Jean LOPEZ


  • La chronique de l'agonie du Führer et du IIIe Reich : un texte d'une rare intensité, des photos inédites.

    La chronique de l'agonie du Führer et du IIIe Reich : un texte d'une rare intensité, des photos inédites.

    Les derniers mois de la Seconde Guerre mondiale en Europe sont les plus sanglants et les plus destructeurs de tout le conflit. Chaque jour, en moyenne, 30 000 êtres humains perdent la vie. De cette orgie de mort, Hitler est le grand responsable. Diminué par la maladie, traqué, contesté ou haï par son peuple même, réduit à vivre sous les bombes dans un trou humide, il continue néanmoins à alimenter le brasier.
    Pour comprendre ce cataclysme, Jean Lopez livre la chronique des derniers jours de la vie du Führer, de son retour à Berlin à la mi-janvier 1945 à son suicide en avril de la même année. Ce sont ses déplacements, ses proclamations, ses actes de gouvernement et de commandement militaire, sa vie quotidienne et ses humeurs qui sont racontés grâce aux témoignages de ceux qui l'entourent jusqu'à la fin : les Goebbels, bien sûr, mais aussi son chauffeur, son garde du corps, son médecin... Cette chronique est aussi celle des événements militaires, absolument indispensable tant la résistance de la Wehrmacht aux offensives des Alliés détermine directement le temps qu'il reste à vivre au Troisième Reich et à son maître. Elle est enfin politique et permet d'appréhender l'action des organisations criminelles que sont le parti nazi, la SS, la Gestapo et la Jeunesse hitlérienne comme de comprendre le poids des quatre plus puissants hommes du Troisième Reich après Hitler : Himmler, Goebbels, Bormann et Speer.
    Plus de cent photos accompagnent le récit. Elles donnent à voir la réalité de l'effondrement de l'un des régimes les plus ahurissants du XXe siècle. Texte et images répondent à la question centrale de ce livre sans équivalent : à quels desseins obéit la volonté du Führer de ne jamais capituler, de résister jusqu'à la mort, en entraînant ses 80 millions de sujets dans l'apocalypse ?

  • L'opération Barbarossa, qui s'ouvre le 22 juin 1941, ne ressemble à aucune autre dans l'Histoire. Elle met aux prises les deux systèmes militaires les plus puissants et les deux régimes les plus brutaux. Les plans sont ineptes, les armées bien en dessous de leurs missions. Dans le combat comme dans l'occupation, la Wehrmacht conjugue la logique exterminatrice du nazisme avec celle de sa propre culture militaire, qui pousse la terreur à son paroxysme. L'Armée rouge se vide de son sang, prise entre les feux d'un ennemi affranchi de toutes les normes humaines et la répression sauvage du bolchevisme stalinien. Dix millions d'hommes s'affrontent lors de batailles aux proportions monstrueuses : les plus gros encerclements, les percées les plus spectaculaires, les retournements les plus improbables aussi. Le résultat de cette moisson de superlatifs est la création d'un brasier de proportions inouïes. Combats, exécutions, exactions, famines délibérées tuent en 200 jours plus de 5 millions d'hommes, de femmes et d'enfants, de soldats et de civils.  Ce semestre d'une densité extrême, le plus létal de la Seconde Guerre mondiale, méritait sa fresque. C'est à la brosser que se sont attachés Jean Lopez et Lasha Otkhmezuri, passant du Kremlin au QG du Führer, des états-majors des Fronts à ceux des groupes d'armées, du NKVD aux Einsatzgruppen, des unités en marche aux usines et aux fosses d'exécution. Une somme unique et exceptionnelle. Prix du Guesclin 2019  

