Vuibert

  • Tous les métiers du marketing et de la communication de l'entreprise sont aujourd'hui concernés par le digital. La relation client nécessite d'optimiser le parcours client sur un site, les relations publiques ne se conçoivent plus sans associer blogs et influenceurs, l'e-réputation et l'événementiel doivent maîtriser réseaux sociaux et dispositifs interactifs... Le digital est un véritable enjeu pour l'entreprise. Cet ouvrage remis à jour en propose les outils et concepts les plus récents pour :

    Mettre en place une stratégie digitale efficace.
    Maximiser sa présence en ligne.
    Personnaliser sa relation clients.
    Surveiller son e-réputation et construire une communication d'influence.
    Ventes édition 2016 : 1365 ex

  • Construire un ensemble immobilier, lancer un produit sur le marché, agrandir un entrepôt... tout projet professionnel, quelle que soit sa dimension, nécessite que soient maîtrisées et structurées les phases successives qui le composent : avant-projet, définition, conception, test, communication et bilan. Cette organisation du projet devra intégrer les coûts, délais et moyens.Que vous soyez client, fournisseur, constructeur ou prestataire de service, votre but est de mener à bien votre entreprise en limitant les écueils.
    En bref : De l'idée à sa finalisation, optimisez les 3 variables de votre projet : coûts, délais et moyens - Temps, intervenants, composantes financières et techniques, qualité... sachez analyser, anticiper, réagir ou valider - Utilisez les modèles de documents transposables et adaptables à tous les environnements
    Ce livre propose de suivre une méthodologie rigoureuse s'appuyant sur des «livrables», documents contractuels ou informels qui jalonneront la progression du projet. Les exemples concrets cités ont été utilisés dans le cadre de projets réels. Véritables notices d'utilisation, ils seront une aide précieuse pour, à tout moment, analyser, anticiper, agir et réagir, puis enfin pour valider votre projet
    Ventes 2e éd. fév. 2011 : 1829 ex - Ventes 3e éd. sept. 2014 = 1039 ex
     

  • Anticiper et cadrer les opérations de communication de l'entreprise présente de nombreux avantages : gain de temps, maîtrise des coûts, limitation des impondérables... Rien de mieux que des outils prêts à l'emploi pour promouvoir efficacement l'image de votre société auprès de la presse, des fournisseurs, des clients, des internautes, des actionnaires, mais aussi des salariés eux-mêmes.


    Asseoir l'image de l'entreprise et contribuer à sa notoriété.

    Bâtir une communication intelligente, tant à l'interne que vers l'externe, en 90 processus et 140 outils.

    Maîtriser ses actions pour en accroître l'efficacité.
    En bref : plan de communication et budget, identité visuelle, relations presse, relations publiques et événementiel associé, publicité, Web et communication on-line, journaux internes et externes, salons et road shows, supports commerciaux, opérations de motivation interne, sponsoring, outils spécifiques aux ressources internes, à la communication financière...

  • Leur activité impliquant de façon croissante des coopérations « horizontales » de toutes natures, se développe aujourd'hui dans les entreprises un management transversal qui se caractérise par des collaborations fonctionnelles, c'est-à-dire dépourvues de lien de subordination ou d'autorité statutaire. Comment, dans cette situation collaborative, obtenir un fonctionnement productif et efficace, et limiter ou prévenir les retards, les tensions, le stress et les événements indésirables ?
    Afin d'optimiser votre management transversal, voici plus de 30 outils pour :

    Créer et développer une culture transversale.
    Codifier l'organisation transversale.
    Mener une communication transversale efficace.
    Ainsi préparé au management transversal, vous saurez mieux motiver vos équipes, faire émerger leur créativité et les aider à s'accoutumer au changement.

  • Optimiser des échanges commerciaux, régler des conflits ou litiges, obtenir une augmentation de salaire, gérer des contrats en fusions-acquisitions..., les occasions de négocier sont nombreuses et variées.
    Toutefois, pour que l'objectif visé soit atteint, le négociateur doit d'abord se préparer à affronter l'autre partie : choix d'une stratégie, connaissance de l'autre partie, identification des problèmes... En fonction des acteurs engagés, du niveau de risque et de l'enjeu financier, il choisira ensuite le type de négociation à engager - collaborative, compétitive ou influente - et appliquera les techniques les mieux adaptées pour argumenter et convaincre.


