Aliette de Bodard

  • La suite indépendante de La Chute de la Maison aux Flèches d'Argent.
    Découvrez les arcanes de la Maison Aubépine et ses plans pour étendre son pouvoir sur Paris.
    Suite à la chute des Flèches d'Argent, l'équilibre entre les grandes Maisons qui règnent sur Paris est plus que jamais chancelant. Le Seigneur Asmodée, à la tête de la Maison Aubépine depuis sa sanglante insurrection, y voit l'opportunité de renforcer son pouvoir. Une ambition qui réclame des alliés. Une délégation est envoyée au royaume dragon, porteuse d'une proposition d'alliance, mais aussi chargée de découvrir ce qu'il est advenu de la précédente émissaire, mystérieusement disparue.
    C'est ainsi que Madeleine, sevrée de l'essence d'ange et désormais rattachée de force à la Maison Aubépine, se retrouve sous les eaux troubles de la Seine, dans ce monde annamite secret où le marin, l'humain et la féerie sont étroitement intriqués.
    Au coeur des intrigues, des trahisons et des manoeuvres politiques, Madeleine aura à jouer un rôle crucial, bien malgré elle...

  • La Grande Guerre magique a laissé Paris exsangue, couverte de débris, de poussière de sorts usés, de ruines et de décombres. Au coeur de Notre-Dame, une malédiction attend d'être libérée pour emporter tout ce qui reste. Paris n'est que ruines et décombres depuis la Grande Guerre magique qui a opposé les Maisons régnant sur la capitale. Et celles-ci n'ont pas été épargnées : elles ne sont plus que l'ombre de leur splendeur d'antan. La Maison aux Flèches d'Argent fut la plus puissante parmi toutes. Mais sa position est précaire dans l'équilibre fragile qui s'est instauré. Et en son coeur, au sein de Notre-Dame, une malédiction terrible est dissimulée, prête à se déchaîner sur elle. Son destin est désormais lié à celui d'un jeune homme aux mystérieux pouvoirs et d'une nouvelle Déchue. La puissante magie de l'ange suffira-t-elle à les sauver de la chute ?

  • Futurs spéculatifs, présents alternatifs, Angle Mort propose de la science-fiction contemporaine courte (nouvelle), mais efficace. Angle Mort 12 est le numéro de la revue le plus complet jamais publié, avec en plus des 4 nouvelles inédites qu'il propose (de Aliette de Bodard, Raphael Carter, Martin L. Shoemaker & Jean-Marc Agrati), un article d'histoire des sciences de Peter Galison qui revient sur les rapports science/science-fiction, une interview avec Joëlle Bitton à propos du design spéculatif dans laquelle elle présente certains prototypes, l'interview avec l'artiste de couverture Bruce Riley et d'autres suprises pour vous aider à comprendre l'intérêt et la richesse de la science-fiction aujourd'hui.

  • Après plusieurs mois de préparatifs, le premier numéro dévoile donc la formule de Angle Mort : quatre nouvelles d'auteurs francophones ou étrangers disponibles gratuitement à raison d'un texte toutes les trois semaines, ou accessibles tous les quatre immédiatement avec quelques bonus (interview de chaque auteur) pour la modique somme de €2.99 (une combinaison qui n'est pas sans rappeler celle de la revue américaine Lightspeed Magazine). Une formule double qui a pour but d'amplifier la visibilité auprès d'un large public tout en récompensant les fans les plus fidèles de leur soutien. Elle rejoint d'autres canaux qui, nous l'espérons, nous permettront à terme de rémunérer nos auteurs et traducteurs.

    "Ao", une fiction courte mi-poétique, mi-prophétique de Laurent Kloetzer, "Coeur flétri", une nouvelle de fantasy aztèque d'Aliette de Bodard, "Lenny Bruce, comique galactique", un hommage potache déguisé en comédie galactique de Xavier Mauméjean, et "Deuxième personne du singulier", un texte de hard SF de Daryl Gregory, vertigineux bijou gravitant autour des neurosciences.

    Deux auteurs francophones, deux anglophones (bien qu'Aliette soit française, elle écrit en anglais) qui donnent un aperçu de la politique éditoriale de Angle Mort : le soutien aux auteurs francophones (débutants ou confirmés), et l'exploration d'une nouvelle vague d'auteurs anglo-saxons peu ou pas encore publiés en français. Cette sélection démontre aussi par l'exemple le large spectre de genres concernés, et une politique qui fait primer la qualité et l'originalité sur les étiquettes.

    Angle Mort se lance donc avec la casquette de défricheur d'un espace (la publication de nouvelles en ligne) encore mal cartographié, mais avec l'envie d'y croiser d'autres explorateurs, des animaux sauvages et des paysages grandioses. Bref, de s'aventurer.

empty