Société littéraire de Laval

  • Nouvelle revue publiée par la Société littéraire de Laval, Entrevous qui prend la relève de Brèves littéraires, propose bien des découvertes selon une ligne éditoriale en trois volets : les oeuvres multidisciplinaires intégrant le littéraire, l'inscription de la littérature dans les espaces publics et les processus de création littéraire. Le sous-titre, « littérature organique », est à l'image du but visé : non pas seulement publier des textes au sens classique du terme, mais plutôt favoriser l'interdisciplinarité. Dans les mots mêmes de Danielle Shelton, directrice artistique de la publication : « Entrevous postule que la littérature est partout, dans toutes sortes de manifestations de la créativité, seule ou accompagnée, et qu'elle est utile au quotidien parce qu'elle nourrit ». Au menu de ce premier numéro, une mini-enquête sur le genre populaire de l'autofiction, un jeu littéraire, des extraits de récitals de poésie, des mises en rapport avec les autres arts et des rencontres avec des auteurs.

  • La revue Entrevous, sous-titrée de « littérature organique » pose, pour son deuxième numéro, une question : « Qui es-tu? ». Qui es-tu auteur, qui es-tu lecteur, qui es-tu créateur? Sûrement une espèce assez commune d'animal polymorphe... plusieurs jeux littéraires permettront de le débusquer. Vous retrouverez tout d'abord le résultat du premier Troc-paroles, laboratoire initié par la Société littéraire de Laval, où diverses techniques de création sont expérimentées - cette fois-ci, inventer à partir de dix objets hétéroclites sélectionnés par Leslie Piché. Ensuite, le Marché des mots nous propose trois écrits inédits (parfois accompagnés d'images) signés Jeanne Delta, Claude Drouin et Diane Landry. La rubrique « Dans la tête de... » nous invite chez Patrick Coppens et à un jeu de métamorphoses littéraires collectif. Des rendez-vous multidisciplinaires avec Élise Turcotte (écrivain), Daniel Sylvestre (illustrateur) et Monique Joachim (poète et violoncelliste) complètent une publication particulièrement ludique et interactive.

  • Pour le troisième numéro de sa publication, Entrevous fait un premier bilan et inaugure le nouveau sous-titre de « revue d'arts littéraires ». Au sommaire : cinq sections et de très nombreuses contributions. Premièrement, le Troc-paroles, laboratoire créatif où sont expérimentées diverses techniques d'écriture - vingt auteurs nous partagent le fruit d'activités organisées par la Société littéraire de Laval. Une seconde section mettra en rapport les mots et les images de trois poétesses. Après l'autofiction et le potluck littéraire, Entrevous poursuit dans la stimulation de la créativité par la contrainte et se livre à l'art du pastiche (de Vincent Delerm, Jun'ichiro Tanizaki ou encore Jean de la Fontaine). Une section dédiée aux lieux de mémoire relate l'inauguration de la place Anne-Marie-Alonzo. Finalement, la littérature est partout, au cinéma (Le Violon rouge), au concert, à l'opéra et au théâtre : c'est ce que nous prouve une dernière section toute en interdisciplinarité.

empty