Francis Porcel

  • Le parcours initiatique d'un jeune garçon dans le crime organisé et
    son cortège de violence. Jacques et Lily surprennent Charon, le
    boucher-maire, dans le bois en train de capturer des chats, matière
    première de ses fameux pâtés que tout le monde s'arrache. Lorsque
    Charon s'aperçoit que sa recette est éventée, il décide tout
    simplement d'éliminer les enfants qui pourraient trahir son secret.
    Jacques se défend et tue le boucher. En rentrant chez lui, le garçon
    s'interpose entre son père ivre et sa petite soeur et tue le tyran.
    Devenu meurtrier pour sa survie, et parricide par accident, Jacques
    est envoyé cinq ans en institut d'éducation surveillé pour en sortir
    chef de bande.

  • Ils lui ont volé son bébé.Un commando armé.Des professionnels.Son bébé !...Elle venait à peine de le mettre au monde.Cela fait bientôt vingt ans qu'Ana cherche à comprendre.Qui ?... Pourquoi ?... Vingt ans qu'elle cherche un indice, aussi infime soit-il. Vingt ans !...

  • La légende des Mentors s'apprête à renaître ! Les mythologies du
    monde entier regorgent de héros conçus sans que leur mère n'ait
    connu, charnellement, l'homme. Adam, Gilgamesh, légion de demi-dieux
    de la mythologie grecque ou romaine, pour ne pas parler de la
    miraculeuse conception du plus célèbre, sans doute, d'entre tous, «
    Al-Masih » ! Et si, certains de ces Mentors existaient encore ? Et
    s'il y avait un fond de vérité dans toutes ces légendes ?

  • Mais quelle poilade, les croisades !Le seigneur Brayard s'en revient de croisade, accompagné du jeune moine Rignomer. Sur leur chemin, ils croisent la route d'une adolescente, la princesse Hadiyatallah, qui se révèle être une otage en fuite. Brayard n'hésite pas un seul instant : il décide d'escorter la princesse en Orient pour la rendre à son père en échange d'une rançon, et entraîne Rignomer dans l'aventure. C'est le début d'un voyage qui s'annonce particulièrement rocambolesque...

  • Après Les Folies Bergère, Zidrou et Porcel explorent le Moyen-Âge dans le conte Bouffon ! Un garçon, si laid qu'il est appelé « Glaviot », grandit heureux dans les geôles d'un château, sous la protection du tortionnaire des lieux. Que pourrait-il espérer de plus qu'être le bouffon éperdument amoureux de la belle Livia, la fille du Comte ? Par un miracle tout ironique dont Zidrou a le secret, cet être difforme se révèle capable de ressusciter les femmes par ses baisers... Mais qui acceptera de les lui rendre ?

  • Bienvenue dans l'univers formidable de la réalité virtuelle ! Vous pensiez tout connaître de la télé-réalité ? Vous n'avez encore rien vu... Imaginez un monde où l'on ne travaille plus. Un avenir où le travail est éxécuté par des robots. Les humains ne peuvent exercer que deux métiers : ils sont soit flics, soit militaires. Bardés de caméras qui enregistrent tous leurs mouvements, ces « militaro-cops » mènent l'enquête sous les yeux des téléspectateurs désoeuvrés. Parmi ces flics de choc, un certain Norman K. Barron.

    Toujours à l'affût des « coups » les plus chauds - et donc les plus rentables pour l'audimat. Norman a 40 ans. C'est une vedette du petit écran, le genre belle gueule et beau parleur. Cette fois, il a fort à faire. Des meurtres en série sont commis par une étrange créature qui sème la terreur. Sheeta, son compagnon d'aventures, y laissera sa peau.

    Norman va tenter de mener à bien cette enquête en compagnie de Oshii, la jeune fille qui remplace Sheeta. Oshii va constater que la télé-réalité peut n'avoir que de très lointains rapports avec la vraie réalité... Nouvelle série appelée à connaître un audimat... pardon, un succès éditorial mérité, Reality Show puise son inspiration dans notre fascination actuelle pour les images. Mais pas n'importe lesquelles : là, il s'agit des images qui s'étalent à foison sur les écrans de télévision en prétendant traquer la "vraie vie" derrière les apparences. Fantasme de scénariste ? Pur délire d'auteurs de bd en mal de sensations ? Pas sûr, hélas... Morvan, le scénariste, ne fait qu'extrapoler à partir de cette obsession de "vérité". Il se projette quelques années en avant - mais peut-être pas si loin de nous. Il imagine un monde toujours plus violent, toujours plus avide de sensations fortes - et pourtant artificielles. Dans cet univers virtuel, tout n'est qu'illusion et faux-semblants. Jusqu'à la vie du héros modèle...

    Mais chut ! Pas question d'en dire plus. Le mieux, c'est encore de se laisser emporter par le récit, servi par le trait alerte du dessinateur, Francis Porcel. Un dessin mis en valeur par une mise en page bourrée de dynamisme et de mouvement, où les cases virevoltent au gré des péripéties de l'action (d'accord, on n'est pas à la télé...

    Mais dans la bande dessinée aussi, l'efficacité reste de mise !). Porcel, est un jeune virtuose du crayon formé à l'Ecole des Beaux-Arts de Barcelone. Il se réclame d'influences diverses, de Gimenez à... Uderzo. Quant au scénariste, est-il encore besoin de le présenter ? Tranquillement, Jean-David Morvan est en train de creuser son sillon (on allait écrire son sillage...) sur le chemin du succès.

    De Troll à Sillage, de Nomad à HK, il confirme d'album en album sa place prépondérante dans le paysage de la bande dessinée. Cette année, il s'apprête à signer comme scénariste quelque quinze (oui, 15 !) nouveaux albums...

    À n'en pas douter, Reality Show devrait être l'un des plus remarqués. Et ça, ce n'est pas du virtuel !

empty