André François

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Les nouvelles personnalités difficiles ; comment les comprendre, les accepter, les gérer Nouv.

    Comment établir de bonnes relations avec des personnes dont les traits de caractère entraînent souffrance pour elles-mêmes ou pour autrui?? Qu'elles soient trop impulsives, trop susceptibles, trop méfiantes, trop anxieuses, trop dépendantes, trop instables ou tirant toujours la couverture à elles, le fonctionnement psychologique des personnalités difficiles est aujourd'hui mieux compris qu'auparavant. François Lelord et Christophe André vous proposent leurs conseils, issus de la science et de leur expérience de médecins et de thérapeutes, pour résoudre les difficultés de la vie aux côtés de ces personnes. Et pour vous proposer, aussi, de réfléchir sur vous-même et faire évoluer votre propre manière d'être avec autrui?! Une aide précieuse pour vous aider à vivre de manière apaisée avec celles et ceux que vous êtes amené à côtoyer. François Lelord est psychiatre et psychothérapeute. Il a écrit avec Christophe André, La Force des émotions, L'Estime de soi, des ouvrages de référence, qui ont contribué à populariser l'approche cognitivo-comportementale. Les aventures de son personnage Hector commencées avec Le Voyage d'Hector ou la Recherche du bonheur ont été publiées dans 35 pays. Christophe André est psychiatre et psychothérapeute, spécialiste des troubles émotionnels, et auteur notamment de L'Estime de soi écrit avec François Lelord, de Psychologie de la peur, d'Imparfaits, libres et heureux, ou de N'oublie pas d'être heureux. Ses ouvrages sont lus dans le monde entier. 

  • Croire en soi, s'aimer soi-même, avoir confiance en soi, autant de facettes d'une des dimensions fondamentales de notre personnalité : l'estime de soi. Avoir des difficultés à communiquer, se sentir mal dans sa peau : bien des tracas quotidiens s'expliquent par une mauvaise estime de soi. Pour autant, rien n'est irrémédiable. Comment se construit l'estime de soi et comment se développe-t-elle ? Quels sont les grands problèmes ? Comment évaluer son estime de soi ? Et, surtout, que faire ? Ce livre vous permet d'établir votre bilan personnel et vous propose des solutions concrètes pour vivre en meilleure harmonie avec vous-même... et avec les autres. Avant Imparfaits, libres et heureux, un grand succès qui est désormais un classique ! Christophe André et François Lelord sont psychiatres et psychothérapeutes. Ensemble, ils ont publié Comment gérer les personnalités difficiles et La Force des émotions.

  • Comme la vie serait plus facile si les autres étaient toujours de bonne humeur, détendus, attentifs à notre personne ! Malheureusement, c'est un rêve, et il n'est pas près de se réaliser... L'anxieux qui vous harcèle de questions inquiètes, le paranoïaque qui prend la moindre de vos remarques comme une offense, l'obsessionnel qui s'absorbe dans les détails au détriment de l'essentiel, le narcissique qui tire toujours la couverture à lui, le dépressif qui vous accable de son inertie, le type A pour qui rien ne va jamais assez vite, et bien d'autres personnalités difficiles peuvent perturber votre vie quotidienne, au travail, à la maison, en famille... Depuis quelques années, les psychiatres et les psychologues s'intéressent de plus en plus à ces personnalités difficiles, qui causent beaucoup de problèmes à leur entourage et qui, souvent, se nuisent à elles-mêmes. François Lelord et Christophe André vous proposent ici le portrait de ces personnalités que la vie vous amène à côtoyer, ainsi que des conseils tirés de leur expérience pour mieux les comprendre et mieux les gérer. Et, par là, pour mieux se comprendre et mieux se gérer soi-même, tant il est vrai que ce ne sont pas toujours les autres qui sont difficiles...