    Se préparer avant d'entamer sa négociation.
    Choisir son approche de négociation : collaborative (gagnant-gagnant), compétitive (gagnant-perdant) ou influente (situations complexes).
    Adopter les techniques les mieux adaptées en fonction des enjeux et des risques.
    Exploiter les ressorts des leviers psychologiques pour mieux atteindre son but.

    En bref : Partie 1- Avant d'engager une négociation efficace (Bien se préparer, Se poser les bonnes questions avant d'attaquer sa négociation) Partie 2 - La négociation collaborative (Savoir prendre du recul, Se mettre du côté de son partenaire, Présenter les écueils de la négociation sous un autre angle, Proposer un « pont d'or », User de son pouvoir sans en abuser, Aller plus loin dans la négociation collaborative). Partie 3 - La négociation compétitive (Attaquer pour céder peu, Aller plus loin dans la négociation compétitive) Partie 4 La négociation influente et ses leviers psychologiques (Choisir son levier psychologique en fonction de son interlocuteur et de la négociation à mener, Exploiter les leviers psychologiques)

  • La pratique managériale doit évoluer pour s'adapter à la complexité du monde professionnel d'aujourd'hui, aux attentes des salariés et aux enjeux des managers eux-mêmes.
    Comment alors réconcilier votre identité personnelle de manager et la culture managériale de votre organisation ? Comment révéler vos talents et développer votre efficacité de manager ? Comment renforcer votre leadership face à des contextes de crise et à un environnement professionnel en constante évolution ?
    Découvrez un nouveau modèle de leadership, dont la clé de voûte est votre propre identité :


    L'équilibre entre les 7 talents essentiels : le sens, l'action, les idées, la connaissance, l'influence, la régulation, le lien.
    L'expression de votre personnalité managériale : comment être à la fois « leader », « entrepreneur », « créateur », « expert », « communiquant », « régulateur » et « animateur » ?
    /> Les caractères managériaux - principal, motivation, soutien, potentiel et résistance - et leur rôle dans la construction de votre personnalité managériale.
    Les leviers qui vous permettront de changer tout en affirmant votre singularité.

    Née d'une longue pratique de l'accompagnement de dirigeants et de leurs équipes, cette méthode a été testée avec succès jusqu'à devenir une référence pour de multiples organisations.

  • Construire un ensemble immobilier, lancer un produit sur le marché, agrandir un entrepôt de stockage... tout projet professionnel, quelle que soit sa dimension, nécessite que soient maîtrisées et structurées les phases successives qui le composent : avant-projet, définition, conception, test, communication et bilan. Sans oublier que cette organisation du projet, pour garantir son succès, devra intégrer trois variables indissociables et essentielles: les coûts, les délais et les moyens, également appelées «le triangle de la performance».
    Que vous soyez client, fournisseur, constructeur ou prestataire de service, si vous devez piloter un projet en tant que maître d'ouvrage ou, en tant qu'intervenant, y participer, votre but est de mener à bien votre entreprise en limitant les écueils.
    De l'idée à sa finalisation, optimisez les 3 variables de votre projet : coûts, délais et moyens
    Temps, intervenants, composantes financières et techniques, qualité... sachez analyser, anticiper, réagir ou valider
    Utilisez les modèles de documents transposables et adaptables à tous les environnements
    Pour éviter les risques inhérents à des objectifs mal identifiés, un cahier des charges incomplet, des délais irréalisables, une sous-estimation des charges de travail... ce livre vous propose de suivre une méthodologie rigoureuse s'appuyant sur des «livrables», documents contractuels ou informels qui jalonneront la progression de votre projet. Accompagnés d'exemples concrets, ces outils ont été utilisés dans le cadre de projets réels. Véritables notices d'utilisation, ils vous seront d'une aide précieuse pour, à tout moment, analyser, anticiper, agir et réagir, puis enfin pour valider votre projet.

