Alain Ulysse Tremblay

  • Lili Pucette est étendue dans son panier, lorsque Gigi vient troubler son repos. Le chiot vient de faire une extraordinaire découverte qui intéresse peu sa mère. Elle l'accompagne malgré tout dans le jardin, mais le gros ver à disparu. Un peu fâchée, Lili prive Gigi de tour de parc. À son retour, son attitude lui semble bien sévère et elle tente de se faire pardonner. Seulement voilà, Gigi est partie pour aider son nouvel ami qui n'est autre qu'un boa. Or, le reptile s'est échappé du zoo et le journal révèle un véritable monstre. Inquiète, Lili part à sa recherche et se lance dans une grande aventure.

  • Sans son chien, la vieille n'irait plus nulle part. D'ailleurs, elle ne va plus très loin, sinon à l'épicerie et au parc. Notre vielle mérite bien qu'on la laisse se reposer, ne serait-ce qu'un jour, son dernier... Mais...

    La vielle à Pitou nous est raconté par un narrateur qui semble venir du futur, Il observe cette vieille rendue au terme de sa vie et ses voisins avec lesquels elle n'a pas de contact : l'homme né avec un marteau dans les mains et sa Carpe Méchante, l'Artiste et son affriolante petite maîtresse d'Auburn, les cols bleus municipaux qui creusent des trous, monsieur Jean-Sébaptiste Brillant, Juste Saint-Jean, juste la société...

    Quant à Pitou, c'est un chien sous contrat comme il en existe des milliers. Il a été élevé pour accomplir une tâche spécifique : aider la vieille dans ses derniers jours. Et Pitou accomplit sa tâche avec professionnalisme.

    La vieille à Pitou est un roman qui fait du bruit. Les éléments trouvent leurs onomatopées et la mouvance de l'histoire est marquée de grincements, de heurts et de déraison. Même la calligraphie en prend pour son rhum.

    La vieille à Pitou, un peu d'espoir pour le monde moderne et la possibilité d'en rire tout de suite.

  • Avec ce roman au souffle impitoyable, la Série Élise se poursuit dans le Nord mythique et grandiose. C'est là-bas que se dénoue le destin croisé du jeune Kassad, enfant anormal de Jappy et d'Élise, et de Ka-mishishtit, un des derniers traditionnalistes amérindiens de l'Extrême-Occident. C'est de ce Nord mythique, peuplé par les esprits des ancêtres Innus et de l'essence des animaux, que monte l'ultime tentative de Kassad pour amorcer la fin technologique du monde. Et c'est depuis ce Nord insensé et immense que Kassad joue sa vie, lui qui se sait pourtant sans avenir. Et puis, quel endroit magnifique pour un enfant aveugle, comme Kassad, pour contempler dans toute sa splendeur la bêtise humaine.
    Noir Kassad, un roman sans compromis et sans complaisance, pour courageux seulement.

  • Carl Hébert, peintre à succès, se lève un matin avec un pied horriblement enflé. À l'hôpital, tandis que la batterie de médecins n'arrive pas à trouver la raison de cette enflure, Carl en profite, tout en remettant en question ses relations avec son ex-femme, avec ses enfants et avec son galeriste, pour se lier d'une amitié indéfectible avec son voisin de chambre, un fumeur invétéré, comme lui, au prénom magnifique : Elvis. Dehors, là où même les malades vont fumer, les deux hommes rencontreront d'autres irréductibles, dont Mo, que les lecteurs de La valse des bâtards reconnaîtront...

  • Big Will, c'est l'histoire d'un géant du Nord hanté par ses morts : son oncle, son cousin et sa mère, et puis Olsen et les pirates du Sud, et puis tout un paquet d'autres qui le poursuivent et dont les yeux de braises illuminent ses nuits blanches.
    D'un Paradis ambulant sur la Basse-Côte-Nord des Innus, jusqu'à son petit appartement montréalais rempli de films westerns, en passant par Shippagan, les Îles de la Madeleine, Halifax et l'Océan Indien, Big Will raconte l'histoire d'une fugue trop longue, l'histoire d'un homme et de ses péchés, l'histoire d'un peuple et d'un pays... L'histoire d'un continent et de ses laissés pour compte.
    Alain Ulysse Tremblay signe ici un autre tome de cette saga hyperréaliste qu'il construit de livre en livre.

  • Elvis est un petit gars de La Malbaie. Il a été marin, arnaqueur au pool, cuisiner dans un snack, voleur de recette secrète, concierge dans un asile de fous, avaleur d'acides, fumeux d'pot, chain smokeur de cigarettes, ivrogne, alcoolique, concierge dans

  • Ils sont six. Ils sont jeunes, pour la plupart. Ils s'appellent Lena, Bob, Lex, Mo, Fred et Frank. Six voix, un seul destin : l'abandon. Ils sont de Laval, de Rivière-des-Prairies, de Westmount, de Québec, de la Côte-Nord, du Centre-Sud de Montréal. Ils sont tous les six en quête d'une vie et ils se croisent, fatalement, à l'intersection des rues Sainte-Catherine et Saint-Laurent, dans le parc Émilie-Gamelin, sous un viaduc de l'autoroute Ville-Marie. Un roman chargé de vérité, celle qu'on préfère ne pas regarder en face, même si elle se joue là, directement sous nos yeux, tous les jours...

  • « Un jour, Ronnie est venu à l'école sans boîte à lunch. J'avais dans la mienne deux pains farcis aux olives de zèbre et au pâté de musquarin. Je lui en ai tendu un.
    - Il y a de la moutarde de mort ? a-t-il demandé.
    - Non, juste du ketchup de racines d'autruche.
    Ronnie a encore hésité, puis il a pris une bouchée... » Tout le monde voudrait que ce soit la mère de Benito qui prépare les plats pour la fête à l'école ?

empty