Langue française

  • Philippe Bas, dans ce livre, s'attache à rendre vivant l'héritage de la République, à montrer ce que nous lui devons, mais il s'alarme de sa vulnérabilité grandissante. La République perd confiance en elle et se fragmente. Au lieu de lui redonner force, le débat politique sombre dans la caricature. Les institutions sont asphyxiées, les liens de la représentation démocratique distendus, la commune et les libertés locales malmenées. La solidarité nationale est incapable de venir à bout des nouveaux enjeux sociaux. La laïcité paraît en panne face au communautarisme et à l'islamisme. L'État est dépassé par des défis trop longtemps restés sans réponse, en particulier ceux de la dette et du réchauffement climatique. La République ne trouve plus, dans une Europe enlisée, le supplément de puissance nécessaire pour résoudre les problèmes des Français. Pourtant, contre les forces destructrices qui sont à l'oeuvre, le besoin de République ne cesse de grandir. Pour combattre le découragement, l'indifférence et le scepticisme, l'auteur explore les chemins d'une République retrouvée, vivante, concrète, audacieuse, déterminée, ne laissant personne de côté. Pour toutes celles et tous ceux qu'inquiètent les dérèglements de la démocratie, il donne des raisons d'espérer et d'agir plutôt que de se réfugier dans la nostalgie. Marqué par l'histoire de la République et imprégné de ses valeurs, tour à tour grand commis de l'État, membre du gouvernement, élu du bocage normand, Philippe Bas, sénateur de la Manche, préside depuis 2014 la commission des lois du Sénat. En 2018, il a conduit l'enquête parlementaire sur l'affaire Benalla. Ancien secrétaire général de l'Élysée et ministre de Jacques Chirac, ancien président du conseil départemental de la Manche, il fut aussi un très proche collaborateur de Simone Veil, de Jacques Barrot et du président du Sénégal, Abdou Diouf. 

  • Avec Chirac

    Philippe Bas

    • Archipel
    • 1 Décembre 2012

    Jeune conseiller d´État plutôt centriste, Philippe Bas entre à l´Élysée, comme conseiller aux Affaires sociales du président Chirac. Il y restera huit ans, et deviendra secrétaire général de l´Élysée - pas le pire point de vue pour observer à l´oeuvre le grand fauve corrézien. Huit ans de travail en commun, de proximité quotidienne, de dévouement et même d´affection.
    Avec Philippe Bas, le lecteur pénètre au coeur même de l´État, dans les coulisses et les couloirs de la présidence de la République. Nous assistons aux réunions, participons aux déplacements présidentiels, nous asseyons dans le bureau du président.
    Rouage essentiel de la machine France, Philippe Bas dessine d´un coup de crayon avisé les portraits des plus hauts responsables : Villepin, Raffarin, Borloo. Il peint surtout le président Chirac dans son humanité.
    En 2007, Philippe Bas a quitté l´Élysée. En franchissant la Seine, il a quitté à regret la vie quotidienne avec le président. Il la restitue dans ces pages avec pudeur, mais non sans ironie.

empty