Gabriel Franck

  • Laques

    Gabriel Franck

    Laques est l'histoire d'une rencontre. Premiers regards, échanges évasifs avant de s'étreindre, corps au défi de l'absence. Silence et stupeur, attirance et vertige, désir tremblant, gestes esquissés en secret, furtifs hérissements atomiques, en ondes aiguës. Attouchements et caresses, dans l'emprise des attentes, braises qu'on rallume d'un souffle, toutes les promesses d'un long parcours amoureux et les strates de son cheminement à force d'hésitations, errements, contradictions, découpés par un regard forcément fétichiste à force de fragmenter le réel. « Chacune de nos entrevues était un événement, nous en avions décidé ainsi, nous ne savions pas quelle serait l'issue de l'histoire, mais nous savions avoir plus tard le temps de tracer les lignes, de chercher les rapports, de comprendre ou reconstituer à partir des épisodes le récit possible ou inventé de notre aventure, qu'il soit le même pour chacun de nous, ou désaccordé. » Texte stroboscopique, récit en blocs, baroque, avec ses plis et ses labyrinthes, Laques est un roman lacunaire, qui se lit de manière non-linéaire et qui nous invite à voir le monde à travers un miroir brisé, dans un rêve éveillé, une « vie à peine rêvée ». Deux versions disponibles : une version intéropérable (lisible tous supports), une version non-linéaire (dédiée iPad / iPhone).

  • Sanguines

    Gabriel Franck

    Le portrait de deux hommes, Janvier et Joseph Sang, pas vraiment marginaux mais vivants à l'écart, « marqués bizarrement d'une certaine sérénité dans l'affliction », égarés dans leur propre vie, cherchant à se faire discret jusqu'à l'oubli. Leur rencontre inopinée avec une jeune femme, Helen Faraday, va les sortir brusquement de leur trajectoire en pointillé, de leurs rôles préétablis en toute indifférence. La déambulation nocturne de ces trois silhouettes dessinées à la hâte « longeant sans relâche les rebords d'une géographie morcelée et toujours sur le point de les précipiter dans le vide » nous laisse entrevoir les formes évasives et instables d'une ville nocturne, déserte et désolée. Sanguines décrit « ce jour qui d'une certaine manière ne devait jamais finir et restera à jamais comme inachevé, ininterrompu » et parvient à nous restituer avec élégance et justesse, le « bruit du visible » et « la fragilité d'un lien naissant noué à la faveur de la nuit et à l'abri des regards ». "Jamais cinq heures de l'après-midi pour moi ne résonnera pareilaprès ce jour, ce jour qui d'une certaine manière ne devait jamais finir et restera à jamais comme inachevé, ininterrompu."

  • In the last forty years, many elite performers in the arts have gleaned valuable lessons and techniques from research and advances in sport science, psychomotor research, learning theory, and psychology. Numerous "peak performance" books have made these tools and insights available to athletes.
    Now, professor and performer Frank Gabriel Campos has translated this concept for trumpet players and other brass and wind instrumentalists, creating an accessible and comprehensive guide to performance skill. Trumpet Technique combines the newest research on skill acquisition and peak performance with the time-honored and proven techniques of master teachers and performers. All aspects of brass technique are discussed in detail, including the breath, embouchure, oral cavity, tongue, jaw, and proper body use, as well as information on performance psychology, practice techniques, musicians' occupational injuries, and much more.
    Comprehensive and detailed, Trumpet Technique is an invaluable resource for performers, teachers, and students at all levels seeking to move to the highest level of skill with their instrument.

empty