Jacques Broyer

  • Qui se souvient de Désiré Barodet dont le nom a été donné au recueil des professions de foi des parlementaires ? Sa vie est pourtant une illustration de la manière dont les républicains de 1848 se sont formés, de leurs espoirs, des épreuves qu'ils ont subies sous ce même régime puis de leur opposition à l'Empire. Si l'Histoire a retenu les noms de Ledru-Rollin, Gambetta, Hugo, Blanc, Clemenceau, Barodet apparaît comme un simple ouvrier qui assure la construction des murs et du toit de l'édifice tandis que les autres sculptent chapiteaux et mascarons. Maire de Lyon après le désastre de 1870, ancien instituteur rural de Saône-et-Loire, indéfectiblement attaché au peuple, il méritait cette biographie qui lui permet enfin de sortir de l'ombre.



  • L'affaire Pierre Vaux est un des grands crimes judiciaires de l'histoire du XIXe siècle. Moins connue que l'affaire Dreyfus elle n'en est pas moins aussi dramatique, le pouvoir ayant nié l'innocence d'un homme durant près de cinquante ans, jusqu'à sa réhabilitation à la fin du siècle. L'ouvrage revient donc sur l'histoire de Pierre Vaux, un instituteur épris de justice qui va être désigné complice d'incendies qui détruisirent les trois quarts d'un village de la Saône-et-Loire en moins de dix ans. L'auteur met en lumière cette affaire afin de comprendre la construction d'un homme hors du commun dont les idéaux sont venus se fracasser sur la bassesse humaine.

empty