  • Penser l'avenir se constitue d'une série d'entretiens menés par François Noudelmann auprès d'André Gorz quelques années avant sa disparition. Á la faveur de ces échanges, l'auteur du Traître nous offre un regard original sur l'ensemble de son parcours intellectuel.
    Penseur singulier, inspiré notamment par Jean-Paul Sartre, André Gorz (1923-2007) pose sans relâche la question fondamentale du sens de la vie et du travail, maintenant le cap sur la liberté et l'émancipation du sujet. Existentialiste, marxiste atypique, anticapitaliste, il est aussi l'un des premiers artisans de l'écologie politique.
    Au fil du temps, ses réflexions ont porté sur l'aliénation de l'homme contemporain, la question du travail à l'époque de l'automatisation, la libération de la vie tandis que s'imposaient l'urgence écologique et la nécessaire décroissance, la précarité et le dépassement du salariat. Une pensée audacieuse qui refuse le conformisme et le confort de positions établies pour explorer de nouveaux champs et rendre à l'humain toute sa place.
    En 2005, François Noudelmann a mené un long entretien avec le philosophe, pour partie diffusé sur France Culture. Penser l'avenir restitue la totalité de ces échanges qui revisitent le parcours de Gorz, et offrent une introduction accessible à son oeuvre.


  • Le témoignage inestimable d'un grand diplomate à la veille de la guerre.

    Après Berlin (1931-1938), André-François Poncet demande à représenter la France à Rome. Il y sera en poste au palais Farnèse de novembre 1938 à juin 1940, complétant ainsi son " parcours cohérent et lucide " dans les années qui précèdent la guerre. Persuadé que les chemins vers la paix passent par l'Italie et Mussolini qu'il pense seul capable de " détourner de ces belliqueux projets ", il y exerce ses talents de diplomate avec ferveur.
    Rédigés en 1961, ces Souvenirs d'une ambassade éclairent une personnalité exceptionnelle aux prises avec un moment crucial de notre histoire.
    Maurizio Serra, écrivain et diplomate italien, décrypte dans sa belle et importante préface les enjeux de cet ouvrage hors du commun.


  • Un témoin incomparable.

    De septembre 1931 à octobre 1938, André François-Poncet a représenté la France à Berlin. Chroniqueur exceptionnel conjuguant portraits d'une grande acuité, souvent féroces et ironiques, avec analyses fouillées des événements, il offre un " grand récit " de l'histoire des années noires. D'une plume trempée dans l'encre de Saint-Simon, l'ambassadeur décrypte parfaitement les fondements et l'idéologie du régime tout comme la psychologie de ses dirigeants. L'ouvrage s'achève par le récit de son dernier entretien avec le Führer dans son " nid d'aigle ", prélude à un portrait d'Hitler qui fait autorité par sa finesse et sa lucidité.
    Originellement publié en 1946, ce monument était introuvable depuis un demi-siècle. Jean-Paul Bled en rappelle l'importance dans sa présentation tout en le rendant accessible au grand public par l'établissement de notes.
    " Ce récit brillant se lit d'une traite. "
    L'Express

    " Une chronique (géo)politique sans équivalence à ce jour. "
    Le Point

    1 autre édition :

  • Arsène Lupin est une des plus grandes figures de la culture populaire et son seul nom est synonyme de « gentleman-cambrioleur ». Ses exploits ont été traduits dans le monde entier, ils ont été adaptés au théâtre, à la télévision, en bande dessinée et au cinéma. Tour à tour voleur et enquêteur, mondain et gouailleur ou torturé et calculateur, formidable archétype du bandit au grand coeur et de l''homme élégant en toutes circonstances, Arsène Lupin exerce depuis plus d''un siècle une fascination toujours d''actualité.
    C''est son parcours mouvementé que nous avons voulu faire redécouvrir, sous la forme d''une véritable biographie. Une vie de légende, où se croisent également les figures de Sherlock Holmes, du cambrioleur anglais Raffles, du voleur de Darien, de la comédienne Georgette Leblanc, de son frère Maurice Leblanc bien sûr, mais encore de l''empereur Guillaume II, d''Oscar Wilde, de Fantômas, de Rouletabille, de Proust ou de Monet. La Belle Époque et au-delà : Arsène Lupin, toute une existence.

  • De Sherlock Holmes à James Bond.
    Londres ! Plus grande cité d'Europe, ancienne capitale de l'Empire britannique, Londres immense et vivace, théâtre urbain de Sherlock Holmes, de Jack l'Éventreur, d'Hercule Poirot ou de James Bond. Londres, la ville polar par excellence : depuis Holmes jusqu'à Bond, en passant par Fu Manchu, Jeeves, Lord Peter ou Miss Marple, de l'ère victorienne aux swinging sixties, une histoire de Londres sur un siècle, tout le roman noir d'une métropole. Avec trois promenades originales, de Rimbaud à Lénine, dans les pas de Sherlock Holmes, et le long de la Tamise de Richmond à Chiswick.

