James Rousseau

  • BnF collection ebooks - "L'origine de la portière ne remonte pas bien haut dans l'échelle des temps. Cette vigilante gardienne de presque toutes les maisons de nos jours était, il n'y a guère plus d'un siècle, un luxe que bien peu de personne pouvaient se permettre. Les grands seigneurs, les traitants, les financiers avaient un suisse à la porte de leur hôtel, mais un bien petit nombre de bourgeois entretenaient un portier de leur maison."

  • BnF collection ebooks - "Robert-Macaire ne pouvait apparaître dans un autre temps que le nôtre. Il est bien l'enfant de ce siècle ; il est l'incarnation de notre époque positive, égoïste, avare, menteuse, vantarde, et , disons le mot, il est ici parfaitement à sa place - essentiellement blagueuse."

  • Extrait :
    "Robert-Macaire ne pouvait apparaître dans un autre temps que le nôtre. Il est bien l'enfant de ce siècle ; il est l'incarnation de notre époque positive, égoïste, avare, menteuse, vantarde, et , disons le mot, il est ici parfaitement à sa place - essentiellement blagueuse."

  • Extrait :
    " Viveur et vivant sont deux mots qui n'ont pas la moindre analogie. Être vivant, c'est avoir reçu la vie; être viveur, c'est jouir de la vie, c'est traduire par le plaisir et le bonheur."

  • Extrait :
    "L'origine de la portière ne remonte pas bien haut dans l'échelle des temps. Cette vigilante gardienne de presque toutes les maisons de nos jours était, il n'y a guère plus d'un siècle, un luxe que bien peu de personne pouvaient se permettre. Les grands seigneurs, les traitants, les financiers avaient un suisse à la porte de leur hôtel, mais un bien petit nombre de bourgeois entretenaient un portier de leur maison."

  • BnF collection ebooks - " Viveur et vivant sont deux mots qui n'ont pas la moindre analogie. Être vivant, c'est avoir reçu la vie; être viveur, c'est jouir de la vie, c'est traduire par le plaisir et le bonheur."

  • Les Parisiens et les Parisiennes se répartissent en de nombreux types ou espèces. Le bobo, le bohème chic, le hipster et son opposé, lenormcore (ou le no-look) tiennent actuellement le haut du pavé. Ces espèces ont remplacé les branchés, les gauche-caviar et les midinettes, les titis et les mimis, et plus anciennement encore les grisettes, les lorettes, les lionnes et les chicards. Les types et les modes changent, mais non la frénésie d'étiquetage apparue en plein règne du "roi-bourgeois" (Louis-Philippe), à l'âge des physiologies. Grande pourvoyeuse de types de Parisiens et de Parisiennes, la littérature physiologique s'adresse à tous ceux qui, citoyens ou non de la capitale du monde, sont curieux de connaître les moeurs véritables des Parisiens et de comprendre pourquoi ils se trouvent si intéressants.
    Ce coffret contient dix oeuvres de la littérature française, avec une préface et une présentation de Jean Demerliac : Les Français peints par eux-mêmes (collectif), Physiologie de l'employé d'Honoré de Balzac, Physiologie de l'étudiant de Louis Adrien Huart, Physiologie de la lorette de Maurice Alhoy, Physiologie du Robert-Macaire de James Rousseau, Physiologie et hygiène de la barbe et des moustaches d'Eugène Dulac, Du dandysme et de G. Brummel de Jules Barbey d'Aurevilly, Jérome Paturot à la recherche d'une position sociale de Louis Reybaud, Les Réfractaires de Jules Vallès, Messieurs les ronds-de-cuir de Georges Courteline
    Retrouvez dans la même collection : Trois révolutions, deux empires, deux républiques..., Le Siècle positif, Le siècle de fer, Argent, bonheur et richesse, Esprit es-tu là ?, Le Tour du monde, L'Invention de Paris : des bas-fonds au Gai Paris, L'Amour dans tous ses états, Miscellanées.

  • La concierge moderne, celle qui préside aux destinées de l'immeuble bourgeois, est une invention haussmannienne du XIXème siècle, invention qui s'appelle alors portière. Personnage au regard balzacien par nature (elle voit se sédimenter toutes les couches de la société, des bourgeois riches de l'étage noble aux étudiants et rapins des combles), elle suscite elle-même le regard aigu de ses contemporains. Remarquablement illustrée par Daumier, cette physiologie de la portière est à la fois un modèle d'humour, de sociologie sauvage et d'analyse de la société urbaine du XIXème siècle.

empty