Hervé JOURDAIN

  • Une femme est retrouvée morte dans le parc naturel des Ardennes.
    À quelques kilomètres de là, le corps d'une autre est repêché dans la Seine.
    Sur le pull que portait la première victime, l'ADN de l'épouse d'une chef de brigade de la PJ de Paris.
    Au cou de la deuxième, un curieux médaillon en forme de chouette.
    Le commande Guillaume Desgranges est chargé de l'enquête parisienne. Et ce qui se passe dans les Ardennes, il refuse d'en entendre parler : il a élevé seul son fils et remué ciel et terre pour retrouver celle qu'il aimait. Le temps a passé. Son évaporation ne regarde qu'elle, à présent, où qu'elle soit.
    La brigadière Zoé Dechaume ne l'entend pas de cette façon et n'a qu'une idée en tête : remonter la piste ardennaise. Alors, en toute clandestinité, et en duo avec sa coéquipière Lola Rivière, elle va se lancer sur les traces d'une femme qu'elle ne connaît pas, mais dont elle a toutes les raisons de penser qu'elle vit encore.
    Entre Paris, la Belgique et les Ardennes, mettant en péril leurs carrières et bien plus encore, les deux jeunes femmes vont se heurter aux secrets qui contraignent au silence, écorchent, et finissent par tuer ceux qui les portent.

  • Aux abords de l'aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle, alors que le soleil n'a pas commencé à pointer, les pompiers se démènent pour étouffer les flammes qui ravagent une dizaine de voitures. Ce qu'ils ne savent pas encore, c'est que dans le coffre de l'une d'elles, un cadavre carbonisé les attend...
    Lola Rivière et Zoé Dechaume, conduites dans les environs par les hasards d'une autre enquête, arrivent sur place les premières. Déterminées à résoudre cette affaire, les deux jeunes femmes vont rapidement s'apercevoir que l'aéroport est une zone qui cristallise de multiples tensions. Conflits entre taxis et VTC clandestins, militants installés à proximité des pistes pour s'opposer au projet du nouveau terminal, et luttes politico-économiques autour de la pollution atmosphérique générée par l'aéronautique, les enjeux sont nombreux et les fils à démêler ne manquent pas pour atteindre la vérité...

  • Où jeux politiques, sexe et sécurité trouvent matière à s'écouter. Et, sur un malentendu, à s'entendre. Par un flic-écrivain lauréat du Prix du Quai des orfèvres. Manon est strip-teaseuse et escort girl dans le quartier du Triangle d'or à Paris. Elle vit avec sa soeur, étudiante en philo, et le bébé qu'elle a eu avec Bison, incarcéré en préventive pour un braquage raté. Manon ne mène qu'une bataille, celle de son avenir. Le plan : racheter une boutique sur les Champs-Élysées et par la même occasion, sa respectabilité. Mais ça, c'était avant qu'on pirate sa vie. Pôle judiciaire des Batignolles. Les enquêteurs de la brigade criminelle, tout juste délogés du légendaire 36 quai des Orfèvres pour un nouveau cadre aseptisé, s'escriment à comprendre pourquoi chacune des enquêtes en cours fuite dans la presse. Compostel et Kaminski sont à la tête d'une jeune garde, qu'a récemment rejointe Lola Rivière. Absences répétées, justifications aux motifs évasifs... La réputation de l'experte en cybercriminalité n'est pas brillante. Compostel a malgré tout décidé de lui accorder sa confiance en lui remettant pour dissection l'ordinateur de son fils, suicidé trois ans plus tôt. Sexe, politique, sécurité... Et des morts sans connexions apparentes. Au plus près du réel, en s'appuyant sur le système des écoutes téléphoniques, Hervé Jourdain bâtit une intrigue à l'architecture saisissante, doublée d'un portrait (à l'acide) de son époque.