  • Rédigé par deux pionniers de la narratologie du cinéma, Le Récit cinématographique est devenu, depuis sa première édition en 1990, un classique reconnu pour sa clarté.
    Véritable manuel d'introduction, mais aussi ouvrage de synthèse particulièrement précieux, il se destine aux enseignants et aux étudiants en cinéma et en communication, ainsi qu'à tous ceux qui veulent comprendre les concepts et les mécanismes du récit : la narration, l'espace, la temporalité et le point de vue. À l'occasion de cette troisième édition revue et augmentée, les références cinématographiques ont été actualisées, l'étude du récit a été étendue aux séries télévisées et des analyses de séquences de films et de séries ont été ajoutées pour illustrer l'usage que l'on peut faire des concepts.
    /> « [...] rarement on aura vu autant de clarté et de concision dans un ouvrage traitant de narratologie et de cinéma. [...] Parce qu'on ne se lasse pas d'un discours conjuguant limpidité et intelligence et parce qu'un bon ouvrage de synthèse manquait cruellement aux écrits sur la narratologie, voilà un petit essai auquel on reviendra souvent » (Marcel Jean, directeur de la Cinémathèque québécoise).

  • Sherlock Holmes est une des plus grandes figures de la culture populaire et son seul nom est synonyme de mystère policier, de brouillard londonien et de crimes énigmatiques. Depuis 1887, Sherlock Holmes est le détective privé par excellence.
    Devenu très

  • Les petites cellules grises les plus redoutables d'Europe, et certainement la moustache la plus fameuse du monde. D'origine belge, le détective privé Hercule Poirot fut créé par une très grande dame du crime, Agatha Christie, et s'impose encore aujourd'hui comme la figure d'enquêteur la plus célèbre après Sherlock Holmes. Sur fond d'Angleterre années 1930, d'Art Déco et de tourisme exotique, Hercule Poirot déjoue avec maestria les petites mécaniques criminelles les plus subtiles.
    C'est cette vie que nous avons voulu faire redécouvrir, sous la forme d'une véritable biographie. Depuis sa naissance en 1864 jusqu'à sa disparition en septembre 1960, une vie de légende, où se croisent également les figures d'Agatha Christie, Lord Peter, Albert Campion ou miss Marple. L'entre-deux-guerres et au-delà : Hercule Poirot, toute une existence.

  • Qu'est-ce que la pensée critique en Histoire ? En quoi est-elle liée à l'esprit critique, à la méthode critique et à la lecture en histoire ? Comment s'apprend-elle ? Comment se manifeste-t-elle ? Permet-elle de mieux comprendre le monde et d'agir plus lucidement ? En quoi est-elle liée à l'école, à l'enseignement scolaire obligatoire de l'histoire et à l'éducation à la citoyenneté que cet enseignement de l'histoire prétendrait donner ? Les auteurs abordent cette question sous différents angles, y compris les usages populaires de l'histoire comme le cinéma et les jeux vidéos.

  • Par habitude ou par ignorance, nous sommes parfois amenés à reproduire dans les classes toujours les mêmes schémas. Ainsi se pérennise un modèle qui n'est plus interrogé et qui a de plus en plus de mal à mobiliser les élèves. Non que les « méthodes éprouvées » soient mauvaises, mais parce qu'elles sont souvent répétitives et, parfois, peu adaptées. Parce qu'aussi, l'enseignant qui n'améliore pas constamment sa manière de transmettre les savoirs est lui-même menacé de s'ennuyer... et d'être débordé par ses élèves !
    Mais, a contrario, l'improvisation permanente, le pragmatisme systématique et la fantaisie débridée ne sont pas des gages de réussite. C'est pourquoi le livre d'André de Peretti et François Muller est si précieux : il présente un ensemble raisonné des ressources auxquelles on peut faire appel pour enrichir sa panoplie méthodologique.
    Ce livre ouvre le champ des possibles, tout en respectant les fondamentaux de la pédagogie et de la didactique. Il permet de trouver une extraordinaire quantité d'idées et de propositions pour être, à la fois, plus à l'aise et plus effi cace dans sa classe. Il nourrit le travail quotidien, de manière très concrète, et stimule l'imagination.
    Conçu comme un véritable inventaire des ressources et des possibles, c'est, en même temps, un outil de travail et de formation. Utilisé seul ou en équipe, il permet de retrouver le goût d'un métier trop souvent encore considéré comme répétitif et taylorien... C'est un formidable livre de bord pour ceux qui veulent faire du métier d'enseigner une aventure éducative au service de la réussite de tous.

