Patrick LEMOINE

  • Churchill était-il maniaco-dépressif ? Et le général de Gaulle ? Que penser de la Grande Catherine, d'Alexandre le Grand ou de Jeanne d'Arc ? En tant que psychiatre et clinicien, Patrick Lemoine a osé décortiquer les biographies, traquer les anecdotes, rechercher les symptômes, établir des diagnostics et en arriver à un incroyable questionnement : pourquoi les peuples sont-ils dirigés par des personnalités sinon déséquilibrées, tout du moins fragiles ? Ou bien, à l'inverse, serait-ce parce que ces hommes et ces femmes ont été capables de maîtriser, d'utiliser, voire de surmonter leurs fragilités, que ceux qui ont changé le monde ont conquis le pouvoir ? À travers cette étonnante recherche biographique, c'est l'Histoire tout entière que Patrick Lemoine nous propose de revisiter, avec une touche d'humour et, surtout, beaucoup d'optimisme. Pour la première fois, ce livre nous éclaire sur la psychologie de l'homme d'État. Patrick Lemoine est psychiatre et docteur en neurosciences. Il est l'auteur de nombreux best-sellers, dont cinq chez Odile Jacob, chez qui il a dirigé en 2018, avec Boris Cyrulnik, une Histoire de la folie avant la psychiatrie. 

  • Docteur, j'ai mal à mon sommeil ; pour dormir naturellement Nouv.

    Pourquoi dormir est-il si important pour vivre longtemps et en bonne santé ? Comment réussir à dormir ? Comment réussir à dormir presque naturellement ? Un livre qui va vous aider à retrouver le bon sommeil, le plus naturel possible. Bien dormir sans médicaments, oui, c'est possible. Suivez le guide, tout est dans ce livre ! Patrick Lemoine est psychiatre, docteur en neurosciences, ancien chercheur à Stanford et à Montréal, enseignant à Pékin en tant que professeur associé. Il est l'auteur d'une trentaine d'ouvrages, parmi lesquels Le Mystère du placebo et La Santé psychique de ceux qui ont fait le monde, qui ont été de très grands succès. Mais sa spécialité de clinicien de terrain est, sans conteste, le sommeil, ses troubles et leur prise en charge. S'il a déjà publié plusieurs ouvrages sur le sujet, celui-ci occupe une place à part : « C'est le livre ultime sur la question », selon lui ! Presque un livre-somme : le fruit d'une expérience de plus de trente ans au chevet de tous ceux qui souffrent de troubles du sommeil. 

  • Si vous dormez trop peu, ou trop mal, ce livre est fait pour vous. À l'heure où nous faisons attention à bien manger, bien bouger, bien nous sentir au travail, nous négligeons notre sommeil. Pourtant, avoir une « dette de sommeil » détériore fortement la santé.

    Pour la première fois, les meilleurs spécialistes français du sommeil, réunis par le docteur Patrick Lemoine, ardent défenseur d'une approche sans somnifères, nous aident à mieux dormir.

    Le lecteur et ses proches y trouveront un panorama très complet des connaissances actuelles sur le sommeil, ses mécanismes, ses troubles et leurs conséquences précises sur l'attention, la mémoire, le système immunitaire, l'humeur... Ainsi que des conseils pratiques, validés scientifiquement, intégrant notamment les applications et les objets connectés, pour conserver ou retrouver un bon sommeil à tous les âges de la vie.

    Parce que bien dormir, c'est bien vivre plus longtemps !


  • Chaque nuit, et chaque jour, nous entreprenons des périples incroyables au pays du " non-conscient ". Ce livre explique comment se repérer dans les profondeurs mystérieuses de notre cerveau.

    Le rêve, la transe, l'expérience de mort imminente, la méditation chamanique, le rêve lucide et les dissociations relèvent de ce qu'on appelle les " états modifiés de conscience " (EMC). Ces expériences nous poussent hors de nous-mêmes. Elles font partie intégrante de nos vies mais nous les connaissons mal. Comment les interpréter ? Que disent de nous ces états ? Peut-on les utiliser pour vaincre certains maux ?
    Grâce à des témoignages de patients et à des développements scientifiques, historiques et philosophiques, le psychiatre Patrick Lemoine nous aide à mieux comprendre ces EMC et, à travers eux, l'origine de nos angoisses. De manière imagée, claire, avec une pointe d'humour, il nous engage à construire des ponts entre deux mondes, celui de notre cerveau affectif et celui de notre cerveau rationnel, pour résoudre des problèmes anciens et souvent enfouis, et retrouver l'harmonie.
    N'ayons plus peur et embarquons pour le plus beau des voyages... au coeur de nous-mêmes.

