Natalie Daniels

  • Le coup de foudre amical, ça existe. Depuis qu'elles se sont rencontrées au parc, Connie et Ness partagent tout, leurs joies et leurs peines, jusqu'à leurs familles qui ne semblent en former qu'une. Cette relation sans nuages tourne pourtant au cauchemar lorsque Ness divorce et devient de plus en plus étouffante.
    Quelques mois plus tard, Connie se réveille dans un hôpital psychiatrique, accusée d'un crime atroce dont elle n'a pas le moindre souvenir...

    Des liens trop étroits est l'autopsie glaçante d'une amitié toxique, la plongée d'une femme dans la folie.

  • Cet ouvrage propose aux étudiants des premières années d'études supérieures une méthode efficace et progressive pour comprendre et appliquer les concepts fondamentaux de la chimie organique pour les Sciences de la vie.
    Après des rappels de cours clairs et concis, sous forme de fiches, chaque chapitre propose des exercices de difficulté croissante pour s'évaluer : QCM, questions Vrai/Faux et exercices de synthèse. Les corrigés détaillés mettent en évidence la méthodologie. 
     

  • Cet ouvrage propose aux étudiants des premières années d'études supérieures une méthode efficace et progressive pour comprendre et appliquer les concepts fondamentaux de la chimie générale.
    À la suite des rappels de cours, sous forme de fiches, chaque chapitre propose des exercices de difficulté croissante pour s'évaluer : QCM, questions Vrai/Faux et exercices de synthèse. Les corrigés détaillés mettent en évidence la méthodologie. Des ressources numériques sur dunod.com complètent l'ouvrage en proposant des exercices supplémentaires.

  • Cet ouvrage propose aux étudiants des premières années d'études supérieures une méthode progressive et efficace pour comprendre et appliquer les concepts fondamentaux de la chimie des solutions. Après des rappels de cours clairs et concis, sous forme de fiches, chaque chapitre propose des exercices de difficulté croissante pour s'évaluer et s'entrainer : QCM, questions Vrai/Faux et exercices de synthèse. Tous sont corrigés : questions Vrai/Faux et exercices de synthèse bénéficient d'une réponse détaillée mettant en évidence la méthodologie. Un schéma de synthèse à la fin de chaque chapitre  relie les différentes notions abordées. 
     

  • Cet ouvrage propose une approche très complète et opérationnelle du contrôle de gestion tel qu'il est mis en oeuvre au quotidien par les professionnels. Il donne les clés d'un contrôle de gestion au service des objectifs de l'entreprise tout en étant cohérent avec les bonnes pratiques de management.

    Du rôle de la fonction au savoir-être du contrôleur de gestion, de la définition des centres de responsabilité à la construction des budgets, business plan et tableaux de bord, Le grand livre du contrôle de gestion présente un panorama vivant du métier et de ses outils. Etayé de nombreux exemples concrets, il constitue un guide efficace tant pour les professionnels, financiers et managers, que pour les étudiants.


    Un ouvrage de référence : enjeux, outils, démarches de mise en oeuvre Une approche pratique et interactive : nombreux exemples, outils, résumés, QCM d'autoévaluation Une partie complète consacrée à l'approche sectorielle : services, secteur public, secteur associatif, PME

