Charles Bowden

  • Anglais Murder City

    Charles Bowden

    Ciudad Juárez lies just across the Rio Grande from El Paso, Texas. A once-thriving border town, it now resembles a failed state. Infamously known as the place where women disappear, its murder rate exceeds that of Baghdad. Last year 1,607 people were killed a number that is on pace to increase in 2009.In Murder City, Charles Bowden one of the few journalists who has spent extended periods of time in Juárez has written an extraordinary account of what happens when a city disintegrates. Interweaving stories of its inhabitants a raped beauty queen, a repentant hitman, a journalist fleeing for his life with a broader meditation on the town's descent into anarchy, Bowden reveals how Juárez's culture of violence will not only worsen, but inevitably spread north.Heartbreaking, disturbing, and unforgettable, Murder City establishes Bowden as one of our leading writers working at the height of his powers.

  • Orchidée de sang est le premier volet d'une trilogie qui a rendu son auteur célèbre aux États-Unis. Dans la tradition de Hunter S. Thompson, Charles Bowden ausculte l'histoire et la civilisation américaines, mêlant les paysages, les faits divers, la littérature, l'histoire, l'écologie, la société, la guerre, et la sexualité en une fresque hallucinée qui contient les questions essentielles de notre temps. Il s'interroge ici sur la violence inhérente au destin de son pays. Personne n'a jamais écrit sur l'Amérique comme Charles Bowden. Son oeuvre est une révélation. « Lire Bowden, c'est comme rouler dans une Ferrari dont les freins auraient lâché : on va à toute blinde, mais pas moyen de s'arrêter. Lisez-le, vous n'avez rien à perdre, si ce n'est quelques fausses certitudes. Aucun autre écrivain ne porte un regard aussi détaché et lucide sur notre culture. » Jim Harrison « L'un des talents les plus authentiques de la littérature américaine contemporaine. » The New York Times « Une oeuvre d'une beauté majestueuse et furieuse. » The San Francisco Chronicle

  • Récit prophétique et fulgurant, Orchidée de sang révélait Charles Bowden, digne héritier de Nelson Algren ou Hunter S. Thompson. L'écrivain américain poursuit ici sa traversée hallucinée des États-Unis, à la rencontre des fantômes de l'histoire collective, mêlant tout à la fois paysages, faits divers, politique et société en une fresque qui renferme les questions essentielles de notre temps. On y croise un prisonnier obsédé par son art, des délinquants sexuels dont les pulsions ne sont pas aussi folles que nous pourrions l'imaginer, un assassin dont l'exécution n'apporte aucune réponse.Saisissant avec autant d'amour que de rage les lignes de force qui gouvernent le monde, la plume de Bowden interroge la soif de vivre dans une ère de pillage globalisé et de violence déchaînée, signant une oeuvre inclassable dont la portée et la vitalité ne peuvent laisser indifférent.

  • « Charles Bowden a toujours exploré sans peur ce qu'aucun livre sur l'Amérique n'a jamais osé aborder. » Jim Harrison Unanimement saluée par la presse, l'oeuvre de Charles Bowden (1945-2014) a imposé sa vision singulière de l'Amérique et du monde qui est le nôtre. Après Orchidée de sang et Du blues pour les cannibales, qui exploraient les sources du mal et de la violence, il porte ici son regard sur l'avenir et ses enjeux terrorisme, réchauffement climatique, destruction de la nature, durcissement des frontières? , face auxquels nous nous sentons bien souvent impuissants. À la croisée du journalisme et de la littérature, mêlant avec brio enquêtes, témoignages et souvenirs, ce récit fulgurant nous entraîne à la marge de la nouvelle réalité mondiale et achève une réflexion sans concession, aujourd'hui plus vitale et nécessaire que jamais.

empty