  • Les relations sociales sont un terrain d'enjeux que l'entreprise ne peut ignorer sous peine d'hypothéquer son bon fonctionnement et l'atteinte de ses objectifs. Au mieux, leur méconnaissance coûte cher, au pire, elle engage juridiquement la responsabilité de l'employeur. Si la loi de rénovation de la démocratie sociale (août 2008) a modernisé les règles du jeu social, elle les a aussi complexifiées : multiplicité des représentants du personnel, confusion des rôles, élargissement des champs de négociation obligatoire, règles complexes...
    Voici une méthodologie pour anticiper, agir et négocier au mieux des intérêts de l'entreprise et de ses hommes.

    Connaître les points clés des relations collectives du travail pour sécuriser ses pratiques, comprendre le fonctionnement de la représentation du personnel.
    Gérer les relations sociales et analyser ses marges de manoeuvre, préparer et animer les négociations sociales.
    Anticiper et gérer les conflits.
    En bref : 1. Comprendre le paysage des relations sociales et les logiques syndicales (stratégies des syndicats, règles de représentativité, évolutions prévisibles) 2. Organiser et animer la mosaïque des représentants du personnel (acteurs, prérogatives, moyens d'action...) 3. Préparer et conduire une négociation collective (les différents niveaux de négociation, que négocier et avec qui, négociation collective...)  4. Piloter le dialogue social (clarifier la stratégie de l'entreprise, estimer le coût du dialogue social, piloter le dialogue social) 5. Gérer les conflits collectifs (construire un observatoire social, poursuivre l'activité pendant un conflit, agir en fonction des différentes phases du conflit...)

  • Le service associé est aujourd'hui un élément de distinction, voire de différenciation pour attirer le consommateur et le décider à acheter le produit ou service principal qui lui est proposé. Encore faut-il que ce service ajouté ait été bien pensé et qu'il ait une réelle valeur ajoutée pour le consommateur. Mais au-delà de son élaboration et de sa mise en oeuvre, il faut aussi que la marque sache vendre ce service à son client au regard de la promesse qui lui est faite.



    Interaction entre stratégie marketing et stratégie commerciale pour mieux vendre les services.
    Création de l'offre de services et déploiement commercial de l'offre.
    Sensibilisation de la force de vente à la valeur ajoutée des services.

    />
    En bref : 1. Connaître les nouvelles formes de services 2. Cerner les cibles du service 3. Définir un service et sa promesse 4. Construire le service autour du client 5. Élaborer l'argumentaire de vente du service 6. Vendre son e-service en e-commerce 7. Former la force de vente à la vente du service 8. Construire et planifier la relation client autour du service 9. Auditer et réviser éventuellement son service.

  • Supply chain, chaîne logistique globale, logistique étendue..., autant de concepts dont on ne sait jamais précisément ce qu'ils recouvrent. Pourtant, de nombreuses fonctions de l'entreprise - ingénierie, production, logistique, transports, finance, marketing, commercial... - dépendent de l'efficacité et de l'optimisation des rouages de la supply chain grâce à un dénominateur commun : satisfaire les exigences des clients de l'entreprise.
    En reprenant la méthodologie du modèle SCOR, qui repose sur quatre processus de management - planifier, approvisionner, produire et livrer -, le but de cet ouvrage est de :


    Préciser les concepts qui sous-tendent chacun des grands processus de la supply chain.
    Faciliter en 50 outils la gestion quotidienne des opérations.
    Offrir en 20 outils des leviers de performance destinés à optimiser ces quatre processus.
    En bref : Introduction à la supply chain. Planifier : gestion des opérations (prévisions, planification, approvisionnements) et leviers de performance. Approvisionner : gestion des opérations (stratégie achats, gestion d'un appel d'offres, sélection et pilotage de la relation fournisseur) et leviers de performance. Produire : gestion des opérations (production, maintenance) et leviers de performance. Livrer : gestion des opérations (entrepôt, transport, retours) et leviers de performance.

