André Kirschen

  • Il y a soixante ans, vingt-sept combattants de la première heure étaient jugés par un tribunal nazi. Il s'agissait pour les autorités d'occupation et pour le gouvernement de Vichy de prouver qu'ils étaient venus à bout de la Résistance armée et que la France était désormais une terre soumise. A l'issue de ce procès, vingt-trois hommes étaient fusillés et une femme guillotinée. L'auteur de ce livre qui est le dernier survivant de ce procès, raconte les débuts difficiles de la lutte armée en France et le déroulement du procès. Il s'efforce de retracer la biographie des combattants éxecutés, qui avaient presque tous moins de vingt-cinq ans.

empty