Langue française

  • Depuis 2007, le monde connaît une des plus graves crises économiques de son histoire. Crise des subprimes, bancaire, des dettes souveraines, le qualificatif change mais le mot reste omniprésent dans l´actualité quotidienne. Avant cela, le monde avait déjà traversé de nombreuses crises (pétrolières en 1973 et 1979, krachs boursiers de 1987 et 2001, bulle internet...). Est-il toujours pertinent de parler de crise lorsque celle-ci semble avoir été quasi-permanente depuis quarante ans ? Ne sont-elles pas les témoins d´une « grande transformation » du monde, d´un changement de modèle de développement ? Pour répondre à ces questions, « Place au débat » vous propose l´analyse d´auteur spécialiste.

empty