  • La vie - et la mort - des dix-sept maréchaux de Staline, pour la première fois réunis en un volume qui fera date.
    Les Français connaissent les vingt-six maréchaux de Napoléon. Mais que savent-ils des dix-sept que Staliné a élevés ? On leur doit pourtant la création de l'Armée rouge et sa formidable victoire contre l'Allemagne nazie et le Japon impérial. Certains figurent parmi les plus grands capitaines du siècle passé : Toukhatchevski, Chapochnikov, Joukov, Vassilevski, Koniev, Rokossovski, Malinovski, Tolboukhine. A leurs noms s'attache aussi la conquête de l'Europe orientale et centrale, et son intégration au monde soviétique. L'on sait moins que nombre d'entre eux ont joué un rôle politique important dans les dix ans qui ont suivi la mort de Staline, et ce jusqu'à la fin des années soixante. Cet ouvrage unique en son genre, qui s'appuie sur des sources exclusivement russes, explique la logique à l'oeuvre dans les choix militaires et humains de Staline. Il donne à suivre des parcours individuels stupéfiants, parfois tragiques, quelque fois rocambolesques, toujours inattendus. Le récit de ces dix-sept vies parallèles compose ainsi une fresque immense qui va de la Première Guerre mondiale à la crise des fusées à Cuba, de l'océan Pacifique à Berlin, des défilés glorieux sur la Place rouge aux geôles de la Loubianka. Jaloux les uns des autres, apeurés devant leur maître, cachant parfois de terribles secrets, les dix-sept sortent enfin de l'injuste anonymat qui, pour la plupart, a été de règle jusqu'à aujourd'hui.

  • Dans la lignée des Mythes de la Seconde Guerre mondiale, 20 erreurs stratégiques de cette guerre expliquées par une équipe d'historiens et la rédaction de Guerres & Histoire, dirigées par Jean Lopez et Olivier Wieviorka. La Seconde Guerre mondiale a duré près de six années, aussi longues que terribles. Cette durée s'explique, bien entendu, par les formidables moyens que les belligérants déployèrent sur terre, sur mer et dans les cieux : au vu des forces mobilisées, il était vain d'espérer abattre l'ennemi par une campagne unique ou une bataille décisive. Mais les erreurs commises expliquent aussi que ce conflit se soit éternisé. Si Hitler ne s'était pas obstiné à gagner la bataille d'Angleterre ou à prendre Stalingrad, si la France, en mai 1940, n'avait pas imprudemment lancé ses forces en Belgique et en Hollande, si les Anglo-Américains n'avaient pas débarqué en Afrique du Nord..., la face de la guerre en eût été changée et sa durée vraisemblablement raccourcie.
    En traquant les erreurs commises par les deux camps, ce livre, toutefois, ne cherche pas à céder aux vertiges de l'uchronie, en imaginant " ce qui se serait passé si ". Son ambition est tout autre : il vise en effet à explorer la rationalité des acteurs. Car les décisions prises par les dirigeants politiques ou les chefs militaires reposaient sur un ensemble de paramètres qu'il importe de décrire, afin de comprendre pourquoi ils menèrent à l'échec. Les stratèges se fondaient sur des informations parfois imparfaites, sur des moyens souvent limités, sur des hypothèses par moment fallacieuses. Autant de facteurs qui conduisirent, plus d'une fois, au désastre. Mais les historiens n'accorderont pas toujours le primat à la raison. De fait, malgré les enjeux colossaux d'une guerre où des millions de vies étaient en jeu, l'orgueil, l'obstination, le carriérisme et l'opportunisme pesèrent aussi lourdement dans la prise de (mauvaises) décisions.
    Autant de cas de figures qu'illustreront, de Stalingrad à Market Garden, de la stratégie navale des Japonais à l'insurrection de Varsovie, vingt contributions proposées par les meilleurs spécialistes de la Seconde Guerre mondiale.
    Les erreurs : L'appeasment ; La Japon attaque la Chine ; Hitler choisit l'Italie ; La manoeuvre Dyle Breda ; Le haltbefehl devant Dunkerque ; L'armistice de 1940 ; L'intervention italienne en Grèce ; Barbarossa ; Ne pas capturer Malte ; Dieppe 1942 ; L'abandon de Singapour ; Le débarquement en Afrique du Nord ; Midway ; La politique arabe du Reich ; Monte Cassino ; Stalingrad , Le bombardement stratégique ; L'unconditional surrender ; L'insurrection de Varsovie ; Market Garden

  • Best sellers, les deux tomes des Mythes de la Seconde Guerre mondiale réunis en un seul volume.

