Christian Beck

  • Parmi toutes les cités du monde, Venise peut se vanter avec raison d'avoir la plus extraordinaire des biographies. Depuis son origine, vraisemblablement à l'époque romaine, et jusqu'à son intégration à l'Italie en 1866, elle a connu les invasions barbares aux VIe et VIIe siècles de notre ère, la pression des Francs puis celle des Turcs, elle est tombée en 1797 entre les mains de Bonaparte qui l'a cédée à l'empire d'Autriche... tout en ne cessant de connaître un fort développement économique grâce à son commerce maritime. Aujourd'hui, ce chef-d'oeuvre architectural est confronté aux menaces de la submersion, de la pollution et d'une forte chute démographique. Où se situe l'avenir de cette ville exceptionnelle ? À lire également en Que sais-je ?... L'art italien, Michel Feuillet

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Chatbots setzen sich in vielen Bereichen für die Kommunikation mit Kunden, Mitarbeitern und Bürgern durch. Sie beantworten automatisch Anfragen, entlasten Hotlines oder beraten Kunden. In diesem Buch werden die technischen wie auch die sprachlichen Grundlagen von Chatbots ausführlich vorgestellt und anhand von praxisnahen Beispielen erläutert. Weiterhin werden wichtige Aspekte wie Kosten, Akzeptanz und rechtliche Grundlagen beleuchtet. Abschließend wird anhand eines konkreten Beispiels ein Chatbot-Projekt exemplarisch beschrieben.   

  • Christian Beck, auteur de nouvelles et de pièces de théâtre, rédacteur de revues littéraires autour de 1900, était plus jeune que Gide. C'était un original, anti-conformiste au-delà de toute imagination. Ses lettres sont souvent traversées d'éclats de colère, de pointes critiques, d'amertume et aussi d'amusement; on sait qu'il peinait à obtenir quelques lignes de réponse de Gide, dont il voulait avoir l'avis sur tout ce qu'il faisait. Mais Gide, de son côté, était curieux de voir quels développements toujours imprévus prenait la vie de son ami, et bien souvent, en plus des réponses brèves qu'on lui arrache, il s'étend en longs commentaires sur Christian Beck, ou sur lui-même et le sens de certaines de ses oeuvres. Auprès de Beck, un Gide parfois imprévu se dévoile. L'édition très soigneuse de M. Masson, directeur du Bulletin des Amis d'André Gide, explique toutes les allusions et circonstances qui rattachent cette amitié à vingt années d'histoire littéraire.

  • Qui ne s'est jamais interrogé sur ses origines ? Il y a des peuples dont il est malaisé d'appréhender la réalité. Les Gascons d'aujourd'hui se définissant plus volontiers comme « habitants du Sud-Ouest » n'échappent pas à cette règle. Quant à la Gascogne, bien peu savent la situer avec précision tant ses limites territoriales ont fluctué au cours de l'histoire. Se pose aussi la question de l'avenir de notre région, de son identité et de sa culture spécifique au sein d'une Europe des peuples. En mai 1983, le Cercle gascon A nòste Qu'èm organisa à La Teste de Buch, une exposition consacrée à la culture gasconne. Au cours de ces journées, eut lieu une soirée publique sur le thème « le gascon, origine, histoire, avenir » avec les intervenants suivants :
    - Robert Escarpit, professeur de sciences de l'information et de la communication à l'Université Michel de Montaigne (Bordeaux III) : « Je suis Gascon » ;
    - Pierre Bec, professeur de littérature médiévale à l'Université de Poitiers : « La langue gasconne et son histoire » ;
    - Michel Rouche, professeur d'histoire médiévale à l'Université de Lille III :« La naissance de la région » ;
    - Christian Coulon, chargé de recherches au Centre National de la Recherche Scientifique : « Les régionalismes en Gascogne »
    Cette conférence fit l'objet d'une première publication en 1984. C'est donc une nouvelle édition de ces textes qui n'ont rien perdu de leur pertinence que nous proposons ici aux lecteurs.

empty