Alain Moreau

  • « Les fables ne sont pas ce qu'elles semblent être », déclarait La Fontaine, après le fabuliste latin Phèdre. Il y a l'apparence et la réalité, la surface et les strates successives qui, de descente en descente dans les profondeurs du mythe, livreront peut-être au mythologue mué en spéléologue la signification la plus ancienne. C'est ainsi que, grâce à l'étymologie se révèlent les traits primitifs de la personnalité de certains héros. Mais cette recherche nous mène plus loin encore, vers les origines du monde, les cosmogonies, les cataclysmes primordiaux, les naissances et renaissances d'une humanité sans cesse remise en question par le dieu suprême. Elle permet de découvrir, au delà de l'admirable torse pivotant du Discobole de Myron, les dieux de la végétation bulbeuse que vénéraient les premiers hommes. Elle met en lumière la propension des Grecs à éloigner dans l'espace et dans le temps aussi bien le monde idéal (les pays au parfum où habitent les dieux, les contrées de justice, d'abondance et de bonheur des Hyperboréens et des Éthiopiens) que l'humanité qui s'entretue et s'entredévore, une humanité enférocée qui, selon les Grecs, ne saurait être que barbare, non-grecque. Mais cette opération de propagande, consciente ou inconsciente, est manquée : les mythes dévoilent, les mythes dénoncent. Volume II Au troisième millénaire se pratiquent encore chez certains peuples (Afrique, Nouvelle-Guinée, Amérindiens) des rites initiatiques très proches de ceux que les Grecs ont connus bien avant Homère. À l'époque classique il en restait des souvenirs, surtout dans les pays des confins, mais aussi dans les institutions des cités les plus civilisées (comme Athènes, Sparte, Thèbes ou Corinthe), et plus encore dans leurs mythes. Le fil d'Ariane qui permet de retrouver leurs traces, c'est la symbolique de la mort et de la résurrection. Quittant le monde de l'enfance pour entrer dans celui des adultes, l'adolescent doit mourir pour mieux renaître. Cet ouvrage s'efforce de dégager dix-sept traits initiatiques, les plus fréquents, avant d'entrer dans le détail des mythes, poser les questions et tenter de les résoudre. Par exemple : quel rapport y a-t-il entre le labyrinthe et la danse de la grue exécutée par Thésée et ses compagnons après la victoire sur le Minotaure ? D'où vient la granitula, une danse encore exécutée en Italie du sud et en Corse du nord le jour du Vendredi Saint ? Pourquoi tant de héros portent-ils le nom du loup, de Lycomède aux nombreux Lykos en passant par Autolykos, Harpalykos, Lykas, Lykenion ou Lycurgue ? Telles sont quelques-unes des questions qui sont posées dans cet ouvrage. Bien entendu, la place finale, la place d'honneur, est réservée à Ulysse, le plus « éprouvé » de tous les héros grecs.

  • Le nucléaire civil, ce n'est pas seulement la production d'énergie et de kWh. C'est aussi l'exaltation du développement matériel et du pouvoir, pouvoir sur la matière et pouvoir social. Les choix technologiques ne sont jamais neutres en termes humains. Les doutes et les peurs se rapportent également au choix de société. Nucléaire : bienheureuse insécurité ? Oui, dans la mesure où nous saurons répondre en terme de développement humain à l'énorme développement technologique qui marque notre époque au risque de nous emporter dans une logique folle.

  • L'image de soi résulte des actions combinées de nombreux paramètres. L'auteur nous fait entrevoir comment cette image inaltérable transmise par le moi dissimule un jeu de forces incessant entre pôles opposés deux à deux en la personne. La femme originelle et la femme créatrice, entités idéales, peuvent cependant se dégrader en "bobonne" ou "virago". Comme l'homme viril et l'homme réceptif virer en "macho" et "effet-minet". Ces divisions polaires de la personne, loin de lui nuire, constituent sa richesse. Riche en exemples concrets, le volume décrit avec minutie les rouages de cette structure. Il met en évidence les mécanismes propres à enrayer la dynamique relationnelle et propose ceux qui permettent de dépasser ces obstacles pour conduire à un véritable accomplissement relationnel.
    />