  • Que vous soyez une bactérie, une mouche drosophile, un géranium ou la personne qui l'arrose, vous possédez forcément, puisque vous êtes vivant, une horloge interne qui régule toutes vos activités biologiques en fonction de l'heure de la journée, des mois et des années. Mais que faire quand l'horloge se dérègle et que l'on perd son rythme ?
    Dans cet ouvrage, le Docteur Patrick Lemoine nous explique les prin-cipes de la chronobiologie, cette discipline qui s'attache à l'étude de notre santé du point de vue du temps. Il nous montre les effets, par-fois graves, que peut entraîner un décalage des rythmes et comment se remettre à la bonne heure pour vivre mieux. Pourquoi le rythme de la température centrale est-il si important ? Combien de temps faut-il dormir ? Et la chrononutrition, comment ça marche ? Quel est le meilleur moment pour prendre son traitement médical ? Est-ce que la dépression saisonnière existe vraiment ?
    Un ouvrage indispensable pour enfin comprendre son horloge interne et (re)trouver ses rythmes. Car c'est bien connu, si le temps va, tout va !

  • Les médias sont capables d'altérer notre santé. Les preuves dans ce sens abondent. Mais comment et pourquoi ? Aujourd'hui, nous sommes en permanence informés, inondés même, de tout ce qui se passe sur la planète, et ce n'est évidemment pas sans conséquence. Les médias, les journaux, Internet, la télévision, par le flux d'informations catastrophes qu'ils diffusent, auraient-ils le pouvoir de nous rendre physiquement malades, sans parler de la dépression, de l'insomnie, de l'angoisse, en un mot, du mal-être qu'ils peuvent engendrer ?Dans ce livre, Patrick Lemoine analyse l'apparition d'un phénomène nouveau : l'effet nocebo, exact contrepoint du bénéfique placebo. Quel est exactement son mystérieux impact ?Une réflexion critique et salutaire à propos de notre système de communication, qui nous incitera à nous protéger et à retrouver un optimisme raisonnable. Patrick Lemoine, médecin, psychiatre spécialisé dans l'exploration et la prise en charge des troubles du sommeil et de la dépression, est le directeur médical d'un groupe international de cliniques psychiatriques. Il a notamment publié Le Mystère du placebo.

  • Qui s'aime bien se chamaille bien : une enquête ne montre-t-elle pas que les conjoints qui savent se disputer vivent plus vieux, et que leurs unions sont plus durables ?  On dit bien : qui savent se disputer. Car tout couple vit sous la menace de ces flambées de colère qui consument des années d'attachement. Et aussi sous la menace de la haine qui naît, parfois, des reproches informulés.  Patrick Lemoine nous aide avec profondeur et humour à éviter ces deux obstacles. Et à affronter tout l'éventail des situations ingérables : la énième fois où il aura laissé un poil collé au savon, la énième fois où elle aura critiqué sa maman, et bien des choses pires encore.  Vivre l'émotion nécessaire de la scène sans être dépassé par son stress : un art délicieux et utile, qui s'apprend ! 

  • Les médicaments, on peut s'en passer ! Car nous disposons d'une incroyable industrie pharmaceutique dans notre cerveau...



    Les Français sont les premiers prescripteurs et consommateurs de psychotropes. Certes, les médicaments sont utiles, tout partic