  • Croire en soi, s'aimer soi-même, avoir confiance en soi : autant de facettes d'une des dimensions fondamentales de notre personnalité : l'estime de soi. Avoir des difficultés à communiquer, se sentir mal dans sa peau : bien des tracas quotidiens s'expliquent par une mauvaise estime de soi. Comment se construit-elle et se développe-t-elle ? Quels sont les grands problèmes ? Comment évaluer son estime de soi ? Et surtout, que faire ? Des solutions concrètes pour vivre en meilleure harmonie avec soi-même... et avec les autres. Avant Imparfaits, Libres et Heureux, un grand succès qui est désormais un classique ! Christophe André et François Lelord sont psychiatres et psychothérapeutes. Ensemble, ils ont publié Comment gérer les personnalités difficiles et La Force des émotions. Christophe André est l'auteur d'Imparfaits, Libres et Heureux. Pratiques de l'estime de soi. François Lelord a notamment publié Le Voyage d'Hector. 

  • ?Notre système de santé solidaire est à la croisée des chemins car il doit affronter plusieurs crises : économique, sanitaires, professionnelles... Les périls les plus lourds viennent des choix « libéraux » opérés depuis le début des années 2000. Le service public hospitalier est remis en cause. Le financement des soins courants connaît une privatisation rampante. En médecine de ville, la pratique des dépassements d'honoraires se banalise tandis que, sur le territoire, les déserts médicaux se multiplient. Cette politique qui sape un peu plus chaque jour les principes fondateurs de la Sécurité sociale n'est pas une fatalité. Une autre politique est possible, pour conforter et développer les services publics de la santé. Six principes doivent la guider : la solidarité, l'égalité, la prévention, la qualité des soins, l'éthique médicale, la démocratie sanitaire. Sur la base de ces principes, des propositions concrètes sont avancées dans ce manifeste. L'objectif est simple : faire de la santé un enjeu du débat public lors des prochaines échéances électorales. La solidarité est une politique d'avenir ; il n'y a pas d'avenir sans une politique de solidarité. André Grimaldi, professeur de diabétologie Didier Tabuteau, responsable de la chaire santé à l'IEP ParisFrançois Bourdillon, médecin de santé publiqueFrédéric Pierru, sociologue chercheur au CNRSOlivier Lyon-Caen, professeur de neurologie  

  • Patrimoine immatériel, musées virtuels, alibis touristiques, marchandisation du patrimoine... au seuil du XXIè siècle, les musées connaissent des bouleversements dont il est difficile de percevoir les conséquences. Peut-on encore parler de "musées" pour décrire certains de ces nouveaux espaces ? A l'heure où le Conseil international des musées (ICOM) se penche sur la question de la définition du musée, son comité propose à travers cette série d'essais, quelques jalons permettant de baliser les enjeux actuels auxquels les musées sont confrontés et d'en définir de nouveaux contours.

