage ici ses souvenirs et son engagement.
    -> Comment la cause kurde est devenue populaire en France par Dorothée Schmid
    Dorothée Schmid analyse comment les Kurdes sont passés de la position de victimes à celle de héros en France.
    Et aussi Boris James, Allan Kaval, Stéphane Breton, Guillaume Perrier, Eryck de Rubercy et Laure Marchand.
    Littérature
    -> Inédit. Yannick Haenel - Carré blanc
    Une plante à s'occuper, un journal à tenir, la lecture de Moby Dick et voilà Yannick Haenel débordé !

  • Grand entretien - Bat Ye'or : « Le djihad contre les juifs est aussi une guerre contre l'Europe »
    Depuis cinquante ans, Bat Ye'or travaille sur le statut du dhimmi, c'est-à-dire du non- musulman en terre d'islam. D'après la doxa, les chrétiens auraient longtemps bénéficié d'une protection en Orient. L'essayiste britannique affirme le contraire : quand ils n'étaient pas discriminés, les juifs et les catholiques étaient tout au plus tolérés.
    Dossier - Que fait le pape ?
    -> Qui est François ? par Christiane Rancé Pour comprendre le pape, il faut garder à l'esprit ses origines, sa culture, son histoire. D'après Christiane Rancé, François regarde le monde à travers le prisme de son pays natal, l'Argentine, régulièrement ébranlé par des tensions de tous ordres.
    -> La triple crise de l'Église par Jean-Marie Guénois La crise que traverse l'église ne relève pas d'une opposition entre conservateurs et progressistes mais de problèmes structurels, intellectuels et moraux. Jean-Marie Guénois revient sur le scandale de la pédophilie et évoque un « lobby gay » au Vatican.
    -> Le pape, le politiquement correct et le reste par Boualem Sansal Boualem Sansal déplore le silence des dirigeants européens sur la question des religions, et de l'islam en particulier. L'écrivain s'inquiète des paroles du pape qui ne semble pas mesurer les dangers de l'islamisme.
    -> François, le pape global par Christian Makarian Christian Makarian analyse les actions diplomatiques du pape. Si le souverain pontife ne peut pas prendre parti dans les conflits, il ne s'interdit pas de réaffirmer des messages forts : alors que le combat contre Daesh était à son sommet, le pape afficha son refus absolu des crimes commis au nom de la foi.
    -> Entretien avec Andrea Riccardi : « Le pape François est devenu un leader incontournable » En 1968, Andrea Riccardi créa la communauté de Sant'Egidio, une ONG très active sur le front humanitaire et le dialogue interreligieux. L'historien, écouté par François, décrypte les dessous de sa politique diplomatique.
    Et aussi Jean-François Colosimo, Sébastien Lapaque et Jérôme Cordelier.
    Littérature
    -> Inédit. De toute façon Nice est immortelle par Guillaume Sire L'auteur de Réelle (L'Observatoire, 2018) se promène dans Nice. Il y croise Romain Gary, Clément Rosset, Aragon et une vendeuse de maillot de bains orange !

  • L'enfant : nouveau porte-voix de la contestation ?

    Collectif

    • Revue des deux mondes
    • 24 Janvier 2020

    En février, la Revue des Deux Mondes s'intéresse à l'enfant, à son histoire, à son destin : est-il aujourd'hui devenu le nouveau maître du monde ? Outre Greta Thunberg sont évoqués des figures symboliques telles que Jeanne d'Arc, Peter Pan... et des porte-paroles de l'enfant comme Rousseau, Victor Hugo... (le sommaire est en pièce jointe).



    Grand entretien - Ian Kershaw « Les populistes actuels ne veulent pas entrer en conflit avec la démocratie »


    Le grand historien anglais Ian Kershaw évoque certains points clés de sa magistrale histoire de l'Europe dont le second tome vient de paraître (l'Âge global. Europe de 1950 à nos jours, Grasset) : l'entrée du continent européen dans l'ère nucléaire, la fin de son hégémonie, la décolonisation, le boom économique et son effondrement, le consumérisme et la vague populiste.



    Dossier : Histoire et destin de l'enfant


    -> Entretien - Boris Cyrulnik : « L'enfant a évolué de la mort probable au triomphe malheureux »
    Boris Cyrulnik retrace l'évolution du statut de l'enfant au fil des siècles et décrit les récentes découvertes des neurosciences sur les traumatismes infantiles. Le neuro-psychiatre interroge notre société qui n'a jamais autant fétichisé l'enfant.

    -> L'époque dont le prince est un enfant par Philibert Humm
    Philibert Humm revient sur le combat de Greta Thunberg et résume les propos de ses partisans et de ses détracteurs.

    -> Rousseau et le nouvel âge de l'enfance par Christophe Martin
    C'est avec Rousseau que la représentation de l'enfance change profondément. En introduisant la notion d'innocence, le philosophe écarte l'idée du péché originel.

    -> Victor Hugo et le droit de l'enfant par Jean-Marc Hovasse
    Porte-parole des enfants, Victor Hugo s'oppose à leur travail et plaide pour une instruction publique obligatoire. Sans angélisme ni dogmatisme, il place au coeur de ses romans des garçons et des filles à la fois bourreaux et victimes.

