Sciences humaines & sociales

  • Retour à Peshawar

    Renaud Girard

    • Grasset
    • 6 Octobre 2010

    « Dans la nuit, les talibans avaient attaqué un dépôt logistique de l´OTAN à Peshawar. Le lendemain matin, dans mon hôtel d´Islamabad, je regardai les premières images à la télévision pakistanaise. Les destructions étaient considérables. Il fallait y aller.
    A 11 heures, arriva le fixeur, un turban blanc sur la tête.
    Il voulait 400 dollars par jour. Je me dis que ce montant élevé était plutôt bon signe : s´il demandait beaucoup au départ, c´était qu´il ne devait pas avoir l´intention de me vendre à l´arrivée comme otage pour cent fois plus. Je fourrai dans un sac un pull, un bonnet de laine, une bouteille d´eau, mon ordinateur. Dans l´ascenseur, je fus soudain pris d´un doute.
    Je me retournai vers lui :
    - Kamal, je peux te faire confiance ? Are you reliable ?
    Levant les yeux au ciel, il me répondit :
    - You know, only God is really reliable ! » Dans ce livre, à la fois témoignage sur l´étrange métier de reporter, et plongée passionnante dans la fabrique de l´Histoire, Renaud Girard relate ses émotions de correspondant de guerre dans une région qui n´a jamais cessé de le fasciner.

  • Pourquoi la voix de la France ne porte-t-elle plus dans le monde ? De quel grand dérèglement stratégique souffre notre politique étrangère ? Comment expliquer les échecs répétés de notre diplomatie ? Dans cet essai mêlant constats critiques, piliers théoriques et axes pratiques, Renaud Girard plaide avec force et précision pour le retour au réalisme. Être indépendant, entretenir la dissuasion, promouvoir le multilatéralisme, s'imposer comme l'indispensable médiateur : à moins de retrouver ces principes, argue-t-il, jamais nous ne renouerons avec le statut et la mission de notre pays. C'est une leçon magistrale sur la puissance et l'influence, tirée de l'Histoire et appliquée au présent, que livre ici le seul de nos penseurs en géopolitique qui soit aussi un éditorialiste politique et un reporter de guerre. Une véritable fulgurance sur l'urgence et les moyens du sursaut.

  • Parfois l'Histoire s'emballe, le monde va plus vite, l'imprévu fait brutalement irruption. Nous vivons ce moment historique. En l'espace d'un an, des événements exceptionnels ont bouleversé les grands équilibres géopolitiques : des peuples se sont révoltés, des guerres ont éclaté, des pays entiers ont sombré dans le chaos. Ailleurs, des négociations jusque-là stériles ont fini par aboutir. Guerre civile en Syrie, intervention française au Mali, révoltes égyptiennes, nucléaire iranien, renouveau de la puissance russe, ambitions de la Chine, faiblesse chronique de l'Europe : le monde n'est plus le même, ses certitudes et ses rapports de puissance sont devenus obsolètes, partout des statu quo ont volé en éclats.Grand reporter international au Figaro, Renaud Girard a observé au jour le jour ces bouleversements considérables. Bien mieux qu'un journal télévisé, son livre nous offre le film des secousses telluriques qui ont rythmé la vie internationale. De Mogadiscio à Téhéran, de Benghazi à Gao, de Washington à Moscou, de Pékin à Athènes, ses témoignages et ses analyses sans concession font revivre comme personne leaders politiques, diplomates professionnels, révolutionnaires exaltés, djihadistes armés, citoyens engagés de l'Histoire se faisant.Un livre brûlant pour comprendre comment, derrière l'enchaînement des faits, un nouveau monde est en marche.Avec repères historiques et cartes

  • À la manière des contes philosophiques, cet ouvrage se présente comme un échange épistolaire entre le philosophe Régis Debray et le reporter international Renaud Girard sur le déclin présumé de l´Occident.
    La diversité des expériences, des angles, des points de convergence et de divergence entre les deux auteurs fait de ce petit livre rapide et brillant la synthèse la plus stimulante qui soit sur l´un des plus grands sujets de notre avenir.

empty