    Si l'histoire de la Seconde Guerre mondiale nous semble bien connue, les mythes sur lesquels elle repose aux yeux du grand public ont encore la vie dure. Pour y remédier, Olivier Wieviorka et Jean Lopez ont réuni les meilleurs historiens français et étrangers de la période. Sur chaque sujet, ils cassent les clichés et les images toutes faites, dans un ouvrage aussi agréable à lire que novateur. Après l'immense succès des deux premiers opus, voici ici rassemblés en un unique volume trente-sept mythes déconstruits, trente-sept chapitres courts et enlevés qui livrent un nouveau regard sur ce moment décisif de l'histoire du monde.
    /> " Une opération salutaire de désintox historique. "
    L'Express

    " [Un] ouvrage très précieux en ces temps de fake news. "
    Le Figaro Magazine

    " Sans jugement partisan, ces [trente-sept] chapitres contribuent à éclairer un conflit qui déchaîne toujours les passions. "
    Geo Histoire

    Dirigé par Jean Lopez, fondateur et directeur de la rédaction de Guerres & Histoire, et Olivier Wieviorka, membre de l'Institut universitaire de France et professeur à l'ENS-Cachan.
    Les auteurs : Sébastien Albertelli, Nicolas Aubin, Vincent Bernard, Benoist Bihan, Bruno Birolli, François-Emmanuel Brézet, Christian Delporte, Christian Destremau, Patrick Facon, Pierre Grumberg, Hubert Heyriès, Eric Jennings, François Kersaudy, Julie Le Gac, Jean-Luc Leleu, Franck Liaigre, Jean Lopez, Claire Miot, Jean-François Muracciole, Jean-Christophe Noël, Lasha Otkhmezuri, Robert O. Paxton, Marc Perrenoud, Davide Rodogno, Régis Schlagdenhauffen, Georges-Henri Soutou, Pierre-François Souyri, Maurice Vaïsse, Bénédicte Vergez-Chaignon, Fabrice Virgili, Olivier Wieviorka.

    2 Autres éditions :


  • La Seconde Guerre mondiale comme vous ne l'avez jamais lue. Une première mondiale.

    Dirigé par Jean Lopez, avec la collaboration de Nicolas Aubin et Vincent Bernard, et superbement mis en scène par le data designer Nicolas Guillerat, ce livre exceptionnel, tant par sa forme que son contenu, est le fruit de l'association de compétences complémentaires réunies pour la première fois. Il part d'un constat : la masse de données disponible sur la Seconde Guerre mondiale n'a jamais été aussi importante mais il est devenu difficile de lui donner du sens et, surtout, d'en rendre compte à un large public. Il fallait donc inventer, dans une démarche historienne et en puisant aux meilleures sources internationales, une forme permettant à la fois de traiter la masse de données (data) disponible et de les rendre intelligible au plus grand nombre. Cette forme, c'est l'infographie, et le résultat est époustouflant, qu'il s'agisse de renouveler nos connaissances, de visualiser les grandes lignes du conflit, de comprendre aisément des phénomènes complexes ou tout simplement de relier des aspects de la guerre jusqu'ici éclatés.
    En quatre parties - Mobilisations, productions et ressources, Armes et armées, Batailles et campagnes, Bilan et fractures - rassemblant une soixantaine de grands thèmes - l'équation pétrolière, qu'est-ce qu'une division d'infanterie ?, l'opération Barbarossa, la logistique alliée en Europe, la reconquête américaine du Pacifique, le système concentrationnaire nazi, l'épopée de la France libre, les pertes allemandes, la guerre dans le désert... -, c'est bien tout le second conflit mondial qui est ici repensé à travers une forme particulièrement accessible, profondément originale et non moins esthétique.
    Directeur de la rédaction de Guerres et histoire, Jean Lopez est l'auteur de plusieurs ouvrages qui font autorité sur le front germano-soviétique dont, avec Lasha Otkhmezuri, une biographie de Joukov unanimement saluée. Il a en outre codirigé, avec Olivier Wieviorka, Les Mythes de la Seconde Guerre mondiale (2 volumes) et publié Les cents derniers jours d'Hitler.

