Flammarion

  • Pourquoi l'Iran fait-il trembler l'Occident depuis quarante ans ? Comment est née cette république islamique dont dépend en partie la paix au Moyen-Orient ? Depuis l'avènement des Qâjârs au début du XIXe siècle, la modernisation de l'État a progressé en même temps que la violence politique. Un nationalisme particulier, inséparable de l'islam chi'ite, s'est développé en réaction contre les ingérences des puissances européennes. Une première révolution, en 1906, a doté l'Iran d'une monarchie parlementaire. Soixante-dix ans plus tard, la révolution qui a renversé le chah a été menée par les mollas associés à des intellectuels libéraux et à des forces de gauche. Derrière le rideau de l'islam militant, les cortèges révolutionnaires réclamant l'indépendance et la liberté dénonçaient autant l'absolutisme du chah que l'impérialisme de Washington. En 2009, les dissidents ont de nouveau envahi les rues de Téhéran pour dénoncer la dictature de Mahmud Ahmadinejad, fraîchement réélu dans des conditions douteuses. Mais le « mouvement Vert », démesurément amplifié par les médias occidentaux, a fait long feu ; et le régime, malgré ses détracteurs, résiste encore. D'où tient-il son dynamisme, et de quelle légitimité se réclame-t-il ?

  • Les marchands d'art hier et aujourd'hui Visionnaires, hommes d'affaires, les marchands d'art ont toujours allié l'art et l'argent. En 2011, le scandale qui a ruiné la plus grande galerie new-yorkaise Knoedler a pourtant révélé que le métier avait dévié en pure spéculation. À l'origine, il réunissait une passion pour le beau et un goût pour la modernité. Que s'est-il passé ?
    Ce livre raconte la vie de sept personnages, sept aventuriers qui ont inventé le métier, puis l'ont transformé. Vers 1860, Théodore Duret révèle le Japon aux impressionnistes, et les fait vivre, eux les « refusés ». Peu après, Paul Durand-Ruel leur ouvre le marché américain. À sa suite, Ambroise Vollard développe le génie de la vente, D. H. Kahnweiler perçoit le monde moderne avec Picasso et les cubistes, tandis que Peggy Guggenheim associe instinct et fortune pour réunir Duchamp, Ernst ou Pollock et constituer son propre musée. Peu à peu, le marchand d'art devient aussi publicitaire, quand Charles Saatchi investit dans Warhol, Kiefer et Hirst, épuisant le génie de la provocation, tandis que Larry Gagosian bâtit un empire en starifiant un Basquiat ou un Koons.
    Un essai brillant et informé sur un monde fascinant et mystérieux.

  • Les signes extérieurs de richesse signifient-ils vraiment que nous avons réussi notre vie ? L´homme est-il un animal bling-bling ? Désertant les voies du succès mondain, l´auteur de ce livre défend avec brio la « vie de traviole »

  • L'affaire Cahuzac ? Un choc, une honte, mais surtout l'événement qui a fait éclater le scandale de l'évasion fiscale. Plus qu'un délit commis par quelques individus, l'évasion fiscale a évolué en business bien ordonné, impliquant des bandes organisées et générant des milliards d'euros de perte pour le budget de l'État. La sophistication et l'opacité y règnent en maîtres.
    Le député Yann Galut s'est lancé sur les traces de ces réseaux afin d'en appréhender les structures et les fonctionnements. Fraudeurs, banquiers, gestionnaires de fortune, avocats, magistrats, journalistes, policiers, agents du fisc, repentis, lanceurs d'alerte, il les a tous rencontrés. Avec cet ouvrage, le député permet à chacun d'entre nous de comprendre l'univers complexe de l'évasion fiscale.
    Pour que les citoyens puissent agir, exercer leur droit de regard, imposer une plus grande transparence démo¬cratique, il est essentiel de leur dévoiler les dessous d'un système qui menace l'État.
    Cet argent pillé, c'est celui de l'État, c'est celui de tous les citoyens.

  • Halte aux consensus mous, aux fausses évidences, à l'opposition stérile des experts! Bienvenue à tous ceux qui veulent se construire un avis, par eux-mêmes et pour eux-mêmes, impertinents et critiques, ces petits antidotes leur sont dédiés.
    L´amour nous enthousiasme, nous obsède, nous fait rêver ; tant de romans et de films le célèbrent... Mais l´époque livre aussi nos désirs à une cruelle compétition narcissique, qui nous laisse esseulés et frustrés. L´amour est-il has been ? Ou est-il à réinventer ?

    Couverture © Flammarion

empty