  • « Nous avons décidé d'écrire ce livre pour dire la vérité sur les médicaments. » Les malades et leur entourage ne savent plus à quel saint se vouer. Qui croire ? Faut-il se méfier des médicaments ? Peut-on faire confiance à son médecin ? à son pharmacien ? Les responsables publics contrôlent-ils réellement l'industrie pharmaceutique ? Les experts sont-ils tous « achetés » ou « vendus » ? Consommons-nous trop de médicaments ? Comment s'y retrouver ? Résultat de l'expérience croisée de 32 spécialistes et de l'analyse d'essais cliniques d'envergure mondiale, ce livre apporte des réponses scientifiquement validées. Alliés indispensables de la médecine et moteurs de son progrès, les médicaments sont au coeur du système de santé. Ils ont permis le recul des maladies contagieuses, opéré de grands bouleversements en cancérologie, des quasi-miracles en cardiologie, en rhumatologie, en gastro-entérologie... Ils ont rendu possibles les greffes d'organes, de tissus ou de cellules. Si l'on guérit de plus en plus de nos jours et si l'on soigne de mieux en mieux les maladies chroniques, le diabète ou l'asthme, ce n'est jamais sans l'aide des médicaments. Telle est la vérité qu'il nous a paru urgent de rappeler. Sans ignorer que le progrès a son revers : les abus, les falsifications, les scandales. Chaque auteur a déclaré ses liens d'intérêts, défendu ses thèses en toute indépendance et, lorsqu'il y a lieu, les désaccords entre spécialistes ont été signalés. Les droits d'auteur issus de ce livre sont intégralement versés à la Fondation pour la Recherche Médicale. Une analyse indépendante, sans parti pris, sur les médicaments en France, leur développement, leur évaluation, leur bon et leur mauvais usage. Les professeurs Jean-François Bergmann, François Chast, André Grimaldi, Claire Le Jeunne, avec l'aide de Claire Hédon, journaliste à RFI, et avec les contributions des docteurs et professeurs Joël Ankri, Thomas Bardin, Arnaud Basdevant, Marc-André Bigard, Jacques Blacher, Éric Bruckert, Karine Clément, Jean- Philippe Collet, Louis-Jean Couderc, Bertrand Dautzenberg, Anne Ducros, Irène Frachon, Alain Gaudric, Serge Gilberg, Anne Gompel, Marc Labetoulle, Patrick Lemoine, Jean-Pierre Lépine, Isabelle Mahé, Arnaud Méjean, Jean-Michel Pawlotsky, Serge Perrot, Éric Pujade-Lauraine, Antoine Rousseau, Willy Rozenbaum, François Trémolières, Philippe Ruszniewski, Marie-Christine de Vernejoul. 

  • Cet ouvrage confronte entre-autres les deux topiques de Freud : l'Inconscient, Préconscient, Conscient et Ca, Moi, Surmoi. Dans la deuxième topique, le Ca contient des pulsions à l'état brut et le refoulé, mais dans cette nouvelle répartition, une part du Moi est inconsciente. Ce dynamisme inconscient essentiel est étudié dans ses relations avec la pensée, notamment associative. Des cas cliniques sont décrits, y compris celui de la personne de Freud lui-même.

  • Pour une performance optimale dans vos réseaux humains et techniques Comme le voilier tient son cap, l'entreprise doit atteindre ses objectifs en matière de communication et doit être performante par rapport aux concurrents dans toutes les conditions possibles. Avec le vieillissement de la population active et la chasse aux expertises, les gestionnaires découvrent qu'avant de garder un contact positif avec les consommateurs et les investisseurs, il faut avant tout s'assurer de le conserver et de le développer avec ses travailleurs ou collaborateurs. Dans cet ouvrage, François Lambotte et André-A. Lafrance proposent un modèle pratique d'analyse et d'intervention sur les réseaux humains et techniques de communication donnant vie à l'entreprise. Cette approche en réseau offre une analyse des communications du niveau micro de la communication interpersonnelle jusqu'au niveau macro de l'entreprise dans sa globalité. Le programme d'analyse est complété par un programme d'intervention détaillant la planification, la budgétisation et l'évaluation du projet d'intervention. Un guide clair et concis qui vous permettra d'atteindre vos objectifs d'entreprise ! A PROPOS DE L'ÉDITEUR Depuis plus de 15 ans, Edi.pro, maison d'édition belge, publie des livres et des lettres d'informations à destination des professionnels (dirigeants de PME, cadres, gestionnaires, professions libérales, enseignants, étudiants,...). Distribué dans toute la francophonie, Edi.pro édite des ouvrages, papier et électronique, tant en français qu'en néerlandais. Le catalogue compte près de 250 titres rédigés par des spécialistes de terrain. A PROPOS DES AUTEURS François Lambotte est professeur en communication organisationnelle de l'École de Communication (COMU), Vice-Doyen de l'ESPO de Mons (Faculté des sciences économiques, sociales, politiques et de communication - ESPO) ainsi que membre du Laboratoire d'analyse des systèmes de communication des organisations (LASCO). André-A. Lafrance, de formation universitaire en Histoire, éducation et théâtre est professeur au département de communication de l'Université de Montréal. Il est spécialisé en formation, intervention et recherche portant sur les communications d'entreprise et les communications écrites à l'ère de l'Internet et du Multimedia. Il est également responsable du Laboratoire de recherche TRANS-COM (les modèles transculturels de communication).