    Spécialiste reconnu d'histoire militaire, Vincent Bernard a déjà publié une biographie remarquée du général Lee et de son grand adversaire, le général Grant.
    Agrégé d'histoire, Nicolas Aubin est spécialiste de la Seconde Guerre mondiale et contribue à de nombreuses revues d'histoire militaire. Il est l'auteur des Routes de la liberté. La logistique américaine en France et en Allemagne, 1944-1945.

    Graphiste de formation, Nicolas Guillerat s'oriente, après un détour par la publicité, vers la datavisualisation. Il enseigne par ailleurs le data design.


  • 21 mythes de la Seconde Guerre mondiale expliqués et déconstruits par une équipe d'historien et la rédaction de Guerres et Histoire, dirigées par Jean Lopez et Olivier Wieviorka. "Une opération salutaire de désintox historique", selon L'Express.

    Les idées reçues sur la Seconde Guerre mondiale abondent. Mais desservant la cause de la connaissance, elles montrent surtout que la propagande de l'Axe comme celle des Alliés a durablement imprimé sa marque. Ce volume vise donc à rétablir quelques vérités en revenant, au crible de vingt-trois entrées, sur les grands mythes de cette guerre qui, tenus pour vérités d'Evangile, n'en restent pas moins erronés. Ainsi, par exemple, combien de Français persistent à croire que la défaite aux jours sombres de 1940 était inscrite dans les astres ou que Hitler n'a fait que devancer une attaque de Staline ? A ces questions essentielles, les meilleurs spécialistes apportent au fil de chapitres courts et enlevés des réponses souvent inattendues, parfois surprenantes et toujours passionnantes.
    " Une opération salutaire de désintox historique. "
    L'Express

    " Un ouvrage clair, sérieux, utile et accessible. "
    Le Point

    Dirigé par Jean Lopez, fondateur et directeur de la rédaction de Guerres & Histoire, et Olivier Wieviorka, professeur à l'ENS-Cachan.

  • Joukov

    ,


    La biographie de référence du maréchal Gueorgui Joukov, l'homme qui a battu les armées du IIIe Reich, dans une nouvelle édition de prestige.

    Première biographie en français du maréchal Gueorgui Joukov (1896-1974) bâtie à partir de documents inédits issus des archives soviétiques, ce livre brosse le portrait complet - aussi bien militaire et politique qu'intime et familial - d'une figure essentielle de la Seconde Guerre mondiale et de l'Union soviétique. Entre triomphe militaire et disgrâce politique, Jean Lopez et Lasha Otkhmezuri restituent avec brio la vie romanesque du vrai vainqueur de Hitler.
    Une somme indépassable, rééditée dans une nouvelle édition " Tempus " en couleurs richement illustrée.
    " Une biographie magistrale de Joukov, le maréchal soviétique qui a battu les armées du IIIe Reich. "
    Le Figaro littéraire

    " Un livre d'autant plus passionnant qu'il livre une mine d'informations encore tenues secrètes. "L'Union

    " L'ouvrage est une réussite. "
    L'Humanité

  • La petite Nouk mène une vie formidable. Avec son meilleure ami, Blik, un petit dinosaure qui l'accompagne comme son ombre, elle explore les environs de son village. Rien ne lui fait peur... et c'est bien le problème ! Ni les terribles Bom-Bom, réputés grands amateurs de dinos bouillis, ni les méduses des sables, ni les scorpions géants...
    Nouk et Blik, ou l'amitié entre une petite humaine et un dino rigolo. Adorables et infernaux, les deux compères font autant tourner en bourrique les villageois que les terribles prédateurs !

  • On aurait tendance à l'oublier, mais la vie n'est pas de tout repos dans la vallée qu'habitent Nouk et Blik... Dinosaures et humains vivent en bonne intelligence, à côté de turbulents voisins plutôt impressionnants. Mais, pour autant, la nature demeure hostile. Pas de sorties de classe sans son lot de monstrueuses plantes carnivores, fauves aux dents acérées ou ptérodactyles affamés. Évidemment, la notion de danger peut échapper un peu à certains enfants. Que voulez-vous, ce sont les dégâts collatéraux de ce petit paradis du Crétacé !

