Philippe Limon

  • Après avoir échoué sur une île déserte, Robinson Crusoe apprend à y survivre, puis à vivre avec sa solitude et à l'aimer. Au fil des années, cette île est devenue son île. Mais des cannibales surgissent un matin sur le rivage, et Robinson prend peur. Reviendront-ils ? Lors d'une seconde intrusion, il les fait fuir et sauve leur prisonnier d'une mort certaine. Robinson devient son ami et le nomme Vendredi. Il lui apprend l'anglais, lui parle de l'Angleterre et le fait rêver de Londres, bien qu'il ignore s'il y retournera un jour... Et quand un navire apparaît enfin de longues années plus tard dans une baie de l'île, Vendredi est fou de joie. Ils vont pouvoir s'embarquer ! Pourtant, une fois rentré à Londres, Robinson a perdu tous ses repères et se sent désespérément seul...La mise en abyme originale d'un grand classique de la littérature,qui crée un effet de surprise saisissant.Une exploration pleine d'humanité et d'émotion du personnage de Robinson.2019, année du tricentenaire de Robinson Crusoe.

  • C'est le deuxième été qu'Émile passe avec ses parents dans la même villa de bord de mer. L'année précédente, il avait repéré dans la maison d'en face une fille qu'il avait longuement observée, rêvant de la rencontrer sans jamais oser faire le premier pas.Or, après quelques jours, la voici de retour, toujours aussi jolie et intrigante. Émile aimerait cette fois réussir à vaincre sa timidité... Mais quelque chose le retient encore, comme s'il avait du mal à brusquer sa nature solitaire.Pourtant, un soir, alors qu'il est plongé dans la lecture de L'homme invisible, les lignes du livre se mettent à danser pour composer un message qui lui est spécialement destiné. Le livre parle et offre à Émile le pouvoir de se rendre invisible sous certaines conditions ! Ainsi, il pourrait enfin approcher la fille qui lui plaît tellement ! Émile hésite, puis accepte, le coeur battant, prêt à découvrir jusqu'où le mènera cette mystérieuse aventure."Le destin, il le savait déjà, peut jouer bien des tours, des bons comme des mauvais."

  • Phallus

    Philippe Limon

    Le jour de Noël, au petit matin, le narrateur, qui achève un essai consacré aux métamorphoses chez Franz Kafka et Philip Roth, se réveille dans son lit d'enfant transformé en phallus géant. Sa mère, rendue hystérique par cette découverte, s'effondre ; sa famille, alertée, se rassemble à son chevet et s'interroge sur la marche à suivre. Tous s'accordent à dire que le narrateur a tout fait pour, encore une fois, gâcher la fête de Noël. Le roman devient alors un huis clos agité, une circonvolution axée sur la question du familialisme à l'époque moderne.

  • Philémon n'est jamais plus heureux que chez ses grands-parents à la campagne. Il y retrouve chaque année Daphné, la petite-fille d'un ami de son grand-père. Cet été-là, quand Daphné arrive enfin, elle lui apparaît changée, différente, très belle... Pourquoi est-il soudain gêné auprès d'elle, alors qu'ils ont toujours fait les quatre cents coups ensemble ?Mais cet été-là, un autre événement inattendu se produit aussi au village. Un événement qui bouleverse profondément tous leurs plans, qui met par terre leurs belles intentions et qui balaie d'un coup tous leurs projets : un tournage de cinéma !Un roman tendre qui entrouvre les coulisses du cinéma, à la lumière d'un premier amour.

  • De retour d'un séjour en montagne, le narrateur, qui achève un essai consacré à Scènes de la vie conjugale d'Ingmar Bergman, découvre une culotte de sa femme maculée de taches de sperme. Il comprend qu'elle le trompe et qu'elle souhaite le lui faire savoir. S'ensuit, entre ces deux personnages, une conversation qui durera toute la nuit : le roman devient un huis clos obsessionnel, une spirale axée sur la question du coït extraconjugal considéré comme une fatalité.

  • Depuis qu'il est tout petit, Léonard aime passionnément les oiseaux. L'histoire veut même qu'un bel oiseau bleu soit venu sur sa poitrine, comme pour lui parler, avant de s'envoler de son berceau posé dans le jardin. Sa soeur jumelle Pénélope, elle, aime follement les histoires. Elle rêve qu'elles fassent un jour le tour du monde. Ensemble, ils les écrivent sur un long ruban de papier, en espérant qu'un jour il sera assez long pour faire le tour de la Terre.Par un bel après-midi, les deux enfants trouvent un oiseau à l'aile cassée. Ils le soignent et lui prodiguent toutes les attentions. Léonard se demande même si ce ne pourrait pas être l'oiseau de son enfance. Il songe à lui donner un nom, puis renonce, quelle utilité, puisqu'il repartira... Ou peut-être pas ? L'arrivée de cet oiseau soulève bientôt de nombreuses questions... Enfin vient le moment tant redouté. L'oiseau va s'en aller, mais le plus surprenant, c'est qu'il parle ! Il l'annonce lui-même à Léonard en lui faisant la promesse de revenir avec une surprise, pourvu que le garçon ne dise rien de ce secret à sa soeur...Une ode à l'enfance, à la force des rêves, à la confiance et à la liberté.Un conte mi-poétique mi-philosophique à hauteur d'enfant, qui n'est pas sans rappeler l'univers du Petit prince de Saint-Exupery.Un très joli texte ciselé, qui annonce l'arrivée d'un nouvel auteur jeunesse ! Un vrai coup de coeur !

empty