  • Un psychiatre lance un pavé dans la mare de la médecine!0300"e. Mais du coup, quelle arrogance ! Les médicastres écrasent de leur mépris toute autre approche. Des médecines traditionnelles à la micronutrition, de l´hygiène de vie à l´ostéopathie, l´homéopathie, la chronobiologie, tous ceux qui osent une approche autre sont écartés des cénacles universitaires et scientifiques.
    Pourtant, il est des domaines où un peu d´humilité serait de mise..." Avec humour et impertinence, Patrick Lemoine s´en prend à l´autorité médicale et à la hiérarchie, ses abus et ses dysfonctionnements. Parce qu´il chérit son métier plus que tout, en médecin et en citoyen concerné, Patrick Lemoine prône davantage de modestie et incite les médecins à user de leur pouvoir sans en abuser. Pour que continue de vivre la "belle médecine".
    0400 C´est dire si la société occidentale aime à récompenser ceux qui traitent « énergiquement » ses fous.
    L´histoire de l´hécatombe des aliénés lors de la Seconde Guerre mondiale illustre elle aussi à quel point l´argument d´autorité en médecine peut provoquer des drames et rendre amnésiques ceux qui devraient en rendre compte. [...] Jusque dans les années 1930, un aliéné avait entre une chance sur deux et une chance sur trois de mourir au cours des premières années de son internement. En France, des enfants ont été lobotomisés dès l´âge de sept ans et, devenus adultes, souffrent toujours des séquelles de leur intervention. Le professeur Edouard Zarifian nous a raconté avoir retrouvé, à Caen, un « crâniotome » qui permettait de lobotomiser sans anesthésie. Il semblerait selon certains témoignages, que parfois l´indication de la lobotomie pouvait être motivée par la discipline plus que par la thérapeutique, comme dans le filmVol au-dessus d´un nid de coucou.
    Les prémices du drame.
    Dès avant guerre, les esprits paraissaient mûrs pour ce qui allait se passer. Pourtant, en France, de nos jours, dans certains milieux psychiatriques, toute idée, toute insinuation qu´il pourrait y avoir eu une intentionnalité, voire un eugénisme actif dans les institutions psychiatriques suscite encore parfois des cris d´orfraies. Je me rappelle un chef de service qui me disait : « Je ne peux pas supporter l´idée que tu aies raison car si c´était le cas, je ne pourrais plus mettre les pieds dans cet hôpital. » Drôle d´argument car, en suivant ce raisonnement, on ne pourrait plus pénétrer dans une église du fait de l´Inquisition ou dans toute l´Allemagne du fait du nazisme.

    Prenons l´exemple de l´hôpital du Vinatier. L´année même de la publication du rapport Rochaix, ce gigantesque « asile de Bron », étendu sur cent vingt hectares situés à proximité de Lyon, voyait venir les hostilités. Se souvenant de la guerre de 14-18, on décida l´achat de trois cents masques à gaz destinés au personnel (une centaine de personnes) et à ceux que l'on nommait alors les «bons malades», les fous travailleurs, ceux qui faisaient tourner la ferme, faisaient le ménage, la vaisselle dans les services et les maisons des médecins ainsi que du directeur, gardaient leurs enfants...
    Et les deux mille huit cents autres ?
    Il était envisagé qu´ils se réfugient dans les fossés creusés à cet effet. Quand on se souvient que les gaz de combat étaient justement conçus pour s´accumuler dans les tranchées, on peut se demander quelle pouvait être la signification d´une telle recommandation. À notre connaissance, nulle voix ne s´éleva à l´époque, ni à l´intérieur ni à l´extérieur de l´asile, en tout cas aucune voix officielle qui ait laissé la moindre trace dans les archives du Vinatier que j´ai pu consulter.

  • « Docteur, je ne dors pas ! » Si familier des médecins, ce cri d'alarme témoigne d'une souffrance bien réelle. Une majorité d'entre nous est confrontée à cette inquiétude qui gâche nos nuits et nos jours.
    Comment fonctionne le sommeil ?
    Tout le monde dort-il de la même façon ?
    Quelles peuvent être les conséquences d'un manque ou d'un excès de sommeil ?
    Comment retrouver un rythme de sommeil sain ?
    Quelles sont les méthodes naturelles pour réguler son sommeil ?
    En cas de pathologie sévère du sommeil : que faire ?
    Des troubles légers du rythme du sommeil aux véritables pathologies (hypersomnie, apnées du sommeil...), cet ouvrage explique de manière simple et accessible les différents problèmes liés au sommeil, et propose des solutions les plus naturelles possibles pour se traiter efficacement. En annexe, un agenda du sommeil accompagne le lecteur dans la quête d'un sommeil de qualité.

  • À soixante ans, chacun aura consacré vingt ans de sa vie à dormir... et, pour un tiers d'entre nous, à mal dormir. Mais le sommeil et ses troubles - insomnie et hypersomnie, ronflements et apnées du sommeil, cauchemars, fatigue - restent en partie inexpliqués. Comment (re)trouver un sommeil satisfaisant en fonction de son âge, de sa constitution et de son environnement ? Comment enfin bien dormir sans somnifères ? Dans cet ouvrage essentiel, le docteur Patrick Lemoine, l'un de nos plus grands spécialistes du sommeil, mêle dernières avancées scientifiques, témoignages cliniques et conseils pratiques pour apporter un soutien précieux à tous les insomniaques, ronfleurs et autres éternels fatigués. Histoire de passer des nuits de rêve.

