Philippe Masson

  • En tant que discipline scientifique, la sociologie s'appuie autant sur les thèses de ses auteurs de référence et sur la spécialisation des savoirs que sur le corpus empirique qu'elle s'est constitué depuis ses premiers déploiements. C'est ce questionnement renouvelé et saisi par l'enquêteur au plus près du réel qui permet l'évolution du savoir sociologique. Cette anthologie des principales enquêtes menées en France depuis 1945 est ici présentée dans une édition revue et augmentée.
    La sociologie n'est pas qu'une suite de théories d'auteurs plus ou moins consacrés. Elle ne se réduit pas, non plus, à des savoirs parcellaires sur des objets particuliers de domaines de plus en plus spécialisés. Elle repose avant tout sur un ensemble de recherches empiriques réalisées à partir de méthodes variées. Ce sont ces enquêtes qui contribuent à l'évolution de cette discipline.
    Elles élaborent progressivement le savoir sociologique par les questions qu'elles posent sur la société dans laquelle nous vivons. Nous ne disposions pas, jusqu'à présent, d'une historiographie de la recherche sociologique. Cet ouvrage vient combler cette lacune.
    Construit autour de neuf enquêtes empiriques publiées depuis 1945, devenues des classiques, l'ouvrage retrace l'histoire de la sociologie française en évoquant aussi de nombreuses autres enquêtes. Écrit dans un langage clair et accessible, l'ouvrage invite à entrer dans l'atelier du sociologue. Il s'inscrit ainsi à la suite du livre de Peter L. Berger, Invitation à la sociologie, dont il pourrait être le " pendant " empirique.

  • La première histoire globale de l'armée allemande de 1939 à 1945. Instrument des crimes commis pendant la Seconde Guerre mondiale, l'armée allemande a incarné un modèle de puissance, analogue à ce que fut l'armée napoléonienne au XIXe siècle. De 1939 à 1942, elle remporte des victoires spectaculaires qui assoient la domination du Reich - pour le malheur de l'Europe - avant d'opposer une résistance acharnée à une coalition qui dispose d'une écrasante supériorité en effectifs et en matériel. Philippe Masson expose magistra- lement ce qui s'est passé sur tous les fronts : stratégie, tactique, évolution des moyens, renseignement... Il évoque naturellement le rôle central du Führer, qui suit les mouvements de chaque division et marginalise ses généraux jusqu'à précipiter la chute du " Reich de mille ans ". Agrégé d'histoire, docteur ès lettres, Philippe Masson fut chef de la section historique du Service historique de la marine française. Professeur d'histoire et de stratégie à l'Ecole supérieure de guerre navale, il a notamment publié chez Perrin : Histoire de l'armée française (1999), La Puissance maritime et navale (2002) et Hitler, chef de guerre (2005).

  • Comment Hitler, stratège autodidacte, a-t-il pu tenir cinq longues années face à la plus grande coalition militaire jamais assemblée dans l'histoire du monde ?
    Issu de la société civile puis simple consultant durant la Première Guerre mondiale, Hitler a appris sur le tas l'art miliaire. Intuitif, apôtre de la guerre éclair, sa rapidité d'action lui donne la possibilité de se défaire de l'armée française en seulement six semaines, durant le printemps 1940. L'Allemagne du Führer va ensuite déployer ses troupes partout en Europe. Rien ne lui résiste, jusqu'au revers décisif de Stalingrad en février 1943. Les échecs, dramatiques et meurtriers, vont alors se multiplier : c'est que aveuglé par son fanatisme, déconnecté des réalités opérationnelles, Hitler est alors seul à la tête des armées du Reich, entraînant l'Allemagne vers l'abîme.

  • Un coup de projecteur sur les relations entre les différentes catégories de personnel des établissements ainsi que leurs relations avec les élèves et les parents, dans l'institution scolaire des années 1990.