    -> L'enfant dans les régimes totalitaires par Bernard Bruneteau
    Les régimes totalitaires ont mobilisé et instrumentalisé la jeunesse. Bernard Bruneteau analyse leur idéologie éducative.

    -> Jeunesse militante : vive la formation continue par Gaultier Bès
    Gaultier Bès se réjouit du militantisme de la jeunesse. Pour ce professeur de philosophie, les adolescents ont besoin de modèles et de symboles. Greta Thunberg en incarne un.

    -> Les enfants ont-ils un pouvoir économique ? par Annick Steta
    Les entreprises ciblent de plus en plus la clientèle enfantine et développent des politiques commerciales.Annick Steta expose leur tactique.

    -> Et aussi Stéphane Ratti, Jean Maurice, Jean-Pierre Naugrette, Eryck de Rubercy, Gaultier Bès et Damien Le Guay.



    Littérature


    -> Inédit L'autoroute par Bruno Masi
    Bruno Masi raconte sa jeunesse hantée par une passerelle surplombant une autoroute.


    En kiosques le vendredi 24 janvier
    En librairies le mercredi 5 février

  • Milan Kundera, le maître des l'ironie

    Collectif

    • Revue des deux mondes
    • 24 Février 2020

    Grand entretien - La nation, le politique et le religieux par Régis Debray et Jean- François Colosimo





    Je


    a


    n-


    F


    r


    a


    n


    ç


    o


    i


    s Colosimo

    e
    t Régis Debray ne partagent pas la même vision de la laïcité, un concept qui s'est forgé au temps des Capétiens. Si le premier oppose le pouvoir temporel (État) au pouvoir spirituel (Église), le second démontre que le politique n'a jamais existé sans référence à une verticalité.








    Doss


    i


    e


    r : Milan Kundera, le maître de l'ironie





    -> Entretien - Alain Finkielkraut

    : « Comment je suis devenu kundérien »




    A


    l


    a


    i


    n Finkielkraut

    d
    é
    c
    o
    u
    vr
    e Milan Kundera en 1968 lorsque paraît La Plaisanterie, une



    l
    e
    c
    t
    u
    r
    e qui le marque profondément. Le philosophe évoque les intuitions prophétiques de



    l'
    é
    c
    r
    i
    v
    ai
    n : l'engloutissement de la culture dans le tout-culturel, la perte de l'identité



    e
    u
    r
    o
    p
    ée
    nn
    e
    , le règne du kitsch et de l'esprit de sérieux.




    -> Entretien - Antoine Gallimard

    : « Il y a chez Kundera une jouissance à représenter le désordre du monde »




    An


    t


    o


    i


    n


    e Gallimard

    , éditeur et ami de Kundera, rappelle le rôle essentiel qu'a joué



    l
    '
    au
    t
    e
    u
    r de La Valse aux adieux dans le renouveau du roman.








    ->

    Kundera et l'esprit des lumières par Jacques de Saint Victor



    À l'heure où le rire est devenu suspect, Jacques de Saint Victor explique l'urgence de



    (re)
    li
    r
    e Kundera dont l'oeuvre est irriguée par l'esprit corrosif et libératoire des Lumières.








    ->

    L'art de la fugue par Olivier Bellamy



    D
    '
    ap

    s Olivier Bellamy, Kundera écrit ses romans comme s'il composait de la musique :



    l
    e tempo des phrases, le dépouillement du vocabulaire, la valeur harmonique des



    dialogu
    e
    s entraînent le lecteur/auditeur dans de belles symphonies verbales.








    ->

    P
    etit lexique personnel et subjectif de Milan Kundera par Florence Noiville



    À partir de neuf entrées (comique, effacement, grenouille, orchestre...), Florence




    Noiville

    so
    uligne certains thèmes qui jalonnent les livres de Kundera et partage des



    so
    uvenirs personnels.








    ->

    E
    t aussi Jean-Paul Enthoven, Teresa Cremisi, Hugues Pradier, Michel Delon, Martin




    P


    e


    t


    r


    a


    s et Ulysse Manhes.









    L


    itt


    ér


    a


    t


    ur


    e





    -> Inédit

    C
    all
    e dei Colori par Sylvain Prudhomme




    S


    ylvain Prudhomme

    r
    acon
    t
    e comment une fille accompagne son père dans la maladie.








    Études et réflexions





    -> Entretien - Hélène Carrère d'Encausse

    - France-Russie : de l'ignorance et du mépris à



    l
    'e
    n
    t
    housiasm
    e et à l'alliance




    H


    é


    l


    èn


    e Carrère d'Encausse

    d
    é
    c
    r
    i
    t trois siècles de relations franco-russes, de Pierre le



    G
    r
    an
    d à Lénine.

  • REVUE DES DEUX MONDES ; le sexe au tribunal

    Revue Des Deux Mondes

    • Revue des deux mondes
    • 26 Juin 2020

    Nous vous proposons de passer l'été en compagnie de La Fontaine, Diderot, Sade et d'autres auteurs sulfureux de la littérature française.
    Vous aurez aussi le plaisir de comprendre la passion de Mona Ozouf pour 1789.

empty