Willy Ronis

  • C'est à partir de cinquante photos qu'il a choisies que Willy Ronis dessine ici son autoportrait. À quatre-vingt-seize ans, sa mémoire est toute fraîche. Il se souvient de chaque instant, de chaque mouvement de la lumière, celle des rues de Paris, celle des bords de la Marne, un encore celle d'une petite ville du Sud, quand il vivait là-bas avec sa femme, Marie-Anne, et son fils Vincent. Une photo, c'est un moment pris sur le vif, mais c'est aussi l'histoire d'un jour. Ce jour-là : un autoportrait à la manière d'un Je me souviens.
    Pour lui, on sent bien que la photo a joué le rôle d'une mémoire ineffaçable et c'est avec émotion que ce livre feuillette à la fois son être le plus intime, son talent de photographe et son talent de conteur. Partout, sur un visage, dans l'ombre d'un couple derrière un rideau, dans le corps d'un enfant, dans le mouvement d'un bal, dans une foule comme dans un escalier de Montmartre un matin d'hiver, il nous raconte une histoire, un scénario, un poème.

  • «Chacun de nous porte en soi une vision intérieure. Une photo réussie est, en partie, le portrait de son auteur.»

    En 1983, puis en 1989 et en 2006, Willy Ronis fait don de l'ensemble de son oeuvre à l'État français. Pour accompagner ce geste, il rassemble dans des albums une sélection de ses meilleures photographies ; pour chacune, il écrit un commentaire fait de souvenirs et d'anecdotes, s'attachant aux conditions de la prise de vue et aux informations relatives au tirage.
    Au total, ce sont 590 photographies qui forment un portrait sensible et autobiographique de Willy Ronis.
    Cet ouvrage exceptionnel reproduit l'intégralité du contenu, jusqu'alors inédit, de ces albums.

  • Paris

    Willy Ronis

    " Je ne crois pas du tout qu'une fée spécialement attachée à ma personne ait, tout au long de ma vie, semé des petits miracles sur mon chemin. Je pense plutôt qu'il en éclot tout le temps et partout, mais nous oublions de regarder. Quel bonheur d'avoir eu si souvent les yeux dirigés du bon côté ! "

  • Willy Ronis (1910-2009) was one of the great photographers of the twentieth century. Selected by MoMA curator Edward Steichen for inclusion in two groundbreaking exhibitions, The Family of Man and Five French Photographers, his work depicts the poetic and poignant reality of life in postwar France. From carefree children to embracing lovers, and from sun-dappled Provence to the cobblestones of Paris, Ronis's humanist eye found joy in the simplest moments of everyday life.
    In his last decades, Ronis donated his complete works to the French State. To accompany this gift, he made a personal selection of what he considered to be his most noteworthy images-590 in total-mounting them in a series of albums and providing meticulous commentary on each photograph. Combining anecdotes with historical and technical context, they constitute an essential document on the photographer's long career.
    This exceptional volume reproduces, in full, the contents of Ronis's albums for the first time. Together they form a touching, intimate portrait of the life, career, and worldview of a singular artist in the history of photography.

empty