  • Pour clore l'année, la revue L'Inconvénient propose un dossier thématique sur le néoconformisme. Personne ne veut faire partie du « troupeau ». On se targue d'être libre, mais à ne pas vouloir entrer dans un moule, à « s'anticonformer », on finit parfois tout de même par se fondre dans une masse. Être anticonformiste, aujourd'hui, ne prend-il pas l'allure d'un autre conformisme ? Faudrait-il alors être anti-anticonformiste ? Collaboratrices et collaborateurs se penchent sur la question. Aux lectrices et lecteurs, ce numéro propose aussi Cioran en bande dessinée, la troisième partie de Jazz et condition noire aux États-Unis par Stanley Péan, un portrait de la peintre Judith Berry, un de l'oeuvre postréférendaire du cinéaste Denys Arcand, un regard sur les héroïnes des séries Sharp Objects et Killing Eve, un texte de fiction, de la poésie et les chroniques de Patrick Nicol, Geneviève Letarte, Olivier Maillart, pour la dernière fois, et Vincent Lambert, pour la première.

  • This monograph shows the reader how to avoid the burdens of sensor cost, reduced internal physical space, and system complexity in the control of AC motors. Many applications fields-electric vehicles, wind- and wave-energy converters and robotics, among them-will benefit.
    Sensorless AC Electric Motor Control describes the elimination of physical sensors and their replacement with observers, i.e., software sensors. Robustness is introduced to overcome problems associated with the unavoidable imperfection of knowledge of machine parameters-resistance, inertia, and so on-encountered in real systems. The details of a large number of speed- and/or position-sensorless ideas for different types of permanent-magnet synchronous motors and induction motors are presented along with several novel observer designs for electrical machines. Control strategies are developed using high-order, sliding-mode and quasi-continuous-sliding-mode techniques and two types of observer-controller schemes based on backstepping and sliding-mode techniques are described. Experimental results validate the performance of these observer and controller configurations with test trajectories of significance in difficult sensorless-AC-machine problems.
    Control engineers working with AC motors in a variety of industrial environments will find the space-and-cost-saving ideas detailed in Sensorless AC Electric Motor Control of much interest. Academic researchers and graduate students from electrical, mechanical and control-engineering backgrounds will be able to see how advanced theoretical control can be applied in meaningful real systems.

  • Vitiligo

    ,

    Vitiligo has been, until recently, a rather neglected area in dermatology and medicine. Patients complain about this situation, which has offered avenues to quacks, and has led to the near orphan status of the disease. The apparently, simple and poorly symptomatic presentation of the disease has been a strong disadvantage to its study, as compared to other common chronic skin disorders such as psoriasis and atopic dermatitis. Vitiligo is still considered by doctors as a non disease, a simple aesthetic problem. A good skin-based angle of attack is also lacking because generalized vi- ligo is clearly epitomizing the view of skin diseases as simple targets of a systemic unknown dysregulation (diathesis), re? ecting the Hippocratic doctrine. This view has mostly restricted vitiligo to the manifestation of an auto-immune diathesis in the past 30 years. Thus, skin events, which are easily detected using skin biospies in most other situations, have not been precisely recorded, with the argument that a clinical diagnosis was suf? cient for the management (or most commonly absence of mana- ment) of the patient. This book is an international effort to summarize the information gathered about this disorder at the clinical, pathophysiological and therapeutic levels. Its primary aim is to bridge current knowledge at the clinical and investigative level, to point to the many unsolved issues, and to delineate future priorities for research.

    1 autre édition :

  • Aujourd'hui, l'alchimie sociale de Marseille intrigue et suscite de nombreuses questions. Pourquoi, avec un taux de chômage proche du double de la moyenne nationale, et des milliers de familles sous le seuil de pauvreté, la ville n'a-t-elle jamais explosé ? Comment se fait-il qu'il n'y ait pas de banlieues ? Pourquoi l'intégration des immigrés semble s'y passer plutôt bien ? Comment finalement se résolvent les tensions sociales ? A partir de plusieurs enquêtes de terrain, les auteurs tentent de répondre à ces questions, et dégagent les caractéristiques de la communauté marseillaise et de sa culture locale.

empty