Louis Duval

  • Jean II, duc d'Alençon, était né le samedi 2 mars 1409, à Argentan, séjour de prédilection de ses ancêtres depuis l'acquisition qu'en avait faite le comte Pierre II. Orphelin par la mort de son père, tué à Azincourt et inhumé à Saint-Martin de Sées, il fut élevé à Argentan sous les yeux de Marie de Bretagne, sa mère, de Marie de Chamaillard, son aïeule, et de deux de ses tantes, Jeanne et Marguerite d'Alençon, ces trois dernières inhumées à l'Hôtel-Dieu d'Argentan où elles soignaient les pauvres.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.
    />

  • Évêque de SéesParmi les figures remarquables que renferme la galerie des évêques de Sées, il n'en est pas de plus intéressante et peut-être de moins connue que celle de Mgr Louis d'Aquin, auquel M. l'abbé Dumaine, vicaire général de Sées, vient de consacrer une importante étude.Nous nous plaignons, non sans raison, des difficultés de notre temps. Celui où vécut le prélat dont M. l'abbé Dumaine vient de nous révéler la vie privée et les actes publics ne fut pas moins tourmenté que le nôtre.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • La vallée de la Saône et ses environs se distinguent par leur richesse archéologique pour les deux Ages du fer et pour les vestiges relevant de la métallurgie ancienne. La comparaison des vestiges textiles, tombes à épées et tous les aspects de la paléométallurgie du bronze : mines, minerais, techniques de fabrication apporte des précisions sur cette période.

  • Trois cents dessins illustrent cette fresque d'un mode de vie rustique adouci par une histoire d'amour dramatique où même les joies sont difficiles. Des destins taillés par le vent, la neige, le froid, la fatalité.
    Ce grand classique illustré donne une nouvelle perspective à l'oeuvre originale de Louis Hémon. Les lecteurs seront heureux de découvrir de nouveau cette fascinante histoire qui nous ressemble et qui s'attache encore à nos racines.

empty