Joseph Antoine

  • Un grand nombre de monuments anciens de la ville de Paris disparaissent et sont remplacés par de vastes places publiques, de longues et larges rues et par de magnifiques boulevards.Il ne reste plus aujourd'hui de la célèbre rue de la Harpe qu'un tronçon de peu d'étendue, vers la Seine.Le collége du Trésorier, situé dans cette rue et fondé, en 1268, par Jean-Guillaume de Saânne, grand trésorier de l'église cathédrale de Rouen, a cessé d'exister depuis quelques jours.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • « MESSIEURS,La Société des Antiquaires de Normandie poursuit avec un zèle infatigable les grands travaux archéologiques et les patientes recherches qui sont le but même de son institution. Vous avez accepté la mission de faire revivre, grâce à l'étude de nos vieilles chartes, les temps qui ne sont plus et de ressusciter, pour ainsi dire, les hommes d'un autre âge, en nous racontant leurs moeurs, leurs passions ou leurs vertus ; puis vous marquez la place de leurs tombeaux.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • Après le plaisir de faire l'amour, il n'en est pas de plus grand que d'en parler, d'en décrire les ivresses, d'en rappeler les émotions, les joies et les douleurs. Aussi les héroïnes de tragédie n'apparaissent-elles sur le théâtre que flanquées d'une confidente à qui elles dépeignent leur tourment, et qui répond comme un écho aux agitations passionnées de leur âme. La contagion a gagné nos grands écrivains ; chacun d'eux se croit tenu de nous rendre compte de ses bonnes fortunes, et le public devient ainsi leur confident.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • Manière dont Humboldt envisage la loi d'unité dans l'organisation de l'univers. - Ses erreurs. - Ses contradictions. - L'empressement général avec lequel le Cosmos a été accueilli en France, lors de sa publication, en 1846, prouve deux choses : la première, le mérite éminent de cet ouvrage, empreint de la profonde érudition qui distingue si particulièrement les savants de l'Allemagne ; et la seconde, la popularité qu'acquiert de plus en plus le goût des études sérieuses, de ces études dont l'objet principal est l'agrandissement du domaine de l'intelligence et de la morale.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • Dira-t-on aujourd'hui Monsieur l'Écuyer, Madame l'Écuyère, Monsieur le Chevalier, Madame la Chevalière ? Combien de nobles en France, et c'est le plus grand nombre, ne peuvent cependant aujourd'hui prendre d'autres titres pour se faire annoncer dans le monde, à côté des hommes portant loyalement les titres de Duc, Marquis, Comte, Vicomte et Baron, et pour se couvrir en même temps de ridicule.Un bon gentilhomme, souvent beaucoup plus noble, beaucoup plus ancien que tel Duc, Marquis, Comte, Vicomte et Baron, ne peut légalement prendre d'autres qualifications.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • Si on consulte l'histoire des nations qui ont jeté le plus vif éclat par leur civilisation, on reconnaît constamment, et les plus profonds moralistes se sont plu à l'observer, que le respect pour la vieillesse et pour ceux qui avaient occupé les plus importantes charges fut toujours le signe certain de leur sagesse.A Rome, dans les plus beaux temps de la République, le culte pour les citoyens dignes par leurs services de la reconnaissance du peuple était porté si loin, que la jeunesse romaine leur servait d'escorte en les accompagnant lorsqu'ils se rendaient dans les assemblées publiques, et les reconduisait ensuite dans leur demeure à leur sortie.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • Depuis la découverte de la poudre a canon, on a eu a observer des plaies d'armes à feu de tous genres. Certes, assez d'accidens, assez de combats singuliers et de batailles sanglantes ont en lieu depuis cette invention, a la fois utile et funeste, pour qu'il ait été facile de bien étudier sur l'homme les effets variés de ce nouvel agent destructeur, et d'apprécier d'une manière certaine la nature, la marche et le traitement de ses lésions : mais tel est l'esprit humain qu'il marche toujours avec lenteur, et ce n'est le plus souvent qu'après avoir mainte et mainte fois quitté et repris le chemin de l'erreur, qu'il rentre enfin dans la voie étroite de la vérité : c'est ce qui est arrivé pour le sujet qui va nous occuper.