  • L'allongement de la durée de vie a provoqué une augmentation des cas de maladies liées au vieillissement. La prise en charge de celles-ci a entraîné le développement d'un champ de connaissances et de pratiques que cet ouvrage s'efforce de présenter. L'allongement remarquable de l'espérance de vie laisse attendre un fort accroissement de la population d'adultes âgés. Il convient d'assurer à ces nouvelles générations de seniors une réelle qualité de vie et d'intégration sociale. Il ne s'agit pas seulement de vieillir, mais de bien vieillir. Une conséquence de cette transformation tient dans l'importance croissante des maladies du vieillissement et notamment des démences neuro-dégénératives de type Alzheimer. La prise en charge de ces problématiques a entraîné le développement d'un champ original de connaissance et de pratiques, celui de la psychologie du vieillissement, que le présent ouvrage s'efforce de présenter. Une approche développementale y propose un certain nombre de modèles permettant de mieux appréhender les mécanismes du « bien vieillir ». Le vieillissement étant marqué par d'importantes modifications des activités intellectuelles, la psychologie cognitive est également sollicitée afin de comprendre les processus affectés par le vieillissement, tels que la mémoire, la résolution de problème, l'attention ou encore l'intelligence. Une perspective plus clinique développe la prise en charge des pathologies inhérentes au vieillissement, telles que la maladie d'Alzheimer et les pertes d'autonomie. Enfin l'aspect social ne saurait être oublié, le passage à la retraite, l'isolement ou les rapports intergénérationnels relevant d'un traitement psychosocial. La problématique du soi à travers l'estime de soi, la perte de contrôle et d'autonomie constituent également des éléments incontournables de la qualité de vie des adultes âgés.

  • Lorsqu'il s'agit de restaurer une oeuvre, des théories souvent opposées s'affrontent : conserver ou restaurer? Comment affronter les défis du financement? Quel devrait être le rapport entre l'artiste et le restaurateur d'une oeuvre? Voici quelques-unes des questions abordées dans ce dossier élaboré par Serge Fisette, directeur et rédacteur en chef de la revue Espace. Hors dossier, une chronique sur l'art public est inaugurée par un texte d'Aseman Sabet et la section Événements revient notamment sur la Biennale de sculpture de Saint-Jean-Port-Joli de juillet dernier, l'exposition Construct de Zeke Moores et Se connaître de Mathieu Valade.

  • Le dossier « Espace cartographié », dirigé par André-Louis Paré, s'intéresse aux ¬manoeuvres¬ artistiques axées autour de la cartographie. Parmi les nombreuses approches recensées dans ce numéro double très étoffé, nous retrouvons les « topographies du pouvoir » de Mark Lombardi, l'imaginaire cartographique dans les oeuvres de Pierre-Alexandre Remy, la géolocalisation comme inspiration chez David Renaud et la nostalgie du voyage dans l'oeuvre de Jean-Yves Vigneau, pour ne nommer que ceux-ci. La section « Événements » présente la critique de Laurent Vernet sur l'exposition ¬Oh, Canada¬, qui tenait l'affiche au ¬MASS MoCA¬ jusqu'en avril dernier, revient sur les installations transdisciplinaires de Louise Viger que l'on a pu voir au ¬Centre d'exposition Circa¬ à l'automne 2012 et commente l'¬Ultime Dialogue¬ de Roland Poulin, une exposition qui réunissait les plus récentes sculptures de l'artiste au ¬Battat Contemporary¬ de Montréal.

  • La revue s'ouvre sur un sujet plutôt tabou : la nudité dans les albums jeunesse. Aborder le sujet sans détour et avec humour, ou s'autocensurer pour éviter les critiques des parents et du milieu scolaire? Andrée Poulin s'est penchée sur la question en recueillant les témoignages d'auteurs et illustrateurs, éditeurs et lecteurs. En entrevue, Isabelle Crépeau retrace le parcours de carrière de Pierrette Dubé, auteure de 17 livres jeunesse, depuis la réception de deux prix lors de la première édition du concours littéraire de Lurelu en 1986. À ce propos, « Les prix, ça ne change pas le monde, sauf que... » s'intéresse aux retombées et aux impacts véritables sur la carrière des lauréats. Puis, bien que beaucoup d'encre ait déjà coulé à ce sujet, la crise du livre perdure et Lurelu analyse cette fois-ci les chiffres, les salaires des auteurs étant en chute libre depuis plusieurs années.

  • La prolifération des écrans et des divertissements fait la vie dure à la lecture. Cette dernière a-t-elle un avenir chez les jeunes? La collaboratrice Andrée Poulin s'est penchée sur la question et dresse un portrait des habitudes de lecture chez les enfants de tous âges dans un dossier fouillé de sept pages. En entrevue, l'illustrateur Roger Girard, mieux connu sous son nom de plume « Rogé », nous parle de son parcours et de son engagement envers les enfants d'ici et d'ailleurs, comme en témoigne son album Mingan, mon village, couronné de succès en 2013. À découvrir aussi, l'univers du Théâtre jeunesse Les Gros becs, situé à Québec, tel que raconté par sa directrice Louise Allaire.

