Presses Électroniques de France

  • Max weber décrit le grand bouleversement des temps modernes, la transformation dans les mentalités du rapport à l'argent et à la fortune.
    Aux consciences médiévales marquées par la parole évangélique selon laquelle " il est plus aisé pour un chameau de passer le chas d'une aiguille que pour un riche d'entrer dans le royaume de dieu " (marc, x, 25), le protestantisme affirme que l'homme est sur terre pour se livrer à des oeuvres terrestres, et que le succès de ses entreprises est le signe de la grâce divine. l'essor du capitalisme se fonde sur cette révolution des esprits, engendrée par la tourmente luthérienne.
    Max weber est le premier à donner une explication spécifique de l'essor du capitalisme.
    A travers cette magistrale leçon de sociologie, il éclaire d'un jour nouveau notre civilisation.

  • La science, la politique : deux vocations profondément divergentes.
    L'une requiert modestie et disponibilité de l'esprit. l'autre, déchirée entre l'éthique de la conviction et l'éthique de la responsabilité, souffre d'une contradiction nécessaire qui toujours lui interdira la certitude scientifique. telles sont les lignes directrices de cette profonde analyse, d'une urgence si actuelle, à laquelle nous convie le plus grand sociologue allemand de ce siècle.

empty