CLAAE

  • Le reflux

    Robert Louis Stevenson

    • Claae
    • 5 Février 2018

    Dans le décor idyllique de Tahiti, Robert Louis Stevenson fait le récit d'un naufrage dramatique.
    Papeete. Un navire de guerre français appareillait, à destination de la France : il se trouvait à mi-distance du port, tout fourmillant d'activité. Dans la nuit était arrivée une goélette, que l'on voyait à cette heure en rade, tout près de la passe, et le pavillon jaune, emblème de la contagion, flottait à son mât... Ce roman a été écrit, en 1893, en collaboration avec Lloyd Osbourne.
    Un récit rocambolesque qui pose aussi la question de la rédemption.
    EXTRAIT
    Disséminés par tout le monde insulaire du Pacifique, des hommes appartenant aux diverses races européennes et à presque tous les rangs de la société, y portent leur activité et y propagent leurs maladies.
    Quelques-uns réussissent, d'autres végètent. Ceux-là sont montés sur des trônes et ont possédé des îles et des flottes. Ceux-ci en sont réduits, pour vivre, à se marier : une dame au teint chocolat, épaisse et joviale luronne, entretient leur paresse ; et, vêtus en indigènes, mais gardant toujours quelque trait hétéroclite d'allure et de maintien, parfois même un dernier souvenir (voire un simple monocle) de l'officier et du gentleman, ils se carrent sous des vérandas en feuilles de palmier et font les délices d'un auditoire indigène avec des souvenirs de café-concert. Et il y en a aussi d'autres, moins souples, moins habiles, moins heureux, peut-être moins vils, qui persistent, jusque dans ces îles de cocagne, à manquer de pain.
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Robert Louis Stevenson (1850-1894) est né dans une famille écossaise de bâtisseurs de phares et de marins. Il est l'auteur du célèbre roman L'île au trésor.

  • Les Gais Lurons

    Robert Louis Stevenson

    • Claae
    • 23 Février 2018

    Un roman d'aventures débordant de nostalgie...
    Un jeune homme débarque sur l'île d'Aros pour rendre visite à son oncle et à sa cousine. Il rêve de trouver l'épave de l'Espiritu Santo, un navire qui a fait naufrage sur les récifs et dont la cargaison mettrait sa famille à l'abri de tous les soucis. Il ne recherche aucune richesse personnelle, seulement le bonheur des siens. Face à lui, un oncle moins candide qui a récemment fait main basse sur une épave et un butin. Et puis il y a la mer qui impose sa présence, ses colères, les vents...
    Un récit de Robert Louis Stevenson, le pèlerin de la mer !
    EXTRAIT
    Ce fut par une belle matinée de la fin de juillet que je me mis en route vers Aros pour la dernière fois. Une barque m'avait déposé la veille à Grisapol ; je déjeunai tant bien que mal à la petite auberge, y laissai tout mon bagage, en attendant une occasion de revenir le chercher par mer, et commençai d'un coeur léger la traversée du promontoire.
    J'étais loin d'être natif de ces parages, car mon ascendance provenait exclusivement des basses terres. Mais un mien oncle, Gordon Darnaway, dont la jeunesse fut dure et pauvre, avait navigué quelques années, avant d'épouser une jeune femme des îles. Celle-ci s'appelait Mary Maclean ; elle était l'unique héritière de sa famille ; et lorsqu'elle mourut en donnant le jour à une fille, la ferme entourée par la mer, Aros, demeura en la possession de son mari. Ce domaine lui rapportait juste de quoi vivre, comme je le savais très bien ; mais mon oncle était un homme que le mauvais sort avait toujours poursuivi ; encombré qu'il était de ce jeune enfant, il n'osait tenter de recommencer sa vie ; et il restait en Aros, à se ronger les ongles, face à face avec son destin. Les années s'accumulèrent sur sa tête dans cet isolement, sans lui apporter ni aide ni réconfort.
    CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE
    « Stevenson, trois syllabes qui tanguent sur l'horizon. Dans leur sillage, une cargaison de romans saturés d'embruns où l'on découvre un chasseur d'absolu, un voleur de feu auprès duquel tant d'écrivains - de James à Borges et à Le Clézio - sont venus faire provision de lumière. « Le dehors guérit », répétait Stevenson. Au générique, une longue nouvelle (Les Gais Lurons) où l'on comprend pourquoi la mer est « voisine de l'enfer ». » (L'express)
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    L'auteur Robert Louis Stevenson (1850, Édimbourg - 1894, Samoa) voyageur et écrivain écossais issu d'une famille de bâtisseurs de phares et de marins, est connu pour le roman L'île au trésor (1883), la nouvelle l'Étrange cas du docteur Jekyll et de M. Hyde (1886) et le récit Voyage avec un âne dans les Cévennes (1879).

  • La plage de Falesa

    Robert Louis Stevenson

    • Claae
    • 23 Février 2018

    Une arrivée qui est loin d'être de tout repos pour un anglais marchant sur les plates-bandes des Français...
    Le narrateur, un Anglais, débarque sur une île des Samoa pour tenir un comptoir commercial. À force de persévérance devant les obstacles que lui dressent les Blancs déjà installés et les insulaires ; malgré la tromperie, il épouse la jeune îlienne Uma.
    Ce sont les péripéties entre colonisateurs et colonisés que dénonce Robert Louis Stevenson dans cette histoire.
    « C'était la coutume de ces parages et (comme je l'ai dit moi-même) nullement la faute de nous autres Blancs, mais celle des missionnaires. S'ils avaient laissé les indigènes tranquilles, je n'aurais pas eu besoin de cette supercherie »
    Un thriller historique captivant et revendicatif au sujet de la colonisation
    EXTRAIT
    Quand je vis cette île pour la première fois, le matin allait remplacer la nuit. À l'ouest, la lune se couchait large et brillante encore. À l'est, en plein milieu de l'aurore toute rose l'étoile du jour étincelait comme un diamant. La brise de terre qui nous soufflait au visage avait un fort parfum de citron et de vanille - d'autres fruits encore, mais ceux-là les plus nets - et sa fraîcheur me fit éternuer. Je dois dire que j'avais passé, des années sur une île basse proche de la Ligne, vivant la plupart du temps solitaire parmi les indigènes. C'était donc ici une aventure nouvelle : le langage même me serait inconnu ; et l'aspect de ces bois et de ces montagnes, leur merveilleuse senteur, me rénovaient le sang.
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Robert Louis Stevenson, né le 13 novembre 1850 à Édimbourg et décédé le 3 décembre 1894 à Vailima (Samoa), est un écrivain écossais et un grand voyageur, célèbre pour son roman L'Île au trésor ainsi que pour sa nouvelle L'Étrange Cas du Dr Jekyll et de Mr Hyde. A rebours de ses contemporains naturalistes, la poétique de Stevenson est résolument anti-réaliste. Elle privilégie les lois et les exigences de la fiction contre celles du réel, sans pour autant s'enfermer dans une quelconque tour d'ivoire.

empty