Sara LÖVESTAM

  • Libre comme l'air

    Sara Lövestam

    • Lizzie
    • 9 Mai 2019

    Le premier tome de la série, Chacun sa vérité, a reçu le grand prix de Littérature policière 2017 et le prix Nouvelles Voix du polar 2018 de Pocket.En plus d'être sans-papiers, Kouplan est à présent officiellement sans-abri. La chambre qu'il louait chez Regina n'est plus disponible et il se retrouve à dormir sous un pont avec deux " colocataires " peu commodes, son sac à dos comme seul bagage. Mais bonne nouvelle : il vient d'apprendre qu'il n'a plus que deux semaines à attendre pour déposer une nouvelle demande d'asile. Il pourra alors obtenir son statut de " demandeur d'asile " et loger dans un foyer.
    Quand une femme riche qui soupçonne son mari de la tromper souhaite l'engager comme détective, il saute sans hésiter sur l'occasion ! Kouplan devra la jouer fine : suivre le mari afin de rassembler des preuves de son infidélité, mais aussi ne pas passer pour le SDF qu'il est en réalité et se cacher de la police. Cependant, ce qu'il découvre est pire qu'une simple liaison extraconjugale. Bien pire...

  • - 28%

    Chacun sa vérité

    Sara Lövestam

    • Lizzie
    • 4 Octobre 2018

    Grand Prix de Littérature policière, Sara Lovestam est la nouvelle voix du polar suédois." Si la police ne peut rien pour vous, n'hésitez pas à faire appel à moi. "
    Pour gagner sa vie tout en restant sous les radars, Kouplan propose ses services comme détective privé. Se faire invisible, évoluer dans la jungle du Stockholm underground, il connaît : ancien journaliste d'investigation dans son Iran natal, Kouplan est sans-papiers. La fillette de sa première cliente a disparu. Pour une raison mystérieuse, elle aussi souhaite éviter l'administration... Dès lors, de bête traquée, le clandestin se fait chasseur.

  • " On est déjà attaché à cet enquêteur atypique. " Pascal Frey, ELLE" Si la police ne peut rien pour vous, n'hésitez pas à faire appel à moi. " Kouplan, détective sans-papiers. Ça y est, l'autoproclamé " détective " Kouplan, immigré iranien à Stockholm, n'a plus un rond. Il en est réduit à collecter des cannettes vides pour les revendre contre quelques pièces. En fouillant dans les poubelles du quartier huppé de Liding, il croise le chemin de Jenny Svärd, conseillère municipale aux dents longues, dont il surprend la conversation : Jenny vient de se faire escroquer par son amante, qui a disparu dans la nature avec deux cent mille couronnes. Puisque ça ne coûte rien de demander, Kouplan saute sur l'occasion pour lui proposer ses services d'enquêteur...

empty