Joseph CONRAD

  • Typhon

    Joseph Conrad

    Typhon
    Joseph Conrad
    Texte intégral. Cet ouvrage a fait l'objet d'un véritable travail en vue d'une édition numérique. Un travail typographique le rend facile et agréable à lire.
    Le vapeur Nan-Shan a 3 ans ; la qualité de sa conception et de sa fabrication lui permettent de tenir exceptionnellement bien la mer. Un 25 décembre, venant du Siam, il parcourt du sud au nord le détroit de Taïwan, réputé pour ses nombreux typhons à cette saison. Il transporte en direction du port chinois de Fou-tcheou une cargaison de marchandises et des passagers. Les passagers sont 200 coolies chinois qui retournent au pays après avoir travaillé 7 ans au Siam. Chacun d'eux emporte avec lui un coffre en bois de camphrier contenant toutes ses possessions (vêtements de cérémonie, vaisselle de porcelaine, etc.) et toutes les économies qu'il a amassées, sous la forme de pièces de dollars d'argent.
    Le capitaine MacWhirr sait qu'une forte tempête est devant lui, mais il refuse de faire un détour coûteux en temps et en charbon pour l'éviter. Source Wikipédia.
    Retrouvez l'ensemble de nos collections sur http://www.culturecommune.com/

  • Jim, jeune officier dans la marine marchande britannique, rêve de devenir un héros. Son image est pourtant marquée par la lâcheté : il a abandonné un navire qu'il pensait être sur le point de sombrer, sans prévenir ses passagers... Mais Jim décide de retrouver sa dignité et y consacre toute son énergie ! Va-t-il réussir à prouver son courage à tous et retrouver sa dignité ?

    À partir de ce personnage, Conrad nous invite à voyager dans ses questions morales parfois paradoxales : avec une mentalité d'extrême bravoure et des actions remplies de couardises, comment Jim retrouvera son équilibre ? « Lord Jim » a été adapté au cinéma en 1925 par Victor Fleming et en 1965 par Richard Brooks.



    Joseph Conrad (1857-1924) est un écrivain polonais de langue anglaise. Il prit goût à l'aventure après le décès de son père, lorsqu'il fut placé chez son oncle, et s'engagea dans la marine française d'abord, et dans l'anglaise par la suite. Après le long service, il est promu capitaine, suite à quoi il adopte la nationalité britannique. Le film emblématique « Apocalypse Now » (1979) de Francis Ford Coppola est l'adaptation libre de sa nouvelle « Au coeur des ténèbres » (1899).

  • Au coeur des ténèbres, la nouvelle la plus célèbre de Conrad, est le récit d'une descente aux enfers. Officier de la marine marchande britannique, le jeune capitaine Marlow part à la recherche de Kurtz, un chasseur d'ivoire qui a mystérieusement disparu dans la brousse africaine. À mesure que Marlow remonte le fleuve Congo, il s'aventure dans les ténèbres : celles d'une nature hostile où, loin de toute civilisation, résonnent les cris inquiétants des « sauvages » ; celles de l'âme humaine, dont la noirceur n'a d'égal que le mystère... Dossier : 1. Conrad et la tradition du roman d'aventures 2. Mensonge et vérité 3. L'aventure moderne 4. L'épopée du langage 5. Postérité de Conrad

  • Le Coeur des ténèbres s´inspire d´un épisode de la vie de Conrad en 1890 dans l´État libre du Congo mis en coupe réglée au profit de Léopold II. De cette expérience amère, l´écrivain a tiré un récit enchâssé dont chaque élément, à la façon des poupées russes, dissimule une autre réalité : la Tamise annonce le Congo, le yawl de croisière la Nellie le vapeur cabossé de Marlow, truchement de Conrad. Ces changements d´identité sont favorisés par les éclairages instables au coucher du soleil ou par le brouillard qui modifie tous les repères et dont émerge Kurtz. Présenté par de nombreux personnages bien avant d´entrer en scène, celui-ci fait voler en éclats toutes les définitions et finit par incarner le coeur énigmatique des ténèbres : le lieu où se rencontrent l´abjection la plus absolue et l´idéalisme le plus haut.

  • Ce roman présente la vie d'un état imaginaire indépendant d'amérique centrale, le Costaguana. L'auteur nous fait partager la vie d'un peuple ballotté entre ses gouvernants incapables, immoraux et corrompus, et un groupe d'européens exploitant une mine d'argent, seule richesse locale stable. La description des conditions de vie de ces hommes est incroyablement riche, sensible, et dégage une impression forte de vérité. De cette richesse émerge le profil de Nostromo, homme au caractère fort, qui impose sa volonté au peuple qui l'admire.