  • The spectacular engagement of younger generations in the launch of start-ups or social enterprises reflects their appetite for participating in meaningful projects. The growing questioning of hierarchical authority, fueled by the increasingly relevant individual knowledge, by the rise of digital intelligence and by smart, collaborative thinking, makes the task of leading their teams increasingly difficult for managers - unless they have an engaging project to offer. The purpose of this book is to help managers and entrepreneurs to decide whether entrepreneurial leadership suits them in their environment. It aims at preparing them for this practice, step by step: how to recognize oneself as a leader, build an engaging project, embody a collective plan, cultivate trust-based relationships, anticipate transitions and draw lessons from experience. The author delivers key lessons, drawn from his long and diverse personal experience in management, and presents testimonials from fifteen managers and entrepreneurs. A seasoned consultant and manager, Philippe Masson specializes today in strategic support and development of management teams. His vision of leadership combines his skills as a strategist and his experience as a humanist manager. Paul Hermelin (Chairman and CEO of the Capgemini Group) for the preface, Éric Labaye (President of the McKinsey Global Institute) for the foreword and Bertrand Collomb (Honorary Chairman of Lafarge) for the postface also contributed to this book, illustrated by Lise Démoulin.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Spécialiste de la Deuxième Guerre mondiale, et plus spécifiquement des questions de marine, P. Masson nous fait découvrir sous un jour nouveau cette grande bataille navale, notamment grâce à des documents peu connus sur les matériels, la vie à bord des bâtiments de surface ou des sous-marins...

  • Cet ouvrage donne à réfléchir à la nécessité et aux enjeux d'une formation des enseignants à l'Europe. L'auteur apporte des réponses sur la contribution de l'éducation au rapprochement des peuples d'Europe et au développement d'une conscience européenne. Le professeur d'école d'aujourd'hui sera-t-il l'instituteur, celui qui institue à la citoyenneté européenne chez les enfants ? Quel est le rôle de l'école dans la création du sentiment d'appartenance européen?

  • L'enthousiasme des générations Y ou Z pour la création de start-ups ou l'entrepreneuriat social reflète une appétence naturelle pour les projets porteurs de sens. Mais comment motiver ses équipes en mode projet à l'heure de la prédominance des réseaux d'intelligence collective sur le savoir individuel et du refus croissant de la hiérarchie ? Pour vous aider à devenir un leader entrepreneurial, l'auteur vous accompagne pas à pas dans votre réflexion : comment se reconnaître en tant que leader, construire un projet engageant, incarner un projet collectif, cultiver des relations de confiance, anticiper les transitions et tirer les enseignements de son expérience. Il livre des clés, tirées de sa longue expérience du management dans des contextes variés ainsi que de témoignages d'une quinzaine de managers et de créateurs d'entreprises. Philippe Masson, s'est spécialisé dans l'accompagnement stratégique et le développement des équipes dirigeantes, après avoir été consultant et manager. Sa vision du leadership combine son expérience de stratège et son vécu de manager humaniste. L'ouvrage est illustré par Lise Démoulin. Ont également contribué Bertrand Collomb (Président d'honneur de Lafarge) pour l'avant-propos, Paul Hermelin (Président-directeur général du groupe Capgemini) pour la préface et Éric Labaye (Président du McKinsey Global Institute) pour la postface.

  • Sommes-nous tous violents ? une psychanalyste, un rabbin, un prêtre et un imam répondent Nouv.

  • Une ville se réduit-elle à l'image que ses élites politiques ou médiatiques souhaitent promouvoir ? Pour comprendre et connaître une ville, il faut recenser ce dont on est sûr, inventorier ce que l'on voit assurément, partir des faits. Après Paris, Bordeaux et Lyon, trois remarquables succès, " Repères " propose un regard singulier sur la ville de Nantes. Cette édition numérique reprend, à l'identique, l'édition originale de 2013. " Éden de l'Ouest ", " l'une des villes les plus agréables d'Europe " et " capitale verte de l'Europe en 2013 ". Les qualificatifs pour donner de la ville de Nantes une image positive, qui fait ainsi disparaître son passé de ville ouvrière et industrielle, ne manquent pas. Certes, cette image, entretenue par la politique de communication de la municipalité, correspond bien à la résonance médiatique de quelques événements culturels (Les Folles journées, les spectacles de la compagnie Royal de Luxe). Mais une ville se réduit-elle à l'image que ses élites politiques ou médiatiques souhaitent promouvoir ? Pour comprendre et connaître une ville, il faut recenser ce dont on est sûr, inventorier ce que l'on voit assurément, partir des faits. Regarder une ville avec un oeil sociologique, c'est souligner le legs du passé, s'interroger sur les manières dont se construisent les mémoires de Nantes, montrer la permanence des inégalités et de la fracture civique et sociale, tout en examinant les conséquences de la croissance du poids des classes moyennes et supérieures dans la ville. Cette édition numérique reprend, à l'identique, l'édition originale de 2013.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

empty