Pierre Marchand

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Pierre Marchand est bien connu par ses compatriotes calaisiens, mais aussi de tous ceux qui, dans la région du Nord, cherchent à faire connaître et aimer la langue des petites gens, qu'on a baptisé « patois ». C'est parce qu'il est resté attaché à la vie de ces « sans-grade » que l'oeuvre de Pierre Marchand est et demeurera profondément attachante, car, au-delà de l'histoire, au delà du roman, c'est la Vie, tout court, que l'on découvre. C'est pour cela que vous aimerez ce livre. G.B. Janvier 1980.

  • Pierre Marchand est bien connu par ses compatriotes calaisiens, mais aussi de tous ceux qui, dans la région du Nord, cherchent à faire connaître et aimer la langue des petites gens, qu'on a baptisé « patois ». C'est parce qu'il est resté attaché à la vie de ces « sans-grade » que l'oeuvre de Pierre Marchand est et demeurera profondément attachante, car, au-delà de l'histoire, au delà du roman, c'est la Vie, tout court, que l'on découvre. C'est pour cela que vous aimerez ce livre. G.B. Janvier 1980.

  • Un policier historique à suspense, que vous ne quitterez plus avant la dernière page. 1682 : la République de Strasbourg vient de déposer les armes aux pieds du Roi Soleil. Elle lui livre l'Alsace : une région dévastée par les guerres et les disettes depuis plus d'un siècle, ce "pays des cendres" arraché au Saint-Empire Romain Germanique. Dans la petite seigneurie de Barr, Armand Bertaut, chevalier de France et officier du roi, assiste à la découverte du corps sans vie d'un forestier. À qui profite le meurtre de cet homme ? Qui est Franz Müller, ce négociant brutal qui ne quitte plus Margarete, l'ancienne compagne du mort ? Que vient faire ce jeune pasteur arrivé de la lointaine Mulhouse ? Le chevalier Bertaut aurait eu raison de s'en aller à temps. Mais, pris au piège par la beauté de Margarete, il ne peut désormais plus échapper à l'issue mortelle vers laquelle l'entraîne cette histoire... où il perdra presque tout. « Tous les ingrédients d'un bon polar, sans ordinateur, téléphone portable et police scientifique sont réunis : crime, mystère, vengeance, amour et haine » (Dernières Nouvelles d'Alsace) « L'écheveau de cette énigme se déroulera patiemment et intelligemment jusqu'aux dernières pages, laissant, à la manière d'Agatha Christie, le champ libre à tous les possibles » (Revue Alsacienne de Littérature)

  • Le 2 août 1998 éclatait, en République Démocratique du Congo, une guerre qui dura cinq ans : 1998-2003. Au cours de cette période, le Groupe Justice et Libération a assuré "le monitoring" du déroulement des hostilités et des violations des droits de l'homme. Kisangani en fut le principal champ de bataille. Par la méticulosité de ses "comptes rendus", par la richesse de ses informations, vérifiées, recoupées, ce "monitoring" s'impose comme un mémorial au nom de millions de victimes congolaises, livrées à la hargne des belligérants rwandais, ougandais, burundais et congolais.

empty