  • L'enjeu humain des risques psychosociaux est de taille : mal-être et stress touchent 1/4 des salariés et 400 suicides ont lieu par an. Les conséquences relevées par le BIT sont un manque à gagner considérable (60 milliards d'euros par an pour l'État français, soit 3 à 4 points de PIB), celles sur l'image de l'entreprise et son management désastreuses. L'encadrement juridique croissant et les jurisprudences qui s'accumulent ne peuvent plus laisser l'employeur indifférent : il est non seulement tenu à une obligation de moyens à l'égard de ses salariés, mais également à une obligation de résultats, sous peine de sanctions tant pénales que financières.
    S'inscrivant dans une logique pluridisciplinaire - médicale, gestionnaire, juridique... -, cet ouvrage fournit les connaissances permettant de détecter les signes avant-coureurs de RPS et les outils nécessaires pour mettre en oeuvre une démarche pluridisciplinaire de prévention et de gestion efficace, étape par étape. De nombreux conseils, des exemples et des focus émaillent la démarche et facilitent la compréhension de sa mise en oeuvre.
    En bref : Les enjeux des RPS. Connaître et comprendre les RPS. Organiser et lancer la démarche (engagement de l'employeur, acteurs, dispositifs et indicateurs, communiquer et légitimer). Evaluer et analyser les RPS (enquêtes, analyse, DU...). Définir et mettre en oeuvre le plan d'actions (actions de prévention, locales et globales, évaluation et pérennisation). Gérer les crises (détecter et prendre en charge les personnes en souffrance, cas particuliers, cellule d'alerte).

  • Connaître les pratiques de l'e-Réputation, ses outils et ses acteurs, protéger et enrichir l'identité numérique, capital incontournable de l'entreprise, adopter les bonnes stratégies pour gérer les cyber-crises. Internet, au travers des avis qu'y formulent en masse les consommateurs réels ou fictifs, impacte aujourd'hui considérablement les marques et les produits, tant pour la commercialisation des produits que pour la communication de l'entreprise. Bien gérés, l'impact de ces contenus produits par les usagers (Users Generated Contents) peut être très positif et déclencher des phénomènes de sympathie contagieuse ou des achats en masse. Mal gérés ou subis, les risques sont réels au point de conduire au rejet du produit ou de la marque. Face à ces menaces, avérées et grandissantes, encore peu d'entreprises sont organisées. Elles subissent alors de plein fouet l'impact d'actions se développant hors de leur contrôle. Des mois et des années après une cyber-crise, la marque sera toujours confrontée aux traces laissées, qui perdureront dans les résultats remontés par les moteurs de recherche. Pour prévenir ces dangers et gérer - au lieu de la subir - l'identité numérique et la réputation de votre marque, de ses produits et de ses dirigeants, voici : Un  panorama exhaustif et actualisé des pratiques en matière d'e-Réputation. Une visibilité complète de la chaîne d'un projet d'e-Réputation et des acteurs impliqués, illustrée d'exemples, d'études de cas et de témoignages de professionnels. Une démarche pour intégrer le projet d'e-Réputation au sein d'une stratégie marketing globale.

  • Transformer son organisation lors de transitions majeures - ruptures technologiques, réorganisations, fusions, cessions, crises... - nécessite une conduite du changement associant l'ensemble des personnels pour que le changement souhaité se fasse avec leur adhésion et apporte une véritable valeur ajoutée.
    L'approche Adaptive Leadership, résolument novatrice, est une méthode participative globale qui conduit le changement dans l'entreprise tout en préservant les valeurs et la culture qui constituent son ADN. Elle mobilise l'ensemble des forces de l'entreprise et s'adapte à son contexte et à ses besoins, elle capitalise sur les savoir-faire de tous, fait appel au coaching, à des techniques de communication et de gestion des processus, à des outils et bonnes pratiques pour offrir un nouveau modèle de réflexion et d'action.
    /> Quelques caractéristiques de la conduite du changement avec Adaptive Leadership :


    Écarter les solutions techniques stériles en améliorant le diagnostic des situations, sortir des interprétations réflexes pour mieux appréhender l'environnement dans lequel l'entreprise interagit.
    Diagnostiquer les limites des savoir-faire et créer de nouvelles formes d'organisation et pratiques au travers de l'apprentissage et de l'expérimentation.
    Distinguer les notions d'autorité et de leadership et promouvoir un leadership ouvert : diversité et différences des perspectives, admises et valorisées, créent un environnement de travail productif.
    Orchestrer les conflits et chercher le déséquilibre productif.
    Faire le tri entre valeurs et pratiques essentielles au développement de l'entreprise et celles à abandonner...

