Les Editions de Londres

  • Ce roman en quatre parties classé parmi les«Scènes de la vie parisienne», est l'un des monuments de la«Comédie humaine». Il narre les aventures de Lucien de Rubempré qui se lie d'amitié avec Esther, une courtisane au bord du suicide et de Vautrin, forçat génial et machiavélique, maître dans l'art des changements d'identités.

  • En 1799, sous la Révolution française, des paysans bretons s'arment pour le retour du roi et contre la troupe républicaine du commandant Hulot. Une aristocrate, Marie de Verneuil, est envoyée par Joseph Fouché pour séduire et capturer leur chef, le Marquis de Montauran, dit le Gars. Elle doit être aidée par un policier habile, ambitieux et peu scrupuleux, Corentin. Cependant, elle tombe amoureuse de sa cible.

  • Un jeune homme veut mourir. Il entre par hasard chez un antiquaire et ce dernier lui fait cadeau d'une peau de chagrin couverte de signes mystérieux. Attention, la peau réalise tous les désirs, mais la réalisation de chacun d'eux la fait se rétrécir et raccourcit d'autant la vie de son possesseur. Ce jeune homme va être comblé de richesses et d'amour, seulement, il prendra peur de tous ses désirs et sera incapable de supporter le destin qu'il a choisi en acceptant le terrible talisman...

  • « L'auberge rouge » est une nouvelle d'Honoré de Balzac publiée en 1831 dans la « Revue de Paris ». On considère souvent que « L'auberge rouge » est la première nouvelle policière publiée par l'auteur, mais aussi en France et dans le monde. Avec La peau de chagrin, cette nouvelle fera de 1831 l'année de la révélation dans la carrière de Balzac. L'histoire se passe en 1799: le banquier allemand Hermann est de passage à Paris. Au cours d'un dîner, il raconte une histoire qu'il aurait entendue à l'époque des guerres napoléoniennes, tandis qu'il était prisonnier. Deux chirurgiens, Magnan et Taillefer, passent la nuit dans une auberge et y rencontrent un riche industriel avec dans ses bagages de nombreux diamants. Le lendemain, on retrouve l'industriel assassiné à l'aide d'un instrument chirurgical. Magnan est arrêté, condamné et fusillé. Le problème, c'est qu'il est innocent.

  • « Louis Lambert » est un roman d'Honoré de Balzac paru en 1832. C'est l'histoire d'un jeune homme surdoué, de ses idées sur le monde, de l'incompréhension qu'il rencontre sur son chemin, et de sa fin tragique.
    Le narrateur, dont on ne connait pas l'identité, rencontre un jeune homme passionné et surdoué au collège des Oratoriens où tous deux étudient. Louis Lambert est sous la protection de Madame de Staël. Le narrateur et Louis sympathisent aussitôt. Louis s'intéresse à Swedenborg, et veut écrire un ouvrage intitulé le « Traité des volontés ». Personne ne le comprend, à l'exception du narrateur, qu'il fascine, et de sa femme Pauline, qui l'aime et qui réunira à sa mort différents éléments de l'ouvrage inachevé.

  • "La maison Nucingen" est un roman d'Honoré de Balzac écrit en 1837, d'abord paru en feuilleton dans « La Presse », puis édité en 1838. Ce roman décrit comment le baron de Nucingen, juif alsacien né sans un sou, a acquis aussi rapidement une telle fortune.

  • Le 25 Septembre 1840, Honoré de Balzac, alors au sommet de sa gloire littéraire, publie dans la « Revue Parisienne » un long article sur « La Chartreuse de Parme » de Stendhal. Ce dernier lui répond quelques jours plus tard.

  • "Melmoth réconcilié" est un conte d'Honoré de Balzac paru en 1835. Ce conte est une variation faustienne inspiré du roman du révérend Mathurin, prêtre irlandais, intitulé « Melmoth ou l'homme errant » : dans le roman originel, Melmoth, gentilhomme irlandais du 18ème siècle, fait un pacte avec le Diable ; il vivra sans vieillir, et pourra exaucer n'importe quel désir. Mais en contrepartie, au bout de cent cinquante ans, il appartiendra au Diable.

empty