Thriller

  • Couleur pivoine est un thriller géopolitique qui plonge le lecteur dans les arcanes de l'ex-Yougoslavie, où les cicatrices des conflits ethniques se mêlent à l'espoir d'une intégration européenne. Après Couleur bleuet, cette nouvelle enquête de Milena Lukin dévoile un autre aspect d'une Serbie multi-ethnique et envoûtante.
    Criminologue à l'Université de Belgrade, Milena Lukin est spécialiste des crimes de guerre en ex-Yougoslavie. Lors de l'assassinat d'un couple de septuagénaires serbes résidant au Kosovo, elle décide de mener sa propre enquête car le battage médiatique ne sert qu'à attiser la haine et le nationalisme des deux communautés. Aidée par un ami avocat, ancien procureur et spécialiste des causes perdues, cette mère célibataire se rend sur le lieu du crime, à Talinovac, en espérant découvrir des indices supplémentaires dans cette région à majorité albanaise et hostile aux serbes. À l'heure de la réconciliation et des transferts de réfugiés financés par l'ONU, Milena se confronte à un monde politique gangréné et résolu à conserver le pouvoir.

  • Exhumer la vérité Belgrade. Milena Lukin travaille, au sein de l'Institut de criminologie, à la répression des crimes de guerre sur le territoire de l'ex-Yougoslavie. Alertée par un ami avocat elle va, officieusement, rouvrir l'enquête sur la mort suspecte de deux cadets de la garde d'élite serbe (aux uniformes couleur bleuet). Le tribunal militaire a conclu au suicide de ces jeunes soldats orthodoxes. Pourtant la commission indépendante qui a étudié la balistique n'est pas aussi catégorique. L'armée cherche-t-elle à étouffer un rituel qui pourrait ternir son image ou dissimule-t-elle un crime plus inavouable encore ? Au coeur de la capitale serbe, les questions de Milena dérangent au point de la mettre en danger. Puisant ses racines dans les heures les plus meurtrières des Balkans, Couleur bleuet fouille la douloureuse histoire de la région et démontre qu'en Serbie les stigmates de la guerre rongent encore les esprits et les corps. Les recherche de Milena la conduiront à traquer les preuves aux confins de la mémoire collective, jusqu'aux terribles massacres de Bosnie. Hanté par la culpabilité, Couleur bleuet est un polar aux dimensions géopolitiques. *Les auteurs sont invités au Quai du Polar, à Lyon, du vendredi 31 mars au dimanche 2 avril*

empty