Littérature argumentative

  • Photographe-reporter, Stéphane Allix révèle dans cet ouvrage son parcours de vie, en mots et en images. De son premier reportage de guerre en Afghanistan à 19 ans à ses enquêtes bouleversantes aux frontières de la mort.
    « Des décennies de voyage, de confrontation et d'exploration du monde, puis des mystères de notre conscience, m'ont transformé en profondeur et m'ont convaincu de manière très rationnelle que la réalité est vertigineuse et encore pour une large part insoupçonnée, et que la mort est sans doute une sorte d'illusion. Il a fallu pour cela que je commence mon parcours dans l'ombre, que je plonge dans la violence des hommes pour finalement apercevoir la lumière, et goûter à l'apaisement intérieur. Il existe d'innombrables mondes sur la Terre, et d'innombrables facettes à la réalité dont nous ne percevons qu'un fragment. Regardez. »
    Stéphane Allix

  • Reporter de guerre pendant plus de quinze ans, Stéphane Allix a brusquement changé de voie après un événement bouleversant : la mort de son frère, au printemps 2001. Depuis, il explore les mystères de la conscience et de la mort.
    Dans ce livre qui nous entraîne aux quatre coins du monde à la rencontre de médecins, chercheurs, médiums, lamas tibétains ou de chamanes de la forêt amazonienne, il dresse le tableau des connaissances actuelles sur la mort pour aborder de façon originale et novatrice cette question éternelle : y a-t-il une vie après la vie ?

    "Confronté à la mort de son frère, Stéphane Allix a accompli une enquête avec un acharnement et une honnêteté rares. Un livre remarquable, qui offre un moyen de vaincre la peur et l'ignorance." Bernard Werber "Stéphane Allix appartient à une nouvelle génération d´explorateurs de la conscience." Patrice van Eersel "L´enquête menée par Stéphane Allix nous touche au plus profond de nous-mêmes.
    Curiosité, sensibilité, honnêteté et humilité sont ici au service d´une question essentielle. L´aventure qu´il nous propose est haletante et passionnante. Nous en sortons grandis, approfondis." Thierry Janssen

empty