    Mais Nostromo parviendra-t-il à ne pas succomber à la force d'attraction produit par l'argent de la mine....

    Cet eBook a été spécialement édité pour la lecture numérique.

  • L'Agent Secret

    Joseph Conrad


    Le sujet est l'histoire noire et comique d'espions provocateurs et agents anarchistes d'une puissance étrangère non nommée dans les ruelles mal famées de Londres au début du XXème . Le personnage principal, Verloc, est un agent secret infiltrant le milieu anarchiste, impliqué dans un ambitieux plan terroriste qui aboutit à poser une bombe à l'observatoire de Greenwich.

    Unabomber se serait inspiré de ce roman pour commettre ses actes.

  • La ligne d'ombre

    Joseph Conrad

    Dans un port d'Extrême-Orient, alors qu'il vient de quitter son navire et qu'il n'aspire qu'à regagner l'Europe, un jeune marin, sur un coup de tête, accepte de prendre le commandement d'un trois-mâts en partance pour Singapour. Mal accueilli par son second - lequel est hanté par le souvenir du précédent capitaine, mort dans des circonstances troubles -, il doit bientôt faire face à une redoutable absence de vent qui immo­bilise le navire. Pris au piège d'une mer trop lisse, les membres de l'équipage, accablés par les fièvres tropi­cales et ne voyant plus dans l'eau que le miroir de leur conscience, s'abîment peu à peu dans le désespoir et la folie... Dans cet inquiétant huis clos maritime qu'est La Ligne d'ombre (1917), Conrad, s'inspirant d'un épisode de sa vie, met en scène le passage de l'enfance à l'âge adulte, et la solitude de l'homme face à son destin.

  • Encouragé à poursuivre sa carrière littéraire après son premier livre, La Folie Almayer, Joseph Conrad, dans Un paria des îles, reprend le même lieu et les mêmes personnages, mais quinze ans plus tôt. Continuant à remonter le temps, il les rajeunira encore dans un troisième roman, La Rescousse. Le livre paraît en en 1896. C'est l'histoire nocturne, ténébreuse, d'un homme qui a failli, Willems, et que son maître, le célèbre capitaine Lingard, condamne à rester captif de la forêt équatoriale, à une cinquantaine de kilomètres de la mer. Willems est littéralement englouti par la forêt, par l'amour dévorant d'une femme indigène, Aïssa, et par son propre chaos intérieur. Dans ses efforts pour survivre, il va faire le malheur de son rival Almayer, et provoquer par trahison l'arrivée et l'installation des Arabes dans ce comptoir situé sur le fleuve, dont l'accès était jusque-là un secret.