  • Le quotidien de Nouk et Blik n'est finalement pas très éloigné du nôtre : sortie scolaire (vraiment réussie si l'on a croisé un tyrannosaure enragé), remède contre le froid (quitte à mettre le feu à tout le village), jeu avec un gros chat (avec deux incisives longues comme des épées)... Oui, du talent, il en faut beaucoup à nos deux amis. Dommage que leurs mamans les rappellent aux petites joies du quotidien comme... ranger leur grotte !

  • La guerre entre l´Allemagne nazie et l´Union soviétique, le plus grand théâtre d´opérations de la Seconde Guerre mondiale, fut élevée au rang de mythe par Staline au prix d´innombrables mensonges.
    Cet ouvrage rassemble les témoignages récents de vétérans de cette « Grande Guerre patriotique », ainsi que les Russes l´appellent encore aujourd´hui. En 1941, ces témoins étaient des citoyens ordinaires. Ils racontent l´horreur de ce conflit et écornent l´image du « peuple héros » : les collaborateurs, délateurs et tortionnaires au service des nazis, l´irresponsabilité, l´alcoolisme, le vol généralisé, le mépris de la vie du soldat, la réalité des viols de masse commis en Allemagne. Pourtant, même au milieu du pire, ils ont croisé des hommes et des femmes dont le courage et l´humanité leur ont permis de supporter des épreuves inimaginables en Occident.
    Après la guerre, certains témoins ont choisi la dissidence, d´autres ont été marginalisés parce qu´ils étaient juifs, la majorité s´est réinsérée dans le système soviétique. Aujourd´hui, presque tous ont rompu avec le mythe de la Grande Guerre patriotique et sont parvenus à faire le tri entre la gloire et l´infamie, le massacre et le sacrifice, l´héroïsme et la survie.

  • Avant elle, il ne savait pas ce qu'aimer voulait dire. Avant lui, elle ne savait pas... Aimer comme une évidence, aimer comme le plus grand bonheur et la plus grande douleur. Tout plaquer, tout abandonner, parce que l'amour emporte tout. L'amour qu'ils ne veulent pas perdre entre les rives du lac réunies entre leurs mains.

  • Srebrenica, 1995. L'armée Serbe de Bosnie massacre plus de huit mille Bosniaques sous le regard impuissant des militaires de l'ONU. Plus de dix ans après, la guerre n'est pas terminée pour tout le monde. Une petite fille qui est parvenue à échapper à l'acharnement des militaires se réfugie dans les bras d'un homme et d'une femme qui viennent de se rencontrer dans un train. Commence une course à perdre haleine sur les routes de l'Europe.

  • C'est un livre de bord ouvert sur l'Océan / C'est un voyage au large en quête de nous-mêmes / Une navigation dans l'écume et l'instant / A l'horizon du monde, à portée de poèmes / Dans l'ivresse des jours, dans le cristal des nuits / C'est une traversée où le temps se dissout / S'appuyant sur le vent pour mieux rêver nos vies / Qui prend ainsi la mer se dépouille de tout / Partons !

  • Quand j'ai quitté l'administration pénitentiaire, il y a quelques années, je me suis rendu compte du temps que j'avais passé enfermé. Une longue peine en somme, trente-deux ans en milieu carcéral.

  • «INFORMER» À l'heure des réseaux sociaux et du Web 2.0, où en sont les relations entre l'art actuel et les médias? La réflexion sur les paradoxes des relations entre les principaux acteurs de la communauté (critiques, artistes et institutions), palpable dans coulisses de l'art actuel, remet à l'ordre du jour la nécessité de se demander si les codes relationnels et médiatiques du monde de l'art agissent positivement ou négativement sur le développement des pratiques et sur la réception publique des oeuvres. Ainsi, l'article de Sébastien Hudon examine la rhétorique journalistique autour de la polémique de la fontaine de Tourny à Québec, Jean-Pierre Guay traite de la singulière réussite de l'émission de radio l'Aérospatial et Elena Lopez Martin analyse l'évolution du ­Net.art­. Section « Néomédias » : retour sur l'exposition Ryoji Ikeda à la Fondation DHC/ART et le travail photographique intimement lié à la création numérique de Thibault Brunet.