  • L'OUVRAGE   -  Document 1982. Michel Hidalgo sélectionne quatre joueurs exceptionnels au milieu du terrain. Il crée le « Carré magique ». Michel Platini, Alain Giresse, Bernard Genghini et Jean Tigana. Par la suite, Luis Fernandez succédera à Genghini. Patrick Lemoine nous dévoile l'intimité de ces artistes du jeu offensif. En tant que journaliste à L'Equipe, il a accompagné et suivi le parcours incroyable de ces joueurs qui ont lancé l'équipe de France vers les sommets. Grâce à de nombreuses interviews inédites, il nous plonge dans les coulisses du Carré magique. Chacun évoque ses anecdotes, coups de gueule, joies et regrets. D'autres grands acteurs ont contribué à la rédaction de ce livre : Michel Hidalgo, Maxime Bossis, Dominique Rocheteau, Patrick Battiston, Henri émile et Philippe Tournon, l'attaché de presse des Bleus. Plus de trois décennies après sa victoire au Championnat d'Europe, l'aura du Carré magique est toujours aussi forte. Ce livre recrée le moment où cinq footballeurs d'exception ont fait vibrer tout un pays.

  • L'illusion en médecine porte le joli nom de placebo. Elle soigne, guérit même parfois. Elle fait disparaître l'eczéma du chien ou dormir le nourrisson insomniaque. Elle calme la toux, apaise l'anxiété ou soulage la douleur. Comment diable une substance inactive, sans effet pharmacologique prouvé, peut-elle avoir un tel pouvoir ? Et pourquoi donc les médecins exploitent-ils si peu, ou avec tant de mauvaise conscience, le phénomène ? C'est une passionnante enquête dans le monde de la maladie et des médicaments que nous propose Patrick Lemoine au cours de laquelle nous découvrons d'étranges pratiques, souvent tenues secrètes par le monde médical. Médecin, psychiatre spécialisé dans l'exploration et la prise en charge des troubles du sommeil et de la dépression, Patrick Lemoine est actuellement chef de service à Lyon où il se consacre au problème de la surconsommation des médicaments psychotropes en France.

  • Nourri de son expérience, P. Lemoine décrit son métier de psychiatre, à travers ses doutes et ses interrogations : les raisons de son engagement, sa pratique, l'utilité de la psychiatrie à ses yeux, le regard qu'il porte sur ses patients sont autant de questions abordées.

