Arnaud Aaron Upinsky

  • Film infalsifiable du " moment " fondateur du christianisme pour la science, objet du premier acte de foi des chrétiens selon les Évangiles, le Linceul de Turin est un signe de contradiction invincible. Il a résisté à toutes les tentatives de disqualification depuis cent dix ans, c'est un fait aujourd'hui acquis. La surabondance d'éléments favorables à l'authenticité avait jusqu'à une date récente dispensé d'une épistémologie générale cette pièce archéologique la mieux étudiée au monde. La contradiction du C 14 a, paradoxalement, rendu l'immense service de rappeler qu'en sciences comme ailleurs l'accumulation de preuves ne dispense jamais d'un jugement de vérité. L'apport décisif des " systèmes experts ", c'est d'exiger la mise en place d'une architecture d'analyse méthodique des différents éléments du dossier. En découle une synthèse logique contraignante au terme de laquelle il apparaît, sans échappatoire possible, que le Linceul est, par sa nature même, sa propre démonstration d'authenticité, au troisième degré par défaut, en ce sens qu'il ne peut pas être autre chose que l'authentique linceul de Jésus Christ. C'est pourquoi, il n'est plus possible, du point de vue des exigences de la raison, de le présenter comme si il était la représentation du Christ ; sans reconnaître pour autant qu'il est le Linceul des Évangiles : " photographie " du corps supplicié de celui qui a dit " Je suis la Vérité ".

  • Soit l'équation présentée comme une évidence : Europe = Paix + Prospérité imposée mais jamais démontrée. Parce qu'elle est indémontrable, elle oblige tout esprit libre à envisager l'hypothèse inverse, soit : Europe = crise économique + guerre. S'agissant de l'Europe (de Maastricht) qu'on nous prépare, le mot « guerre » semble invraisemblable, voire provocateur. Et cependant, au bord d'une décision essentielle, comment, de sang-froid, écarter les contraintes de l'analyse logique ? Car, pour les Français, c'est bien le moment de poser « la question ». Or, poser la question, c'est déjà, d'une certaine manière, y répondre, c'est-à-dire envisager de sortir du sommeil obligé du rêve européen pour retourner aux réalités. Bonaparte notait avec brutalité qu'« au-delà d'un certain seuil, les illusions ne peuvent plus être vaincues que par les faits ». Il est encore temps pour les Français d'échapper à la dure leçon des faits, en osant dissiper l'illusion. Mathématicien et épistémologue (ses analyses pénétrantes sur l'impact du tout mathématique dans l'enseignement ont profondément influencé Jean-Pierre Chevènement), l'auteur propose une vue panoramique exceptionnelle de la bataille des idées en cours : de la destruction des intelligences par l'école à la destruction de la démocratie par l'Europe (de Maastricht) !

empty