Christian de Bartillat

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Née en 1897, et morte en 1982, Clara Goldschmidt n'est pas seulement la première muse du génie qu'elle croise à vingt-quatre ans : André Malraux, qu'elle épouse en dépit des réticences sociales et familiales, et avec qui elle vivra une aventure commune durant vingt-cinq ans. Clara Malraux fut de tous les combats du XXe siècle. Combat intellectuel, pour cette jeune femme formée à la culture juive allemande, que de faire découvrir Nietzsche et Spengler aux Français après 1914-1918 ; ou encore d'inciter à la connaissance de l'Asie. Combat politique contre la montée du fascisme, aux côtés des intellectuels des années 1930, ou, après 1945, pour le droit d'exister du jeune État d'Israël. Combat militaire, pendant la guerre d'Espagne, puis - au sein du mouvement Combat - contre l'occupant allemand. Combat moral enfin, pour la promotion du droit aux différences culturelles dans le monde. Cette femme, qui se revendiquait libre et insoumise, s'est confiée, au soir de sa vie et pendant deux ans, à Christian de Bartillat. Elle évoque tous les engagements de son existence, ainsi que son histoire avec André Malraux, où se mêlent la sévérité contre l'homme, et l'admiration pour l'écrivain. Éditeur, romancier, historien, Christian de Bartillat s'est fait le complice de Clara Malraux, grande figure d'intellectuelle engagée, infatigable voyageuse qui se chercha partout des racines.

  • Née en 1897, et morte en 1982, Clara Goldschmidt n'est pas seulement la première muse du génie qu'elle croise à vingt-quatre ans : André Malraux, qu'elle épouse en dépit des réticences sociales et familiales, et avec qui elle vivra une aventure commune durant vingt-cinq ans. Clara Malraux fut de tous les combats du XXe siècle. Combat intellectuel, pour cette jeune femme formée à la culture juive allemande, que de faire découvrir Nietzsche et Spengler aux Français après 1914-1918 ; ou encore d'inciter à la connaissance de l'Asie. Combat politique contre la montée du fascisme, aux côtés des intellectuels des années 1930, ou, après 1945, pour le droit d'exister du jeune État d'Israël. Combat militaire, pendant la guerre d'Espagne, puis - au sein du mouvement Combat - contre l'occupant allemand. Combat moral enfin, pour la promotion du droit aux différences culturelles dans le monde. Cette femme, qui se revendiquait libre et insoumise, s'est confiée, au soir de sa vie et pendant deux ans, à Christian de Bartillat. Elle évoque tous les engagements de son existence, ainsi que son histoire avec André Malraux, où se mêlent la sévérité contre l'homme, et l'admiration pour l'écrivain. Éditeur, romancier, historien, Christian de Bartillat s'est fait le complice de Clara Malraux, grande figure d'intellectuelle engagée, infatigable voyageuse qui se chercha partout des racines.

empty