  • Les raisons de cette surconsommation, aux conséquences nocives pour la santé ?
    Psychiatre, spécialiste des troubles du sommeil et de la dépression, Patrick Lemoine dénonce la formation des médecins occidentaux. Ceux-ci, ignorant trop souvent les alternatives qui leur sont proposées, répondent à chaque symptôme par la médicamentation.
    Ces médicaments pas toujours appropriés usent notre résistance corporelle, affaiblissent nos défenses naturelles et nous entraînent inexorablement vers des pathologies de plus en plus sévères.
    Or, quand il est débarrassé du contrôle de médicaments de synthèse, notre organisme est une véritable usine à fabriquer naturellement les médicaments dont il a besoin, comme les antibiotiques, antalgiques, anti-inflammatoires, antidépresseurs, somnifères...
    Le sevrage et la désintoxication sont donc les premiers gestes à pratiquer pour se sortir de la spirale de la médicamentation et retrouver une pleine santé.
    Patrick Lemoine dresse une liste complète des médicaments dont il convient de nettoyer notre organisme : tranquillisants, somnifères, antidépresseurs, neuroleptiques, régulateurs de l´humeur. Les hormones et les corticoïdes, entre autres, trouvent leur place dans la liste de produits qui, à la longue, cessent de nous être bénéfiques.
    Par quoi remplacer ces médicaments ?
    Les médicaments produits par le corps et par la nature ? les hormones naturelles et les plantes, par exemple ? sont d´excellents substituts à la médicamentation chimique. Leurs conséquences bénéfiques pour la santé sont scientifiquement prouvées et les protocoles de traitement sont au point. Patrick Lemoine propose également des alternatives, physiologiques, psychologiques ou environnementales à la chimie : respect de nos rythmes naturels (alternance veille/sommeil), luminothérapie, acides aminés...0400 Gisèle a soixante-dix ans, mais on en donnerait au minimum dix de moins à cette grande sportive. Son seul problème est une insomnie rebelle, « féroce », selon ses termes. D´aussi loin qu´elle se rappelle, elle a toujours eu de la peine à dormir, même étant enfant. Du coup, cette ancienne commerçante dynamique a consommé des hypnotiques sans interruption pendant au moins trente ans : Gardénal®, Binoctal® qu´elle associe allègrement à des tranquillisants et à des somnifères appelés benzodiazépines.
    Quand arrive sa retraite, elle se dit qu´elle n´a plus autant besoin de dormir et vient consulter un service hospitalier renommé pour sevrer les psychotropes.
    Le sevrage prend trois semaines. Gisèle souffre « le martyre », pour reprendre ses propos, mais parvient à supprimer les barbituriques et les tranquillisants. Pourtant, malgré tous ses efforts, elle n´arrive pas à dormir sans rien prendre. Elle quitte donc le service avec une ordonnance comprenant un antidépresseur sédatif qu´elle avale chaque soir de manière très consciencieuse. Elle sait que les antidépresseurs provoquent moins d´ennuis de mémoire et de dépendance que les tranquillisants.
    Un jour, elle est hospitalisée dans un service de cardiologie pour un bilan d´hypertension artérielle. Dès le deuxième jour, le service affolé décide de la muter en psychiatrie. Débraillée, Gisèle se promène en vociférant dans les couloirs, est persuadée que quelqu´un veut l´assassiner. L´interne lui prescrit un neuroleptique qui aggrave son état. Elle ne mange plus, ne boit plus, s´affaiblit, devient incontinente. On envisage les électrochocs. Heureusement, un des « vieux » médecins du service revient de vacances et la reconnaît. Il se souvient très bien des difficultés de son sevrage, dix ans auparavant. Il se doute de quelque chose et, finaud, déclare qu´il va « la guérir en vingt minutes ». L´interne réprime un sourire narquois. Le « vieux » médecin propose juste de lui prescrire un « petit » comprimé de Témesta®.
    Vingt minutes plus tard, Gisèle reprend ses esprits, reconnaît son thérapeute, lui demande ce qu´elle fait là et pourquoi elle est dans une telle tenue.
    Quelques heures plus tard, tout est rentré dans l´ordre.

    Penaude, Gisèle « avoue » qu´en réalité, n´arrivant pas à dormir tout

  • Droit d'asiles

    Patrick Lemoine

    Un asile ordinaire à la fin des années trente. Deux infirmiers naïfs qui s'aiment d'amour tendre, un peintre fou et génial qui a connu la prison et le bagne, un alliéniste passionné d'art, d'anciens repris de justice qui font office de gardiens, une foule de bons malades dociles et asservis... Là comme ailleurs, la vie suit son cours. Mais quand la guerre éclate, que la folie des hommes dépasse celle des insensés, les internés meurent de faim, de froid et de misère. La France à genoux oublie de nourrir les plus faibles des siens. C'est une page peu glorieuse de notre histoire que Patrick Lemoine dévoile dans ce roman : l'extermination douce de quelque 48 000 malades mentaux pendant la Seconde Guerre mondiale. Psychiatre, chef de service à l'hôpital du Vinatier de Lyon, Patrick Lemoine a notamment publié Le Mystère du placebo aux Éditions Odile Jacob.

  • Une «étude» originale, pleine d'esprit et d'humour.0300C´est en tant que psychiatre, mais aussi en humaniste, que Patrick Lemoine analyse dans cet essai le poids des larmes dans nos comportements d´hier et d´aujourd´hui.De la sécrétion mécanique aux larmes de l´inconscient, le pleur a de nombreuses fonctions. Et ces larmes sont, pour une plus grande part, le fait de la femme, qui dissipe son agressivité en parlant et en pleurant tandis que l´homme l´exprime avec ses poings... «Depuis quand les hommes ne pleurent-ils plus?», s´interroge Roland Barthes. Différences physiologiques, génétiques, psychologiques, culturelles et sociales... on peut raconter, à travers l´histoire des larmes, celle des hommes et des femmes. Si dans l´Antiquité les plus mâles héros pleurent, si les sanglantes défaites font encore sangloter au Moyen Âge, et si les artistes romantiques ont souvent la larme à l´oeil, les sanglots, dans l´histoire de l´humanité, sont bien l´apanage des femmes. Aux hommes la création et l´expression active, aux femmes les débordements lacrymaux... Mais attention, il semble qu´un partage plus équitable des larmes entre les hommes et les femmes s´annonce... Messieurs, à vos mouchoirs!