    1 autre édition :

  • Le sang de la trahison

    Hervé Jourdain

    • Fayard
    • 13 Novembre 2013

    "Tueurs en série de génération en génération, ça reste une drôle de vocation ! Mais toujours au service de l'État. Fallait pas toucher à l'honneur de mes ancêtres...J'aime voir les flics s'agiter à cause de moi, voir leurs gyrophares bleuter les façades du Palais de Justice. Qui éliminera les traîtres à sa mémoire ?" Ces menaces hantent dramatiquement le "36", au moment où une jeune policière rejoint les "seigneurs" de la Crim', au risque d'assumer une filiation singulière et de se trouver confrontée à une hécatombe dans les rangs du monde judiciaire.

  • - 50%

    Véritable immersion au coeur du 36, quai des Orfèvres. Une enquête en forme d'hommage à Georges Simenon où l'auteur nous mène de moments de doute en moments de tension.
    La Crim' est dans tous ses états. Tous les vendredis, un tueur sévit dans les milieux culturels puis nargue par l'envoi d'un courrier les policiers du 36. Après le premier assassinat d'un conseiller d'orientation, la nouvelle victime appartient encore à l'Éducation nationale. L'équipe du commandant Duhamel croit tenir quelque chose. Illusion : les victimes «sans histoire» s'accumulent et la Brigade criminelle du quai des Orfèvres s'inquiète de ne pas avoir de piste solide. Rien ne semble lier ces meurtres en série... sauf, peut-être, la passion des victimes pour les romans policiers. Une seule chose est sûre : la vérité n'est pas là où on l'attend.

  • Prix VSD du Polar. 2e roman d'Hervé Jourdain.Après deux longues années à la brigade des mineurs à traquer violeurs et pédophiles, Nora Belhali est enfin mutée à la Crim'. Dynamisme et art de la persuasion font de la jeune enquêtrice un élément très apprécié. Mais au Printemps 2010, tout dérape. L'heure de la vengeance a sonné. Rattrapée par son passé, Nora semble prise au coeur d'une machination diabolique. Que cache-t-elle ? Que fuit-elle ? Nul ne le sait, pas même le commandant Duhamel, son mentor et chef de groupe du 36...

  • Une nouvelle inédite de l'été écrite par Hervé Jourdain qui a remporté en 2009 le grand prix des lecteurs.
    Un flic épuisé par son métier passe la rampe du désespoir.
    Lauréat Prix VSD.

  • Sang d'encre au 36 Véritable immersion au coeur du 36, quai des Orfèvres. Une enquête en forme d'hommage à Georges Simenon où l'auteur nous mène de moments de doute en moments de tension.
    La Crim' est dans tous ses états. Tous les vendredis, un tueur sévit dans les milieux culturels puis nargue par l'envoi d'un courrier les policiers du 36. Après le premier assassinat d'un conseiller d'orientation, la nouvelle victime appartient encore à l'Éducation nationale. L'équipe du commandant Duhamel croit tenir quelque chose. Illusion : les victimes "sans histoire' s'accumulent et la Brigade criminelle du quai des Orfèvres s'inquiète de ne pas avoir de piste solide. Rien ne semble lier ces meurtres en série... sauf, peut-être, la passion des victimes pour les romans policiers. Une seule chose est sûre : la vérité n'est pas là où on l'attend.
    Psychose au 36 Après deux longues années à la brigade des mineurs à traquer violeurs et pédophiles, Nora Belhali est enfin mutée à la Crim'. Dynamisme et art de la persuasion font de la jeune enquêtrice un élément très apprécié. Mais au Printemps 2010, tout dérape. L'heure de la vengeance a sonné. Rattrapée par son passé, Nora semble prise au coeur d'une machination diabolique. Que cache-t-elle ? Que fuit-elle ? Nul ne le sait, pas même le commandant Duhamel, son mentor et chef de groupe du 36...
    Sang d'encre au 36, Prix VSD du Polar 2009 - Prix des lecteurs.
    Psychose au 36,

empty