  • Tirer profit de ce qu'autorise Internet en matière de recrutement et réaliser des économies significatives en termes de coûts en adaptant ses pratiques professionnelles et son entreprise, sans céder aux modes éphémères ni omettre les acquis du management des ressources humaines.
    L'arrivée du Web 2.0, avec en particulier les réseaux sociaux, a complètement transformé les processus de recrutement. Une entreprise peut aujourd'hui gérer ses recrutements, en même temps que son identité numérique et sa visibilité, en étant présente sur des blogs, des réseaux sociaux professionnels ou non, des vidéos... Elle devient alors actrice et animatrice de communautés autour de la marque employeur, qui n'est pas nécessairement  une réponse institutionnelle et ne consiste pas juste à transposer son site RH sur Facebook.
    Le recrutement s'en trouve fortement impacté, car méthodes et pratiques s'affinent et imposent une remise en cause profonde au fur et à mesure des évolutions comportementales et technologiques. Pour optimiser ses actions d'e-recrutement - qui prennent le pas sur les approches classiques -, il est nécessaire de :

    Cerner les diverses facettes d'un e-recrutement réussi, les acteurs impliqués et leur environnement technique, les outils d'aide à l'analyse de cibles, au sourcing, les méthodes sur lesquelles s'appuyer.
    Comprendre les fondements, pratiques et limites des outils existants, à la lumière de nouveaux concepts comme l'e-réputation et la marque employeur.
    Évaluer les bouleversements mais aussi la formidable créativité influant sur les comportements des candidats et des entreprises, anticiper l'avenir avec ce que sera bientôt le Web 3.0.
     

  • Aujourd'hui, les entreprises éprouvent de plus en plus de difficulté à vendre leurs produits, car la plupart des marchés, fortement concurrentiels, sont en décroissance. Or, pour pallier ce déficit de ventes, la course à la baisse des prix ne suffit pas, parce que ces consommateurs ont changé et qu'il ne suffit plus de leur proposer seulement un "bon" produit pour qu'ils aient envie de l'acheter. Alors, quelles stratégies bâtir pour vendre ? Comment répondre aux aspirations de ces nouveaux clients tout en développant et pérennisant sa rentabilité ? En utilisant la démarche des 3P qui permettra : de répondre au besoin de plaisir de ces consommateurs mutants ; de leur offrir un univers unique et spécifique où règne le partage ; de définir une autre approche du profit. A l'aide de nombreux exemples, ce livre propose les clés indispensables pour satisfaire les exigences de ces nouveaux consommateurs

  • Réputée gestion sans gaspillage, la démarche lean recherche tous les gains possibles en performance, productivité, qualité, délais et coûts. De nombreuses entreprises l'ont donc adoptée naturellement, plus encore motivées par une forte compétitivité internationale requérant un besoin d'efficacité sans cesse accru.
    Si sa contribution à la réussite financière des entreprises n'est plus à prouver, le lean engendre parfois de graves dysfonctionnements dès lors que sa mise en oeuvre complexe est mal réfléchie, trop souvent humainement. Écrit par une spécialiste qui développe et déploie le lean depuis 20 ans, voici une méthodologie et des conseils pour optimiser la démarche lean en l'adaptant à la culture de votre entreprise et en favorisant la motivation de vos équipes :


    Atouts, impacts et limites de la démarche lean.
    Écueils à éviter dans sa mise en oeuvre, garde-fous à mettre en place, cohabitation avec les autres processus.
    Insérer la démarche lean dans un management plus humain et consensuel.