  • À partir de tous les types de textes disponibles, les actes de ce colloque international invitent à s'interroger sur les mots et les discours relatifs à la ville dans les territoires où l'on a parlé grec au cours de l'Antiquité et du Moyen Âge. L'étude du vocabulaire et du langage vise à mieux comprendre le sens des mots eux-mêmes, leur évolution dans le temps, leur variation selon les régions et la diversité de leurs usages dans des écrits de nature différente. Elle a aussi pour but d'expliciter les représentations mentales qui tout à la fois sous-tendent l'usage de ces mots et en résultent. Comment les mots de la ville se façonnent-ils ? Comment les mots façonnent-ils la ville ? Les articles, consacrés à un terme pris isolément, à une famille lexicale, à un champ sémantique ou à une oeuvre concernant des mondes urbains réels ou fictifs, examinent la ville dans son ensemble, ses édifices, les activités conçues comme proprement urbaines, ou les personnes qui y vivent. Ils sont répartis en quatre chapitres intitulés « Des hommes et des villes », « Composantes et composition de l'espace urbain », « Nommer et classer les villes » et « Des villes dans un empire ».

  • Dans la descente du col des Treize Vents, François est pris dans un terrible orage. La route devient glissante. Il ne peut éviter l'accident dans un ravin noir et gluant. Au bout de la chute, une fracture de la colonne vertébrale le cloue sur les rochers. La plaie de son poignet droit laisse échapper sa vie goutte à goutte. Un combat psychologique commence alors, dans lequel l'espoir et l'angoisse vont prendre tour à tour l'avantage. Réflexions, méditations sur notre condition humaine, sur la fragilité de notre bonheur : voilà le thème que l'auteur, Jean-Jacques Lopez, a choisi pour son premier roman.

  • This multi-author contributed volume includes methodological advances and original applications to actual chemical or biochemical phenomena which were not possible before the increased sophistication of modern computers. The chapters contain detailed reviews of the developments of various computational techniques, used to study complex molecular systems such as molecular liquids and solutions (particularly aqueous solutions), liquid-gas, solid-gas interphase and biomacromolecular systems.Quantum modeling of complex molecular systems is a useful resource for graduate students and fledgling researchers and is also an excellent companion for research professionals engaged in computational chemistry, material science, nanotechnology, physics, drug design, and molecular biochemistry.

  • Computer-Aided Design of User Interfaces VI gathers the latest experience of experts, research teams and leading organisations involved in computer-aided design of user interactive applications. This area investigates how it is desirable and possible to support, to facilitate and to speed up the development life cycle of any interactive system: requirements engineering, early-stage design, detailed design, deelopment, deployment, evaluation, and maintenance. In particular, it stresses how the design activity could be better understood for different types of advanced interactive ubiquitous computing, and multi-device environments.

  • This forward-looking resource shines needed light on-and offers realistic solutions for eliminating-health disparities affecting one of the most vulnerable populations: children. Its multilevel framework identifies sources of pediatric health inequities in developmental, societal, familial, financial, and service delivery contexts and sets out innovations for breaking down and addressing longstanding concerns. Plentiful opportunities are described for reducing gaps and promoting equity at various service platforms, from locally-based improvements to systemwide tech upgrades, that can be used as models for revamping larger health policy. And the authors' long-term perspective emphasizes screening, wellness care, early intervention, and prevention strategies to support young patients in the transitions between childhood, adolescence, and young adulthood. Included in this compact idea book:Disparities in child health: a review
    Quality of care in pediatrics and health disparities: the increasing role of quality improvement science
    Community health worker interventions
    Technology-based interventions to address pediatric health disparities
    Place-based strategies in promoting health equity
    Future directions for a solutions-based approach
    With its clear delineation of issues and priorities, and its workable recommendations for addressing them, Disparities in Child Health is a ready source of ideas and advocacy for practitioners and researchers in pediatrics, maternal and child health, and general practice/family medicine.

empty