Pascal Gauchon

  • Le lecteur français ne sera pas surpris que l'on consacre un ouvrage au modèle de son pays. Il se sentira sans doute conforté dans son sentiment d'originalité, pour ne pas dire de supériorité. Mais ce modèle existe-t-il vraiment ? Comment le définir ? N'est-il pas aujourd'hui menacé de disparition ? L'ouvrage étudie le modèle sous l'angle économique et élargit son analyse aux domaines social, culturel et politique. Il distingue différents âges de son histoire et se concentre sur le troisième, celui de l'après 1945 : alors, une génération forge le modèle tel que nous le connaissons. S'il est menacé aujourd'hui, c'est que cette génération passe la main : il risque de disparaître avec elle ; le lecteur français d'aujourd'hui est-il à la hauteur de son modèle ?

  • Pascal Gauchon, ancien élève de l'École Normale Supérieure de la rue d'Ulm, agrégé d'Histoire, professeur en classe préparatoire à Ipésup-Prépasup.

  • Il n'existait pas de livre intitulé tout simplement Géopolitique de la France qui soit consacré exclusivement à ce sujet, alors que les titres équivalents ne manquent pas pour les États-Unis, la Chine, la Russie, le Brésil, l'Inde, le Mexique, le Royaume-Uni, l'Espagne, l'Italie, la Pologne, Israël - et la liste n'est pas exhaustive !
    Pourtant le sujet est riche. Grande puissance moyenne, la France cherche ce que peut être la stratégie d'une nation de l'entre-deux, à mi-chemin entre grandeur et déclin. Géopolitique gaullienne du Verbe et du Geste ? Géopolitique mitterrandienne de la sublimation au sein de la construction européenne ? Géopolitique du pré carré que ses adver-saires assimilent à un renoncement ? Géopolitique de la morale et de l'autre qui, à force de rejet de la Realpolitik, finit par servir la géopolitique des autres? Toutes les options sont ouvertes et analysées dans l'ouvrage.

  • La géopolitique allemande, d'« Espace vital » à « Ennemi ». La géographie anglo-saxonne, de « Heartland » à « Choc des civilisations ». La géopolitique française, de « Territoire » à « État-nation ». La géoéconomie, de « Délocalisation » à « Village global »... En 100 définitions, cet ouvrage propose une approche complète d'une discipline qui, partant des relations internationales, a investi les champs de la géographie, de l'économie et de la sociologie. Construit sous forme de chapitres organisés (les notions de base, les acteurs, les armes, les enjeux et le monde actuel), le livre pourra être lu d'une traite ou utilisé à la manière d'un lexique, grâce à l'index, chaque fois qu'un terme précis sera recherché.

  • Il est des lieux d'où rayonne la puissance; ils procurent aux souverains qui s'y succèdent cadre monumental et légitimité. Il en est d'autres, fréquentés par les marchands, les militaires et les brigands, où s'entrecroisent les routes du monde. Et d'autres, chargés d'histoire et de passion, pour lesquels les peuples sont prêts à se battre.
    La géopolitique ne s'écrit pas seulement avec des mots, mais avec des lieux. De New York à La Mecque, de Suez à Malacca, du Pays basque au Chiapas, de l'Afrique à l'Europe et de l'Antarctique au Sinaï, 100 lieux sont présentés avec les enjeux qu'ils incarnent. Ils constituent le meilleur moyen pour pénétrer dans la géopolitique du monde actuel.

empty