  • À l'instar de ceux qui distinguent sciences dures et sciences molles, on peut dire que la revue Moebius, par ses numéros thématiques, propose dans chaque appel à textes une « contrainte molle » à ses collaborateurs, par opposition aux « contraintes dures » façon Oulipo. Il arrive cependant que par accident (ou non) la perspective se déplace, qu'une force délicieusement centrifuge nous tire hors du chemin balisé du thème ou de la contrainte. Tout à coup nous éprouvons le vif besoin d'être dépaysé, voire égaré; de nous découvrir pauvre en thème. C'est ainsi que ce numéro 145 « Comme il vous plaira » s'est élaboré, au fil des rencontres le long de chemins de traverse et de « sentiers qui bifurquent ».

  • Est-ce que le droit d'auteur est toujours respecté en milieu scolaire? Une collaboratrice de Lurelu en a discuté avec certains éditeurs et créateurs. Les activités pour jeunes de Bibliothèque et Archives nationales du Québec font l'objet d'une chronique et d'un article. Par ailleurs, divers éditeurs accordent des entrevues dans ce numéro d'hiver : Frédéric Gauthier et Martin Brault, de La Pastèque, de même qu'Yves Nadon et France Leduc, fondateurs de la toute nouvelle maison «D'eux». Quant à Marie-Fleurette Beaudoin, elle parle de la difficulté de produire des livres-disques, chez Planète rebelle, éditeur spécialisé dans le conte. Les divers prix littéraires décernés l'automne dernier font l'objet des trois pages d'«À l'honneur» et un article dresse le bilan des quarante années des Prix littéraires du Gouverneur général.

  • Au sommaire du numéro d'automne de Lurelu, un dossier substantiel sur la maladie mentale dans le roman jeunesse. Dépression, troubles anxieux, troubles de l'alimentation, ils ne sont pas abordés seulement dans les romans pour ados, mais aussi, avec doigté, dans les livres destinés aux plus jeunes.
    Le numéro de la rentrée présente toujours les coups de coeur de la rédaction, et celui-ci ne fait pas exception. L'illustratrice Isabelle Arsenault y est à l'honneur; elle fait l'objet d'une chronique et d'une belle entrevue. Aussi au sommaire, «Sexualité et théâtre pour ados : au-delà du tabou», compte-rendu d'une lecture publique et d'une table ronde consacrés à ce sujet lors du récent Festival du Jamais Lu.
    Dans les deux volets de «Créateurs d'ici», l'auteur Louis Émond et l'illustratrice Marie-Ève Tremblay répondent au court questionnaire de Nathalie Ferraris.

  • Est-ce vraiment un secret ? Entre les entreprises, ce sont les hommes qui font la différence. C'est pourquoi, à tous les postes, des cadres de direction à la standardiste, une entreprise doit avoir des hommes et des femmes de valeur. Leur talent est contagieux, il suscite l'adhésion, mobilise les énergies. Il faut recruter, promouvoir, muter, licencier si nécessaire, en ayant toujours une vision à long terme et en acceptant de prendre des risques : celui d'attirer un candidat atypique ou celui d'accorder une rémunération plus élevée que celle initialement prévue. Faire de ses ressources humaines un réel avantage concurrentiel nécessite sans aucun doute l'engagement personnel du P.-D.G. et des dirigeants : le recrutement doit être d'abord et avant tout l'affaire du patron. Dans cet ouvrage, Daniel Jouve défend la théorie de plus en plus appliquée aux États-Unis du Top grading qui consiste à : - détecter et recruter les très bons candidats, - savoir intégrer ces nouveaux venus, - savoir garder les très bons éléments, - créer une image valorisante de l'entreprise afin qu'elle attire les meilleurs dans tous les domaines.