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • Les désastres de Sedan produisirent la révolution du 4 septembre 1870. L'empire s'écroulant sous la corruption, la honte et la défaite, la République se trouva être, dans la pensée de tous, la seule forme de gouvernement capable de tenir tête à l'ennemi.Elle fut acclamée au Corps législatif à deux heures et proclamée à l'Hôtel de ville à quatre heures du soir. Les membres de la Gauche du Corps législatif, fruits secs de la révolution de 1848, se poussèrent au pouvoir et composèrent, en grand nombre, le gouvernement de la défense nationale.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • A propos d'un document établi au Ministère de la Justice pour les membres de la Commission sénatoriale chargée d'examiner le projet de loi de M. Bérenger sur le rétablissement des tours. MONSIEUR LE SÉNATEUR,Je diviserai en deux parties distinctes le document que vous avez bien voulu me communiquer et sur lequel vous me faites l'honneur de me demander mon avis :1° les tableaux statistiques ;2° les commentaires qui les accompagnent.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • (Incluse dans la suivante.)Dresde, le 12 octobre 1785.La haute réputation, mademoiselle, dont vous jouissez à si juste titre, n'est pas bornée à la France seule ; elle a pénétré jusqu'aux glaces du Nord : vous le croirez sans peine, si vous vous rendez justice. Vos talens supérieurs, vos grâces nobles et piquantes subjugueraient le coeur le plus insensible. J'en viens au fait, mademoiselle : retenu dans une cour d'Allemagne, je compte n'être à Paris que dans le mois de janvier.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • CHOEUR DES Bucherons, arrivant dans la forêt.A dorer ces monts
    Le soleil commence,
    Et de nos vallons
    Trouble le silence.
    Déjà les troupeaux
    Sortent des hameaux ;
    Et dans son langage
    L'oiseau du bocage
    De l'astre du jour
    Chante le retour.PREMIER BUCHERON.Frais et dispos, sans nul regret
    Devançant l'aube matinière,
    Le bûcheron, pour la forêt,
    Quitte sa femme et sa chaumière.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • Deux révolutions, deux coups d'État, un consulat, deux empires, deux monarchies, deux républiques et une commune, ce n'est pas sans raison qu'on surnomme le 19e le "Siècle des révolutions". Les dix ouvrages proposés ici, dont aucun n'est un classique de l'histoire politique, ne prétendent nullement faire le tour d'un siècle aussi riche en événements. Ils nous présentent différents moments ou morceaux du 19e siècle. Biographie ou essais biographiques sur Napoléon et Saint-Just (Chaptal, Sainte-Beuve), histoire de France de la Révolution de 1789 jusqu'à celle de 1848 (Guizot), histoire anecdotique de 1830 à la naissance de la IIIe République (Du Camp), essai politique sur le phalanstère et la pensée sociétaire (Cantagrel), sur 1848 (Proudhon), sur le "trop d'État" (Laboulaye), nouvelles littéraires sur la guerre de 1870 (Céard, Huysmans), souvenirs d'un boulangiste antidreyfusard (Meyer), ces dix regards croisés nous font sans cesse changer d'optiques et d'échelles de temps.
    Ce coffret contient dix oeuvres de la littérature française, avec une préface et une présentation de Jean Demerliac : Mes souvenirs sur Napoléon de Jean-Antoine Chaptal, L'Histoire de France depuis 1789 jusqu'en 1848 racontée à mes petits-enfants de François Guizot, Galerie de portraits historiques de Charles-Augustin Sainte-Beuve, Les Confessions d'un révolutionnaire de Pierre-Joseph Proudhon, Le Fou du Palais Royal de François Cantagrel, L'État et ses limites d'Édouard Laboulaye, Souvenirs d'un demi-siècle de Maxime Du Camp, La Saignée de Henry Céard, Sac au dos de Joris Karl Huysmans, Ce que mes yeux ont vu d'Arthur Meyer.
    Retrouvez dans la même collection : Le Siècle positif, Le siècle de fer, Argent, bonheur et richesse, Esprit es-tu là ?, Le Tour du monde, L'Invention de Paris : des bas-fonds au Gai Paris, Des Parisiens et des Parisiennes, L'Amour dans tous ses états, Miscellanées.