  • Au bout du rouleau

    Joseph Conrad

    • Claae
    • 10 Décembre 2018

    Un vieux capitaine se raconte.
    Disparues les occasions qu'il aurait su comment saisir : et disparu aussi le troupeau aux ailes blanches de ces voiliers qui vivaient de la vie incertaine et turbulente des vents, et tiraient de grosses fortunes de l'écume de la mer. Dans un monde qui rognait les profits au strict minimum, dans un monde qui pouvait faire deux fois par jour le compte de son tonnage libre, et où les affrètements disponibles étaient happés par câble trois mois à l'avance, il n'y avait aucune chance de faire fortune pour un homme qui erre au hasard avec un petit trois-mâts : - en vérité à peine de quoi vivre.
    À l'aube de sa vie un vieux capitaine, dans une nuit sans fin, se raccrochait à tous les espoirs ; et quand l'évidence de son infortune était plus forte que son espérance, il s'efforçait de ne pas croire à la réalité...
    (Re)découvrez ce grand roman classique, et plongez dans le récit d'un vieux capitaine, dans un monde où il n'y avait aucune chance de faire fortune pour un homme qui erre au hasard avec un petit trois-mâts...
    EXTRAIT
    Un pilote voit mieux qu'un autre, parce que sa connaissance des lieux, comme une vision plus pénétrante, précise la forme d'objets rapidement entrevus, perce les voiles de brume que les orages de la mer étendent sur la terre, définit avec assurance les contours d'une côte couverte d'un Iinceul de brouillard, les formes de repères à demi-ensevelis dans une nuit sans étoiles comme dans une tombe à fleur de terre. Il se reconnaît parce qu'il sait déjà. Ce n'est pas à la grande portée de sa vue, mais à son savoir plus étendu que le pilote demande sa certitude, celle de la position du navire d'où peut dépendre le bon renom d'un homme, et la paix de sa conscience, la justification de la confiance qu'on lui a marquée, et sa propre vie aussi, vie qui est trop rarement son entière propriété pour qu'il puisse en disposer, et d'autres vies encore, celles d'humbles êtres dont les affections sont enracinées au loin peut-être, et que le poids du mystère qui les guette rend aussi intéressantes que celles des rois. La science du pilote soulage et rassure le commandant d'un navire; toutefois, dans cette fantaisiste suggestion d'un poisson-pilote escortant une baleine, on ne pouvait attribuer au sérang une connaissance supérieure. Comment l'aurait-il acquise ? Ces deux hommes - le blanc et le brun, - avaient commencé ensemble à faire ces voyages, le même jour : et un Blanc en apprenait naturellement plus en une semaine que ne pouvait le faire en un mois le plus doué des indigènes. Il avait été attaché au commandant comme s'il pouvait lui être utile, comme on dit que le poisson-pilote l'est pour la baleine. Mais de quelle façon - là était la question, - de quelle façon ? Un poisson-pilote... un pilote... un... Mais s'il ne s'agissait pas d'une connaissance supérieure, alors...
    Sterne avait découvert la chose. Elle répugnait son imagination, choquait ses principes d'honnêteté, sa conception de l'humanité. Cette énormité affectait la notion qu'il avait de ce qui est possible en ce monde; c'était comme si, par exemple, le soleil était devenu bleu, et eût jeté une lumière nouvelle et sinistre sur les hommes et la nature. Au premier moment, Sterne se sentit réellement défaillir, comme s'il avait reçu un coup bas; pendant une seconde son regard distrait crut même que la mer avait pris une couleur nouvelle et étrange; et il éprouva dans tous ses membres une sensation d'instabilité, comme si la terre s'était mise à tourner en sens inverse.

  • « C'est seulement dans l'imagination des hommes que toute vérité trouve une vie indéniable et réelle. Ce n'est pas l'invention, mais l'imagination, qui est le maître suprême de l'art comme de la vie. » En 1908, Joseph Conrad est attaqué par un critique a

  • "He struggled with himself, too. I saw it -- I heard it. I saw the inconceivable mystery of a soul that knew no restraint, no faith, and no fear, yet struggling blindly with itself."

    Aboard an anchored boat on the Thames a sailor named Charlie Marlow tells his fellow sailors a shocking story from his youth as a ferry boat captain traveling up the Congo River. It soon becomes clear to his audience that Marlow is more than a little obsessed with the brilliant ivory trader he met there, Kurtz. Though gifted, powerful and charismatic, the young Marlow suspected the man had gone mad.

    `Heart of Darkness' (1899) is a timeless book and a breathtaking story about the corruptive European colonialism. It is the inspiration behind the classic 1979 movie, Apocalypse Now starring Marlon Brando and Martin Sheen.

  • Amy Foster de Joseph Conrad Traduit de l'anglais, préfacé et annoté par André Topia Editions Rivages Amy Foster (1901) a souvent été considéré comme une des oeuvres les plus autobiographiques de Conrad et on y a vu un parallèle avec la situation qu´il vécut lorsqu´il s´arracha à la langue et la culture de sa Pologne natale pour devenir citoyen britannique. C´est d'abord une histoire de mer, qui raconte avec un réalisme terrifiant les tribulations d'un groupe d´émigrants pauvres poussés par l'espoir d'un eldorado en Amérique. Après le naufrage de son navire, le jeune Yanko devient un véritable paria dans une communauté paysanne anglaise qui voit en lui un fou dangereux. Le récit reprend le thème conradien de la rencontre entre l´autochtone et l´étranger, le civilisé et le sauvage. Inversant les figures de l´humain et l´inhumain, Conrad montre le "sauvage", le "fou", doué d'une humanité profonde qui se brise sur le refus obstiné des fermiers du Kent de reconnaître l´altérité de l´étranger. Sur cette situation désespérante vient se greffer une histoire d´amour qui prend vite la dimension d´une tragédie entre deux êtres que tout sépare. À la fois tragédie romantique et parabole moderne sur la rencontre de l´autre, Amy Foster est un des textes les plus poignants de toute la littérature anglaise.

