Guibourg DELAMOTTE

  • Le Japon entretient avec la notion de puissance une relation complexe. Archipel, il inscrit dans sa Constitution de 1946 l'interdiction du maintien d'un potentiel de guerre, ce qui l'arrime durablement au camp occidental dont il a besoin pour assurer sa sécurité. Pourtant, la diplomatie japonaise a toujours réussi à jouir d'une relative autonomie, en partie grâce au miracle économique qu'a connu ce pays.

    Dès la fin du XIXe siècle en effet, le Japon fait le pari de la modernité jusqu'à devenir la deuxième puissance économique mondiale. Mais en ce début de XXIe siècle, alors qu'il dispose d'un capital sympathie unique au monde, par le biais de sa culture, les défis sont nombreux. Comment préserver la croissance économique dans un contexte de déclin démographique ? Comment forcer la Corée du Nord à renoncer à son programme nucléaire ? Comment contenir la puissance maritime chinoise ? Comment réagir face à une administration américaine protectionniste et un régime chinois supposément libre-échangiste ?

    Cet ouvrage offre un panorama du rayonnement du Japon dans le monde et de ses limites. Abordant d'abord les paramètres intérieurs de la puissance japonaise (aspects politiques, économiques et sociaux), l'ouvrage se focalise ensuite sur les défis sécuritaires (nature des menaces régionales) et les réponses apportées (alliance nippo-américaine, relation Japon-Union européenne), pour se concentrer enfin sur les instruments multilatéraux de la diplomatie de puissance japonaise.

  • Hier le Japon, aujourd'hui la Chine, demain l'Inde : l'Occident s'est inquiété, s'inquiète et s'inquiétera à mesure que les géants asiatiques prennent une place de plus en plus importante dans le monde. Mais ce monde, comment le voient-ils ? Comment leurs cultures l'ont-elles imaginé au long de l'histoire, et comment y conçoivent-ils leur place aujourd'hui ? Comment leur très ancienne identité a-t-elle réagi au contact de l'Occident et que pensent-ils de nous ? Habitués à placer le centre du monde en Occident, nous peinons à concevoir que, aux yeux des grandes civilisations d'Asie, c'est nous qui sommes les « barbares », les « autres ». Ce livre nous invite à nous placer du point de vue de ces Asiatiques.

empty