Pascale Guéricolas

  • C'est l'espace ménager qu'on connaît, et les mots qui le mangent, cent-soixante-deuxième numéro de la revue Moebius a été dirigé par Clara Dupuis-Morency et Marc-André Cholette-Héroux. « La langue n'est plus domestique. Ce n'est pas une insurrection, mais une indiscipline : elle s'est lassée d'être comestible. Elle est tendre, à l'ordinaire ; rompue à force de nommer toute chose, il faut à peine la mâcher pour l'avaler. Cette fois, elle en prend ombrage. Froissée d'être si familière et digeste, elle se hérisse tout à coup. On la trouve habitable, elle veut désormais habiter à son tour. » (extrait du liminaire) Avec des contributions poétiques de Leslie Piché, Sarah-Louise Pelletier-Morin et Natol Bisq et des fictions de Charlotte Moffet, Daniel Bourrion, Marie-Pier Tremblay Dextras, Jules Marie, Alice Guéricolas-Gagné et Pascale Beauregard. Aussi, l'écrivaine Lucile de Pesloüan et l'artiste Julie Delporte sont en résidence, Paul Kawczak réfléchit à la création et Marie-Célie Agnant écrit une « Lettre à Alain Denault ».

empty