  • «Même «enfant de Bohème» et contrairement à ce que prétendit Carmen, l'amour connaît beaucoup, beaucoup de lois ! Car c'est là qu'interviennent tous nos sixièmes sens, de loin les plus importants»0300Patrick Lemoine, psychiatre, chercheur, écrivain, nous fait découvrir dans son nouvel ouvrage la véritable nature de ces mystérieux «atomes crochus» dont on parle tant, et que l´on comprend si peu... Mettant à contribution tous les domaines du savoir, de la littérature à la science, il explore pour nous le rôle de nos sens dans l´entreprise de séduction. Égayant son exposé de très nombreux exemples, aussi divertissants qu´insolites, tirés du règne animal, il nous offre une véritable «Histoire naturelle de l´amour».Pour parfaire son enquête sur les dessous de la séduction, et pour déterminer ce qui attire les hommes et les femmes, Patrick Lemoine s´est livré à de surprenantes expériences. Les résultats de cette étude qui a notamment conduit des hommes et des femmes à renifler des tee-shirts sont riches en enseignements sur notre animalité latente et font partie des nombreuses originalités de cet essai hors normes.Un livre où l´on ne cesse, page après page, de s´instruire en se divertissant ? le plus souvent aux dépens de ce Casanova endiablé que l´homme s´imagine être...0400«L´Homme, trois fois humilié par Copernic (nous ne sommes pas le centre de l´univers), par Darwin (nous sommes des animaux, des singes [quasiment] comme les autres) et par Freud (nous sommes les jouets de notre inconscient), s´accroche à ses dernières bribes de fierté. Il voudrait bien que l´amour soit platonique, courtois, lyrique, romantique, que l´acte soit gratuit ou presque, surtout depuis que la pilule a libéré le sexe, l´a affranchi de la reproduction. La jouissance n´a plus d´arrière-pensée de biberons.Faux! dira l´éthologue pour qui toute parade nuptiale, à l´exception de celle des singes anthropoïdes (forcément!), est forcément guidée par l´instinct de reproduction. Mais qu´en sait-il, au fond, le bougre? A-t-il interviewé les tourtereaux, les rainettes et les hérissons après l´amour? Et si c´était juste pour prendre leur pied comme disent les escargots?... Encore une humiliation, encore un "propre de l´Homme" qui fout le camp! Dans un cas comme dans l´autre, nous sommes des animaux qui se reproduisent comme tout le monde...Nous sommes des êtres civils, sinon civilisés, urbains puisque urbanisés, nous avons inventé la politesse, la mode, la pudeur, la retenue, la modestie, bref nous avons construit des systèmes sociaux d´inhibition qui, multipliant les manières d´entrer en la matière, permettent à chacun d´avoir le temps, le loisir ou l´opportunité d´étudier l´éventuel(le) partenaire. À l´instar de la biche qui ne laisse en aucun cas le cerf l´approcher tant qu´elle n´est pas prête ou décidée et tant qu´elle n´est pas certaine qu´il est le meilleur, donc le plus apte, que ses graines seront les plus performantes, nous avons besoin de nous persuader que l´éventuel partenaire est le plus approprié... en attendant le coup de foudre. «Les choses étaient sans doute plus simples quand, à l´image des jeunes guerriers masaïs, l´âge, la parure vestimentaire, l´attitude générale, le comportement, la réputation, sautaient d´emblée aux yeux de n´importe quelle jeune fille disponible du voisinage et l´autorisaient à rêver sans risque d´ambiguïté d´une possible union. Il n´est d´ailleurs pas si loin le temps où les marieuses-entremetteuses de nos villes et campagnes d´Occident étudiaient soigneusement les "conditions" respectives des jeunes gens de manière à organiser des mariages durables et surtout féconds. J´entends encore une de mes grand-tantes supputer à propos du "bon métier" du jeune homme et des hanches d´une plantureuse jeune fille du voisinage, larges, solides à l´évidence, "faites pour porter des enfants et les accoucher sans problème". On peut penser que lorsque l´impératif social prédominait, la séduction importait moins, voire ne comptait pas en dehors des ridicules histoires à la Roméo et Juliette, ces invraisemblables romances juste faites pou

  • P. Lemoine analyse quelques fables de J. de La Fontaine en mettant en avant les arguments moraux qu'elles soulèvent à propos de la vie, de l'amour, de la mort, de la nature, etc.