  • Sans innovation, l'entreprise ne peut créer de valeur ni se développer pérennement. Actuellement, si les systèmes de développement de l'innovation programmée, ou innovation incrémentale, restent nécessaires, il devient également indispensable de mettre en valeur les idées visionnaires - innovation visionnaire ou de rupture - qui germent ça et là dans l'entreprise.
    Et les deux formes d'innovation - incrémentale et visionnaire - peuvent et doivent coexister. En se développant conjointement, elles maximisent les chances de l'entreprise de créer de la valeur et de diversifier son essor créatif et économique.

    Produire de l'innovation incrémentale à partir de la stratégie de l'entreprise, d'un contexte industriel stable, éventuellement d'une démarche coopérative.
    Favoriser l'émergence d'une innovation visionnaire, fruit de la rencontre d'une idée et d'un marché.
    Valoriser les diverses formes d'innovation au travers des contraintes légales et économiques existantes, les faire cohabiter.
    Définir les conditions humaines et organisationnelles propices à l'apparition d'une innovation visionnaire à fort rendement.

  • Parce que la génération Y représentera bientôt la moitié de la population active, l'entreprise doit : Adapter son recrutement, son organisation et ses méthodes de travail à cette nouvelle donne. Trouver les clés de compréhension de cette génération et de ses attentes au travail. Proposer des approches adaptées pour attirer, intégrer et manager cette génération. 2e édition : chiffres et exemples actualisés, nouvelles donnes issus de l'expérience de terrain de l'auteur.

  • Déléguer, négocier, orchestrer, écouter, comprendre, motiver..., mais aussi rappeler à l'ordre, formuler des exigences et des injonctions, contrôler et faire refaire, refuser un avantage ou une libéralité, voire notifier et appliquer une sanction... sont autant de tâches que votre rôle de manager vous demande de conjuguer, de façon construite et assumée, dans votre réalité quotidienne. Et parce qu'elles peuvent s'avérer "sensibles" pour la bonne marche de votre équipe et de l'entreprise, certaines situations vont en plus requérir de votre part une attention et une énergie accrue, suffisamment de recul et un savoir-faire affirmé pour éviter conflits et tensions.
    Pour réussir à animer, coordonner et motiver vos "troupes", voici comment :

    Définir les orientations et les repères pour mieux communiquer et agir.
    Aborder sereinement les situations conflictuelles pour les gérer efficacement et, même mieux, les prévenir.
    Mettre en oeuvre une stratégie humaine grâce à des micro-outils de management adaptés à la gestion des personnes, des groupes et des situations.
    Ainsi préparé, vous saurez désormais agir et réagir, efficacement et positivement, dans les multiples missions de votre quotidien.

  • Face à une population connectée, le Web marketing et la communication digitale offrent davantage de proximité, d'interaction et d'outils de mesure. Aujourd'hui, tous les métiers du marketing et de la communication de l'entreprise sont concernés : la relation client nécessite d'optimiser le parcours client sur un site, les relations publiques et presse ne se conçoivent plus sans associer blogs et influenceurs, l'e-réputation et l'évènementiel doivent maîtriser réseaux sociaux et dispositifs interactifs... En parallèle, de nouvelles compétences se professionnalisent, tels le community management, le référencement, l'écriture pour le Web ou encore la veille.
    Le digital est ainsi devenu un véritable enjeu pour l'entreprise. Pour mieux toucher ses cibles, elle doit donc s'adapter aux nouveaux supports du Web, à des techniques de plus en plus sophistiquées et aux comportements de consommateurs très versatiles.



    Mettre en place une stratégie de Web marketing et de communication digitale : notoriété, trafic, recrutement, cibles.
    Optimiser sa présence en ligne : marketing relationnel multicanal, logique de CRM (Customer Relationship Management).
    Aller à la rencontre de ses communautés et ambassadeurs : community management, e-réputation et relations publiques.
    Mesurer sa présence et ses actions.
    En bref : 1. L'ère numérique. 2. Du marketing au Webmarketing. 3. Définir une stratégie de communication digitale. 4. Le community management. 5. E-réputation et relations publiques digitales. 6. La communication off-line s'invite on-line. 7. Le Web participatif.

empty