  • Des notes poétiques, sur l'art, les rapports humains, des « reportages » s'intercalent entre les textes plus longs qui composent cet ensemble. Voici le coup d'oeil indiscret sur une lettre d'amour, des notes sur la mort et le temps, une forte méditation sur l'être, les vagabondages d'une fantaisie, le jeu de l'Éros masqué (« le souvenir d'une vieille galanterie sous-marine », à partir d'une image sur l'olive, peut-être venue de René Char), des notes sur Bergman et Fellini, la peinture, l'art serait-il « une dette ancienne envers Dieu » ? Avec la bibliothèque, nous rencontrons un vieillard qui parle des secrets de l'écriture et va se noyer dans l'étang. Portrait d'un jeune homme seul : le rêve d'être un domestique d'hier, ganté de blanc tout le dimanche, mémoire d'un soir de noces où s'approche « l'ange »... Ambiguïté assez insaisissable, sens des rythmes, de la poésie des êtres et des lieux, parfois du suspens. Goût de muser entre les pages semées du récit. Don de la description. Sensibilité. Un ensemble très varié et très convaincant qui est l'acte de naissance d'un véritable écrivain.

  • Des notes poétiques, sur l'art, les rapports humains, des « reportages » s'intercalent entre les textes plus longs qui composent cet ensemble. Voici le coup d'oeil indiscret sur une lettre d'amour, des notes sur la mort et le temps, une forte méditation sur l'être, les vagabondages d'une fantaisie, le jeu de l'Éros masqué (« le souvenir d'une vieille galanterie sous-marine », à partir d'une image sur l'olive, peut-être venue de René Char), des notes sur Bergman et Fellini, la peinture, l'art serait-il « une dette ancienne envers Dieu » ? Avec la bibliothèque, nous rencontrons un vieillard qui parle des secrets de l'écriture et va se noyer dans l'étang. Portrait d'un jeune homme seul : le rêve d'être un domestique d'hier, ganté de blanc tout le dimanche, mémoire d'un soir de noces où s'approche « l'ange »... Ambiguïté assez insaisissable, sens des rythmes, de la poésie des êtres et des lieux, parfois du suspens. Goût de muser entre les pages semées du récit. Don de la description. Sensibilité. Un ensemble très varié et très convaincant qui est l'acte de naissance d'un véritable écrivain.

  • Charles, jeune homme rêveur et solitaire est intrigué par sa rencontre avec Montagne, un écrivain vieillissant.

    Pourquoi donc ce personnage sombre et méfiant cherche-t-il à entretenir avec lui une relation qu'à première vue rien ne justifie et qui le perturbe au point de l'amener à renouer avec son propre passé ?



    Conçu jusqu'à son dénouement comme une véritable intrigue policière, ce roman nous entraîne dans le Saint-Germain-des-Prés des années soixante, où la mélancolie existentielle berce l'esprit des fils et filles de ceux qui ont eu à choisir entre le bien et le mal.

  • Das Mega Square-Buch Rosen präsentiert eine große Anzahl verschiedener Arten dieser einzigartigen Blume, die so viel Gefühl und kulturelle Bedeutung trägt. Durch seinen künstlerischen, aber auch botanischen Wert ist es wie gemacht für Kunstliebhaber und jeden, der die Schönheit und Vielseitigkeit von Rosen liebt. Jedes der farbenfrohen Bilder ist durch wertvolle botanische Informationen ergänzt und das praktische Mega Square-Format macht es zum perfekten Geschenk.

  • Mega Square Roses presents the large number of different species of this unique flower, which is charged with so many feelings and imbued with powerful cultural significance. Because of the rose's botanical as well as artistic value, this book features a popular subject for art lovers as well as for people who enjoy the beauty and versatility of flowers. Each of the colourful and detailed illustrations is completed with the aid of valuable scientific information.

  • Invité à célébrer un vieil écrivain qu´il a intimement connu lorsqu´il était son secrétaire, Mattéo, le narrateur, se rend dans une résidence située dans une petite ville méditerranéenne. Absorbé par le discours qu´il doit prononcer, il en vient à tisser de mystérieuses relations avec les autres résidents, le surveillant, ou bien encore le directeur de l´établissement.

    Et c´est tout son passé qui, par petites touches, se dévoile?: le travail auprès de Manunta mais aussi sa rupture avec Sylvia. À mesure que le temps passe, de nouvelles questions surgissent?: qui se cache derrière Manunta?? Quelles sont les raisons de la disparition de Sylvia?? Pourquoi au juste est-il venu ici?? Jusqu´au jour où l´arrivée de l´écrivain à la résidence bouleverse ses dernières certitudes.

    Construit jusqu´à son dénouement comme une intrigue policière, ce livre est aussi une méditation sur ce qu´il y a de plus secret en nous.

  • Cet ouvrage compte deux tomes, dont le premier s'intitule Instruments financiers. Le second, Marchés - Transactions - Placements, analyse les marchés d´Euronext et plus particulièrement d´Euronext Brussels, les transactions sur instruments financiers réalisables sur ces marchés ainsi que les principes fondamentaux de la gestion des placements en instruments financiers. Titres et Bourse est à la fois un ouvrage de référence et un traité pour l´enseignement. En tant qu´ouvrage d´enseignement, il représente un texte de référence pour les étudiants des facultés de sciences économiques, de sciences de gestion et de droit des universités, des instituts supérieurs de commerce, des baccalauréats en droit, comptabilité et assurances.
    Il constitue aussi un ouvrage de documentation utile aux professeurs de sciences économiques de l´enseignement secondaire et de promotion sociale à orientation économique. Comme ouvrage de référence et pour la formation continuée en matière économique et financière, il répond aux besoins : des décideurs et des formateurs en entreprise ; des cadres de l´administration ; des candidats investisseurs qui veulent voir clair dans l´ensemble des formules de placement proposées par les intermédiaires financiers ; des personnes soucieuses d´actualiser leurs connaissances en matière de techniques boursières, ainsi que des dispositions du droit des sociétés et du droit financier qui leur sont applicables ; des membres des clubs d´investissement et des animateurs de pareils groupements.

  • Mayele refuse la médiocrité. Il ambitionne d'être une élite dans son milieu et a pour modèle le vieux Bwanya. Il a entendu parler de Ngomba Bosanda et de la forêt qui borde la frontière nord-est de son pays et de la légende qui lui est liée. Ce territoire génère un champignon magique, « l'étoile des mages », ...

empty