  • Le Monstre, la Créature : il n'a pas de nom et a désormais emprunté celui de son créateur, Victor Frankenstein ! Né dans les premiers soubresauts des expériences électriques, des rêves vitalistes d'un savant qui croyait pouvoir donner la vie à une construction de chair morte, le monstre de Frankenstein c'est le mythe prométhéen renouvelé alors que débute à peine la révolution industrielle. Il y a 200 ans, ce puissant mythe a croisé le destin de la romancière Mary Shelley et des poètes Percy Bysshe Shelley et Lord Byron. En mêlant fiction littéraire et histoire, partir sur la trace de Frankenstein c'est explorer l'imaginaire flamboyant d'un tournant du XVIIIe siècle marqué à la fois par l'esprit gothique, le romantisme et les débuts de la révolution industrielle, sur fond d'anatomie fantastique, de conspirations Illuminati et de troubles bonapartistes.

  • Le Précis décrit de façon didactique et illustrée les principes fondamentaux de la physiologie. Il propose en outre, à la lumière des progrès scientifiques récents, des approfondissements sur des thèmes en évolution ou réputés plus difficiles : endocrinologie, système immunitaire, circulation, neurotransmission, physiologie du coït, etc. Il s'adresse aux étudiants de premier cycle, qui pourront l'utiliser tout au long de leur cursus et lors de la préparation aux concours. Il constitue également pour les enseignants un précieux support de cours.

  • On trouvera ici réunies les trente-quatre contributions présentées à la Sorbonne, au cours de quatre journées d'études organisées par le Centre d'histoire des systèmes de pensée moderne de l'université Paris I et le Centre d'études en rhétorique, philosophie et histoire des idées (École normale supérieure de Lyon). Le volume présenté illustre la force de décomposition et de recomposition de la philosophie de Spinoza, qui n'a cessé d'être présente durant tout le XIXe siècle - et particulièrement en ses points hauts. Spinoza, par le truchement de spinozismes plus ou moins fidèles, s'est constitué en agent de transmutation d'une toujours nouvelle puissance de penser et d'agir, en réponse aux défis des temps et des conjonctures. I. Spinoza au XIXe siècle : l'Allemagne Éditions de Spinoza au XIXe siècle (Piet Steenbakkers). - Sur le Spinoza du Pantheismusstreit (Pierre-Henri Tavoillot, Myriam Bienenstock). - L'idéalisme allemand et Spinoza (Jean-Marie Vaysse, Thomas Kisser, Klaus Hammacher, Wolfgang Bartuschat). - Thèmes spinozistes dans la gauche hégélienne (Gérard Bensussan). - Spinoza, Marx, marxisme (André Tosel, Jean Salem). - Spinoza à l'ombre du nihilisme (Christophe Bouriau, Bernard Rousset, Patrice Choulet). II. Spinoza en France, en Italie, en Russie et ailleurs Spinoza en France (Jacques Moutaux, Pierre-François Moreau, Jean-Pierre Cotten, Chantai Jaquet, Pierre Macherey, Christian Lazzeri, André Comte-Sponville, Jean-Michel Le Lannou, Alexandre Matheron). - Spinoza et l'Italie (Alessandro Savorelli, Roberto Bordoli, Jean-François Braunstein, Cristina Santinelli).- Spinoza et la Russie (Vladimir Metlov, François Zourabichvili). - Spinoza en Espagne et dans l'Europe du Nord (Hélène Politis, Fokke Akkerman.Wiep Van Bunge, Atilano Dominguez).- Politiques de Spinoza (Manfred Walther, ElhananYakira).

  • Jean-François ANDRE nous raconte dans ce livre son parcours professionnel d'architecte et constructeur de voiliers. Ses activités sont entrecoupées de longues navigations, plus de vingt années au long cours, entre tropiques et régions froides en compagnie de sa femme Sylvie, qui a participé pour une part à l'écriture de ce livre.
    C'est un parcours peu ordinaire, qui a mené l'auteur a beaucoup de réflexions sur l'architecture et la construction des navires de plaisance.

empty