Regis de sa Moreira

  • "Un couple en pleine rupture se réveille un matin, chacun dans le corps de l'autre. La surprise passée, une exploration intime sans précédent commence pour lui en elle et elle en lui. Cet événement fantastique plonge le lecteur autant que le couple dans une nouvelle vie qu'ils sont forcés d'apprivoiser.

    Exercice virtuose et éloge plein d'humour du couple, un merveilleux roman qui donne envie de retomber amoureux de ceux qu'on aime déjà, ou déjà plus..."

  • Ce livre raconte le libraire, sa vie, ses joies, ses peines, ses anciens amis, son amour perdu, ses dix frères et soeurs, et tous ses clients, auxquels s'ajoutent quelques témoins de Jéhovah, et Dieu aussi parfois. Mais ce n'est pas un roman d'amour dans une librairie, ou un roman policier dans une librairie, ou un roman d'aventures dans une librairie... C'est un tableau, un tableau vivant cependant, d'un libraire dans sa librairie.

  • SI VOUS AVEZ RATÉ LE DÉBUT LUI : Je ne la connais pas encore. ELLE : Je ne le connais pas encore. LUI : Je me réveille à Paris, en décembre 2005, sans savoir que c'est aujourd'hui que je vais la rencontrer. ELLE : S'il savait, peut-être qu'il resterait couché. LUI : Peut-être, oui. ELLE : Au lieu de ça, il se lève, il se fait son petit thé vert, nourrit son chat, se demande ce qu'il va faire de sa journée. LUI : C'est samedi.

  • La petite ville dans laquelle habitent Ben et Fontaine n'a ni début ni fin et l'on peut s'y promener toute la journée sans en quitter le milieu. La ville bouge sans cesse. Les rues et les places, les parcs et les maisons se déplacent sans qu'on puisse aucunement le prévoir. La seule chose dont on est sûr, c'est que cela se passe plutôt la nuit. Mais le jour aussi.

  • Des personnages se succèdent et se croisent, auxquels on s'attache le temps de quelques lignes, d'une pensée, d'un fragment d'histoire, par une fenêtre ou un rideau, un souvenir, un quai de métro, un souffle, tout ce qui tisse le fil du hasard.
    L'étudiante, le jardinier, la star, l'astronaute, l'enfant, le boulanger, le prof d'histoire, et même des morts ou le Pape... ont pourtant un point commun : cette vie continue, qui coule, circule d'âme en âme, et nous relie.
    Pris de vivacité et de fraîcheur, on entre surpris, promené comme à la marelle par un texte profond et tendrement drôle. Vite on en savoure chaque paragraphe, on le relit, on reconnaît les personnages, on se demande où cela va nous mener.
    Peu à peu, on devient l'autre, tous les autres, le texte déborde nos vies. On se surprend à regarder autour de soi, à observer son voisin.
    La vie est un miraculeux hommage à la communion muette des âmes, à notre humanité.

  • C'est une fable merveilleuse où l'on trouve Dieu, aujourd'hui sage et repenti, une famille, des villes, des téléphones, de l'alcool, des cigarettes, le Paradis, des humains d'une tendresse rédemptrice, de la musique hawaïenne, des cordes pour se pendre... et peut-être une leçon de bonheur.

  • Le libraire

    Régis De Sà Moreira

    • Voolume
    • 1 Janvier 2015

    Vous l'avez lu ? Oui, dit le libraire. Moi aussi, répondit le jeune homme. Le libraire lui sourit. Le jeune homme prit confiance : Mais je l'ai offert à quelqu'un... à qui je n'aurais pas dû l'offrir. C'est difficile d'être sûr de ces choses-là, répondit le libraire. Oui, dit le jeune homme. Ne désespérez pas, dit encore le libraire. Certains livres sont à retardement...
    « Un coup de coeur, pur concentré de poésie et de tendresse, façon Amélie Poulain ». Erwan Desplanques, Télérama. « ...Ne pas lire trop vite, pour faire durer le plaisir. » Bernard Plessis, Le Bulletin des Lettres.

  • Imaginez une société où la norme serait de pouvoir faire l'amour n'importe quand et à n'importe qui, sans que cela ne choque personne. Mieux : avec la bénédiction de sa femme ou de son mari, pour qui l'on continue néanmoins à éprouver des sentiments sincères... C'est à une plongée dans cet univers aussi surréaliste que débridé que nous invite l'auteur, dans un dialogue plein de verve et d'humour entre un homme et sa femme.

  • Imaginez que les personnages de fiction que vous trouvez dans vos romans soient des personnes bien réelles... Imaginez maintenant que, comme vous, ils doivent passer des entretiens d'embauche pour incarner les héros des histoires fabriquées par vos écrivains préférés. Curriculum vitae, formation, expériences... Tout y passe. Jusqu'où sont-ils prêts à aller ? Et si on leur proposait d'être immortel dans un livre sans fin ? C'est un entretien d'un genre très particulier que Régis de Sá Moreira fait passer à la belle Claire.

empty