Mickaël Berrebi

  • La technologie telle qu'elle se développe aujourd'hui est porteuse de formidables espoirs... Mais elle est aussi intrusive, dominatrice et un instrument d'enfermement dans des univers codifiés et manipulés. Jamais, dans l'histoire humaine, le progrès technique n'a donné autant de moyens à quelques acteurs privés - les GAFA ou leurs équivalents chinois, les BATX. Ils ont su remplacer le politique en imposant un nouveau modèle sociétal, qui en vient à menacer nos démocraties.

    Face aux géants, numériques et financiarisés se développe une résistance diffuse et plurielle. La solution ne viendra pas seulement des États. Citoyens, startups, hackers, ONG agissent, collectivement et dans leurs pratiques les plus individuelles, pour résister. Ils refusent de laisser conduire leur vie, leurs pensées, leurs choix philosophiques par un quelconque big data anonyme.

    Ce livre ne vise pas à donner la solution. Mais, au-delà des discours catastrophistes, il trace les contours du mouvement de réaction qui se fait jour, et qui ouvre un chemin vers un avenir respectable et souhaitable.


  • Les années 1990 ont permis à Francis Fukuyama d'annoncer la fin de l'histoire. Les années 2000 ont montré combien il était illusoire d'imaginer un monde pacifié, sans conflits, sans forces obscures dont on ne mesure jamais, avant qu'elles n'appara


  • Ce livre est un plaidoyer pour le progrès. Il nous fait pénétrer dans l'univers des nouvelles technologies, ses exceptionnelles perspectives et ses risques.

    On évoque aujourd'hui beaucoup le numérique, à juste titre, mais bien d'autres domaine

  • - 3%

    Technological dominance is shifting the balance of global economic stability. This is the central premise behind the latest book from Lorenzi and Berrebi who view the rise of artificial intelligence, robotics, use of private data, and genetic transformation, among other developments, culminating in new economic conditions that require a fresh sense of governance in order for society to sustain order. Whilst progress in technology provides numerous opportunities and hope, is the desire to pursue these ambitions in innovation putting our society at risk of being undermined and, ultimately, governed by technology firms? How will these changes affect economic outlooks in an age of growing inequality and aging populations? What role do politicians serve in facilitating these changes? The decline of a labour force, the use of Big Data and increased speeds of communication are but three examples that the authors address in their quest to understand where the limits should lie between progress and disruption for the future of society.

empty