Emmanuel Roche

  • Que devient une petite Miss quand elle a passé quarante ans ? Comment un champion de rodéo gagne-t-il sa vie après être sorti du circuit sur blessure ? Est-il si facile d'être le flic le plus gentil du comté de Franklin ou le sosie d'Hillary Clinton ? Une statue géante de Donald Trump peut-elle être considérée comme une oeuvre d'art ?
    Recueil de nouvelles croisées ou roman par nouvelles, La Grandeur de l'Amérique met en scène une cinquantaine de personnages qui vivent ou meurent, se rencontrent ou se quittent dans le Middle Tennessee, autour de Monteagle Mountain, en novembre 2016, pendant la dernière semaine des élections présidentielles.
    Personne n'aime les perdants, a dit Donald Trump. Certes, mais Emmanuel Roche, dans son style bienveillant, nous permet d'éprouver un peu d'affection pour ces pseudo-losers.

  • Un guide d'identification des espèces des fruits des arbres et arbustes : les fruits charnus qui contiennent les graines et assurent la reproduction des espèces.

  • Ce n'est pas par un hasard géologique si en traversant la Nouvelle-Orleans le fleuve Mississippi décrit ses nombreux méandres. Tout l'incite à se tortiller de la sorte : le jazz, le blues, le multiculturalisme, le vaudou, l'Histoire, les histoires, les crises, tout impose le contrepied et le pas de danse. Emmanuel Roche n'en ignore rien et nous le rappelle à travers ce dernier siècle et demi qui a connu la guerre de Sécession, l'esclavage, les Blancs, les Nègres puis les Noirs, la Dépression, la Prohibition, le carnaval, le vaudou, les inondations. À travers ces huit nouvelles, l'auteur explore tous ces aspects de la ville où le noir et le blanc se mélangent tels l'ébène et l'ivoire d'un piano à la Nouvelle-Orleans, sans jamais produire de( gris.

  • C'est sans préméditation que les textes du présent numéro s'articulent autour d'un pôle d'attraction qui leur confère une certaine unité malgré leur grande diversité. Ainsi, le voyage initiatique, la transmutation et le déplacement identitaire sont présents dans les récits de Louis Hamelin et de Roland Bourneuf, sensibles dans les réflexions poétiques de Dominguo Cisneros, Guillaume Asselin, Roger Des Roches ou Cédric Demangeot ainsi que dans les proses de Marie Cosnay, Emmanuel Kattan et Jean-Claude Brochu, pour ne nommer que ceux-ci. La revue propose aussi un hommage à Robert Lepage en publiant son discours d'acceptation de la Médaille de l'Académie des lettres du Québec reçue l'automne dernier, texte précédé d'une synthèse de son oeuvre par André Ricard, directeur adjoint de la revue.

empty