  • Adolf Verlof runs a sex shop in 1880's London, but his real profession is even shadier. He's a so-called "agent provocateur" for the Embassy, whose mission it is to infiltrate and spy on a relatively harmless group of anarchists. His employers are impatiently waiting for the group to do something radical enough that they can use it as an excuse to harden their actions against the many socialist and anarchistic groups that are sprouting up around the country. To move things along, they order Verlof to get the group to plant a bomb at Greenwich Observatory, a place that symboles world order.

  • Une nuit dans les mers tropicales. Un jeune capitaine seul sur le pont d'un bateau endormi. Soudain, ruisselante d'eau, une main surgissant des ténèbres agrippe le premier échelon d'une échelle de corde qu'on a oublié de remonter...

  • En rentrant chez lui après une journée de travail, Alvan Hervey découvre avec stupeur que sa femme l'a quitté. À la surprise et l'incompréhension succède la colère. Mais voilà que l'infidèle revient. La confrontation peut commencer... Une nouvelle cruelle et intimiste dans les brumes londoniennes.

  • Kyrilo Razumov is a student in the University of St. Petersburg in the early 1910s. His life is quiet as he takes no clear position on any of the great questions of his time. One night, Razumov finds Victor Haldin, a fellow student, who claims to have killed the brutal Minister of State. "Under Western Eyes" is full of cynicism and conflict about the historical failures of revolutionary movements and ideals.

  • Un Anarchiste

    Joseph Conrad

    Trois nouvelles de Joseph Conrad : Gaspar Ruiz, La Brute et Un anarchiste parues entre 1905 et 1906.
    Trois témoignages, trois aventures rebelles.

  • Nouv.

    Joseph Conrad

    , 1886 . , . : , , . . . - . . .



    (1857-1924) . . , 1880- . , « ». . : « », « », « », « », «», « ».

  • WITH AN INTRODUCTION BY TIM BUTCHER The silence of the jungle is broken only by the ominous sound of drumming. Life on the river is brutal and unknown threats lurk in the darkness. Marlow's mission to captain a steamer upriver into the dense interior leads him into conflict with the others who haunt the forest. But his decision to hunt down the mysterious Mr Kurtz, an ivory trader who is the subject of sinister rumours, leads him into more than just physical peril.

  • The silence of the jungle is broken only by the ominous sound of drumming. Life on the river is brutal and unknown threats lurk in the darkness. Marlow's decision to hunt down the mysterious Mr Kurtz, an ivory trader who is the subject of sinister rumours, leads him into more than just physical peril.

  • The masterpiece of Joseph Conradyes'>#8217;s later years, the autobiographical short novel The ShadowLine depicts a young man at a crossroads in his life, facing a desperate crisis that marks the yes'>#8220;shadowlineyes'>#8221; between youth and maturity.
    This brief but intense story is a dramatically fictionalized account of Conradyes'>#8217;s first command as a young sea captain trapped aboard a becalmed, feverwracked, and seemingly haunted ship. With no wind in sight and his crew disabled by malaria, the narrator discovers that the medicine necessary to save the sick men is missing and its absence has been deliberately concealed. Meanwhile, his increasingly frightened first mate is convinced that the malignant ghost of the previous captain has cursed them. Suspenseful, atmospheric, and deceptively simple, Conradyes'>#8217;s tale of the sea reflects the complex themes of his most famous novels, Lord Jim and Heart of Darkness.
    From the Trade Paperback edition.

  • The masterpiece of Joseph Conradyes'>#8217;s later years, the autobiographical short novel The ShadowLine depicts a young man at a crossroads in his life, facing a desperate crisis that marks the yes'>#8220;shadowlineyes'>#8221; between youth and maturity.This brief but intense story is a dramatically fictionalized account of Conradyes'>#8217;s first command as a young sea captain trapped aboard a becalmed, feverwracked, and seemingly haunted ship. With no wind in sight and his crew disabled by malaria, the narrator discovers that the medicine necessary to save the sick men is missing and its absence has been deliberately concealed. Meanwhile, his increasingly frightened first mate is convinced that the malignant ghost of the previous captain has cursed them. Suspenseful, atmospheric, and deceptively simple, Conradyes'>#8217;s tale of the sea reflects the complex themes of his most famous novels, Lord Jim and Heart of Darkness. From the Trade Paperback edition.

  • The silence of the jungle is broken only by the ominous sound of drumming. Life on the river is brutal and unknown threats lurk in the darkness. Marlow's decision to hunt down the mysterious Mr Kurtz, an ivory trader who is the subject of sinister rumours, leads him into more than just physical peril.

empty