  • C'est sous un nouvel habillage graphique que se présente ce numéro de la revue Les écrits. Les oeuvres de Marie-Claude Pendleton, en couverture, accompagnent aussi les textes. Un portfolio en fin de numéro laisse la parole à l'artiste quant à sa démarche et ses inspirations. Au sommaire, trouvez un texte d'Évelyne de la Chenelière, autrice en résidence, un essai de Gérard Cartier et quatre récits par Laurence Nobécourt, Patrick Lane, Guillaume Asselin et Jean-Paul Goux. Lisez ensuite une « suite italienne » : quatre auteurs italiens, maintenant installés à Paris, et traduits en français. José Morel Cinq-Mars raconte dans sa présentation des auteurs comment un simple hasard heureux lui a permis de croiser le chemin de Francesco Forlani, Andrea Inglese, Giacomo Sartori et Giuseppe Schillaci. Lisez enfin un exlibris par Jean Royer et des poèmes de Vincent Filteau, Marco Bélanger, Jean-Philippe Gagnon, Jacques Rancourt, Franck Vilain et Mireille Fargier-Caruso.

  • This handbook has been designed for practicing dental clinicians and students, which includes dental hygienists, general dentists, periodontists, and students of dental hygiene and dentistry who are responsible for treating patients with a broad spectrum of periodontal diseases. The book will enable  practicing clinicians and students to successfully meet the challenge of excellent  patient care, by providing , in a concise and simplified format, both classic and contemporary practical measures that address all aspects of non-surgical periodontal disease management. Readers are carefully guided through an extensive body of accumulated knowledge in eight broad chapters which includes: the patient's involvement in disease control and prevention, the clinician's instrumentation for the diagnosis and basic treatment of gingivitis/periodontitis along with pharmacotherapeutics and supportive maintenance therapy to ensure long-term success. Numerous illustrations help to bring the presented ideas and suggestions to life and the succinct nature of the text will allow readers to transfer useful information quickly to their own clinical settings.

  • Le numéro d'hiver de la revue Lurelu s'ouvre sur une entrevue avec Martin Balthazar, directeur des Éditions de la Bagnole depuis que le véhicule, mis sur la route par la dramaturge Jennifer Tremblay et le comédien Martin Larocque, a été vendu au Groupe Ville-Marie Littérature. Le retour de la chronique « Théâtre Jeunes publics » est marqué par une entrevue avec Frédéric Bélanger, qui a fait de l'adaptation de classiques sa spécialité. Ajoutons une entrevue avec Samuel Champagne, l'auteur transgenre qui était l'un des invités d'honneur du Salon du livre de Montréal. Ensuite, deux illustrateurs et deux auteurs se sont prêtés au questionnaire ludique de « Créateurs d'ici » : Marilou Addison, Benoît Laverdière, Ninon Pelletier et Chloé Varin. Les chroniques habituelles sont aussi au rendez-vous, dont « À l'honneur », qui recense les prix littéraires décernés l'automne dernier en littérature pour la jeunesse. Aussi au sommaire, trois des nouvelles gagnantes du Concours Lurelu 2018.

  • Comment calmer les piqûres d'ortie ? Comment préparer du sirop de menthe ?
    Ces guides de nouvelle génération, publiés en partenariat avec le Muséum national d'histoire naturelle, ouvrent les portes de la nature à ceux qui veulent mieux la connaître.
    L'ouvrage s'articule en deux parties: la première fournit des informations scientifiques et des conseils pratiques pour profiter au mieux de votre excursion, la seconde  est consacrée à l'identification des principales plantes sauvages utiles de nos régions : 100 espèces alimentaires, fourragères, aromatiques, médicinales, dépollueuses, tinctoriales... Pour aller plus loin, un carnet pratique donne les coordonnées d'associations, de musées, de sites web scientifiques grand public, ainsi qu'une bibliographie.
    Dans cette nouvelle édition révisée, de nouvelles photographies facilitent l'identification.

empty