  • Contradictions, errements, lubies, impasses, sadisations : la psychiatrie, en France et dans le monde, a une histoire qui peut faire peur quand on l'examine de près, car, comme toute discipline médicale, elle a eu du mal à naître. Au nom de quoi, par exemple, pendant la Grande Guerre, les Poilus recevaient-ils des décharges électriques pour retourner au front ? Comment les psychiatres allemands ont-ils justifié les expériences qu'ils menaient sur les fous pendant le nazisme ? Comment a-t-on pu penser un jour que la malaria pouvait guérir de la psychose ? Entourés par une dizaine d'experts - des psychiatres principalement mais aussi un hépatologue, un ethnologue et un épistémologue -, Boris Cyrulnik et Patrick Lemoine débattent sur le passé de cette discipline qui a peiné à exister, mais surtout proposent de se concentrer sur la seule question qui vaille pour demain : quelle confiance accorder à la psychiatrie ? Quels garde-fous mettre en place ? Et que serait une société sans psychiatrie ? Boris Cyrulnik est neuropsychiatre et directeur d'enseignement à l'université de Toulon. Il est l'auteur de très nombreux ouvrages qui ont tous été des best-sellers, parmi lesquels, tout récemment, Ivres paradis, bonheurs héroïques. Patrick Lemoine est psychiatre, professeur associé à l'université de Pékin. Il a publié près d'une trentaine d'ouvrages, parmi lesquels Le Mystère du placebo. Avec Philippe Brenot, Patrick Clervoy, Philippe Courtet, Saïda Douki Dedieu, Serge Erlinger, André Giordan, Jacques Hochmann, Hager Karray, Pierre Lamothe, François Lupu. 


  • " On aime toute sa vie ce dont on s'est régalé enfant... "

    ... et ce livre le prouve, où Dany Cohn-Bendit explore avec la verve, l'enthousiasme, l'emportement, parfois, qu'on lui connaît, sa passion pour le football. Du jeune garçon émerveillé par le Brésil de 1958 (celui qui révéla au monde un génie nommé Pelé) à l'homme qui pourfend le foot-business des dernières années tout en défendant contre vents et marées la conception d'un jeu offensif, généreux, festif, on retraverse avec ces souvenirs plus de cinquante ans de notre mémoire collective. Et pas seulement footballistique, tant le foot est le reflet de la société, particulièrement quand c'est Dany qui nous le raconte, chez qui le virus de la politique ne peut jamais être bien loin.
    À la veille d'une nouvelle Coupe du monde (en Russie) qu'il suivra avec la même gourmandise que les précédentes, Daniel Cohn-Bendit célèbre ici à sa manière le cinquantième anniversaire de Mai 68, dans un de ces contre-pieds réjouissants et " provocs " dont il a le secret.

  • Maladie véritable ou mutation de l'être, la maladie d'Alzheimer pose une douloureuse énigme. Tout, ici, est une question de point de vue : médical, anthropologique, sociologique. affectif ! Il n'en reste pas moins que ces personnes recèlent en elles des trésors de tendresse que nul ne saurait contester, même si s'occuper d'un proche Alzheimer reste un véritable parcours du combattant. Un voyage long, difficile, épuisant.  Cet ouvrage, fourmillant d'exemples pratiques, est destiné à faciliter la vie de ces personnes et de leur entourage familial et professionnel. Montrant bien les causes d'échec des prises en charge classiques, les auteurs abordent le sujet sous un angle positif.  Ils mettent l'accent sur les bénéfices et le bien-être qu'apporte un environnement de vie approprié, sans entrave ni contention. Il ne s'agit plus de traiter, mais de prendre soin. Un changement global d'attitude est dès lors nécessaire pour apaiser la personne, réduire son traitement, lui permettre d'accéder à une autre dimension du bonheur, maladie contagieuse comme chacun sait. Proches familiaux et professionnels trouveront ici de précieux conseils de vie et d'accompagnement à la maison et en institution.

empty