Félix Fénéon

  • A NEW YORK REVIEW BOOKS ORIGINAL Novels in Three Lines collects more than a thousand items that appeared anonymously in the French newspaper Le Matin in 1906--true stories of murder, mayhem, and everyday life presented with a ruthless economy that provokes laughter even as it shocks. This extraordinary trove, undiscovered until the 1940s and here translated for the first time into English, is the work of the mysterious Félix Fénéon. Dandy, anarchist, and critic of genius, the discoverer of Georges Seurat and the first French publisher of James Joyce, Fénéon carefully maintained his own anonymity, toiling for years as an obscure clerk in the French War Department. Novels in Three Lines is his secret chef-doeuvre, a work of strange and singular art that brings back the long-ago year of 1906 with the haunting immediacy of a photograph while looking forward to such disparate works as Walter Benjamins Arcades Project and the Death and Disaster series of Andy Warhol.

  • Les voici enfin en version numérique, les légendaires "nouvelles en trois lignes" de Félix Fénéon.

    Mille fois citées, mille fois recopiées : mais lorsqu'on les assemble en un seul bloc, telles que chronologiquement publiées par le journal "Le Matin" en 1905 et 1906, le regard bascule.

    Le rapport de la presse à la littérature n'est pas neuf : Dickens, Poe, Dostoievski animeront leurs propres journaux, mêlant les fictions aux récits de la vie réelle. La presse intègre les feuilletons des écrivains, ou les conduit à écrire selon ce rythme, et ces parutions restent alors tout près de celles liées à l'actualité : contribuant certainement, même, à donner aux fictions des romanciers leur appui sur le réel.

    /> Fénéon ne quitte pas la littérature : un virtuose de la grammaire... Trouvez donc une des histoires dans laquelle vous auriez plus d'un adjectif ou d'un adverbe - mais alors, lâché comme une balle, avec toutes les libertés de déplacement ou syncope. Et là encore, travail de l'invisible.

empty